Le nombre de cas confirmés dans le comté de Vermilion a augmenté de 71 lundi, à 2673.

Mises à jour sur le coronavirus de lundi : des prévisions économiques incroyablement désastreuses exigent que le Congrès adopte un nouveau projet de loi de relance, dit Pritzker; Vermilion annule tous les procès devant jury jusqu'à fin janvier

Il y a maintenant 28 habitants du comté positifs au COVID hospitalisés, un de plus que dimanche.

Avec 33 autres résidents sortis de l'isolement, Vermilion compte 273 cas actifs.

Comment les cas signalés lundi se répartissent par âge:

  • Un résident dans ses 90 ans
  • Sept dans leurs 70 ans
  • 12 dans la soixantaine
  • 14 dans la cinquantaine
  • 12 dans la quarantaine
  • Sept dans la trentaine
  • Six dans la vingtaine
  • Huit adolescents
  • Trois enfants d'âge scolaire
  • Un bébé

Pendant ce temps, tous les procès devant jury du comté de Vermilion seront reportés à la fin de janvier 2021 en raison d'une augmentation des cas de coronavirus, a déclaré lundi le juge président Thomas O'Shaughnessy.

"C'est une mesure prise par prudence", a déclaré O'Shaughnessy. "Nous avons très bien réussi à minimiser la propagation du virus dans le palais de justice et les installations connexes, mais nous savons que la situation dans la communauté est en train de changer. Nous devons tous être conscients du risque.

"Nous ne fonctionnons pas comme nous le faisions il y a un an, mais nous ne serons pas fermés dans la mesure où nous l’étions au printemps. Le bon travail et la coopération continus des avocats, du personnel du palais de justice et du public nous ont permis de surmonter cette situation. loin, et nous sommes optimistes et priant que la fin soit en vue.

O’Shaughnessy a déclaré que le palais de justice du comté de Rita B. Garman Vermilion continuerait à fonctionner "en ce qui concerne toutes les autres procédures judiciaires", avec des précautions de sécurité comprenant des masques obligatoires et le non-dépôt électronique aux fenêtres du hall du greffier.

Le comté de Ford a ajouté 69 cas pour la période de cinq jours qui s'est terminée lundi, a annoncé le département de la santé local.

Cela porte le total du comté à 642 - dont 428 sont classés comme confirmés, 214 comme probables.

Le nombre de décès dans le comté de Ford est resté de 19

Graphique par Carle Health

Treize des 74 patients positifs au COVID de l’hôpital Carle d’Urbana sont en soins intensifs, selon des données mises à jour lundi par Carle Health.

Le nombre de patients en soins intensifs à l'hôpital d'Urbana a augmenté d'un par rapport à la veille. Le nombre de patients positifs au COVID a augmenté de cinq depuis dimanche.

En tout, 109 patients atteints de COVID sont hospitalisés dans les installations de Carle (cinq de plus que dimanche), dont 20 en soins intensifs (plus d'un).

Le centre médical Carle BroMenn de Bloomington compte 28 patients positifs au COVID (cinq en soins intensifs) tandis que l'hôpital Richland Memorial d'Olney en a cinq (deux en soins intensifs).

Rapporter un patient COVID chacun, ni en unité de soins intensifs: Carle’s Hoopeston Regional Health Center et Carle’s Eureka Hospital.

Carle a commencé à fournir des informations quotidiennes sur les patients COVID mercredi dernier, avec le lancement d'un nouveau tableau de bord en ligne. Voici un aperçu des six premiers jours de ses hôpitaux d'Urbana et de Bloomington:

URBANA

  • Mercredi 18 novembre: 69 patients, 6 en USI
  • Jeudi 19 novembre: 70 patients, 7 en USI
  • Vendredi 20 novembre: 67 patients, 10 en USI
  • Samedi 21 novembre: 59 patients, 12 en USI
  • Dimanche 22 novembre: 69 patients, 12 en USI
  • Lundi 23 novembre: 74 patients, 13 en USI

BLOOMINGTON

  • Mercredi 18 novembre: 21 patients, 3 en USI
  • Jeudi 19 novembre: 22 patients, 4 en USI
  • Vendredi 20 novembre: 22 patients, 5 en USI
  • Samedi 21 novembre: 24 patients, 5 en USI
  • Dimanche 22 novembre: 28 patients, 5 en USI
  • Lundi 23 novembre: 28 patients, 5 en USI

Depuis mars, 557 patients positifs au COVID sont sortis des établissements de Carle et 86 patients hospitalisés sont décédés.

