JÉRUSALEM (AP) – Les Israéliens ont célébré mercredi leur fête de l'indépendance chez eux dans un contexte de verrouillage national visant à ralentir la propagation de la pandémie de coronavirus.

La fête nationale, qui honore la création d'Israël après la fin du mandat britannique en 1948, est généralement une occasion festive, avec des gens se dirigeant vers la plage, organisant des barbecues et regardant des feux d'artifice.

Cette année, cependant, le gouvernement a interdit les rassemblements publics et ordonné aux personnes de rester à moins de 100 mètres (yards) de leur domicile, à moins qu'elles n'aient besoin de médicaments ou aient d'autres besoins vitaux. Les transports en commun ont été fermés et la police tient des barrages routiers pour empêcher les déplacements.

L'armée de l'air israélienne a consacré son survol annuel aux agents de santé, avec quatre avions sillonnant le pays et effectuant des acrobaties aériennes au-dessus des hôpitaux et des centres médicaux.

Le président Reuven Rivlin a organisé un événement télévisé annuel au cours duquel le président présente généralement des récompenses aux soldats. Cette année, la cérémonie de remise des prix a été reportée et l'événement a été reconfiguré comme un hommage en ligne, parsemé d'étoiles, aux travailleurs médicaux et aux forces de sécurité, avec des performances de musiciens et comédiens célèbres mais sans public.

Dans un message vidéo, Rivlin a remercié les Israéliens pour leur « résilience ».

« Je nous souhaite à tous une année heureuse et en bonne santé au cours de laquelle nous pourrons profiter de chaque instant de la normalité israélienne qui nous manque tellement », a-t-il déclaré.

Mercredi est également le 75e anniversaire de la libération de Dachau, un camp d'extermination nazi. En l'honneur de l'occasion, les orchestres de l'armée israélienne et du commandement européen de la marine américaine ont joué l'hymne national israélien pour Abba Naor, un survivant de l'Holocauste dans les années 90 qui vit en Israël.

La performance a été réalisée via un appel Zoom, chaque musicien et les deux chefs d'orchestre se produisant à distance. Naor, appelant de chez lui, a défendu l'hymne national, puis a remercié les forces américaines d'avoir libéré le camp et lui avoir sauvé la vie.

Israël a signalé plus de 15 700 cas et au moins 210 décès dus au coronavirus. Le virus provoque des symptômes légers à modérés chez la plupart des patients, mais peut provoquer des maladies graves ou la mort, en particulier chez les patients âgés et ceux ayant des problèmes de santé sous-jacents.

Israël a imposé des restrictions radicales à la circulation et ordonné la fermeture de la plupart des entreprises à la mi-mars. Il a récemment commencé à assouplir ces restrictions car le taux de nouvelles infections semble s'être stabilisé.

Le verrouillage du Jour de l'Indépendance devrait être levé mercredi soir. La plupart des magasins seront alors autorisés à rouvrir, à condition qu'ils respectent les réglementations en matière de distanciation sociale et d'hygiène. Les gens sont tenus de porter des masques dans les lieux publics.