L'Oregon Health Authority a signalé mardi quatre décès de COVID-19, 424 cas de coronavirus et une énorme augmentation des vaccins gaspillés.

© Mark Friesen / L'Oregonian / OregonLive
Numéros de coronavirus de l'Oregon au 25 mai 2021.

Plus de la moitié de tous les Oregoniens sont maintenant au moins partiellement vaccinés contre le COVID-19.

Mais la demande a ralenti ces dernières semaines, et cela joue apparemment un rôle dans le nombre croissant de doses gaspillées signalées par les responsables de la santé de l’État.

L'Oregon Health Authority a signalé que 9 090 doses de vaccin ont été gaspillées, gâtées ou expirées depuis décembre. C'est plus du double du total divulgué la semaine dernière, qui s'élevait à 4 418, et c'est plus du quadruple des 1 922 rapportés il y a trois semaines.

Dans un communiqué de presse de mardi, les responsables de la santé de l’État n’ont fourni aucune explication pour le pic dramatique et n’ont pas répondu directement aux questions sur les raisons de la poussée en Oregon.
Pour le contexte, l'Oregon jusqu'au 4 mai avait signalé avoir administré près de 3,1 millions de doses de vaccin, ce qui signifie que seulement 0,06% des doses avaient été gaspillées, gâtées ou expirées.
Mais depuis, l'Oregon a rapporté avoir administré 719 665 doses contre 7 168 qui ont été gaspillées, selon les calculs des données d'état par la rédaction.

Cela signifie que pour 100 doses récemment administrées, une dose a été gaspillée - un taux bien plus élevé qu'au cours des cinq premiers mois de vaccination.
Tim Heider, un porte-parole de l'Oregon Health Authority, a déclaré dans un e-mail que le gaspillage «pourrait augmenter à mesure que le déploiement du vaccin se poursuit». Il a dit que parce que la taille des flacons pour certains vaccins a augmenté, ces flacons peuvent être ouverts sans que chaque dose ne soit utilisée, et plus de prestataires, y compris des sites plus petits, reçoivent maintenant des vaccins.

La réponse de Heider correspond au libellé d’un document des Centers for Disease Control and Prevention rédigé la semaine dernière, qu’il n’a pas attribué au CDC.
«Les CDC et nos partenaires font tout leur possible pour minimiser la quantité de vaccin inutilisée», lit-on dans le document fédéral.
«Nous reconnaissons que, alors que nous continuons à créer plus d'opportunités pour vacciner plus de personnes, cela peut augmenter la probabilité de laisser des doses inutilisées dans un flacon», indique également le document du CDC.

«Bien que nous souhaitons continuer à suivre les meilleures pratiques pour utiliser toutes les doses possibles, nous ne voulons pas que cela se fasse au détriment d'une occasion de vacciner chaque personne éligible lorsqu'elle est prête à se faire vacciner.»
L'Oregon Health Authority a commencé à divulguer régulièrement les doses gaspillées au début du mois d'avril, alors que seulement 656 doses avaient été gaspillées, contre plus de 2 millions administrées.
«Nous pensons que nos partenaires du système de santé gèrent leur vaccin de manière responsable et font tout ce qu’ils peuvent pour minimiser les déchets», a déclaré le directeur financier de l’agence, Dave Baden, dans un communiqué du 7 avril.

«À ce stade, compte tenu de la complexité logistique des programmes de vaccination à grande échelle, la petite quantité de vaccin gaspillée dans l'Oregon est attendue et pas surprenante», a-t-il ajouté. «Cette quantité ne représente qu'une petite fraction des plus de 2 millions de doses qui ont été administrées, gérées et injectées en toute sécurité dans les bras des Oregoniens.»
Vaccins: L'Oregon a signalé 25 851 doses nouvellement administrées, dont 15 160 lundi et le reste des jours précédents.

Où les nouveaux cas sont par comté: Baker (2), Benton (4), Clackamas (48), Columbia (7), Coos (3), Crook (5), Deschutes (48), Douglas (19), Grant (1), Harney (1), Jackson (24), Jefferson (12), Josephine (7), Klamath (18), Lane (26), Linn (16), Malheur (3), Marion (41), Morrow (1), Multnomah (57), Polk (3), Umatilla (21), Union (5), Washington (39), Wheeler (1) et Yamhill (12).
Qui est mort: Le 2625ème décès de l'Oregon lié au COVID-19 est une femme de 75 ans du comté de Clackamas qui a été testée positive le 12 avril et est décédée le 21 mai au Kaiser Permanente Westside Medical Center.
Le 2626e décès est un homme de 78 ans du comté de Klamath qui a été testé positif le 1er mai et est décédé le 1er mai au Sky Lakes Medical Center.

Le 2627e décès de l’Oregon est un homme de 87 ans du comté de Linn qui a été testé positif le 3 mai et est décédé le 11 mai à l’hôpital de Salem.
Le 2628e décès est un homme de 24 ans du comté de Lane qui a été testé positif le 18 mai et est décédé le 18 mai à un endroit encore confirmé par les autorités de l'État.
Les représentants de l'État déterminent si chaque personne avait des problèmes de santé sous-jacents.

Hospitalisations: 274 personnes avec des cas confirmés de COVID-19 sont hospitalisées, huit par rapport à lundi. Cela comprend 75 personnes en soins intensifs, inchangé par rapport à dimanche.
Depuis ses débuts: L'Oregon a signalé 199 391 infections confirmées ou présumées et 2 628 décès, parmi les chiffres par habitant les plus bas du pays.

À ce jour, l'État a signalé 3 811 840 doses de vaccin administrées, vaccinant totalement 1 755 318 personnes et partiellement 426 911 personnes.
Pour voir plus de données et de tendances, visitez https://projects.oregonlive.

com/coronavirus/
- Brad Schmidt; [email protected]; 503-294-7628; @_brad_schmidt

Continuer la lecture

Afficher les articles complets sans le bouton "Continuer la lecture" pendant {0} heures.