Lundi également, le district de santé publique C-U a rapporté que 12 résidents du comté de Champaign ont été hospitalisés pour COVID-19, sans changement pendant la nuit.

Lundi a été le premier jour où les écoles du DANVILLE district et RANTOUL HIGH tous deux sont passés d'un modèle mixte à un apprentissage à distance complet pour le reste de 2020.

"Si les taux de positivité dans le comté de Vermilion le permettent, nous reprendrons notre programme d'apprentissage mixte le lundi 11 janvier 2021", a écrit la surintendante de Danville Alicia Geddis dans une lettre aux familles.

L'espoir de Rantoul est de retourner à l'école le 5 janvier, a déclaré le directeur Todd Wilson dans un message vidéo aux familles.

Ailleurs dans la région:

ARCOLA: Entre le 16 et le 20 novembre, le district avait deux personnes positives au COVID dans les bâtiments scolaires - tous deux à Arcola Junior / Senior High - le surintendant Tom Mulligan a écrit dans un message du week-end qui accompagnait les statistiques mises à jour sur les coronavirus.

"De plus, seuls deux élèves ont été mis en quarantaine pour avoir été en contact étroit avec les cas positifs à l'école", a ajouté Mulligan.

GIBSON CITY-MELVIN-SIBLEY: En faisant des journées de planification de l'apprentissage à distance le lundi et le mardi, les élèves et le personnel du district auront neuf jours consécutifs à l'extérieur des bâtiments scolaires "pour minimiser la probabilité de propagation communautaire du COVID-19", a écrit le surintendant Jeremy Darnell dans une lettre aux familles.

"Si nous prenons tous des mesures conservatrices au cours de ces neuf jours et que les circonstances régionales, étatiques et fédérales nous le permettent, nous devrions être en mesure de revenir à l'école de plein fouet le 30 novembre pour les trois dernières semaines de ce semestre", a ajouté Darnell. .

UNITÉ: Le lundi et le mardi sont utilisés comme jours de planification de l'apprentissage à distance, sans cours les deux jours. Lorsque les cours reprendront le 30 novembre, ils seront entièrement éloignés jusqu'au 5 janvier, a déclaré le surintendant Andy Larson.

La directrice par intérim du département de la sécurité de l'emploi de l'Illinois, Kristin Richards, prend la parole lors du briefing quotidien du gouverneur sur le COVID-19 lundi.

com

Rapports Jerry Nowicki, chef de bureau de notre partenaire de presse basé à Springfield

Le gouverneur J.B. Pritzker a mis en garde lundi contre une autre crise économique imminente pour l'État et la nation si le Congrès n'agit pas rapidement pour autoriser à nouveau les allocations de chômage prolongées pour les personnes déplacées de leur emploi en raison de la pandémie COVID-19.

"Je ne peux pas exagérer les implications de cela", a déclaré Pritzker lors de son briefing quotidien sur le COVID-19. "Sans l'aide du Congrès, dans cinq semaines, il n'y aura aucun moyen de remplacer ces avantages pour les centaines de milliers d'Illinois touchés par ces programmes, qui sont devenus une bouée de sauvetage essentielle pour les personnes qui ont perdu leur emploi à cause de la pandémie. C'est incroyablement terrible.

Pritzker faisait référence à deux programmes créés dans le cadre de la loi fédérale sur l'aide, le soulagement et la sécurité économique contre le coronavirus, ou loi CARES, que le Congrès a adoptée en mars.

Ils comprennent le programme d'indemnisation du chômage en cas de pandémie d'urgence, qui prévoit 13 semaines supplémentaires de prestations de chômage pour les personnes qui ont épuisé leurs allocations de chômage régulières, et le programme d'assistance au chômage en cas de pandémie, qui fournit des avantages aux travailleurs de chantier, aux entrepreneurs indépendants et aux autres travailleurs autonomes qui ne sont normalement pas admissibles à l'assurance-chômage traditionnelle.

Ces deux programmes sont financés à 100% par le gouvernement fédéral, bien qu'ils soient administrés par des agences nationales de chômage comme IDES, et les deux devraient expirer le 26 décembre.

Selon les données du Département américain du travail, plus de 204000 habitants de l'Illinois ont déposé de nouvelles demandes de prestations prolongées au titre du PEUC au cours de la dernière semaine d'octobre, tandis que 177000 autres travailleurs indépendants recevaient des prestations continues au titre de la PUA.

Ces chiffres s'ajoutaient aux plus de 337 000 habitants de l'Illinois qui recevaient des prestations continues dans le cadre du programme traditionnel d'assurance-chômage à la fin d'octobre.

