JPMorgan s'attend à ce que Wall Street surpasse les marchés européens, en grande partie grâce à la réponse politique considérable à la pandémie de Washington et de la Réserve fédérale.

« Les États-Unis bénéficient de mesures de relance budgétaire plus fortes et de plus grands renforts de la Fed », ont déclaré lundi les stratèges mondiaux des actions de la banque dans une note aux clients.

Dernier Coronavirus : l'extension espagnole du verrouillage déclenche une impasse politique

Les marchés américains s'alignent également davantage sur la préférence de la banque pour les actions défensives et de croissance, étant donné qu'elle voit toujours le potentiel de nouvelles baisses à venir.JPMorgan a déplacé son portefeuille mondial pour donner une plus grande pondération aux actions américaines, sur lesquelles elle est désormais neutre. . Il a dégradé les actions de la zone euro de surpondérées à neutres.

Le S&P 500 se négocie environ 15% de moins que ses sommets de fin février, tandis que le Stoxx Europe 600 est toujours près de 25% de ses niveaux de février.

Alors que la zone euro aurait dû bénéficier de l'assouplissement de l'incertitude commerciale, et bien qu'elle se négocie à bas prix sur la plupart des indicateurs de valorisation, ses inclinaisons sectorielles sont un frein et la réponse politique est plus faible.

Myles McCormick 04/05/2020, 13:04:55

Le Japon prolonge l'état d'urgence jusqu'à fin mai

Leo Lewis à Tokyo

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a officiellement prolongé l'état d'urgence du pays jusqu'à la fin du mois de mai, maintenant les restrictions en place mais laissant entendre que certaines pourraient être assouplies plus tôt si le taux de nouvelles infections diminuait.

L'extension largement attendue et l'appel de M. Abe au public à adopter un « nouveau style de vie » interviennent presque un mois après l'annonce de l'état d'urgence initial pour Tokyo et plusieurs autres préfectures le 7 avril. Il a été étendu peu de temps après au reste de la pays.

La décision de déclarer une situation d'urgence est intervenue près de trois mois après que le Japon a détecté son premier cas de coronavirus à la mi-janvier et a commencé sa longue bataille pour maîtriser la maladie. Il est à craindre que le système médical japonais, qui a un ratio de lits de soins intensifs par rapport à la population inférieur à celui de l'Italie, ne puisse s'effondrer si les infections continuent d'augmenter.

M. Abe a admis que les contraintes pesant sur le système médical sont toujours sévères et que le nombre de patients dans un état critique a triplé depuis la déclaration d'urgence faite début avril.

Contrairement à des réponses plus strictes et juridiquement appliquées ailleurs, la stratégie du Japon a consisté à combiner la fermeture officielle de nombreux espaces publics et l'espoir que les individus s'engageront dans une distanciation sociale volontaire et réduiront de 80% les contacts interpersonnels. Dans le cadre de ce système, les petits restaurants et autres entreprises ont pu rester ouverts.

Le Premier ministre a promis un examen de la situation vers le milieu du mois, les musées, les bibliothèques et certains autres établissements étant désormais susceptibles de rouvrir s'ils prennent des mesures de précaution suffisantes. Aucune date ferme n'a encore été fixée pour la réouverture des écoles. Officiellement, le Japon a enregistré plus de 15 000 cas et 550 décès.

Mamta Badkar 04/05/2020, 13:01:42

Les actions des compagnies aériennes touchées alors que Buffett abandonne les investissements dans l'aviation

Les actions des compagnies aériennes américaines ont pris un coup lundi après que Warren Buffett a déclaré qu'il avait abandonné ses investissements dans les transporteurs pendant la pandémie de coronavirus.

Les actions de Delta Air Lines, United et American Airlines ont chuté de 10%, tandis que Southwest a chuté de 8% dans les échanges avant commercialisation.

M. Buffett a déclaré lors de la réunion annuelle virtuelle de Berkshire Hathaway qu'il avait quitté les quatre transporteurs en avril, le véhicule d'investissement ayant vendu plus de 6 milliards de dollars en actions liées au commerce aérien.

« Il s'avère que je me trompais », a-t-il déclaré. « Le secteur du transport aérien – et je me trompe peut-être et j'espère que je me trompe – je pense qu'il a changé de façon très importante. »

Les compagnies aériennes du monde entier ont fortement réduit leurs capacités car les gouvernements ont émis des ordres de séjour à domicile et les voyageurs choisissent de rester chez eux pour freiner la propagation de Covid-19. United Airlines a élaboré des plans pour réduire ses effectifs si le transport aérien ne rebondit pas car il brûle actuellement environ 50 millions de dollars en espèces par jour dans un contexte de baisse de la demande.

Les observations de M. Buffett ont également eu un effet d'entraînement sur l'ensemble de l'industrie du transport aérien, les actions de JetBlue et d'Alaska Air ayant chuté respectivement de 10 et 9 pour cent dans les échanges avant commercialisation. Le fonds négocié en bourse américain Global Jets au sens large a reculé de 8,3%.

Myles McCormick 04/05/2020, 12:59:05 PM

Ferrari réduit ses perspectives de bénéfices en cas de baisse du revenu en F1

Peter Campbell à Londres

Ferrari a révisé à la baisse ses bénéfices jusqu'à 17% lundi après avoir prédit une « forte réduction » des revenus de la Formule 1 et de sa division de marque en raison du coronavirus.

Le constructeur de supercars a vendu 2 738 voitures au cours des trois premiers mois de l'année, enregistrant 220 millions d'euros de bénéfice avant impôt, en baisse de 5% par rapport à il y a un an, sur un chiffre d'affaires en baisse de 1% à 932 millions d'euros.

Les livraisons de la 488 Pista et de la 488 Pista Spider, ainsi que la montée en puissance de la F8 Tributo, ont aidé les expéditions de voitures à augmenter de 5% au cours du trimestre.

Ferrari a abaissé ses prévisions de bénéfice avant impôt pour l'année entière à 600-800 millions d'euros, en baisse par rapport à la fourchette précédente de 950 millions d'euros à 1 milliard d'euros, les revenus attendus étant passés de 4,1 milliards d'euros à 3,4-3,6 milliards d'euros.

Le groupe s'attend à une « réduction significative des revenus de la Formule 1 » en 2020 avec des courses annulées ou organisées sans la présence de fans, ainsi qu'à prévoir une « réduction substantielle du chiffre d'affaires » dans l'unité commerciale qui concède sous licence sa marque.

Les usines du groupe, fermées depuis le 14 mars en raison d'un coronavirus, ont rouvert cette semaine et devraient atteindre leur pleine production d'ici vendredi.

Myles McCormick 04/05/2020, 12:41:29 PM

L'Écosse présente un plan de confinement après le verrouillage

Mure Dickie à Édimbourg

Le gouvernement écossais a exposé les détails de l'approche « tester, tracer, isoler, soutenir » qu'il espère utiliser pour contenir le coronavirus après un assouplissement du verrouillage actuel, mais a souligné qu'il était trop tôt pour fixer une date pour une telle relaxation.

Le verrouillage doit être officiellement réexaminé jeudi, mais Nicola Sturgeon, le premier ministre écossais, a clairement indiqué qu'il n'y aurait alors pas de changement substantiel dans les orientations de son gouvernement. Dimanche, le gouvernement britannique devrait exposer en détail sa réflexion sur une détente.

Mme Sturgeon a déclaré à son briefing quotidien sur les coronavirus:

Je ne peux pas voir les circonstances sur la base des preuves que je regarde … de ma capacité à me lever ici jeudi et dire que nous levons des éléments du verrouillage de manière significative ou significative.

