Copyright AFP 2017-2021. Tous les droits sont réservés.

Plusieurs publications sur Facebook affirment que les décisions de plusieurs entreprises australiennes de cesser de proposer des polices d'assurance-vie sont liées aux vaccins Covid-19, et que les entreprises ne couvriront pas les personnes qui ont été vaccinées.

Les entreprises réfutent l'affirmation qu'elles ont cessé d'offrir une assurance-vie en réponse aux vaccins Covid-19

Cependant, l'affirmation est trompeuse; les trois sociétés impliquées ont déclaré à l'AFP que leurs décisions n'étaient pas liées aux vaccins Covid-19 et que recevoir un vaccin Covid-19 approuvé pour une utilisation en Australie n'exclurait pas les personnes des polices d'assurance-vie existantes.

La revendication a été partagée dans cette publication Facebook publiée le 25 août 2021.
"Pour ceux qui obtiennent le vx [vaccine] avez-vous vérifié auprès de votre compagnie d'assurance-vie que vous êtes toujours couvert ?", lit-on dans la légende du message.

"J'ai entendu dire qu'ils ne vous couvriraient plus si vous l'avez fait. Quelque chose à quoi penser ! "
Une image dans l'article présente des captures d'écran des sites Web de NRMA, NAB et NIB, trois grandes sociétés australiennes qui proposent des produits d'assurance.
"On dirait que quelques-uns des grands garçons n'offrent plus d'assurance-vie? Cela semble bizarre?" le texte dans l'image lit.

Une capture d'écran de la publication trompeuse sur Facebook du 27 août 2021D'autres variantes de la revendication apparaissent ici, ici et ici sur Facebook.
Cependant, l'affirmation est trompeuse.
En réponse aux demandes de renseignements de l'AFP, les sociétés citées dans le message trompeur ont nié avoir cessé de proposer des produits d'assurance-vie en raison des vaccins Covid-19 et qu'elles ne couvriraient pas ceux qui ont reçu un vaccin Covid-19.

Nrma

Insurance Australia Group (IAG), qui a soutenu le produit d'assurance-vie de la NRMA, a déclaré à l'AFP par courrier électronique le 31 août 2021 qu'il avait décidé de ne plus proposer son produit d'assurance-vie en avril 2021 car la stratégie actuelle de l'entreprise est de se concentrer sur d'autres assurances générales (comme les produits d'assurance habitation, automobile, entreprise et propriétaire) ».
"Nous continuerons d'évaluer de nouvelles propositions et offres pour la protection de la vie et du revenu à l'avenir", indique le communiqué.
« Les polices d'assurance vie et protection des revenus de la NRMA offrent une couverture et des avantages liés à COVID-19, y compris les complications liées aux vaccinations.

Nous continuerons à soutenir nos clients qui détiennent des polices d'assurance vie et protection des revenus existantes, y compris toute réclamation qu'ils font, conformément aux conditions de la police. et conditions."
IAG a également adossé un produit d'assurance vie vendu par CGU, qui n'était plus proposé en avril 2018 « en raison du faible nombre de contrats vendus ».

Nab

La NAB a indiqué à l'AFP par courrier électronique le 27 août 2021 qu'elle avait supprimé son produit d'assurance-vie en juillet 2020, à la suite d'un examen "sur l'adéquation du produit aux clients" qui a commencé avant la pandémie de Covid-19.
"Il n'y a aucune exclusion dans la politique relative aux pandémies ou aux nouveaux vaccins", a déclaré un porte-parole du NAB dans un communiqué. "Les réclamations faites par les assurés actuels seront évaluées par MLC Life et payées si elles sont évaluées comme pouvant être réclamées selon les critères de la police."

PLUME

Un porte-parole de la NIB a déclaré qu'elle "évaluait actuellement" si elle offrirait de nouveaux produits d'assurance-vie.
"nib a pris la décision à partir d'avril 2021 de cesser de proposer à la vente des produits d'assurance-vie via notre fournisseur, TAL, à la suite de changements réglementaires qui ont eu un impact sur la façon dont nib propose des produits d'assurance complémentaires à nos membres", indique le communiqué envoyé à l'AFP par courrier électronique le 31 août. 2021 lit.

"Cette décision n'était en aucun cas liée à la pandémie de COVID-19 ou au vaccin COVID-19. nib continuera à soutenir nos membres qui détiennent des polices d'assurance-vie et de protection du revenu existantes", ajoute le communiqué.
De plus, NIB a déclaré que recevoir une vaccination Covid-19 approuvée pour une utilisation en Australie ne modifierait pas la couverture d'assurance existante, et que les clients « ne se verraient pas refuser la couverture d'un traitement sur la base de leur décision de recevoir le vaccin COVID-19, à condition qu'ils détiennent le niveau de couverture requis pour le traitement.

Le secteur australien de l'assurance-vie a connu des difficultés ces dernières années, le cabinet de conseil financier KPMG signalant que le secteur a subi une perte totale de 1,3 milliard de dollars australiens au cours des 12 mois précédant le 30 juin 2020.
Le déploiement du vaccin Covid-19 dans le pays a été lent, aboutissant à des blocages pour une grande partie du pays alors qu'il lutte pour contenir la variante Delta hautement transmissible.