Le département de la sécurité de l’emploi de l’Illinois a rapporté la semaine dernière que le taux de chômage de l’État était tombé à 6,8% en octobre, contre 10,4% en septembre. Dans le même temps, cependant, le nombre total d'emplois non agricoles dans l'État a diminué d'environ 1 100, pour s'établir à un peu plus de 5,7 millions, signe qu'un grand nombre de personnes ont cessé de travailler.

Bien que la Chambre américaine contrôlée par les démocrates ait adopté un projet de loi plus tôt cette année pour étendre ces programmes dans le cadre d'un plan de relance économique plus large, le Sénat contrôlé par les républicains ne l'a pas fait.

Parmi les problèmes qui séparent les deux parties, il faut savoir s'il faut fournir une aide financière directe aux États et aux gouvernements locaux, ce à quoi de nombreux républicains au Sénat s'opposent, et s'il faut accorder aux employeurs l'immunité civile contre les poursuites intentées par des travailleurs qui contractent le COVID-19, ce que les républicains ont recherché mais de nombreux démocrates s'y opposent.

"Donc, à moins que le Sénat républicain n'obtienne un projet de loi de relance en décembre, les républicains mettront un gros morceau de charbon dans les bas de Noël d'un grand nombre de familles américaines", a déclaré Pritzker.

Au milieu de la flambée des demandes de chômage pendant la pandémie, IDES a été en proie à des arriérés et des retards dans le traitement du volume sans précédent de demandes de remboursement chaque semaine, mais le chef de cette agence a déclaré qu'elle avait fait des progrès significatifs pour améliorer le flux de travail.

Kristin Richards, directrice par intérim de l'IDE, a déclaré qu'au plus fort de la pandémie en mai, l'agence avait reçu environ 1,8 million d'appels téléphoniques en une seule semaine - soit environ trois par seconde - avec seulement environ 100 employés pour y répondre.

Depuis lors, a-t-elle déclaré, IDES a ajouté des centaines de personnel interne et contractuel, mis en place un système de "rappel uniquement" dans lequel les appels sont renvoyés dans l'ordre où ils ont été reçus, et mis en œuvre d'autres changements pour rationaliser le traitement des appels en fonction de la la nature du problème du demandeur. En conséquence, dit-elle, de nombreux demandeurs reçoivent maintenant des rappels dans un délai de sept à dix jours.

"Il y a des questions complexes dans notre processus d'arbitrage qui peuvent exiger un peu plus de patience", a déclaré Richards. "Mais nous sommes heureux de dire que dans de nombreux cas, les demandeurs peuvent nous entendre dans un délai d'une à deux semaines ou moins."

Richards et le procureur général de l'Illinois, Kwame Raoul, ont également noté que l'IDS avait été confronté à un volume sans précédent de réclamations frauduleuses, principalement en raison de violations de données à l'échelle nationale qui ont permis à certains de déposer des réclamations en utilisant des identités volées et des numéros de sécurité sociale.

"Je peux moi-même attester que n'importe qui peut être ciblé par ces escrocs parce que j'ai moi-même reçu une fausse carte de débit par la poste", a déclaré Raoul.

Raoul a rappelé aux habitants de l'Illinois que s'ils reçoivent par la poste quelque chose au sujet d'une demande de chômage qu'ils n'ont pas déposée, soit une carte de débit ou une lettre indiquant qu'ils ont été approuvés pour les prestations, cela signifie probablement qu'une demande a été déposée par un voleur d'identité, et le bénéficiaire ne devrait pas essayer d'accéder à ces avantages.

Il a conseillé à tous les habitants de l'Illinois de surveiller de près leurs comptes financiers et leurs rapports de crédit et de geler leurs cartes de crédit s'ils soupçonnent une activité inappropriée.

Graphique par Ben Zigterman

Sur 11011 nouveaux tests COVID-19, 68 sont revenus positifs lundi dans le comté de Champaign.

