Le ministère de la Santé de l'État rapporte qu'il y a eu 20 cas supplémentaires de COVID-19 à Hawai'i mardi. Il y a eu 20 cas identifiés comme confirmés, deux cas probables ont été ajoutés au décompte et deux cas probables ont été retirés.

Les cas confirmés comprenaient : quatre sur l'île d'Hawai'i (+1 probable) ; 10 sur O'ahu (-1 probable) ; un sur Kaua'i; et un chez un résident d'Hawaï diagnostiqué alors qu'il était hors de l'État (+1 probable).

Mise à jour COVID-19 du 22 juin 2021 : 20 cas

Au total, 622 cas ont été enregistrés au cours des deux dernières semaines dans l'État d'Hawaï, dont 119 dans le comté de Maui.

La moyenne de Maui sur 14 jours pour les nouveaux cas de COVID-19 est de six et le taux de positivité des tests sur la même période est de 0,8%.

Les décès dus au COVID-19 à Hawaï sont restés inchangés à 513, aucun nouveau décès n'a été signalé aujourd'hui.

L'État a commencé à ajouter des cas probables au décompte quotidien le 18 mai 2021. Le département rapporte qu'à l'avenir, les cas confirmés et probables nouvellement signalés seront inclus dans le nombre total de cas pour l'État.

Le DOH indique que les cas probables ont déjà été signalés dans un tableau séparé, mais dit que les inclure dans les dénombrements à l'avenir « fournira une image plus complète de l'activité de la maladie à Hawaï. Les responsables du ministère affirment que les cas probables qui seront confirmés par la suite ne seront pas comptés deux fois, mais qu'ils seront plutôt reclassés de probable à confirmé.

Les cas probables sont définis comme ceux qui ont soit un résultat positif au test d'antigène (sans test de confirmation de suivi), soit étaient symptomatiques et avaient une exposition connue mais n'ont pas été testés.

Il y a cinq personnes hospitalisées dans le comté de Maui avec COVID-19, selon les derniers décomptes mis à jour le 21 juin 2021, de l'Agence de gestion des urgences d'Hawai'i.

Il y a actuellement 14 lits de soins intensifs utilisés dans le comté de Maui (sur 31 actuellement disponibles). Trois des lits de soins intensifs sont utilisés par des patients COVID-19. Cinq ventilateurs (sur 38 disponibles) sont utilisés dans le comté de Maui, dont un utilisé par un patient COVID-19.

Jusqu'au 22 juin 2021, environ 1 653 324 doses de vaccin ont été administrées dans tout l'État, dont 297 533 doses de pharmacie, 164 018 doses d'agences fédérales et 1 191 773 doses d'État à Hawaï. La population totale de l'État est de 1 415 857. Le DOH rapporte que 62 pour cent de la population de l'État ont reçu une dose de vaccination et que 57 pour cent ont terminé la vaccination complète.

À Maui, le DOH rapporte que 58 pour cent (97 107) de la population totale du comté de Maui a commencé un vaccin, tandis que 48 pour cent (79 638) ont terminé un cycle complet de vaccination. Au total, le comté de Maui a administré 176 745 doses parmi une population totale de 166 378. * Les décomptes du comté n'incluent pas les doses provenant des programmes de pharmacie fédéraux, des établissements de soins de longue durée et des maisons de soins infirmiers ou d'autres agences fédérales.

Sur les 4 001 cas confirmés documentés dans le comté de Maui au cours de la pandémie, Kīhei a les infections les plus récentes sur l'île au cours des deux dernières semaines avec 35. Les zones de la catégorie jaune moyen (11 à 50 cas sur deux semaines) sont : Wailuku (34) et Kahului (28).

D'autres régions de l'île de Maui ont de faibles taux d'infection allant de 0 à 10 cas sur deux semaines. Les nouveaux cas portent aujourd'hui le total cumulé des cas à 35 643 confirmés dans tout l'État, signalés depuis le 28 février 2020.

Le total cumulé de cas dans le comté de Maui est de 4 001 cas confirmés au cours de la pandémie. À ce jour, il y a eu 55 cas confirmés sur l'île de Moloka'i, 112 à Lāna'i et 3 834 à Maui.

