Ford, en collaboration avec GE Healthcare, tirera parti de la conception du ventilateur approuvé par la FDA d'Airon Corp. pour produire dans le Michigan.

Gué

GE et Ford signent un contrat fédéral de 336 millions de dollars pour la production de ventilateurs

General Electric et Ford Motor produiront 50 000 ventilateurs pour le gouvernement américain en vertu de la Defense Production Act pour 336 millions de dollars, ont annoncé jeudi des responsables fédéraux.

La production des ventilateurs devrait commencer la semaine prochaine dans une usine Ford au Michigan. Les entreprises devraient produire tous les ventilateurs d'ici le 13 juillet, selon le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Selon les termes de l'annonce, chaque ventilateur coûterait 6 720 $. C'est près de 10 000 $ de moins qu'un précédent contrat fédéral pour 30 000 ventilateurs à 489,4 millions de dollars, soit environ 16 300 $ par unité, avec General Motors et Ventec Life Systems, basée à Washington.

Les ventilateurs ont une large gamme de prix allant de milliers de dollars à des dizaines de milliers. Le GM-Ventec est un ventilateur de soins intensifs plus avancé qui délivre un air précis. Il a différents paramètres pour aider à améliorer les niveaux d'oxygène dans le sang chez une personne souffrant du syndrome de détresse respiratoire aiguë et à les sevrer du ventilateur.

Le contrat fédéral est le deuxième pour GE Healthcare concernant la production de ventilateurs. Plus tôt dans la semaine, un accord a été annoncé pour 2 410 ventilateurs pour 64,1 millions de dollars, soit environ 26 600 dollars par unité.

Un porte-parole de Ford a déclaré que la production des ventilateurs se ferait à prix coûtant. GM a également déclaré qu'il ne bénéficierait pas de sa production de ventilateurs.

Tom Westrick, vice-président et directeur de la qualité de GE Healthcare, a précédemment déclaré que les ventilateurs les plus « basiques » sont « bien adaptés pour répondre aux besoins urgents pendant la crise de Covid ».

Ford, dans un communiqué envoyé par courrier électronique, a déclaré qu'il apprécie « l'action du gouvernement fédéral et continuera de travailler en étroite collaboration avec l'administration pour répondre aux besoins immédiats des patients atteints de coronavirus ».

Le ventilateur que Ford et GE produisent est sous licence d'Airon Corp., basée en Floride, une petite entreprise privée spécialisée dans les produits pneumatiques de haute technologie. Les appareils fonctionnent à la pression de l'air sans avoir besoin d'électricité.

Le contrat fédéral est le deuxième pour GE Healthcare concernant la production de ventilateurs. Plus tôt dans la semaine, un accord a été annoncé pour 2 410 ventilateurs pour 64,1 millions de dollars.

Une porte-parole de GE, dans un communiqué envoyé par e-mail, a déclaré que la société était « ravie de soutenir le gouvernement américain et d'aider à répondre à la demande sans précédent de cet équipement médical vital. »

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a déclaré qu'il avait finalisé des contrats pour produire ou acquérir plus de 41 000 ventilateurs d'ici la fin mai et plus de 187 000 ventilateurs d'ici la fin de l'année.

« Ces entreprises et leurs employés incroyablement dévoués veilleront à ce que notre pays puisse fournir à nos hôpitaux et fournisseurs de soins de santé les ventilateurs nécessaires pour soutenir et sauver des vies pendant cette pandémie », a déclaré le secrétaire à la Santé et aux Services sociaux Alex Azar dans un communiqué.

Les actions de Ford ont baissé de 1,6% lors de la négociation jeudi après-midi à 4,94 $, tandis que les actions de GE ont baissé de 3,2% à 6,30 $.