Autres numéros de comté à noter:

  • Les cas actifs ont baissé de 105, à 1219
  • Les cas récupérés ont augmenté de 173, à 8 847
  • Les contacts étroits en quarantaine ont diminué de 289, à 1660
  • Graphique par Ben Zigterman

    Voici un aperçu mis à jour des codes postaux des comtés avec des cas actifs, suivi de leur nombre total de cas, selon les données du district de santé publique C-U:

    • 61820 / Champaign: 246 actifs (en baisse de 10), 3538 au total (en hausse de 22)
    • 61821 / Champaign: 154 actifs (en baisse de 13), 1152 au total (en hausse de huit)
    • 61822 / Champaign: 139 actifs (en baisse de 11), 908 au total (en hausse de neuf)
    • 61801 / Urbana: 109 actifs (en baisse de huit), 921 au total (en hausse de sept)
    • 61866 / Rantoul: 109 actifs (en baisse de 12), 865 au total (en hausse de trois)
    • 61802 / Urbana: 109 actifs (neuf en baisse), 762 au total (quatre en hausse)
    • 61853 / Mahomet: 82 actifs (en baisse de 14), 485 au total (en hausse de cinq)
    • 61873 / St. Joseph: 48 actifs (11 en baisse), 260 au total (2 en hausse)
    • 61880 / Tolono: 36 actifs (en baisse de deux), 216 au total (en hausse de deux)
    • 61874 / Savoie: 32 actifs (en baisse de trois, 285 au total (en hausse de deux)
    • 61847 / Gifford: 21 actifs (jusqu'à un), 77 au total (jusqu'à un)
    • 61849 / Homère: 20 actifs (jusqu'à deux), 57 au total (jusqu'à deux)
    • 61877 / Sidney: 15 actifs (un en bas), 72 au total (un en haut)
    • 61878 / Thomasboro: 13 actifs (inchangé), 54 au total (inchangé)
    • 61863 / Pesotum: 13 actifs (jusqu'à deux), 39 au total (inchangé)
    • 61843 / Fisher: 12 actifs (en bas), 97 au total (inchangé)
    • 61859 / Ogden: 10 actifs (en bas), 38 au total (inchangé)
    • 61864 / Philon: 9 actifs (deux en bas), 74 au total (un en haut)
    • 61845 / Foosland: 9 actifs (un en bas), 23 au total (un en haut)
    • 60949 / Ludlow: 8 actifs (en bas), 26 au total (inchangé)
    • 61862 / Penfield: 7 actifs (inchangé), 28 au total (inchangé)
    • 61871 / Royal: 6 actifs (en bas), 28 au total (inchangé)
    • 61875 / Seymour: 4 actifs (inchangé), 22 au total (inchangé)
    • 61840 / Dewey: 3 actifs (en baisse de deux), 18 au total (inchangé)
    • 61851 / Ivesdale: 2 actifs (inchangé), 11 au total (inchangé)
    • 61816 / Broadlands: 1 actif (en bas), 20 au total (inchangé)
    • 61872 / Sadorus: 0 actif (en bas), 15 au total (inchangé)
    • 61852 / Longview: 0 actif (inchangé), 2 au total (inchangé)
    • 61810 / Allerton: 0 actif (inchangé), 1 total (inchangé)

    Les totaux de pandémie du comté, selon CUPHD:

    • 1038597 tests
    • 10112 cas confirmés
    • 46 morts
    • 13672 contacts proches mis en quarantaine
    • 1313 contacts étroits devenus positifs

    Graphique par Ben Zigterman

    Pour la troisième journée consécutive, le taux de positivité sur sept jours pour la région qui couvre les comtés de Champaign, Douglas, Ford, Piatt et Vermilion a diminué - de 14,0 à 13,7%.

    La baisse a coïncidé avec des mesures d'atténuation avancées (ou de niveau 3) qui ont pris effet dans tout l'État.

    Pour passer au niveau 2 le moins restrictif, une région doit répondre à trois critères:

    • Un taux de positivité moyen sur sept jours inférieur à 12% pendant trois jours consécutifs
    • Plus de 20% de disponibilité des soins intensifs et des lits d'hôpital disponibles pendant trois jours consécutifs
    • Baisse des hospitalisations COVID de sept jours en moyenne dans sept des dix derniers jours

    Les paramètres que l’État utilise pour déterminer le taux d’une région couvrent une période de sept jours qui s’est terminée il y a trois jours (les chiffres publiés du lundi au 20 novembre).

    Les métriques de la région 6 excluent les données des tests massifs de salive du campus de l'interface utilisateur (si les tests de l'interface utilisateur étaient inclus, le taux de la région serait de 5,5%).