Il y a 4 001 cas confirmés documentés dans le comté de Maui au cours de la pandémie, plus 844 cas probables supplémentaires, ce qui porte le nombre total de cas attribués au comté à 4 845.

Le ministère de la Santé de l'État a maintenant regroupé les cas probables et réels classés par code postal. Les nouveaux totaux sont : Kahului (1148), suivi de Lahaina (1034), Wailuku (934), Kīhei (698), Makawao (260), Ha'ikū (156), Lāna'i (115), Kula (101), Moloka'i (79 ), Spreckelsville (64) et Hāna (20).

Les cas par île comprennent :

  • Comté d'Hawaï: 3 143 (quatre nouveaux ; 167 au cours des 14 derniers jours ; 132 hospitalisations nécessaires ; et 54 décès ; 68 probables)
  • Comté d'Honolulu: 26 886 (10 nouveaux ; 313 au cours des 14 derniers jours ; 1995 hospitalisations nécessaires ; 397 décès ; 776 probables)
  • Comté de Kaua'i: 345 (un nouveau ; 23 au cours des 14 derniers jours ; neuf hospitalisations nécessaires ; deux décès ; trois probables)
  • Île de Maui: 3 834 (quatre nouveaux ; 119 au cours des 14 derniers jours ; 272 hospitalisations nécessaires ; 57 décès ; 817 probables)
  • Moloka'i : 55 (0 nouveau ; 0 au cours des 14 derniers jours ; une hospitalisation requise ; 0 décès ; 24 probable)
  • Lāna'i : 112 (0 nouveau ; 0 au cours des 14 derniers jours ; cinq hospitalisations nécessaires ; 0 décès ; trois probables)
  • En attente: 0
  • Résidents diagnostiqués en dehors d'Hawai'i: 1 268 (un nouveau ; aucune donnée n'est disponible pour les cas au cours des 14 derniers jours ; 10 hospitalisations nécessaires ; et trois décès ; 53 probables)

** Le ministère de la Santé de l'État déclare que « l'utilisation des cas signalés au cours des 14 derniers jours fournit une approximation approximative du nombre de cas répondant actuellement aux critères d'isolement. Ce numéro de procuration pour les « cas actifs » résout les problèmes de classification des cas impossibles à joindre ou qui sont hors de la juridiction, pour lesquels la date précise de sortie de l'isolement peut ne pas être possible de déterminer. Il n'est pas non plus influencé par les retards dans la saisie des données.

Le ministère de la Santé de l'État a publié son rapport hebdomadaire mis à jour sur les groupes, détaillant les informations sur les cas de COVID-19 dans certains contextes.

Le ministère de la Santé de l'État d'Hawai'i enquête actuellement sur un groupe de cas de COVID-19 associés à une épidémie au centre correctionnel communautaire d'Hawai'i. Il y avait un total de 205 détenus et 20 membres du personnel avaient été testés positifs. Le nombre de cas actifs est depuis tombé à 79 détenus et quatre membres du personnel.

Le rapport de cluster, qui couvre la période allant jusqu'au 17 juin 2021, a identifié cinq clusters actifs dans le comté de Maui, dont deux dans des milieux éducatifs et un chacun dans un refuge, un restaurant et lors d'un rassemblement social.

Le rapport ne montre pas combien de personnes infectées se sont rétablies. Bien que des catégories générales aient été identifiées, les responsables de la santé ont déclaré qu'ils n'identifiaient généralement pas les emplacements spécifiques des grappes à moins qu'il n'y ait une « menace sanitaire imminente ».

À ce jour, il y a eu 513 décès liés au COVID-19 à Hawai'i, dont : 397 à O'ahu, 57 dans le comté de Maui, 54 sur l'île d'Hawai'i, deux à Kaua'i et trois décès chez des résidents diagnostiqués en dehors de l'État, dont un d'une personne âgée. Un résident de Kaua'i décédé hors de l'État, en Arizona, et un autre impliquant un homme âgé de 60 à 69 ans souffrant de problèmes de santé sous-jacents qui avait été incarcéré hors de l'État et décédé dans un hôpital.

