3 choses à savoir

  • Les fonctionnaires demandent plus de dépistage chez les jeunes; masques maintenant facultatifs pour les athlètes lorsqu'ils jouent à l'extérieur
  • Environ 54 pour cent des Minnesotans de 16 ans et plus ont reçu au moins une dose de vaccin; 39 pour cent sont complètement vaccinés
  • Le rythme des vaccins diminue à mesure que les approvisionnements stagnent

Mis à jour à 11 h 45L'épidémie actuelle de COVID-19 au Minnesota continue de montrer des signes de recul, avec une gamme de mesures suggérant que la croissance des cas dans cette vague a atteint un sommet. Les responsables, cependant, continuent de plaider auprès du public pour qu'il soit vigilant.
Le commissaire à la santé, Jan Malcolm, a déclaré aux journalistes jeudi que le nombre de cas de COVID-19 liés à l'école chez les élèves cette semaine était plus élevé que lors de la flambée automnale de novembre.

Dernières nouvelles sur le COVID-19 au MN : assouplissement de la vague de cas de printemps; l'urgence de la vaccination demeure

«Nous croyons vraiment que la fin de la pandémie est en vue, mais nous n’en sommes pas encore là», a-t-elle déclaré. «Cela dépend entièrement des décisions que nous prenons maintenant et dans les semaines à venir.»
Nous sommes maintenant à 8 jours consécutifs d'un taux de positivité en baisse dans le Minnesota, après plus d'un mois d'augmentations constantes.

Les cas ont tendance à baisser pendant six jours consécutifs. pic.twitter.

com/erIiLSumuX

  • David H.Montgomery (@dhmontgomery) 23 avril 2021

    Le rythme de la vaccination est stagnant alors que les approvisionnements stagnent

    La course est lancée pour faire vacciner plus de Minnesotans assez rapidement pour empêcher la vague actuelle de s'aggraver

  • Les données du Département de la santé de l'État montrent que plus de 1,7 million de Minnesotans ont terminé leur série complète de vaccins - deux doses des vaccins Pfizer ou Moderna ou une dose du vaccin Johnson & Johnson - tandis que plus de 2,3 millions ont au moins une dose.
    Cela équivaut à près de 39% des Minnesotans de 16 ans et plus complètement vaccinés et à 54% d’au moins un vaccin, selon les calculs de l’État, dont 86% des résidents âgés de 65 ans et plus.

    Les efforts de l’État ont été récemment entravés par des coupures d’approvisionnement, en particulier pour le vaccin Johnson & Johnson, que les autorités fédérales ont interrompu la semaine dernière alors qu’elles enquêtaient sur la possibilité d’effets secondaires rares associés au vaccin.
    Pourtant, l'offre continue de dépasser la demande dans certaines parties de l'État.
    Mardi, la clinique Mayo, qui a des emplacements dans le sud du Minnesota, a appelé les médias à dire qu'elle avait trop de places.

    Dans un avis envoyé à la presse, Mayo a déclaré que les personnes qui ne sont pas des patients de la Clinique pourraient s'inscrire pour un vaccin avec eux, ainsi que les personnes qui ne vivent pas dans le Minnesota.
    Projections par David Montgomery, reporter de données de MPR News

    L'hôpital et l'USI ont besoin de survoler les niveaux d'hiver

    Les paramètres tels que les hospitalisations et les décès continuent souvent d'augmenter ou de rester élevés pendant un certain temps, même si les cas actifs commencent à diminuer. C’est le cas dans cette vague.

    Dans l'ensemble, les hospitalisations ont considérablement augmenté au cours des dernières semaines et oscillent à des niveaux jamais vus depuis janvier. Les responsables de la santé disent que les variantes de coronavirus circulant dans le Minnesota sont à l'origine de ces augmentations.
    Les chiffres de vendredi ont montré 689 personnes atteintes du COVID-19 dans les hôpitaux du Minnesota; 202 avait besoin d'un lit de soins intensifs - le nombre le plus élevé d'USI depuis fin décembre.

    L'âge des personnes nouvellement hospitalisées est plus jeune qu'au début de la pandémie. La majorité des personnes hospitalisées actuellement pour COVID-19 ont moins de 60 ans.
    Les cas connus et actifs sont arrivés à environ 18 000 dans le rapport du département de la Santé de l’État de vendredi, soit plus que la veille, mais toujours parmi les plus faibles des deux dernières semaines et une tendance à la baisse par rapport au sommet de vendredi dernier, à un peu plus de 20 000.

    Compte tenu de la poussée de vaccination de l'État, les responsables ne s'attendaient pas à ce que cette vague corresponde aux 50 000 cas actifs observés lors de la flambée de fin novembre. Mais ils étaient inquiets de la croissance des variantes du COVID-19 et de la volonté des Minnesotans de rester vigilants contre la maladie.
    Le pourcentage de tests COVID-19 revenant positifs continue de baisser après une récente remontée.

