OLYMPIE – Les militaires et les anciens combattants de Washington reçoivent leur propre loterie du vaccin COVID-19, a annoncé jeudi le gouverneur Jay Inslee.
Cette loterie commencera le 20 juillet et comprendra deux tirages hebdomadaires pour 100 000 $, puis un tirage la troisième semaine pour 250 000 $. Les autres prix comprendront des cartes-cadeaux Amazon de 250 $ et des cartes-cadeaux de 100 $ pour les parcs d'État.
Lors d'une conférence de presse, Inslee a appelé la loterie – qui sera financée par l'aide fédérale – un programme d'incitation « pour certains de nos Washingtoniens les plus précieux ».
"Nous espérons que cela aidera … les grands-pères, les grands-mères, les nièces, les neveux, les fils et les filles à penser à se faire vacciner", a-t-il déclaré plus tard. "J'espère que ce sera le cas."
L'incitation s'applique aux membres de l'armée et aux membres de leur famille qui se sont fait vacciner par l'intermédiaire du département américain de la Défense, du département américain des Anciens Combattants ou de la Garde nationale.
Les militaires en service actif et les membres de leur famille devront s'inscrire pour être inclus dans la loterie. Cette inscription sera diffusée par le département américain de la Défense, a écrit le porte-parole d'Inslee, Mike Faulk, dans un e-mail, "afin de ne pas faire de publicité à ceux qui ne font pas partie de l'armée".

Pendant ce temps, les vétérans vaccinés et les membres de la Garde nationale n'auront pas à s'inscrire. C'est parce que "le ministère des Anciens Combattants et la Garde nationale ont accepté de nous donner des nombres aléatoires qu'ils ont associés aux dossiers de vaccination de leur côté", a écrit Faulk.
L'annonce vise à corriger une ride dans la loterie en cours annoncée par Inslee plus tôt ce mois-ci. Ces gagnants sont choisis dans la base de données de vaccination de l'État.
Mais les dossiers de vaccination des militaires et des anciens combattants ont été conservés par le gouvernement fédéral, ils n'ont donc pas été inclus dans cette loterie – un obstacle que les responsables de l'État ont reconnu alors même qu'ils déployaient l'incitation.

Inslee annonce la loterie du vaccin COVID-19 pour les militaires et les anciens combattants de Washington

Le gouverneur Jay Inslee a organisé une conférence de presse aujourd'hui à 10 h 30 pour discuter de la réponse actuelle de l'État à la pandémie de COVID-19.

L'annonce de jeudi intervient alors que Washington se rapproche de la vaccination de 70% des personnes de 16 ans et plus avec au moins un vaccin COVID-19.
Le gouverneur a déclaré que les restrictions de l'État seraient levées le 30 juin ou chaque fois que cette marque serait atteinte.

Jeudi, 67,8% des Washingtoniens de 16 ans ou plus avaient reçu au moins une dose, selon le bureau du gouverneur. Le bureau a déclaré qu'il ne s'attendait pas à ce que la barre des 70% soit atteinte cette semaine.
Lors de la conférence de presse, Inslee a crédité la loterie d'avoir enrayé une baisse du rythme des vaccinations qui avait été observée plus tôt ce printemps.
"C'est une bonne nouvelle parce que nous voulons augmenter notre taux de vaccination", a-t-il déclaré.
Dans une autre tentative d'augmenter le nombre de vaccins, Inslee et le commissaire aux assurances de l'État, Mike Kreidler, ont également annoncé jeudi une incitation pour les prestataires médicaux à contacter les patients qui n'ont pas reçu le vaccin.
Une ordonnance d'urgence de Kreidler permettra à ces fournisseurs de facturer les compagnies d'assurance pour avoir contacté de manière proactive les patients qui n'ont pas reçu leurs doses.
Cette décision est une tentative d'impliquer des médecins et des infirmières régulièrement impliqués dans les soins de santé des personnes, et à qui ceux qui n'ont pas été vaccinés pourraient faire davantage confiance.

Au cours de la conférence de presse, Kreidler a déclaré que l'ordonnance aiderait les médecins et autres professionnels de la santé "à faire le type de sensibilisation qui sera le plus positif" et le plus efficace.
Avec la réouverture complète de la Californie cette semaine, Washington est l'un des rares États à imposer encore des restrictions à grande échelle pour freiner la propagation du virus.
Malgré les nouvelles variantes de COVID-19 qui se propagent dans le monde, Inslee a déclaré qu'il "ne peut tout simplement pas prévoir" de ne pas rouvrir Washington d'ici la fin du mois. Les cas et les hospitalisations ont régulièrement diminué au cours des dernières semaines, a-t-il déclaré.