Faites défiler vers le bas pour obtenir une liste des décès antérieurs liés au COVID-19.

Les cas apparus au cours des 14 derniers jours se sont produits dans toutes les régions de Maui, à l'exception de la ville de Hāna, à l'est de Maui, et des îles de Lānaʻi et Molokaʻi, selon la cartographie du DOH.

L'île de Molokaʻi a été rajoutée à la carte active le 11 février, avec un nouveau cas signalé à l'époque, de nouveaux cas supplémentaires ont été signalés les : 15 et 18 février ; 12, 18, 21, 22 et 24 mars; et les 15 et 23 avril ; et les 13, 14, 15, 16, 19, 21, 23, 25 et 28 mai, portant le total de l'île à 55 cas confirmés.

À Lānaʻi, 105 infections ont été associées à l'épidémie, signalée pour la première fois le mardi 20 octobre 2020. Les grands rassemblements sociaux et la transmission domestique ont été identifiés comme les principaux moteurs de cette épidémie. Une ordonnance de sécurité à domicile a été conclue le 30 novembre 2020 et l'île est revenue à un statut d'acte avec prise en charge le 1er décembre 2020. De nouveaux cas ont été signalés à Lāna'i les 28 janvier, 5 et 6 février., les 17, 23 et 31 mars et 7 mai 2021, pour un total de 112 cas à ce jour cas confirmés.

Mises À jour de la quarantaine :

Les restrictions de voyage entre les comtés d'Hawai'i sont levées le 15 juin

  • Le mardi 15 juin, l'État d'Hawaï a mis fin aux restrictions sur les voyages entre les comtés. "Il n'y aura aucun test ni aucune exigence de quarantaine pour les voyages entre les comtés", a déclaré le gouverneur Ige. Toutes les restrictions de voyage inter-îles ont été supprimées. Ceux qui sont en quarantaine ne pourront pas voyager
  • À compter du 15 juin également, une exemption de quarantaine est entrée en vigueur pour les voyageurs entrants dans l'État qui sont vérifiés comme ayant été vaccinés à Hawaii. Si les voyageurs ont été vaccinés à Hawai'i et que l'État peut le vérifier, ils peuvent désormais contourner la quarantaine sans test préalable au voyage lorsqu'ils retournent à Hawai'i depuis le continent

À 60% de taux de vaccination

  • Lorsque le taux de vaccination complète de l'État atteint 60 %, l'État acceptera une preuve de vaccination via le programme Safe Travels, pour les voyages intérieurs, y compris les voyageurs transpacifiques vaccinés aux États-Unis et voyageant des États-Unis continentaux, de l'Alaska et des territoires américains vers Hawaï
  • Rassemblements sociaux : 25 seront autorisés à l'intérieur et 75 autorisés à l'extérieur
  • Restaurants : jusqu'à 75 % de capacité (avec un maximum de 25 groupes à l'intérieur et 75 à l'extérieur)

**REMARQUE : les objectifs de vaccination à l'échelle de l'État n'affecteront pas les politiques COVID-19 des comtés concernant les événements structurés, les mariages, etc. Cela s'applique uniquement aux voyages, aux réunions sociales et aux restaurants.

À 70% de taux de vaccination, les voyages en toute sécurité se terminent

  • Lorsque le taux de vaccination complète de l'État atteint 70 %, TOUTES les restrictions de voyage seront levées et le programme Safe Travels prendra fin. Le gouverneur Ige a déclaré qu'à ce point de référence, il prévoyait également d'abandonner le mandat des masques d'intérieur

Hawai'i Mask Mandat levé pour l'extérieurDepuis le 25 mai 2021, le mandat du masque d'Hawaï a été levé pour l'extérieur, mais reste en place pour l'intérieur. À l'extérieur, les gens sont toujours encouragés à se masquer lorsqu'ils sont en grands groupes de 10 personnes ou plus. Le gouverneur David Ige a également annoncé qu'il levait la suspension des compétitions de sports océaniques à compter du 1er juin pour autoriser des événements tels que le surf, le canoë-kayak et la natation.

