Note de l'éditeur: Cette histoire a été mise à jour.

La vague croissante de préoccupations liées aux coronavirus de la NBA a frappé les Mavericks vendredi, lorsque, selon deux sources, un joueur a été testé positif au COVID-19 et deux autres ont dû être mis en quarantaine pour la recherche des contacts.

Le joueur Mavs teste positif pour COVID-19, deux autres restent en quarantaine à Denver

Les partants Dorian Finney-Smith, Josh Richardson et la réserve clé Jalen Brunson sont les Mavericks listés pour le match à domicile de samedi contre Orlando en raison de "protocoles de santé et de sécurité".

On ne sait pas lequel des joueurs a été testé positif pour le coronavirus, mais tous les trois rateront des matchs, peut-être un nombre important.

Selon les protocoles de sécurité de la NBA, le Maverick qui a été testé positif au COVID-19 a "deux voies pour retourner au travail: aller 10 jours ou plus après le premier test positif ou l'apparition des symptômes; ou testez négatif deux fois à au moins 24 heures d'intervalle via un test PCR. "

Les deux autres Mavericks touchés, qui jusqu'à présent ont été testés négatifs pour le COVID-19, selon les sources, doivent être mis en quarantaine pendant au moins sept jours. Les Mavericks (4-4) au cours des sept prochains jours affronteront Orlando et la Nouvelle-Orléans à domicile, à Charlotte et à Milwaukee.

"Un positif, deux pour les protocoles de sécurité", déclare une source de Mavs.

Les trois joueurs, selon les sources, sont restés à Denver tandis que le reste des joueurs et le personnel de l'équipe sont retournés à Dallas dans l'avion de l'équipe. On ne sait pas quand ni comment les trois joueurs de Denver retourneront à Dallas.

La saison NBA a commencé le 22 décembre et à part le match d'ouverture de Houston contre Oklahoma City, les matchs se sont poursuivis sans interruption malgré le nombre de cas de COVID-19 en hausse à travers le pays. Ces derniers jours, cependant, plusieurs équipes ont rencontré des problèmes liés aux virus.

Lundi, il a été appris que la star des Nets, Kevin Durant, était confrontée à une période de quarantaine de sept jours en raison de l'exposition à une personne testée positive pour le virus.

Jeudi, il a été rapporté que le gardien de Philadelphie et l'ancien Maverick Seth Curry avaient été testés positifs au COVID-19, et que plusieurs coéquipiers manqueraient des matchs en raison de la recherche des contacts.

L’adversaire des Mavericks jeudi soir, Denver, a également appris que Michael Porter Jr., qui a déjà raté quatre matchs, restera indéfiniment dans le protocole de santé et de sécurité de la ligue.

Et avant les révélations des Mavericks vendredi, les Celtics de Boston ont appris que le centre Robert Williams III avait été testé positif au COVID-19 et que les autres joueurs de la zone avant Grant Williams et Tristan Thompson manqueraient le temps pendant leur mise en quarantaine.

De toute évidence, mener une saison de 72 matchs dans 30 villes de la NBA, même sans fans dans la majorité des arènes, s'avère plus problématique que la configuration de la "bulle" de quatre mois sur un site de 180 millions de dollars de l'été dernier sur le campus de Disney World.

Avant la victoire des Mavericks jeudi soir en prolongation contre les Nuggets, l'entraîneur Rick Carlisle a discuté des difficultés à maintenir, en fait, une bulle itinérante tout en suivant les protocoles de santé et de sécurité de 134 pages qui ont été distribués aux 30 équipes avant les camps d'entraînement.

En posant une question à Carlisle

"Je pense que capricieux est d'être gentil", a déclaré Carlisle. "C’est bien pire qu’un peu inconstant.

"Une partie des protocoles médicaux et des tests de 24 heures et des tests rapides est que si une personne est testée positive, il y a une période d'un peu plus de 24 heures pendant laquelle il y a une période d'incubation. Et pendant ces 24 premières heures, on pense qu’une personne qui la contracte n’est pas contagieuse.

"Le système permet de retirer un test positif du groupe en quarantaine pour obtenir un autre test indiquant qu'il était positif. Pour que tout cela fonctionne, vous devez suivre les détails des protocoles quotidiens. "

Carlisle a déclaré que les Mavericks avaient le meilleur personnel médical / d'entraînement de la NBA, dirigé par le directeur de la santé et des performances des joueurs Casey Smith, l'entraîneur en chef Dionne Calhoun et l'entraîneur adjoint d'athlétisme Heather Mau.

"Nous devons simplement rester fermes et comprendre qu’il n’ya aucune garantie", a déclaré Carlisle. "Lorsque vous essayez de créer une bulle itinérante, ce que nous faisons en tant que ligue, il y a certainement plus de variables. Mais l'espoir est que si quelqu'un lance un test positif là-bas, il pourra être retiré du groupe et que vous pourrez en quelque sorte aller de l'avant à partir de là.

Vendredi, cela est arrivé à un Maverick, et deux autres ont été mis en quarantaine. Maintenant, les Mavericks et les autres équipes de la NBA se préparent à tout ce qui va suivre.

Le garde des Mavericks Trey Burke, qui a contracté le COVID-19 l'été dernier avant de rejoindre plus tard les Mavericks dans la bulle de Disney World, n'a pas voyagé avec l'équipe à Denver. Carlisle a déclaré jeudi qu'il ne pensait pas que la maladie de Burke était liée au coronavirus.

Burke est répertorié comme discutable pour le match de samedi contre le Magic. Kristaps Porzingis, qui n'a pas encore joué cette saison alors qu'il se remettait d'une opération au genou en octobre, a été déclaré absent pour le match d'Orlando, avec la raison indiquée comme "chirurgie du genou droit".

Brièvement: Comme l’a clairement indiqué l’annonce d’aujourd’hui des 18 franchises de la G-League qui joueront dans une bulle Disney World à partir du mois prochain, les Texas Legends, basées à Frisco, figuraient parmi les 10 franchises de la G-League qui ont choisi de ne pas jouer cette saison. ... La NBA souhaitant limiter quelque peu la portée de la saison de la G-League, qui se déroulera toutes dans la bulle, la ligue a essentiellement demandé des volontaires opt-out. ... En raison des problèmes de COVID-19 et du besoin de flexibilité de la composition, les équipes de la NBA sont autorisées à transporter 17 joueurs cette saison, donc les joueurs à contrat bidirectionnel Tyler Bey et Nate Hinton resteront avec les Mavericks toute la saison, plutôt que d'être affecté à l'une des équipes de la bulle de la G-League.

Trouvez plus de couverture Mavericks de Les nouvelles du matin de Dallas ici.