Dans un article publié lundi, le gouvernement écossais a déclaré qu'il se préparait à tester les personnes de la communauté qui présentent des symptômes de Covid-19, puis à utiliser la recherche des contacts pour identifier leurs contacts proches, puis à demander et à soutenir ces contacts proches pour s'auto-isoler.

 » Tester, tracer, isoler, soutenir « sera plus efficace lorsque les niveaux d'infection sont bas – plus bas qu'aujourd'hui », indique le journal. « Pour réussir, nous devons tous savoir et convenir quoi faire si nous avons des symptômes et être prêts à s'isoler d'eux-mêmes lorsque cela nous est conseillé. »

Mamta Badkar 04/05/2020, 12:36:50 PM

Tyson met en garde contre la baisse des ventes de viande et l'augmentation des coûts

Tyson Foods, la plus grande entreprise de viande américaine, a publié des résultats trimestriels décevants et a déclaré qu'elle s'attend à une baisse du volume des ventes au second semestre et à une augmentation des coûts en raison de la pandémie de coronvirus.

La société basée en Arkansas a déclaré: « Les augmentations de volume dans le commerce de détail n'ont pas été suffisantes pour compenser les pertes dans les services alimentaires et, par conséquent, nous prévoyons une diminution des volumes au cours du deuxième semestre de l'exercice 2020. » La société a également déclaré qu'elle prévoyait de continuer à enregistrer une productivité plus faible et des coûts de production plus élevés « jusqu'à ce que les effets de Covid-19 diminuent » et qu'elle ne soit pas en mesure de « fournir des indications de marge opérationnelle ajustée par segment ».

La semaine dernière, Tyson Foods a mis en garde contre une pénurie de produits pour les consommateurs, affirmant que la chaîne alimentaire complexe du pays se « cassait » en fermant les abattoirs.

La nouvelle a accompagné les résultats du deuxième trimestre fiscal qui ont montré une augmentation de 4% en glissement annuel à 10,88 milliards de dollars, ce qui a manqué les attentes des analystes de 10,96 milliards de dollars. Le bénéfice net a glissé à 364 M $ ou 1 $ par action, en baisse par rapport à 426 M $ ou 1,17 $ par action au trimestre de l'exercice précédent. Le bénéfice ajusté de 77 cents par action n'a pas répondu aux attentes des analystes.

« Au cours du trimestre, nous avons assisté à un changement sans précédent de la demande du service alimentaire au commerce de détail, à des fermetures temporaires d'usines, à une réduction de la fréquentation des membres de l'équipe et à la volatilité de la chaîne d'approvisionnement en raison du virus », a déclaré la société.

Les actions de Tyson ont chuté de 7% dans les échanges avant commercialisation pour s'établir à 56 $.

Sarah Provan 04/05/2020, 12:29:28 PM

Les États-Unis se distinguent par leur absence sur la liste des donateurs soutenus par le G20

Michael Peel à Bruxelles

Washington semble avoir évité un événement international de premier plan sur les donateurs de coronavirus visant à lever un premier 8 milliards de dollars pour stimuler les tests, le traitement, le développement et la distribution d'un vaccin.

Aucun représentant du gouvernement américain n'est inscrit sur un programme d'interventions à effectuer par des dirigeants ou d'autres hauts fonctionnaires de plus de 40 pays lors de la conférence d'annonces de contributions de lundi, qui est soutenue par le G20.

L'ambassadeur de Chine auprès de l'UE, Zhang Ming, représentera sa nation lors de l'événement modéré par Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne.

Washington a donné de l'argent par d'autres moyens aux bénéficiaires probables de la conférence, notamment Gavi, une organisation internationale qui utilise le financement des donateurs pour fournir des vaccins aux pays les plus pauvres du monde.

Myles McCormick 04/05/2020, 12:18:57 PM

Le Royaume-Uni publie la liste des membres du groupe consultatif « Sage »

George Parker à Londres

Le gouvernement a publié une liste tant attendue des membres du groupe consultatif scientifique du gouvernement sur les urgences (Sage), l'organe clé fournissant des preuves sur le coronavirus aux ministres.

La liste n'inclut pas les noms de ceux qui souhaitaient ne pas être identifiés, ni les noms des responsables gouvernementaux qui « assistent » aux réunions, tels que le conseiller en chef du Premier ministre Dominic Cummings.

Le gouvernement a déclaré que la liste nommait « des participants qui ont apporté leur contribution en tant qu'experts à une ou plusieurs réunions, y compris des fonctionnaires qui ont agi à titre d'expert ».

Greg Clark, président du comité des sciences et de la technologie des Communes, a déclaré: « Je salue vivement l'engagement de transparence pris par SAGE dans la publication des noms des membres. »

C'est ce que ma commission a demandé pour rassurer le public sur le fait que les décisions du gouvernement s'appuient sur un ensemble large et substantiel de conseils d'experts.

Deux membres de Sage ont demandé à ne pas être nommés.

Sarah Provan 04/05/2020, 12:14:08 PM

Un tour d'horizon de l'actualité de ce matin

Espagne se dirige vers une confrontation politique au sujet de son sévère verrouillage, alors que le bilan quotidien des décès par coronavirus reste pratiquement à son point le plus bas depuis que la mesure a été imposée il y a plus de sept semaines. Le Premier ministre insiste sur le fait qu'il ne reste plus d'autre option que de maintenir l'état d'alerte.

Desserrer le verrouillage: De nombreux pays européens prennent des mesures provisoires pour assouplir les mesures strictes qui ont gardé tant de personnes confinées à la maison pendant des semaines. L'Allemagne rouvre progressivement des lieux tels que les salons de coiffure et les salons de coiffure tandis que les Italiens peuvent rendre visite à des proches pour la première fois en neuf semaines. L'Espagne au cours du week-end a permis à ses citoyens de faire de l'exercice en plein air pour la première fois depuis la mi-mars. Les masques deviendront plus visibles dans les rues et les bus, car de nombreux gouvernements obligent à les porter dans les transports publics. Ailleurs, l'Iran devrait organiser des prières du vendredi cette semaine et a rouvert certaines mosquées.

Café à emporter d'un café à Rome

Nouvelles de la société: Air Canada prévoit qu'il faudra au moins trois ans pour revenir aux niveaux de revenus et de capacité de 2019 tandis que le groupe de mode américain J Crew, le groupe de capital-investissement reconnu pour son style preppy, a déposé une demande de protection contre la faillite, devenant ainsi le premier grand détaillant américain. être poussé au bord de la pandémie.

Marchés: Les stocks mondiaux ont chuté alors que la tension montait entre les États-Unis et la Chine sur l'origine de l'épidémie. En Europe, l'indice de référence Stoxx 600, qui suit les plus grandes entreprises de la région, a chuté de plus de 2%. Les pertes ont été les plus marquées en actions continentales, les marchés ayant manqué la liquidation de vendredi en raison d'un jour férié.

Actualités économiques: Les experts ont réduit leurs prévisions de croissance, d'inflation et d’emploi dans la zone euro, révèle la dernière enquête de la Banque centrale européenne auprès des prévisionnistes professionnels. Hong Kong a quant à lui diminué au rythme trimestriel et annuel le plus rapide jamais enregistré, la pandémie ayant perturbé les chaînes d'approvisionnement. Le produit intérieur brut du territoire au premier trimestre a diminué de 8,9%, la baisse la plus marquée par rapport à la même période un an plus tôt depuis le début des records en 1974.

Harry Dempsey 04/04/2020, 11:44:39 AM

Air Canada prévient que le rétablissement de la capacité prendra plus de trois ans

Air Canada prévoit qu'il faudra au moins trois ans pour revenir aux niveaux de revenus et de capacité de 2019, dans le dernier avertissement de la reprise prolongée à venir pour l'industrie du transport aérien assiégée.

