3 choses à savoir

  • Hospitalisations actuelles inférieures à 200 ; seulement 49 dans les unités de soins intensifs ; le nombre de cas frôle les creux d'avril 2020
  • 65,6 pour cent des Minnesotans de 16 ans et plus avec au moins une dose de vaccin ; 60,8% désormais complètement vaccinés
  • Au rythme actuel, l'État n'atteindra pas l'objectif du 1er juillet de 70 % d'adultes vaccinés

Mise à jour à 11h24Les chiffres COVID-19 de vendredi montrent certains des principaux indicateurs de maladie du Minnesota à ou près de leurs niveaux les plus bas depuis les premiers mois de la pandémie. Moins de 200 personnes sont hospitalisées actuellement avec la maladie.

Dernières nouvelles sur COVID-19 dans le Minnesota : les hospitalisations reculent ; cas tendance à la baisse

Le rythme de vaccination, cependant, continue de ramper, et l'État montre de grandes différences régionales dans les taux de vaccination.

Nouvelle tendance du nombre de cas actifs aux plus bas d'avril 2020

Dans l'ensemble, les chiffres de base autour de la pandémie restent encourageants.

L'État a enregistré en moyenne 199 nouveaux cas par jour au cours des sept derniers jours de rapport – la première fois qu'il est tombé en dessous de 200 depuis avril 2020. Il y a cinq semaines, il a dépassé 1 500 par jour.

Le dernier nombre de cas connus et actifs de COVID-19 s'est élevé à 1 659, oscillant aux niveaux d'avril 2020. Le Minnesota comptait plus de 15 000 cas de ce type le 1er mai. À un moment donné en novembre, il a dépassé les 50 000.

Le ministère de la Santé a signalé 184 personnes hospitalisées avec COVID-19 au Minnesota, dont 49 en soins intensifs. Les deux chiffres continuent de glisser de leurs sommets printaniers. Fin avril, les hospitalisations approchaient les 700 personnes, dont plus de 200 en soins intensifs.

Les admissions aux soins intensifs tendent à leur plus bas niveau depuis le début de la pandémie.

Vendredi, douze nouveaux décès signalés portent le bilan de la pandémie au Minnesota à 7 496. Parmi les personnes décédées, environ 59 % vivaient dans des établissements de soins de longue durée ou de résidence-services ; la plupart avaient des problèmes de santé sous-jacents.

L'État a enregistré jusqu'à présent 603 466 cas confirmés ou probables au total dans la pandémie, dont les 177 publiés vendredi.

Environ 98% des Minnesotans connus pour être infectés par COVID-19 dans la pandémie se sont rétablis au point où ils n'ont plus besoin de s'isoler.

Le nombre de cas avait augmenté dans tout l'État en avril après un pic massif fin novembre et début décembre. Maintenant, cependant, les chiffres sont faibles et en baisse dans chaque groupe d'âge et région.

Les personnes dans la vingtaine constituent toujours la tranche d'âge avec le plus grand nombre de cas confirmés de l'État – plus de 111 000 depuis le début de la pandémie.

Bien que les jeunes soient moins susceptibles de ressentir les pires effets de la maladie et de se retrouver hospitalisés, les experts craignent qu'ils ne la transmettent sans le savoir à des parents plus âgés et à des membres d'autres populations vulnérables.

Rythme de vaccination rampant

Près de 2,9 millions d'habitants de 16 ans et plus ont désormais au moins une dose de vaccin. Plus de 2,6 millions sont complètement vaccinés. Cela équivaut à environ 60,8% complètement vaccinés et 65,6% avec au moins une injection, dont 90% des personnes de 65 ans et plus.

Le rythme de vaccination, cependant, est en grande partie en chute libre depuis le pic d'avril. Bien qu'il existe des preuves que le rythme est en train de toucher le fond, il semble toujours que ce sera fin juillet avant que l'État n'atteigne 70% des adultes avec au moins un coup.

Les responsables ont récemment noté que plus de 70 pour cent de la population de 16 ans et plus dans la région métropolitaine de Twin Cities avaient reçu au moins une dose de vaccin, mais que le taux était inférieur à 60 pour cent dans une grande partie du reste de l'État, créant une situation préoccupante. écart de vaccination entre les zones urbaines et rurales.

Le Minnesota a connu une augmentation notable du nombre d'enfants âgés de 12 à 15 ans vaccinés depuis la mi-mai, lorsque les autorités fédérales ont approuvé le vaccin Pfizer pour une utilisation à ces âges.

Les données du ministère de la Santé montrent que plus de 92 000 enfants de 12 à 15 ans ont reçu au moins une dose, soit environ 32 % de cette population. Le rythme, cependant, a baissé après une poussée précoce.

Les chiffres de vendredi ont montré qu'un peu moins de 70% des Minnesotans d'origine asiatique ont été vaccinés. Compte tenu du délai de déclaration des données sur la race et l'origine ethnique, il est probable que la population soit déjà devenue la première à franchir le seuil de 70 %.

COVID-19 au Minnesota

Les données de ces graphiques sont basées sur les totaux cumulatifs du ministère de la Santé du Minnesota publiés à 11 heures tous les jours. Vous pouvez trouver des statistiques plus détaillées sur COVID-19 sur le site Web du ministère de la Santé.

des histoires qui nous relient et des conversations qui offrent des perspectives. Aidez-nous à faire en sorte que MPR reste une ressource qui rassemble les Minnesotans. Un don de 17 $ fait la différence.