    Graphique par Ben Zigterman

    Un aperçu du taux de la région 6 au fil du temps:

    • 26 octobre: 8,4 pour cent
    • 27 octobre: 8,6 pour cent
    • 28 octobre: 9,0 pour cent
    • 29 octobre: 9,3 pour cent
    • 30 octobre: 9,5 pour cent
    • 31 octobre: 9,9 pour cent
    • 1er novembre: 10,0 pour cent
    • 2 novembre: 10,0 pour cent
    • 3 novembre: 10,2 pour cent
    • 4 novembre: 10,2 pour cent
    • 5 novembre: 10,8 pour cent
    • 6 novembre: 11,3 pour cent
    • 7 novembre: 11,9 pour cent
    • 8 novembre: 12,2 pour cent
    • 9 novembre: 12,7 pour cent
    • 10 novembre: 13,0 pour cent
    • 11 novembre: 13,5 pour cent
    • 12 novembre: 13,6 pour cent
    • 13 novembre: 14,0 pour cent
    • 14 novembre: 14,0 pour cent
    • 15 novembre: 14,0 pour cent
    • 16 novembre: 14,3 pour cent
    • 17 novembre: 14,6 pour cent
    • 18 novembre: 14,5 pour cent
    • 19 novembre: 14,0 pour cent
    • 20 novembre: 13,7 pour cent

    Vous trouverez ci-dessous un aperçu des taux mobiles sur sept jours des 21 comtés qui composent la région 6, et comment ces taux se comparent à la veille:

    • Fayette: 24,4 pour cent (-2,1)
    • Laurent: 23,7 pour cent (+1,8)
    • Argile: 19,3 pour cent (-1,3)
    • Effingham: 18,5 pour cent (-2,8)
    • Iroquois: 18,1 pour cent (+0,9)
    • Jaspe: 17,4 pour cent (-)
    • Crawford: 17,2 pour cent (+0,6)
    • Macon: 16,0 pour cent (-1,0)
    • Shelby: 16,0 pour cent (-0,6)
    • Cumberland: 15,6 pour cent (+1,1)
    • Richland: 14,5 pour cent (-0,5)
    • Vermillon: 14,5 pour cent (+0,4)
    • DeWitt: 12,3 pour cent (+0,9)
    • Piatt: 12,0 pour cent (+0,8)
    • Douglas: 11,7 pour cent (-0,2)
    • Clark: 11,2 pour cent (-0,2)
    • Gué: 11,1 pour cent (-0,9)
    • Coles: 10,5 pour cent (-1,2)
    • Champaign: 9,6 pour cent (-0,1)
    • Moultrie: 9,0 pour cent (-0,6)
    • Edgar 6,7 pour cent (-1,0)

    Si les résultats des tests de salive de l'interface utilisateur étaient inclus dans le décompte de l'État, le taux de sept jours du comté de Champaign serait de 2,0%, comme les deux jours précédents.

    Graphique par Ben Zigterman

    Avec une tendance à la baisse du taux de positivité sur sept jours, le plus haut responsable de la santé publique de l'État a lancé un appel aux habitants de l'Illinois pour qu'ils envisagent d'organiser virtuellement des événements de Thanksgiving.

    "Thanksgiving n'a pas encore eu lieu", a déclaré le Dr Ngozi Ezike lors du briefing quotidien sur les coronavirus de lundi à Chicago. "Les gens peuvent toujours changer leurs plans et changer le résultat.

    "Nous n'avons pas besoin d'organiser des événements super-propagateurs dans les foyers de tout notre État et dans tout le pays, puis de les ramener. Veuillez reconsidérer vos plans et voir si nous pouvons faire partie de la solution pour réduire les infections au lieu de faire partie du plan. pour les augmenter.

    Ezike a parlé alors que le taux de sept jours de l'État a chuté pour la deuxième journée consécutive - de 11,3% à 10,9%, après avoir atteint un sommet de 13,2% 10 jours plus tôt.

    Sur 91 562 nouveaux tests signalés lundi par l'IDPH, 8 322 sont revenus positifs dans l'Illinois.

    Les hospitalisations ont montré des signes qu'elles pourraient également se stabiliser bien que le nombre de patients COVID en soins intensifs et sous ventilateurs continue de préoccuper les responsables de la santé de l'État.

    Dimanche soir, le département de la santé publique de l'Illinois a signalé 6 171 lits d'hôpital utilisés par les patients COVID-19, soit une augmentation de 99 par rapport à samedi soir, mais quatre en dessous du record de 6 175 établi vendredi soir.

    La diminution du vendredi au samedi était la première fois que les hospitalisations n'augmentaient pas par rapport à la veille depuis le 24 octobre.

    L'utilisation des lits de soins intensifs a atteint un sommet de deuxième vague à partir de dimanche soir, avec 1206 patients COVID-19 occupant des lits de soins intensifs. Cela laissait environ 23% des lits de soins intensifs de l’État inutilisés.

    L'utilisation du ventilateur le dimanche soir a atteint un niveau record depuis le 29 mai, avec 635 patients atteints de COVID-19 nécessitant les machines, soit une augmentation de 46 par rapport à la veille.