La compagnie aérienne nord-américaine a déclaré qu'elle avait réduit sa capacité de 85 à 90% pour le deuxième trimestre et qu'elle prévoyait de la réduire de trois quarts pour le troisième trimestre de cette année par rapport à l'année précédente, en raison des restrictions de voyage en cours et de la baisse demande de passagers.

« Nous traversons maintenant la période la plus sombre de l'histoire de l'aviation commerciale », a déclaré Calin Rovinescu, directeur général d'Air Canada. « Nous nous attendons à ce que l'industrie globale et notre compagnie aérienne soient considérablement plus petites pendant un certain temps, ce qui entraînera malheureusement des réductions significatives des niveaux de la flotte et des employés. »

Les perspectives sombres sont venues alors que le groupe a déclaré qu'il n'avait pas augmenté ses revenus pour la première fois en 27 trimestres sur une base annuelle et qu'il était tombé à une perte d'exploitation de 433 millions de dollars, contre un bénéfice d'exploitation de 127 millions de dollars un an auparavant.

Sarah Provan 04/05/2020, 11:38:44 AM

Le Royaume-Uni met en place une industrie de fabrication de masques après que l'Ecosse a suspendu son prêt

Andy Bounds à Huddersfield

Le Royaume-Uni crée une industrie nationale pour fabriquer des masques respiratoires FFP3 essentiels après que le gouvernement écossais a accordé un prêt à un fabricant du matériau filtrant rare nécessaire.

Don & Low a acheté une machine pour produire du tissu utilisé dans le type de masques requis pour un contact étroit avec les patients atteints de coronavirus.

L'Écosse a fourni 3,6 millions de livres sterling pour l'investissement de 4,5 millions de livres sterling.

Le fabricant de textiles fournira des matériaux soufflés à l'état fondu, dont il existe une pénurie mondiale, suffisants pour fabriquer des masques de 125 m par an, en priorité pour le National Health Service et le gouvernement. La société fabrique déjà du matériel pour les masques de qualité FFP2, qui ne bloquent que 95% des particules potentiellement infectieuses.

La production commencera en octobre. L'entreprise américaine 3M est le seul fabricant au Royaume-Uni de matériel et de masques FFP3, de sorte que Londres a dû acheter des fournitures du monde entier sur un marché concurrentiel.

De nombreux membres du personnel du NHS affirment qu'ils manquent encore d'un tel équipement vital.

« Covid-19 ne disparaîtra pas de sitôt », a déclaré le ministre écossais du Commerce, Ivan McKee, « alors que nous avons suffisamment de masques pour protéger nos travailleurs de première ligne de la santé et des services sociaux, nous envisageons également à long terme de construire Capacité de fabrication d'EPI en Écosse pour répondre aux besoins futurs. « 

Myles McCormick 04/05/2020, 10:46:30 AM

L'extension du verrouillage espagnol déclenche une impasse politique

Daniel Dombey à Madrid

L’Espagne se dirige vers une confrontation politique à propos de sa sévère fermeture, le bilan quotidien des décès par coronavirus dans le pays restant pratiquement à son plus bas niveau depuis que la mesure a été imposée il y a plus de sept semaines.

Pablo Casado, le principal chef de l’opposition, a déclaré que son parti populaire de centre-droit n’avait aucun intérêt à soutenir une nouvelle prolongation de deux semaines de l’état d’alerte, l’ordre juridique extraordinaire qui sous-tend le blocage. Cela donne des pouvoirs étendus au gouvernement central pour gouverner par décret, mais doit expirer le 10 mai.

Pedro Sánchez, Premier ministre, maintient qu'il n'y a pas d'autre option que de maintenir l'état d'alerte, car le gouvernement prévoit de ne supprimer le verrouillage que très lentement, en plusieurs phases jusqu'à fin juin ou mi-juillet.

M. Sánchez dit que le verrouillage fonctionne: selon les chiffres du ministère de la Santé publiés lundi, le nombre de morts par jour est resté à 164 pour le deuxième jour consécutif, le niveau le plus bas depuis le 18 mars, à peine trois jours après le verrouillage. Dimanche, dans les 24 heures à 21 heures, seulement 356 personnes dans le pays ont été testées positives pour le coronavirus dans des tests PCR relativement fiables – une augmentation de seulement 0,16% par rapport à la veille, ce qui porte le nombre officiel de cas accumulés à 218 011. Des chiffres aussi bas peuvent cependant être influencés par des délais de notification plus lents au cours du week-end.

Mais M. Casado – qui a jusqu'à présent voté en faveur du verrouillage, malgré ses critiques acerbes contre le gouvernement – a déclaré que l'opposition ne céderait pas au « chantage ». Il soutient que le gouvernement pourrait plutôt atteindre ses objectifs par le biais d'une législation à la fois en termes de restriction de la mobilité et d'aide économique.

Plusieurs régions espagnoles se sont également opposées aux plans du gouvernement central de relâcher le verrouillage, appelant à un retour à un pouvoir plus décentralisé. La chambre des députés, dans laquelle le gouvernement de coalition de gauche espagnol est loin d’être majoritaire, devrait débattre et voter mercredi sur l’état d’alerte et le verrouillage.

Myles McCormick 04/05/2020, 10:34:26 AM

L'Iran rétablira les prières du vendredi et rouvrira les mosquées

Najmeh Bozorgmehr à Téhéran

L'Iran devrait organiser des prières du vendredi cette semaine et a rouvert des mosquées dans une poignée de villes qui présenteraient un faible risque pour la santé publique après environ deux mois de fermeture.

Le ministère iranien de la Santé a déclaré que les prières du vendredi auront lieu dans 157 villes cette semaine tandis que les gens pourraient se rendre dans les mosquées de 132 villes lundi. Les fidèles peuvent passer un maximum d'une demi-heure dans les mosquées et doivent porter des masques et des gants, alors qu'aucun thé ne peut être servi.

L’interdiction de tenir des cérémonies de deuil dans les mosquées demeure en vigueur et les principaux sanctuaires du pays dans les villes saintes de Mashhad et Qom seront fermés jusqu’à nouvel ordre.

La décision d'arrêter les prières de groupe et les visites dans les sanctuaires et les mosquées avait été confrontée à l'opposition initiale des forces extrémistes qui croient que les lieux saints pourraient aider à guérir la maladie plutôt qu'à infecter les fidèles.

Le nombre de morts en Iran a atteint 6 277 lundi, contre 6 203 la veille. Un total de 98 647 personnes ont maintenant été testées positives.

Myles McCormick 04/04/2020, 09:58:33 AM

J Crew dépose son bilan

Le groupe de mode américain J Crew a déposé une demande de protection contre la faillite, devenant le premier grand détaillant américain à être poussé à bout par la pandémie de coronavirus.

La société de capital-investissement, connue pour ses styles preppy, a déclaré lundi que sa société mère Chinos Holdings avait déposé une demande d'allègement au titre du chapitre 11 alors que le secteur avait du mal à faire face aux fermetures généralisées provoquées pour endiguer la propagation de Covid-19.

Dans le cadre du processus de restructuration, J Crew a déclaré avoir conclu un accord avec ses prêteurs pour convertir 1,65 milliard de dollars de dettes en capitaux propres. Il a également indiqué qu'il avait obtenu des engagements pour une facilité de financement du débiteur en possession de 400 millions de dollars. Il conservera sa marque Madewell dans le cadre de l'accord.

