López positif pour COVID-19; Le combat de Kambosos déplacé en août

LOS ANGELES (AP) – Le champion des poids légers Teófimo López est symptomatique après avoir été testé positif pour COVID-19, et son combat avec le challenger obligatoire George Kambosos a été reporté au 14 août.
López et Kambosos devaient se battre samedi soir au stade des Miami Marlins. La carte entière a été repoussée de huit semaines, selon le co-fondateur de Triller Fight Club Ryan Kavanaugh.

Kambosos et Bob Arum, l'ancien promoteur de López, ont critiqué le champion des poids légers mardi pour être tombé malade si près du combat. Arum a déchiré López pour avoir apparemment refusé de se faire vacciner.
"Maintenant, avec la vaccination (disponible), quiconque (qui) reçoit COVID, honte à eux", a déclaré Arum, 89 ans, à Los Angeles, où il faisait la promotion du troisième combat du champion des poids lourds Tyson Fury avec Deontay Wilder.

« Honte à eux parce qu'ils n'avaient pas pris le temps, ou ils ont décidé pour une raison folle de ne pas se faire vacciner. C'est fou.
López (16-0, 12 KOs), originaire de Brooklyn, a remporté le titre IBF des poids légers en décembre 2019.

Il est devenu une étoile montante en octobre dernier avec une surprise renversante du vétéran champion ukrainien des poids légers Vasyl Lomachenko, remportant une décision lors du premier combat majeur. carte après le début de la pandémie.
Dans une publication sur les réseaux sociaux, Kambosos (19-0, 10 KO) a déclaré qu'il était "absolument dévasté" par le report.

Le challenger australien a déploré un camp d'entraînement de 13 semaines loin de ses enfants et a déclaré qu'il avait emmené sa femme enceinte à Miami pour le combat.
"J'ai consacré toute ma vie à ce camp avec mon équipe", a écrit Kambosos en s'adressant à López. « J'aurais été champion incontesté ce week-end.

Je le sais et tu le sais. Vos actions et décisions ont affecté non seulement notre combat mais toutes les personnes impliquées dans ce combat ! Pure irresponsabilité de tout votre côté. Notre heure viendra et je vous promets, ainsi qu'au monde, que je vais vous éliminer pire que jamais pour tout.

López s'est rendu à Las Vegas le week-end dernier pour la victoire de Shakur Stevenson sur Jeremiah Nakathila avant de retourner à Miami pour poursuivre les préparatifs du combat.
L'histoire continue
López et Arum sont en désaccord depuis que Triller a fait une offre massive de 6 millions de dollars pour obtenir le droit de promouvoir la défense obligatoire du titre de López contre Kambosos. Arum a déclaré que Top Rank avait récemment restructuré le contrat de López, mais le promoteur – qui promeut également Lomachenko – est clairement en colère contre López.

"Nous disons à tous nos combattants:" Vous vous battez pour beaucoup d'argent, et les promoteurs dépensent beaucoup d'argent "", a déclaré Arum. « Faites-vous vacciner pour ne pas contracter le COVID. Vous prenez les deux combattants ici (à Los Angeles).

Fury est totalement vacciné ... et Wilder a été entièrement vacciné, et leurs coins ont été vaccinés. C'est prendre ses responsabilités. Teófimo, il n'y avait aucune raison pour qu'avant de s'entraîner, il ne se soit pas fait vacciner.

Sans raison. Et s'il s'était fait vacciner, il n'aurait pas perdu ce salaire.
Triller, une application de réseautage social, s'est lancée dans la promotion des combats avec un succès remarquable l'automne dernier lorsqu'elle a organisé le retour de Mike Tyson contre Roy Jones Jr.

L'ancien champion de l'UFC, Vitor Belfort, faisait partie des combattants undercard prévus pour le spectacle López-Kambosos.
Triller devra trouver un autre endroit pour le spectacle, car les Marlins sont à domicile contre les Cubs le 14 août.
Le samedi est toujours un jour de boxe chargé, même avec le report.

Le champion des poids coq Naoya Inoue combat Michael Dasmarinas à Las Vegas lors d'une émission avec l'ancienne olympienne américaine Mikaela Mayer sur l'undercard, tandis que le champion des poids moyens WBC Jermall Charlo défend sa ceinture à Houston contre Juan Macias Montiel.
L'ancien champion de l'UFC Anderson Silva fait également ses débuts en boxe contre Julio Cesar Chavez Jr. au Mexique, avec Julio César Chávez Sr.

, 58 ans, sur le undercard dans une exposition de poids moyen contre Hector Camacho Jr, 42 ans.
___
Plus de boxe AP : https://apnews.com/hub/boxing et https://twitter.

com/AP_Sports