    "Allégeons le fardeau de toutes nos équipes hospitalières et nous pouvons le faire en ne propageant pas l'infection pendant les vacances de Thanksgiving en portant notre masque, en surveillant notre distance, en nous lavant les mains et en nous faisant vacciner contre la grippe", a déclaré Ezike.

    Voici un aperçu du cas quotidien et des totaux de tests de novembre, avec des pics de pandémie dans les États signalés par des astérisques:

    • 1er novembre: 78458 tests, 6980 cas, taux de 8,0% sur sept jours
    • 2 novembre: 68118 tests, 9810 cas *, taux de 8,1% sur sept jours
    • 3 novembre: 82435 tests, 6516 cas, taux de 8,2% sur sept jours
    • 4 novembre: 71857 tests, 7 538 cas, taux de 8,5% sur sept jours
    • 5 novembre: 86015 tests, 9 935 cas *, taux de 9,1% sur sept jours
    • 6 novembre: 98401 tests, 10376 cas *, 9,6% de taux sur sept jours
    • 7 novembre: 98418 tests, 12428 cas *, taux de 10,3% sur sept jours
    • 8 novembre: 90757 tests, 10 009 cas, taux de 10,6% sur sept jours
    • 9 novembre: 64 760 tests, 10573 cas, taux de 11,4% sur sept jours
    • 10 novembre: 101955 tests, 12623 cas *, taux de 12,0% sur sept jours
    • 11 novembre: 93464 tests, 12657 cas *, taux de 12,4% sur sept jours
    • 12 novembre: 100617 tests *, 12702 cas *, taux de 12,6% sur sept jours
    • 13 novembre: 106540 ​​tests *, 15415 cas *, taux de 13,2% sur sept jours
    • 14 novembre: 114370 tests *, 11028 cas, taux de 12,6% sur sept jours
    • 15 novembre: 84831 tests, 10631 cas, taux de 12,8% sur sept jours
    • 16 novembre: 90612 tests, 11632 cas, taux de 12,5% sur sept jours
    • 17 novembre: 94205 tests, 12601 cas, taux de 12,5% sur sept jours
    • 18 novembre: 103569 tests, 8922 cas, taux de 11,9% sur sept jours
    • 19 novembre: 113447 tests, 14612 cas, taux de 12,0% sur sept jours
    • 20 novembre: 116024 tests *, 13012 cas, taux de 11,5% sur sept jours
    • 21 novembre: 120284 tests *, 11891 cas, taux de 11,5% sur sept jours
    • 22 novembre: 92 437 tests, 10012 cas, taux de 11,3% sur sept jours
    • 23 novembre: 91562 tests, 8322 cas, taux de 10,9% sur sept jours

    L'IDPH a également signalé 47 décès lundi (y compris un décès dans le comté de Champaign signalé localement un jour plus tôt), portant son total de pandémie à 11552:

    • Comté de Champaign: 1 homme des années 70
    • Comté de Cook: 4 hommes 50 ans, 2 femmes 60 ans, 4 hommes 60 ans, 3 femmes 70 ans, 6 hommes 70 ans, 5 femmes 80 ans, 3 hommes 80 ans, 5 femmes 90 ans, 2 hommes 90 ans
    • Comté de DuPage: 1 homme des années 90
    • Comté de Kane: 1 homme des années 60
    • Comté de Lake: 1 femme des années 90
    • Comté de Livingston: 1 femme des années 60, 1 homme des années 70
    • Comté de McDonough: 1 femme des années 70
    • Comté de McHenry: 1 femme des années 70
    • Comté de Morgan: 1 homme des années 70
    • Comté d'Ogle: 1 homme des années 90
    • Comté de Peoria: 1 femme des années 70
    • Comté de St.Clair: 1 homme des années 80
    • Comté de Warren: 1 homme des années 80

    L'État a également annoncé lundi que son laboratoire de test mobile gratuit ferait un arrêt vendredi à Danville (8 h 00 à 16 h 00, Vermilion County Health Department, 200 S. College St.).

    Graphique par Ben Zigterman

    Dix-neuf nouveaux cas ont émergé de 3291 nouveaux tests dimanche sur le campus de l'interface utilisateur, soit un taux de 0,6%.

    Deux jours après la fin des cours en personne pour le semestre, le taux de positivité sur sept jours sur le campus est resté de 0,3%.