« Cet accord avec nos prêteurs représente une étape cruciale dans le processus en cours pour transformer notre entreprise dans le but de stimuler la croissance durable et à long terme de J Crew et de renforcer davantage la dynamique de croissance de Madewell », a déclaré Jan Singer, directeur général du groupe.

J Crew avait déjà été sous pression en raison de son lourd endettement et était tombé en disgrâce auprès de nombreux consommateurs américains à la suite d'une série de défauts de conception ces dernières années. Elle a également dû faire face à une concurrence intense de la part de détaillants de mode rapide à bas prix tels que H&M et Zara. Mais le choc envoyé par l'industrie par la pandémie de coronavirus s'est avéré être l'ultime paille.

Les détaillants aux États-Unis et dans le monde ont été parmi les plus durement touchés par l'épidémie, une grande partie du secteur faisant face à une crise historique. Les blocages aux États-Unis ont forcé la fermeture de centaines de milliers de points de vente et la National Retail Federation a suggéré que 430 milliards de dollars de revenus de l'industrie pourraient s'évaporer au cours du deuxième trimestre.

Harry Dempsey 04/04/2020, 09:57:07 AM

L'économie de Hong Kong recule au rythme le plus rapide jamais enregistré au premier trimestre

Nicolle Liu à Hong Kong

L'économie de Hong Kong s'est contractée au rythme le plus rapide jamais enregistré sur une base trimestrielle et annuelle, selon les dernières données gouvernementales, car le coronavirus a gravement perturbé les activités économiques locales et les chaînes d'approvisionnement.

Le produit intérieur brut du territoire a diminué de 8,9% au cours des trois premiers mois de 2020 par rapport à la même période un an plus tôt, la plus forte baisse depuis le début des records en 1974.

La baisse du PIB a été de 5,3% par rapport au trimestre précédent, qui était également la plus forte baisse jamais enregistrée. La ville a enregistré quatre trimestres consécutifs de contraction économique depuis le deuxième trimestre de 2019.

Paul Chan, le secrétaire financier, a déclaré: « En raison des événements dans notre société et des conflits violents de l'année dernière, ainsi que de l'impact de l'épidémie de coronavirus récemment, les trois principaux moteurs de notre économie – les exportations, la consommation et les dépenses d'investissement – ont calé. « 

La semaine dernière, le gouvernement a révisé les prévisions de PIB pour l'année 2020 à une fourchette de contraction de 4% à 7%. L'estimation du gouvernement en février était que l'économie se contracterait jusqu'à 1,5 pour cent.

Sarah Provan 04/05/2020, 09:51:46 AM

L'équipe des visuels et des données du Financial Times a créé un graphique interactif qui vous permet d'explorer les données sur la pandémie Covid-19 pour suivre la propagation de l'infection dans le monde.

Sarah Provan 04/05/2020, 09:18:04 AM

Les experts réduisent les prévisions pour la croissance, l'inflation et l’emploi dans la zone euro

Martin Arnold à Francfort

Selon la dernière enquête de la Banque centrale européenne auprès des prévisionnistes professionnels, la croissance de la zone euro et les taux d'inflation devraient fortement baisser cette année, tandis que le chômage devrait augmenter alors que la crise des coronavirus frappe durement l'économie de la région.

Dans sa première enquête trimestrielle d'experts depuis que la pandémie a gelé l'activité dans une grande partie de l'Europe, la BCE a déclaré qu'elle prévoyait en moyenne une contraction de 5,5% de l'économie cette année, contre une croissance de 1,1% prévue trois mois plus tôt.

L'inflation devrait ralentir à 0,4% cette année, selon les 57 experts interrogés par la BCE dans le sondage, qui a été mené la première semaine d'avril.

Il s'agit d'une forte baisse par rapport à leur prévision précédente d'inflation de 1,2% cette année, mais elle est conforme à la baisse du taux d'inflation de 0,7% en mars à 0,4% en avril. Il est bien en deçà de l’objectif d’inflation de base de la BCE, qui est juste inférieur à 2%.

Le chômage devrait augmenter à 9,4 pour cent dans la zone euro, selon les experts, une forte augmentation par rapport à leurs prévisions précédentes pour que le taux de chômage reste stable à 7,5 pour cent. En mars, le chômage dans la zone euro était proche d'un creux de 12 ans à 7,4%.

Les experts prévoient que la croissance, l'inflation et le marché du travail se rétabliront l'année prochaine. En moyenne pour 2021, ils prévoyaient une croissance de 4,3%, une inflation de 1,2% et un taux de chômage de 8,9%.

D'ici 2024, les experts ont prédit que la croissance serait de 1,4% et l'inflation de 1,6%, conformément à leurs prévisions antérieures. Le chômage, cependant, resterait obstinément plus élevé à 7,7%, au-dessus de leurs prévisions antérieures de chute à 7,3%.

Harry Dempsey 04/04/2020, 08:49:28

Le Royaume-Uni appelle la Chine à l'éclosion de Covid-19

La Chine a des questions à répondre sur la rapidité avec laquelle elle a fait prendre conscience au monde de l'étendue de la crise des coronavirus, a déclaré le ministre britannique de la Défense, alors que les inquiétudes grandissent quant aux relations futures entre l'Occident et la Chine.

« Le moment de la post-mortem à ce sujet est après que nous l'avons tous maîtrisé et que nous l'avons traversé », a déclaré Ben Wallace à la radio LBC. « Il est dans l'intérêt de tous que nous soyons transparents. »

Ses commentaires lundi interviennent après que le président américain Donald Trump a soulevé la colère de la Chine pour son rôle dans la propagation du virus en l'accusant d'essayer de dissimuler une « horrible erreur » et en s'engageant à publier bientôt un « rapport très concluant » sur la origine de la maladie.

M. Wallace a déclaré que les difficultés à atteindre un volume plus élevé de tests au Royaume-Uni étaient dues à la pénurie de réactifs, et non à un manque de volonté.

« Les tests auraient amélioré toutes nos chances de comprendre ce virus », a-t-il déclaré.

Si nous en avions connu dès le départ davantage sur le virus, alors bien sûr, plus de vies auraient pu être sauvées. Je ne pense pas que ce soit un problème pays par pays. Je pense que c'est un énorme problème de partage de l'intelligence sur les virus et d'apprentissage à un rythme soutenu.

Il a défendu le gouvernement reportant à dimanche sa décision de prolonger, d'assouplir ou de lever le verrouillage afin de prendre la bonne décision sur la base de tests et d'analyses.

Myles McCormick 04/04/2020, 08:48:13 AM

Les décès dans le monde ralentissent pour une cinquième journée consécutive

Steve Bernard à Londres

Le bilan quotidien mondial des décès dus aux coronavirus est tombé à 3 481 hier, le cinquième jour consécutif où le nombre a diminué. Le total de dimanche représente la plus petite augmentation quotidienne depuis la fin mars.

Les États-Unis ont subi 1 158 décès supplémentaires, ce qui porte le total à 61 760. Il s'agit du chiffre quotidien le plus bas depuis le 6 avril, bien que les États-Unis représentent toujours un tiers de tous les décès quotidiens.

Globalement, le nombre de nouveaux cas confirmés de Covid-19 a grimpé de 82 260 hier. Il s'agit de la plus forte hausse quotidienne un dimanche depuis le début de la pandémie. Cela porte le nombre total d'infections à 3,4 millions.

Vous pouvez explorer les données sur la pandémie pour mieux comprendre la propagation et la trajectoire de la maladie dans la version actualisable et personnalisable des graphiques de trajectoire Covid-19 de FT, qui sont disponibles ici.

Les données des cartes sont fournies par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies et incluent désormais les décès dans les foyers de soins au Royaume-Uni et en France, ce qui signifie que les chiffres varieront par rapport à nos chiffres précédents.