    Il est toujours au-dessus du seuil de 5% que les experts trouvent préoccupant.
    Dix décès signalés vendredi ont porté le nombre total de décès dus à la pandémie au Minnesota à 7 064. Parmi ceux qui sont décédés, environ 62% vivaient dans des établissements de soins de longue durée ou des résidences-services; la plupart avaient des problèmes de santé sous-jacents.

    L'État a enregistré jusqu'à présent 564 584 cas confirmés ou probables au total dans la pandémie, y compris les 2 167 signalés vendredi. Environ 95% des Minnesotans connus pour être infectés par le COVID-19 dans la pandémie se sont rétablis au point où ils n'ont plus besoin d'être isolés.
    Sur le plan régional, toutes les parties du Minnesota sont en meilleure forme qu'elles ne l'étaient à la fin novembre et au début décembre.

    Le nombre de cas augmentait au cours des dernières semaines dans tout l'État, mais il semble avoir pour la plupart atteint un sommet.

    MN exhorte à plus de tests COVID-19 chez les jeunes, les OK font du sport en plein air

    Les responsables du Minnesota disent qu'ils veulent plus de tests sur les élèves des collèges et lycées car ils sont de plus en plus préoccupés par la propagation du COVID-19 chez les jeunes, en particulier ceux qui pratiquent des sports pour les jeunes.
    Les responsables de la santé et de l'éducation de l'État ont publié jeudi des directives mises à jour exhortant les athlètes, les entraîneurs, les arbitres, les bénévoles et les autres jeunes sportifs à se faire tester chaque semaine pour le COVID-19.

    Les étudiants qui ne participent pas à des sports ou à d'autres activités de groupe sont «toujours fortement encouragés» à faire des tests toutes les deux semaines, ont-ils déclaré. Il est conseillé aux collèges et lycées d'offrir des tests sur place.
    En demandant plus de tests, le ministère de la Santé a également assoupli ses directives sur le moment où les étudiants athlètes doivent porter des masques.

    Les officiels ont déclaré que les joueurs ne doivent pas porter de masques lorsqu'ils pratiquent des sports de plein air, mais doivent les porter lorsqu'ils ne jouent pas activement - assis sur la ligne de touche ou dans l'abri de baseball, par exemple. Les masques doivent continuer à être portés à tout moment pour les sports en salle, a déclaré l'agence.
    Les personnes dans la vingtaine constituent toujours la tranche d’âge avec le plus grand nombre de cas confirmés dans l’État - environ 105 000 depuis le début de la pandémie, dont plus de 54 000 parmi les 20 à 24 ans.

    Le nombre de jeunes en âge de fréquenter l'école secondaire confirmés atteints de la maladie a également augmenté, avec plus de 45 000 jeunes de 15 à 19 ans connus pour être infectés pendant la pandémie.
    Bien que les jeunes soient moins susceptibles de ressentir les pires effets de la maladie et de se retrouver hospitalisés, les experts craignent de la propager sans le savoir aux parents plus âgés et aux membres d'autres populations vulnérables. Les personnes porteuses du virus COVID-19 peuvent le propager lorsqu'elles ne présentent pas de symptômes.

    Principaux titres

    Les écoles du MN restent ouvertes malgré la propagation croissante du COVID-19 parmi les étudiants: Le nombre de cas de COVID-19 liés à l'école signalés cette semaine dans le Minnesota a maintenant dépassé un sommet en novembre. Les représentants de l'État ne modifient pas leurs politiques régissant les sports ou les écoles pour les jeunes. Au lieu de cela, ils exhortent les élèves à se faire tester plus régulièrement - et demandent aux écoles de permettre aux élèves de le faire sur place.

    Alors que les cas de COVID augmentent chez les enfants, les adolescents ciblés pour la vaccination: Dans tout l'État, les services de santé publique locaux, les responsables et les écoles collaborent pour vacciner un groupe qui est de plus en plus à l'origine de la propagation inquiétante d'une variante plus contagieuse du COVID-19 alors qu'ils retournent à l'école, aux sports et aux activités parascolaires.

    COVID-19 dans le Minnesota

    Les données de ces graphiques sont basées sur les totaux cumulatifs du ministère de la Santé du Minnesota publiés à 11 heures tous les jours. Vous pouvez trouver des statistiques plus détaillées sur le COVID-19 sur le site Web du ministère de la Santé.

    Vous rendez MPR News possible. Les dons individuels sont à l'origine de la clarté de la couverture de nos journalistes à travers l'État, des histoires qui nous connectent et des conversations qui offrent des perspectives. Aidez à faire en sorte que MPR reste une ressource qui rassemble les Minnesotans.

    Faites un don aujourd'hui. Un don de 17 $ fait une différence.