    Graphique par Ben Zigterman

    Voici une répartition quotidienne des tests et des cas uniques depuis que les étudiants ont commencé à se présenter sur le campus à la mi-août, selon le tableau de bord COVID-19 de l'interface utilisateur:

    • Dimanche 22 novembre: 3291 nouveaux tests, 19 nouveaux cas
    • Samedi 21 novembre: 3601 nouveaux tests, 12 nouveaux cas
    • Vendredi 20 novembre: 11278 nouveaux tests, 34 nouveaux cas
    • Jeudi 19 novembre: 10424 nouveaux tests, 26 nouveaux cas
    • Mercredi 18 novembre: 10462 nouveaux tests, 34 nouveaux cas
    • Mardi 17 novembre: 10255 nouveaux tests, 40 nouveaux cas
    • Lundi 16 novembre: 13545 nouveaux tests, 51 nouveaux cas
    • Dimanche 15 novembre: 6280 nouveaux tests, 21 nouveaux cas
    • Samedi 14 novembre: 4639 nouveaux tests, 12 nouveaux cas
    • Vendredi 13 novembre: 11351 nouveaux tests, 32 nouveaux cas
    • Jeudi 12 novembre: 9715 nouveaux tests, 34 nouveaux cas
    • Mercredi 11 novembre: 11071 nouveaux tests, 50 nouveaux cas
    • Mardi 10 novembre: 10324 nouveaux tests, 57 nouveaux cas
    • Lundi 9 novembre: 11800 nouveaux tests, 76 nouveaux cas
    • Dimanche 8 novembre: 5339 nouveaux tests, 29 nouveaux cas
    • Samedi 7 novembre: 4016 nouveaux tests, 21 nouveaux cas
    • Vendredi 6 novembre: 10429 nouveaux tests, 48 ​​nouveaux cas
    • Jeudi 5 novembre: 8895 nouveaux tests, 60 nouveaux cas
    • Mercredi 4 novembre: 11537 nouveaux tests, 80 nouveaux cas
    • Mardi 3 novembre: 5941 nouveaux tests, 40 nouveaux cas
    • Lundi 2 novembre: 11956 nouveaux tests, 82 nouveaux cas
    • Dimanche 1er novembre: 4823 nouveaux tests, 17 nouveaux cas
    • Samedi 31 octobre: 3522 nouveaux tests, 9 nouveaux cas
    • Vendredi 30 octobre: 10787 nouveaux tests, 39 nouveaux cas
    • Jeudi 29 octobre: 8980 nouveaux tests, 27 nouveaux cas
    • Mercredi 28 octobre: 9579 nouveaux tests, 34 nouveaux cas
    • Mardi 27 octobre: 10294 nouveaux tests, 36 nouveaux cas
    • Lundi 26 octobre: 11.112 nouveaux tests, 74 nouveaux cas
    • Dimanche 25 octobre: 4935 nouveaux tests, 23 nouveaux cas
    • Samedi 24 octobre: 3870 nouveaux tests, 15 nouveaux cas
    • Vendredi 23 octobre: 9284 nouveaux tests, 22 nouveaux cas
    • Jeudi 22 octobre: 8581 nouveaux tests, 23 nouveaux cas
    • Mercredi 21 octobre: 9639 nouveaux tests, 20 nouveaux cas
    • Mardi 20 octobre: 9964 nouveaux cas, 18 nouveaux cas
    • Lundi 19 octobre: 10611 nouveaux tests, 18 nouveaux cas
    • Dimanche 18 octobre: 4320 nouveaux tests, 6 nouveaux tests
    • Samedi 17 octobre: 3666 nouveaux tests, 2 nouveaux cas
    • Vendredi 16 octobre: 9700 nouveaux tests, 9 nouveaux cas
    • Jeudi 15 octobre: 7777 nouveaux tests, 9 nouveaux cas
    • Mercredi 14 octobre: 9322 nouveaux tests, 11 nouveaux cas
    • Mardi 13 octobre: 10057 nouveaux tests, 14 nouveaux cas
    • Lundi 12 octobre: 9573 nouveaux tests, 23 nouveaux cas
    • Dimanche 11 octobre: 4358 nouveaux tests, 8 nouveaux cas
    • Samedi 10 octobre: 3574 nouveaux tests, 11 nouveaux cas
    • Vendredi 9 octobre: 9867 nouveaux tests, 10 nouveaux cas
    • Jeudi 8 octobre: 7953 nouveaux tests, 14 nouveaux cas
    • Mercredi 7 octobre: 9780 nouveaux tests, 21 nouveaux cas
    • Mardi 6 octobre: 10369 nouveaux tests, 25 nouveaux cas