Myles McCormick 04/04/2020, 08:10:05

Déjeuners Lockdown: comment faire une pizza au levain

Les consommateurs ont stocké des ingrédients essentiels pendant la crise des coronavirus, comme la farine et la levure.

Naomi Rovnick 04/04/2020, 08:05:14 AM

Sabic saoudien suspend la plupart des dépenses en capital

Simeon Kerr à Dubaï

Le géant pétrochimique saoudien Sabic a déclaré qu'il suspendrait toutes ses dépenses en capital, sauf celles essentielles, car les répercussions de la pandémie de coronavirus pesaient sur la demande.

La société a déclaré que l'impact négatif du coronavirus affecterait également la demande et le sentiment du marché au deuxième trimestre « et potentiellement plus tard cette année ».

Sabic a enregistré une perte nette de 950 millions de riyals (250 millions de dollars) au premier trimestre, contre un bénéfice net de 3,41 milliards de SAR l'année dernière.

« Sabic est attaché à la discipline du capital et au maintien d'un bilan solide et a suspendu tous les investissements », a déclaré Yousef Al-Benyan, directeur général.

Les dépenses non discrétionnaires pour des opérations « sûres et fiables » et des projets à un stade avancé se poursuivraient.

Les résultats du premier trimestre ont été affectés par un « environnement de prix des produits difficile » et une baisse de la demande causée par Covid-19, a indiqué la société.

Les revenus ont diminué de 18% d'une année sur l'autre. Les ventes ont diminué de 4% et les prix de 2% par rapport au quatrième trimestre de 2019.

Saudi Aramco, qui réduit également ses dépenses, devrait finaliser cette année l'acquisition de la participation de 70% détenue par le Fonds public d'investissement dans la pétrochimie.

Adam Samson 04/05/2020, 08:03:05 AM

Les dirigeants d'usine italiens signalent de graves tensions dans l'industrie

Valentina Romei

L’activité manufacturière italienne a chuté au plus bas niveau en plus de 20 ans, la pandémie de coronavirus ayant étouffé la production et fortement affaibli la demande intérieure et mondiale.

L'indice des directeurs d'achat IHS Markit d'avril a chuté à 31,1, contre 40,3 en mars. Il s'agit d'une lecture inférieure à celle de la crise financière et il s'agit de la pire performance depuis le début de l'enquête en 1997.

Un résultat inférieur à 50 indique que la majorité des entreprises ont signalé une détérioration de leur activité par rapport au mois précédent.

« Les données du PMI mettent en évidence les dommages considérables et sans précédent de la pandémie de coronavirus sur le secteur manufacturier italien », a déclaré Lewis Cooper, économiste chez IHS Markit.

La semaine dernière, le bureau italien des statistiques nationales a révélé que la troisième économie de la zone euro avait reculé de 4,7% au premier trimestre de cette année, la contraction la plus prononcée depuis le début de la série.

Harry Dempsey 04/04/2020, 07:53:01 AM

Ce que vous avez peut-être manqué

Le président Donald Trump a déclaré qu'il pensait que la Chine avait fait « une horrible erreur » sur l'épidémie de virus, comme il l'avait promis les États-Unis publieraient bientôt un « rapport très concluant » sur ce qui s'était passé. M. Trump a déclaré plus tôt que jusqu'à 100 000 personnes pourraient mourir du coronavirus aux États-Unis, une révision à la hausse de ses prévisions précédentes.

Règles françaises qui exigera que les arrivées de l'étranger soient mises en quarantaine pendant 14 jours après l'arrivée pour empêcher la propagation du coronavirus ne s'appliquera pas aux voyageurs en provenance de l'UE, de la zone Schengen ou du Royaume-Uni.

La Grèce a annoncé que le port de masques sera obligatoire à partir du lundi dans les transports en commun et dans toutes les structures médicales.

Fabricants britanniques de kit de protection utilisés pour empêcher les gens d'attraper un coronavirus ont du mal à répondre à une énorme vague de commandes d'entreprises se préparant à redémarrer ou à intensifier leurs opérations.

Les banques centrales ont injecté près de 100 milliards de dollars pour soutenir fonds d'investissement frappé par les turbulences du marché induites par les coronavirus.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe devrait annoncer la prolongation de l'état d'urgence à l'échelle nationale jusqu'à fin mai.

L'activité manufacturière de l'Inde a baissé à un niveau record en avril, alors que la troisième plus grande économie d'Asie est sous le choc de l'un des verrouillages les plus stricts au monde.

Gouvernement tanzanien dissimule l'étendue réelle de la pandémie de coronavirus avec des enterrements secrets qui ont lieu la nuit, des hôpitaux débordant et trois parlementaires soupçonnés de mourir de la maladie, selon des médecins, des chefs de l'opposition et des militants.

Myles McCormick 04/04/2020, 07:48:41

Les marchés attendent des détails sur le plan de sortie du Royaume-Uni et les rapports de la Banque d'Angleterre

Une grande semaine s'annonce pour le Royaume-Uni.

Jeudi matin, la Banque d'Angleterre devrait publier son rapport sur la politique monétaire et son rapport intérimaire sur la stabilité financière.

Le rapport sur la politique monétaire présentera l'analyse économique et les prévisions d'inflation utilisées par la banque pour prendre sa décision en matière de taux d'intérêt. Il devrait contenir des scénarios détaillés sur l'impact du virus sur l'économie, similaires aux prévisions établies par la Banque centrale européenne la semaine dernière.

Analysts at Jefferies said the ECB’s calculation of a drop of up to 12 per cent in eurozone GDP this year was “far too optimistic” and suggested the UK economy could contract by as much as 35 per cent in the second quarter.

The Financial Stability Report will outline the central bank’s take on the current stability of the UK financial system (and what it is doing to remove or reduce risks). Markets will be watching closely for what it says regarding the health of the banking sector and its ability to withstand a heavy blow from the pandemic.

This becomes all the more important, according to Jefferies, given that the eventual fallout from the virus is “impossible to quantify with any degree of precision”.

Later in the week, the prime minister is expected to provide details on how Britain will exit the current lockdown and get the country’s economy moving. Draft rules for UK workplaces suggest companies will be told to curtail hot desking, staff canteens will have to stay closed and lifts will be kept half-empty.

Philip Georgiadis 5/4/2020, 7:37:33 AM

Spanish manufacturing activity plunges

Valentina Romei in London

Survey data released through the European morning will outline the pandemic's impact on the region's factories.

Spain is first to report, and manufacturing activity plunged to a near all-time low in April amid factory closures and slumping demand.

The IHS purchasing managers index for Spain fell to 30.8 in April, from 45.7 in March. The score is just shy of the all-time record low of 28.5, recorded in December 2008 during the financial crisis. A reading below 50 indicates the majority of businesses reporting a deterioration in activity compared to the previous month.

The output component of the index fell at the fastest rate since records began in 1998, while the PMI employment index fell to its lowest level in more than a decade.

Separate data released on Monday by the Spanish office for national statistics (INE) showed that in March the number of nights in non-hotel tourist accommodation, such as camping and self-catering accommodation, crashed 63 per cent compared to the same month last year. The figure points to a sharp contraction in revenues in 2020 from tourism, an important share of Spain’s GDP.

Harry Dempsey 5/4/2020, 7:15:58 AM

The Financial Reporting Council launched an investigation last month into the audit undertaken by Ernst & Young of the financial statements of NMC Health, the UK accounting regulator announced on Monday. The decision comes after the hospital operator revealed in March that it had found evidence of suspected fraud in its accounts.

