Les enseignants de Los Angeles Unified ont ratifié un accord de principe avec le district scolaire, ouvrant la voie au deuxième plus grand système K-12 du pays pour rouvrir complètement les campus pour la prochaine année scolaire.

Quatre-vingt-quatorze pour cent des enseignants, conseillers, bibliothécaires, infirmières scolaires et autres employés certifiés qui ont voté ont soutenu l'accord, a annoncé le syndicat jeudi 17 juin, à l'issue d'une période de vote de trois jours. Selon United Teachers Los Angeles, 12 193 de ses plus de 30 000 membres ont voté.

Les membres de l'UTLA ratifient l'accord sur les protocoles de santé/sécurité pour la nouvelle année scolaire de LAUSD – Daily News

L'accord de principe, que le conseil scolaire devrait voter mardi prochain, établit des protocoles de santé et de sécurité sur les sites scolaires afin de minimiser le risque de transmission de COVID-19 pour le personnel et les élèves. En supposant que le conseil le ratifie, l'accord entrerait en vigueur mercredi, au fur et à mesure que les programmes d'été débuteront.

"Avec l'approbation de cet accord, les écoles de Los Angeles auront mis en place des protocoles de sécurité COVID critiques lorsque nous accueillerons les élèves dans les joies de l'apprentissage en personne à temps plein", a déclaré la présidente de l'UTLA, Cecily Myart-Cruz, dans un communiqué. « La pandémie a mis les étudiants, les familles et les éducateurs au défi de manière inimaginable, mais elle a également déclenché l'innovation et nous a appris des leçons durables sur le pouvoir de guérison de l'éducation publique. Les éducateurs sont déterminés à rencontrer nos élèves là où ils se trouvent et à créer les écoles saines, curatives et équitables que nos élèves et leurs familles méritent.

Bien que le surintendant Austin Beutner ait déclaré pendant des semaines qu'il s'attend à ce que les écoles rouvrent complètement cet automne, de nombreuses familles qui ont passé l'année dernière à défendre l'enseignement en personne à temps plein cinq jours par semaine craignaient que le syndicat des enseignants n'accepte un tel accord.

Bien qu'il semble maintenant que les écoles LAUSD offriront probablement une journée scolaire plus traditionnelle à l'automne, le district continuera, selon les termes de l'accord de principe, à respecter certaines mesures de santé et de sécurité dont tous les parents ne sont pas satisfaits.

De nombreuses conditions de l'accord de principe sont similaires à celles que le district et le syndicat ont négociées pour rouvrir les écoles ce printemps, telles que :

  • Exiger des dépistages quotidiens pour les symptômes du COVID-19
  • Une bonne ventilation
  • Nettoyage et désinfection réguliers des installations; et
  • Assurez-vous que les sites sont approvisionnés en savon, en désinfectant pour les mains et en essuie-tout

L'un des éléments les plus controversés de l'accord proposé, cependant, exigerait que le personnel, les étudiants et les visiteurs continuent de porter des masques sur le campus, bien que des « stratégies de protection alternatives » puissent être utilisées pour accueillir les étudiants ayant des besoins spéciaux qui ont du mal à garder leurs masques. Le district ou le syndicat pourrait demander à renégocier cette exigence après le 1er septembre.

En annonçant la semaine dernière qu'un accord de principe avait été conclu, l'UTLA a indiqué que le district continuerait de tester tous les étudiants et le personnel sur les campus chaque semaine pendant l'été pour le coronavirus et que les parties discuteraient des plans de test d'automne "sur la base de l'évolution des conditions pandémiques".

Un changement notable attendu à l'automne sera que les bureaux des étudiants seront espacés de 3 pieds plutôt que de 6 pieds.

Le district avait accepté de garder les bureaux à 6 pieds l'un de l'autre lors de la réouverture des écoles au printemps, mais cela limitait le nombre de bureaux pouvant tenir dans une salle de classe. En conséquence, les étudiants devaient se présenter à tour de rôle sur le campus et continuer à apprendre en ligne au moins à temps partiel.

L'accord que les membres de l'UTLA ont ratifié jeudi appelle à une distanciation physique "conformément aux… directives les plus récentes" du département de la santé du comté, qui dit actuellement qu'il est acceptable que les bureaux soient à 3 pieds l'un de l'autre. Si ces directives changent, l'une ou l'autre des parties peut rouvrir les négociations sur la question.

Les autres modalités de l'entente de principe seront :

  • Permettre aux membres de l'UTLA ayant certains problèmes de santé de demander une mission de travail à distance, y compris éventuellement l'enseignement en ligne aux étudiants inscrits dans un programme d'études indépendant
  • Permettre aux membres de rester dans leurs sites scolaires actuels pour l'année à venir sans craindre d'être déplacés ; et
  • Assurez-vous que tous les efforts seront faits pour empêcher les enseignants du primaire d'avoir à enseigner des « classes combinées », avec des élèves de deux niveaux scolaires dans la même classe