    • Lundi 5 octobre: 11142 nouveaux tests, 48 ​​nouveaux cas
    • Dimanche 4 octobre: 4374 nouveaux tests, 7 nouveaux cas
    • Samedi 3 octobre: 3851 nouveaux tests, 9 nouveaux cas
    • Vendredi 2 octobre: 10765 nouveaux tests, 18 nouveaux cas
    • Jeudi 1er octobre: 7577 nouveaux tests, 27 nouveaux cas
    • Mercredi 30 septembre: 10354 nouveaux tests, 32 nouveaux cas
    • Mardi 29 septembre: 10637 nouveaux tests, 36 nouveaux cas
    • Lundi 28 septembre: 10736 nouveaux tests, 36 nouveaux cas
    • Dimanche 27 septembre: 4408 nouveaux tests, 28 nouveaux cas
    • Samedi 26 septembre: 3892 nouveaux tests, 17 nouveaux cas
    • Vendredi 25 septembre: 11090 nouveaux tests, 41 nouveaux cas
    • Jeudi 24 septembre: 9086 nouveaux tests, 27 nouveaux cas
    • Mercredi 23 septembre: 9671 nouveaux tests, 28 nouveaux cas
    • Mardi. 22 septembre: 11030 nouveaux tests, 62 nouveaux cas
    • Lundi 21 septembre: 10474 nouveaux tests, 42 nouveaux cas
    • Dimanche 20 septembre: 4383 nouveaux tests, 11 nouveaux cas
    • Samedi 19 septembre: 4133 nouveaux tests, 13 nouveaux cas
    • Vendredi 18 septembre: 10564 nouveaux tests, 27 nouveaux cas
    • Jeudi 17 septembre: 7802 nouveaux tests, 18 nouveaux cas
    • Mercredi 16 septembre: 9965 nouveaux tests, 24 nouveaux cas
    • Mardi 15 septembre: 11232 nouveaux tests, 45 nouveaux cas
    • Lundi 14 septembre: 10214 nouveaux tests, 40 nouveaux cas
    • Dimanche 13 septembre: 4568 nouveaux tests, 17 nouveaux cas
    • Samedi 12 septembre: 4009 nouveaux tests, 10 nouveaux cas
    • Vendredi 11 septembre: 11 253 nouveaux tests. 35 cas d'actualité
    • Jeudi 10 septembre: 6626 nouveaux tests, 34 nouveaux cas
    • Mercredi 9 septembre: 11993 nouveaux tests, 47 nouveaux cas
    • Mardi 8 septembre: 11621 nouveaux tests, 81 nouveaux cas
    • Lundi 7 septembre: 6299 nouveaux tests, 69 nouveaux cas
    • Dimanche 6 septembre: 2987 nouveaux tests, 37 nouveaux cas
    • Samedi 5 septembre: 2609 nouveaux tests, 37 nouveaux cas
    • Vendredi 4 septembre: 14204 nouveaux tests, 104 nouveaux cas
    • Jeudi 3 septembre: 14841 nouveaux tests, 88 nouveaux cas
    • Mercredi 2 septembre: 7089 nouveaux tests, 120 nouveaux cas
    • Mardi 1er septembre: 14367 nouveaux tests, 199 nouveaux cas
    • Lundi 31 août: 17227 nouveaux tests, 230 nouveaux cas
    • Dimanche 30 août: 3640 nouveaux tests, 104 nouveaux cas
    • Samedi 29 août: 2895 nouveaux tests, 50 nouveaux cas
    • Vendredi 28 août: 15030 nouveaux tests, 65 nouveaux cas
    • Jeudi 27 août: 15123 nouveaux tests, 60 nouveaux cas
    • Mercredi 26 août: 6812 nouveaux tests, 54 nouveaux cas
    • Mardi 25 août: 15850 nouveaux tests, 89 nouveaux cas
    • Lundi 24 août: 17656 nouveaux tests, 79 nouveaux cas
    • Dimanche 23 août: 4474 nouveaux tests, 53 nouveaux cas
    • Samedi 22 août: 3326 nouveaux tests, 43 nouveaux cas
    • Vendredi 21 août: 10877 nouveaux tests, 54 nouveaux cas
    • Jeudi 20 août: 10742 nouveaux tests, 52 nouveaux cas
    • Mercredi 19 août: 6300 nouveaux tests, 29 nouveaux cas
    • Mardi 18 août: 6162 nouveaux tests, 20 nouveaux cas
    • Lundi 17 août: 9064 nouveaux tests, 24 nouveaux cas
    • Dimanche 16 août 2453 nouveaux tests, 7 nouveaux cas

    Graphique par Ben Zigterman