Spain’s Telefonica confirmed that it is in talks with John Malone’s Liberty Global to combine telecoms operator O2 with Virgin Media, which would create a stronger competitor to BT.

US and European banks are on track to book more than $50bn of charges on soured loans in the first quarter, the biggest such provisions since the 2008-09 financial crisis.

IG Group, Europe’s largest online trading platform, appointed Charlie Rozes, former finance director of Jardine Lloyd Thompson, as chief financial officer.

Pendragon, the UK’s second largest car dealer, confirmed that it held talks with rival Lookers regarding a possible merger but that those discussions had ceased.

Hotel Chocolat replaced its £10m overdraft facility with a £35m revolving credit facility, after reporting that the growth in online sales could not mitigate the loss in sales at retail stores over Easter.

Vaxxel, a French start-up that develops vaccines against respiratory viral infections, announced the acquisition of Transgene’s DuckCelt-T17 cell line which is used against influenza and an acute respiratory virus.

Adam Samson 5/4/2020, 6:38:13 AM

Germany's Covid-19 outbreak shows further signs of easing

Guy Chazan

Germany reported 679 new coronavirus cases on Monday, a slight decline on the previous day's tally, in a further indication that the spread of the pandemic is noticeably slowing in the country.

According to official data from the Robert Koch Institute in Berlin, the number of people who died of Covid-19 over the past 24 hours rose by 43 to 6,692. The total number of detected infections increased to 163,175, though about 132,700 of them have already made a full recovery.

Philip Georgiadis 5/4/2020, 6:33:53 AM

European futures slide

European stocks were on course to tumble on Monday, as tensions between the US and China over the outbreak of Covid-19 rippled through markets.

Futures trade pointed to significant losses for continental Europe, with the Dax down 3.5 per cent in Frankfurt and Paris's CAC 40 3.7 per cent lower. Many European markets had missed Friday's sharp sell-off for a public holiday.

The FTSE 100, which fell nearly 2.5 per cent on Friday, was facing more modest losses of around 0.5 per cent at the open.

Analysts said that an upcoming decision in the German constitutional court on the legality of the ECB's asset purchasing programme was also weighing on sentiment, as it could undermine the central bank's Covid-19 response.

« The real event is the Bundesverfassung which could decide that the PSPP [asset purchasing programme] is illegal, sending the entire European periphery into a tailspin, » said Sebastien Galy, strategist at Nordea Asset Management.

Harry Dempsey 5/4/2020, 6:23:12 AM

Norwegian Air closes in on debt-for-equity swap

Richard Milne in Oslo

Norwegian Air Shuttle announced it was close to its goal of pushing through a large debt-for-equity swap that would help the embattled low-cost airline unlock a state rescue after a dramatic weekend of negotiations.

Minutes before an extraordinary shareholders meeting on Monday, Norwegian announced that it had reached agreement with enough aircraft leasing companies that it should be able to convert more than NKr10bn ($960m) in debt into equity, pushing its equity ratio significantly above the 8 per cent threshold imposed by Norway’s government for NKr3bn in loan guarantees.

Norwegian said on Monday morning it had received “strong support” from leasing companies to convert $730m into equity, up from $550m on Friday evening, and that it was continuing to discuss with other lessors.

Monday’s extraordinary meeting will ask existing shareholders to allow themselves to be all but wiped out by the debt-to-equity swap, before asking new shareholders to back a NKr400m rights issue, the fourth from Norwegian in two years. Norwegian said that it had received commitments from bondholders – who are set to become large shareholders under the plan – for a “meaningful amount”, leading it to declare that it expects investors to approve the rights issue.

Alice Woodhouse 5/4/2020, 6:16:50 AM

Egyptians awaiting deportation from Kuwait launch protests

Simeon Kerr in Dubai

Kuwaiti security forces quelled violent protests by Egyptian expatriates awaiting deportation in a camp.

The interior ministry in a statement said officers had detained some of the protesters who caused a “riot and anarchy” as they called for the Egyptian embassy to repatriate them home.

Ahead of the provision of evacuation flights, the Gulf state has been isolating some “illegal” expatriates who have seen work opportunities collapse in the aftermath of coronavirus.

“The security services will not allow chaos or bypassing the law

The report said Egyptian diplomats had attended the scene and assured those who had violated their residency status that they would start to be evacuated this week. The embassy previously said women and children would be prioritised with the first flight allocations.

Videos of the disturbances have been circulating on social media, showing the use of tear gas and protesters brandishing makeshift weapons from wood and bed posts.

Emma Boyde 5/4/2020, 6:16:24 AM

India manufacturing activity shrinks to record low

Stephanie Findlay in New Delhi

India's manufacturing activity contracted to a record low in April, as Asia's third-largest economy reels from one of the world’s strictest lockdowns.

The Nikkei Manufacturing Purchasing Managers’ Index, compiled by IHS Markit, fell to 27.4 in April from 51 A PMI reading below 50 points to a contraction.

The plunge in demand resulted in a series of layoffs, with employment reduction also the steepest in the survey.

“Record contractions in output, new orders and employment pointed to a severe deterioration in demand conditions,” said Eliot Kerr, economist at IHS Markit. “Meanwhile, there was evidence of unprecedented supply-side disruption, with input delivery times lengthening to the greatest extent since data collection began in March 2005.”

India has extended its nationwide lockdown until May 17 to contain a surge in cases, with 427 people testing positive in New Delhi on Sunday, which represents the steepest jump in fresh cases in the capital. The country has now recorded a total death toll of more than 1,300 people.

“Looking ahead, with the shutdown now extended for another two weeks and with hopes of a quick post-virus recovery evaporating, local industry will remain on its knees for a long time,” said Darren Aw, Asia economist at Capital Economics, warning “the economy will almost certainly contract this year and the recovery will be hampered too”.

Emma Boyde 5/4/2020, 5:45:24 AM

Greece outlines compulsory face-mask rules

Kerin Hope in Athens

Greece announced that wearing face-masks will be obligatory from Monday on public transport and at all medical facilities as the country begins to emerge from a five-week lockdown that appears to have curbed the spread of coronavirus.

« We're entering uncharted waters this week: we will move one step at a time and continue to follow closely the advice of experts, » a government spokesman said.

Some retail outlets will re-open, among them bookshops, florists, stationers, electronics stores and opticians, while hairdressers and beauty salons will operate only through appointments and will have to record customers' details, the civil protection agency said.

Opening hours for shops and services will be staggered so that social distancing can be enforced on public transport, it said.

Six new cases of Covid-19 were reported on Sunday, bringing the total to 2,626. One death was recorded, raising the number of fatalities to 144. Thirty-seven patients are being treated in intensive care units, compared with more than 70 two weeks ago, the public health authority said.

Emma Boyde 5/4/2020, 5:15:02 AM

French quarantine rules will not apply to visitors from EU or UK

Victor Mallet in Paris

French rules that will require arrivals from abroad to be quarantined for 14 days after arrival because of the coronavirus pandemic will not apply to travellers from the EU, the Schengen zone (which includes Switzerland) or the UK, the Elysée palace said on Sunday night.

The statement clarified a declaration on Saturday about the new rules that would accompany a two-month extension of the country’s state of “health emergency” until July 24.

“All those entering French territory from the EU/Schengen zone and the UK will not be affected by the quarantine measure, whose details will be announced shortly,” the Elysée said.

France is planning to ease on May 11 a lockdown that will have lasted two months, although tight restrictions may remain in parts of the country if the virus continues to circulate actively and hospitals are still overloaded with intensive care patients. On Sunday, the official daily death toll fell to 135, the lowest level for six weeks.