Le test secondaire obligatoire à l'arrivée à Maui pour les vols transpacifiques se termine le 4 juin, 2021

À partir du 4 mai, le comté de Maui a commencé le déploiement d'un test secondaire à l'arrivée à l'aéroport de Kahului pour les vols transpacifiques. Le test post-arrivée était destiné à la fois aux visiteurs et aux résidents de retour qui sont arrivés directement d'une ville porte d'entrée du continent à l'aéroport de Kahului. Le comté de Maui a prévu une exception pour les voyageurs transpacifiques entièrement vaccinés à l'exigence de test COVID rapide après l'arrivée avec une preuve de vaccination. Ils devaient encore passer un test avant le départ pour bénéficier de l'exception de quarantaine de voyage. De plus amples détails et des FAQ sont publiés ici.

Le test rapide après l'arrivée à l'aéroport de Kahului s'est terminé le 4 juin après un mois complet de fonctionnement. Depuis le début du programme le 4 mai, il n'y a eu que cinq tests positifs confirmés sur les plus de 110 000 tests effectués après l'arrivée. Le maire de Maui, Michael Victorino, a déclaré que le programme avait coûté au comté entre 2,5 et 2,7 millions de dollars, mais dans le même souffle, avait fourni des informations importantes sur la source de la transmission des variantes ainsi que sur la prise en compte de la propagation communautaire.

À compter du 15 juin 2021 : Règles d'urgence modifiées à Maui : Rassemblements en plein air élargis, heures d'ouverture des restau- rants . | | |

  • La limite des rassemblements sociaux en plein air est augmentée à 25 personnes (les rassemblements sociaux en intérieur sont toujours limités à 10 personnes)
  • Les restaurants peuvent désormais fonctionner jusqu'à minuit ; et
  • Jusqu'à 200 personnes peuvent désormais assister à des événements sportifs en plein air

Les règles d'urgence de santé publique nouvellement modifiées sont publiées dans leur intégralité sur le site Web du comté de Maui.

À compter du 9 mai 2021 : les nouvelles règles de Maui incluent une augmentation de l'occupation de tous les commerces de détail à 50 %

Un nouvel ensemble de règles d'urgence modifiées entre en vigueur pour le comté de Maui le dimanche 9 mai à 00h01.

  • Augmenter les installations de vente au détail à une capacité de 50 % ou moins (au lieu de 30 %)
  • Permet des rassemblements sociaux jusqu'à 10 personnes (auparavant 5 personnes)
  • Les bateaux commerciaux et récréatifs d'une capacité supérieure à 10 peuvent autoriser 75 % de la capacité nominale

Le gouverneur Ige signe la 20e proclamation d'urgence COVID-19

Le 7 mai 2021, le gouverneur David Ige a signé la 20e proclamation sur COVID-19 pour permettre aux voyageurs inter-comtés vaccinés dans l'État d'Hawaï de contourner les tests préalables au voyage et/ou l'exigence de quarantaine à partir du 11 mai.

La plate-forme Safe Travels de l'État a été mise en ligne le 7 mai, permettant aux voyageurs de télécharger leurs informations de voyage et leurs données de vaccination.

La 20e proclamation ne traite que de l'exception relative aux vaccins pour les voyages inter-comtés qui se poursuit pendant la durée de la 19e proclamation précédente. La 19e proclamation - qui comprend le moratoire sur les expulsions interdisant les expulsions pour non-paiement du loyer et la prolongation des expirations des permis de conduire, des cartes d'identité et des permis d'État - se poursuit jusqu'au 8 juin 2021. Les dispositions seront réévaluées pour déterminer si elles seront figurer dans la prochaine proclamation.

Le gouvernement réduit la quarantaine de 14 à 10 jours

Le gouverneur David Ige a signé une 17e proclamation d'urgence COVID-19 réduisant la période d'auto-quarantaine obligatoire de l'État pour les voyageurs entrant dans l'État et voyageant entre les comtés de 14 à 10 jours. La politique est entrée en vigueur le jeudi 17 décembre à 00h01.