Alice Woodhouse 5/4/2020, 5:03:48 AM

Les actions pétrolières et asiatiques chutent alors que la tension américano-chinoise flambe

Hudson Lockett in Hong Kong

Les stocks asiatiques ont été globalement plus bas, la nouvelle tension entre les États-Unis et la Chine aggravant les inquiétudes concernant les coronavirus, tandis que les prix du pétrole ont chuté alors que les commerçants s'inquiétaient de remplir rapidement la capacité de stockage mondiale.

Hong Kong’s benchmark Hang Seng index dropped 3.9 per cent on Monday, while South Korea’s Kospi index fell 1 per cent. Les marchés au Japon et en Chine continentale ont été fermés pour les vacances.

Les indices de référence pétroliers ont également mal démarré cette semaine, pénalisés par des inquiétudes persistantes concernant une offre excédentaire et un stockage inadéquat. West Texas Intermediate, the US marker, was down 4.8 per cent at $18.84 a barrel in Asia trading while Brent crude, the international benchmark, dipped 0.1 per cent to $26.41.

Futures markets tipped the S&P 500 to drop 0.9 per cent when trading begins on Wall Street later on Monday.

Les dernières baisses des actions mondiales sont intervenues après que Mike Pompeo, secrétaire d'État américain, a réitéré dimanche les déclarations du gouvernement américain liant l'épidémie de coronavirus à un laboratoire à Wuhan, en Chine, sans fournir aucune preuve. La Chine a nié que le virus provenait du laboratoire.

Emma Boyde 5/4/2020, 4:45:21 AM

Trump promises ‘very conclusive’ report on how outbreak started

President Donald Trump said he thought China made “a horrible mistake” on the virus outbreak, that it did not want to admit it and had tried to cover it up as he promised the US would soon release a “very conclusive report” on what had happened.

His comments echoed comments made earlier in the day by US Secretary of State Mike Pompeo who said there was “enormous evidence” that the virus came from a Wuhan laboratory.

China has previously denied the claims that the virus was linked to the laboratory.

Mr Trump suggested “a case could be made” that Beijing deliberately allowed the virus to spread outside China, but declined to directly criticise President Xi Jinping.

Markets were broadly lower in Asia after the comments highlighted heightened tensions between the US and China.

Alice Woodhouse 5/4/2020, 3:43:39 AM

Supply chain fears spark run on toilets in Japan

Kana Inagaki and Leo Lewis in Tokyo

The rapid rise in demand for lavatories and an accompanying sudden nationwide shortage of them from mid-March was the result of market participants attempting to “game” the system ahead of rivals as Chinese factories closed and supply chains dried up.

The panic buying was prompted by a fear among housebuilders that they would be unable to declare any new property liveable without a secure supply of the vital equipment, said manufacturers.

Alice Woodhouse 5/4/2020, 2:56:42 AM

Taiwan manufacturing sector slows in April as pandemic hits orders

Kathrin Hille in Taipei

Taiwan’s manufacturing sector slowed sharply in April, as the blow the coronavirus pandemic is dealing to the global economy is causing a drop-off in demand for its exports.

Two purchasing managers’ indices (PMI) published on Monday turned negative, reflecting record drops in output and new orders at manufacturing companies last month.

The IHS Markit Taiwan Manufacturing PMI dropped from 50.4 in March to 42.2 in April, its lowest level since May 2009 when the economy was reeling from the global financial crisis.

The PMI compiled by the Chunghua Institution for Economic Research (CIER), the Taiwan government’s macroeconomic think-tank, dropped from 53.1 in March to 47.6 in April, the fastest slide since the institute started the index in 2012.

A PMI reading below 50 points to a contraction.

The negative readings highlight the risks for Taiwan’s economy even though its successful containment of the pandemic has left its domestic economy less affected than those in countries with lockdowns. Gross domestic product expanded by 1.54 per cent compared with the same period last year, according to the government’s initial reading published last week.

“Output and new orders both fell at the quickest rates since the depths of the global financial crisis in January 2009, with many firms noting that lockdowns across key export markets in Europe and the US had weighed heavily on performance,” said Annabel Fiddes, Associate Director at IHS Markit.

« The virus, which has caused mass company closures and travel restrictions across a number of nations, also meant that supply chains came under greater pressure, with the latest survey pointing to the sharpest increase in delivery times since the survey began in 2004. »

According to the CIER PMI, only the chemical and pharmaceutical and electronics industries continued to grow last month. The transport machinery industry and power and tool machinery sectors showed the sharpest drop.

According to the institute’s service PMI, also published on Monday, the service sector remained in contraction.

Alice Woodhouse 5/4/2020, 2:48:24 AM

New Zealand reports no new coronavirus for first time in 7 weeks

Jamie Smyth in Sydney

New Zealand reported no new cases of coronavirus for the first time in more than a month on Monday providing hope that the Pacific nation may be on course to eliminate the virus.

« Clearly these are encouraging figures today, but it is just one moment in time, » said Ashley Bloomfield, director general of New Zealand health.

“The real test is later this week when we factor an incubation period for the virus and the time it takes for people to display symptoms which is generally five to six days after exposure. »

New Zealand imposed one of the world’s toughest lockdowns in mid-March, shuttering most businesses as it sought to eliminate the virus rather than contain it.

The strict measures, high levels of compliance and remote location have reduced the number of new cases to a handful over the past week. The last time authorities reported no new cases of coronavirus was March 16.

Dr Bloomfield told reporters New Zealand has 1,487 cases of coronavirus with one probable case reclassified as confirmed following a positive test in the last few days. Ten further cases have recovered since Sunday, bringing the total to 1,276, which is 86 per cent of all confirmed and probable cases.

Jacinda Ardern, New Zealand prime minister, has been invited to join Australia's national cabinet meeting on Tuesday, where discussions will focus on efforts to establish a « trans-tasman » travel bubble and both nations' development of mobile phone contact tracing app.

Alice Woodhouse 5/4/2020, 2:34:49 AM

Thailand to permit repatriation flights

John Reed in Bangkok

Thailand, which began from May 1 to relax some of its strict lockdown measures, has given the green light for all of its international airports to begin handling repatriation flights.

The Civil Aviation Authority of Thailand’s order, announced on Sunday, comes after domestic flights resumed on Friday. It will pertain only to international flights flying foreign nationals home or the thousands of Thais who live overseas and have been seeking to return.

Thailand remains off limits to commercial passenger flights after the CAAT’s decision last week to extend a ban on them until end-May.

Foreign arrivals to the kingdom’s economically vital tourism industry dropped 76.4 per cent in March year on year, the Bank of Thailand said last week.

Emma Boyde 5/4/2020, 2:09:51 AM

Trump says up to 100,000 could die of coronavirus in US

Aime Williams in Washington

US president Donald Trump has said up to 100,000 people could die from coronavirus in the US, an upward revision of his previous forecasts.

But he added he believed it was possible to relax some of the strictest restrictions. “I really believe that you can go to parks, you can go to beaches,” said Mr Trump, adding the social distancing recommendations should still be followed in those places.

Emma Boyde 5/4/2020, 1:50:14 AM

Japan set to announce extension of state of emergency

Robin Harding in Tokyo

Japanese prime minister Shinzo Abe is today expected to announce the extension of a nationwide state of emergency until the end of May as the country struggles to bring down the number of coronavirus cases.

The government’s council of expert advisors met at 8 An existing declaration was due to expire on May 6th.

Under the state of emergency, Japan has engaged in voluntary social distancing, with schools and many shops closed but a number of restaurants still open. The government has urged the public to achieve an 80 per cent reduction in person-to-person contacts.

During the extension, the rules will remain largely the same in 13 “special alert” prefectures including Tokyo and its suburbs, although parks, museums and libraries will be allowed to open if they meet hygiene rules.

In Japan’s remaining prefectures, the rules will be more relaxed, including the possibility of reopening schools.

Alice Woodhouse 5/4/2020, 1:36:47 AM

South Korean factory gauge drops as shutdowns hit production

Edward White in Wellington

South Korean manufacturing volumes fell at their fastest pace in more than 10 years in April, as the coronavirus outbreak forced factory shutdowns domestically and abroad and battered global demand.

The Nikkei-Markit manufacturing purchasing managers’ index fell to 41.6 from 44.2 in Asia’s fourth-largest economy, declining further from the 50-point marker separating contraction from expansion. The April reading was the lowest point seen since the global financial crisis.

IHS Markit, which conducts the PMI survey, noted supply chain dislocations saw delivery times lengthen to their longest in almost 16 years.

« Although China, South Korea's biggest export market, appears to be slowly re-opening for business, it's clear this will be far from sufficient to offset the severe weakness elsewhere. It's certainly going to be a challenge for South Korean policymakers to prop up an economy that's so reliant on global trade,” said Joe Hayes, an economist at IHS Markit.

The data comes despite South Korea winning international praise for suppressing the coronavirus outbreak. Last week Seoul reported its first day of no new local transmissions for the first time since February and this week will further ease social distancing measures.

The government has already announced virus related spending of almost $200bn as it attempts to shore up battered industries and financial markets as well as protect jobs.

Alice Woodhouse 5/4/2020, 12:51:22 AM

China reports 3 new coronavirus cases

Health authorities in China reported three new coronavirus cases to the end of Sunday, with all of the new infections found in people who had returned from overseas.

Two of the infections were found in people returning to Shanghai, while one was discovered in Shandong.

Those new cases bring the total in mainland China to 82,880.

There were no new deaths linked to Covid-19, meaning the number of reported deaths remains at 4,633.

China reported 13 cases of people who tested positive for coronavirus but showed no symptoms. A Financial Times analysis found that 60 per cent of confirmed cases recorded in April were non-symptomatic at time of testing.

Emma Boyde 5/4/2020, 12:27:25 AM

Nouvelles que vous auriez pu manquer

Nombre total du Brésil Dimanche, le nombre de cas confirmés de coronavirus a dépassé les 100 000 alors que le président Jair Bolsonaro attirait des partisans défiant les mesures d'isolement social.

L'économie de la Grèce devrait diminuer cette année de 4,7% à 8,9% en fonction de l'impact de la pandémie de coronavirus, selon une nouvelle projection du ministère des Finances.

Règles françaises qui nécessiteront des arrivées de l'étranger à mettre en quarantaine pendant 14 jours après l'arrivée ne s'appliquera pas aux voyageurs en provenance de l'UE, de la zone Schengen (qui comprend la Suisse) ou du Royaume-Uni, a déclaré dimanche soir le palais de l'Elysée.

La formation d'un nouveau gouvernement irlandais Dimanche, les Verts de l'opposition ont décidé d'entamer des pourparlers de coalition officiels avec le Premier ministre Leo Varadkar et le parti d'opposition Fianna Fáil. M. Varadkar a dirigé un gouvernement intérimaire depuis que les pourparlers après une élection non concluante le 8 février ont été perturbés par la pandémie de coronavirus.

New York et ses six États voisins du nord-est des États-Unis forment un consortium d'achat pour sécuriser des milliards de dollars d'équipements médicaux et de test pour les coronavirus alors qu'ils se préparent à rouvrir leurs économies.

Médiateur des consommateurs du Mexique, qui assiste à la conférence de presse quotidienne du président Andrés Manuel López Obrador chaque lundi, a déclaré qu’il avait été testé positif au coronavirus.

Compagnie aérienne à bas prix Navette aérienne norvégienne a conclu un accord de dernière minute avec les détenteurs d'obligations pour un échange de la dette contre des actions, ce qui le rapproche d'un pas de plus pour obtenir un plan de sauvetage du gouvernement nécessaire pour éviter un effondrement financier.

Une deuxième série de fonds de sauvetage pour petites entreprises américaines a octroyé plus de la moitié de son financement total en quelques jours alors que le gouvernement cherche à aider « la plus petite des petites entreprises ».

Personnalités du Ville de Londres ont exhorté le gouvernement à procéder avec prudence pour assouplir le verrouillage, affirmant qu'il devrait y avoir une réouverture progressive de l'économie.

Alice Woodhouse 5/4/2020, 12:12:06 AM

Asia-Pacific stocks slip as coronavirus sparks US-China tensions

Asia-Pacific stocks slipped and US stock futures fell at the start of the week as the coronavirus pandemic reignited US-China tensions.

The Kospi in South Korea fell 2.4 per cent and Australia’s S&P/ASX 200 was down 0.5 per cent. S&P 500 futures pointed to a 1.5 per cent fall when US markets open later on Monday.

Japanese and Chinese markets are closed for public holidays.

Mike Pompeo, US secretary of state, on Sunday repeated US government claims linking the coronavirus outbreak to a laboratory in Wuhan, China, without giving evidence. In a television interview, Mr Pompeo said China was blocking access to information and refusing to co-operate with overseas scientists.

On Friday, the S&P 500 ended 2.8 per cent lower as investors assessed the potential hit from the coronavirus to companies after Amazon warned of higher costs to protect workers.

Emma Boyde 5/4/2020, 12:01:52 AM

Westpac to defer dividend after 62% plunge in net profit

Jamie Smyth in Sydney

Westpac will defer paying a dividend following a year-on-year 62 per cent slump in net profit, caused by loan losses linked to the coronavirus crisis and the fall out from a money laundering scandal, the bank said on Monday.

Australia’s second-biggest lender by assets reported profit of A$1.19bn ($759m) in the six months to the end of March with A$1.6bn in Covid-19 related impairment charges and a A$900m provision for expected penalties linked to the money laundering scandal denting its performance.

Westpac’s wealth platforms, pensions and life insurance businesses will be amalgamated into a single unit in preparation for a potential sale to a new owner, according to the company.

“This is the most difficult result Westpac has seen in many years. It is significantly impacted by higher impairment charges due to Covid-19, as well as notable items including the Austrac (money laundering) provision,” said Peter King, Westpac chief executive.

“We are well capitalised and our liquidity and funding metrics are comfortably above regulatory requirements.”

Westpac reported tier one capital, a measure of balance sheet strength, of 10.8 per cent, which is down from 11.25 per cent reported following the bank’s A$2.77bn capital raising in November. Prior to raising that capital Westpac reported tier one capital at 10.67 per cent.

Emma Boyde 5/3/2020, 11:39:04 PM

Les États-Unis font état de 1 158 décès supplémentaires alors que le total approche les 62 000

Peter Wells à New York

Le nombre de décès dus à des coronavirus aux États-Unis au cours de la dernière journée a augmenté du moins en une semaine et a fait le nombre total de décès depuis le début de la pandémie à près de 62 000.

1158 autres personnes sont mortes au cours des dernières 24 heures, selon les données compilées par Covid Tracking Project dimanche, la plus petite augmentation quotidienne depuis le 26 avril.

New York a enregistré 280 décès supplémentaires, la plus petite augmentation quotidienne depuis le 30 mars. Depuis le début de l'épidémie, 19 189 personnes sont mortes dans l'État le plus durement touché des États-Unis.

Le New Jersey, le deuxième État le plus durement touché, a fait 129 morts au cours des dernières 24 heures, soit la plus petite augmentation quotidienne depuis le 27 avril. Au total, 7 871 personnes sont décédées.

À l'échelle nationale, 61 868 personnes sont décédées aux États-Unis pendant la durée de l'épidémie.