Bureau du gouverneur:Le gouverneur aborde la pointe des cas et fait le point sur la capacité de suivi des contacts Le gouverneur Ige a tenu un point de presse lundi après que le DOH ait signalé un autre pic dans les cas de COVID-19. Un total de 207 cas ont été annoncés aujourd'hui, bien que 114 de ces cas soient dus à des résultats de test retardés. Le gouverneur a souligné que c'était le résultat de la propagation de la communauté et que les gens se détendaient et baissaient la garde. Il a également donné une mise à jour sur les traceurs de contact dans l'État, assurant que malgré les inquiétudes, le DOH dispose de suffisamment de traceurs de contact formés pour gérer le nombre de cas. Le gouverneur Ige a déclaré: « Le nombre de traceurs de contacts actuellement employés gère les demandes d’aujourd’hui. Le DOH active davantage de traceurs de contact pour gérer l'augmentation attendue des cas.  » Il a également souligné que la Garde nationale dispose de 60 traceurs de contacts disponibles pour aider à tout moment et augmenter la capacité de recherche des contacts.

Cependant, le gouverneur et le DOH ont tous deux noté que la recherche des contacts ne se substitue pas à des pratiques sûres, telles que la distance physique et le port de masques, qui empêchent la propagation du virus. Dans son exposé, le gouverneur Ige a déclaré: « Au moment de la réouverture, de nombreuses personnes ont relâché leur vigilance et cette nouvelle poussée en est le résultat. Si nous ne maîtrisons pas cette poussée, nous devrons peut-être rétablir certaines restrictions et personne ne voudra voir cela. Nous ne pouvons battre COVID-19 qu'en travaillant ensemble. Chacun doit prendre sa responsabilité personnelle. Portez un masque, lavez-vous les mains, pratiquez la distance physique, évitez les grands rassemblements, restez à la maison si vous êtes malade et gardez vos enfants à la maison s'ils se sentent malades. Nous avons réussi à garder le virus sous contrôle et je sais que nous pouvons le faire à nouveau.  »

Département de santé:Le nombre de cas de coronavirus à trois chiffres se poursuit dans une deuxième semaine Nombre de COVID-19 à midi, le 3 août 2020

Île du diagnostic

Nouveaux cas

Signalé depuis

28/02/2020

(y compris les nouveaux cas)

O’ahu

198

2 083 ++

Hawaii

2

117

Maui

7

176

Kauai

0

47

Moloka’i

0

2

Lana'i

0

0

Résidents de HI diagnostiqués en dehors de HI

0

23

Total des cas

207

2448

Décès

0

26

++ À la suite d'informations mises à jour, un cas d'O'ahu a été retiré des comptes

Laboratoire * Données de test Il y a eu 3 433 tests COVID-19 supplémentaires signalés via des rapports électroniques de laboratoire.

Nombre total d'individus testés

par les laboratoires cliniques et d'État

Positif

Négatif

130 712 **

2448

128 224

* Rapports électroniques de laboratoire ** 17 résultats de tests n'étaient pas concluants

Pour plus de tableaux, graphiques et visualisations, visitez la Division du contrôle des épidémies de maladie du DOH: https://health.hawaii.gov/coronavirusdisease2019/what-you-should-know/current-situation-in-hawaii

Office du tourisme d'Hawaï: 2977 passagers arrivent le dimanche Hier, 2 977 personnes au total sont arrivées à Hawaï, dont 713 visiteurs et 1 083 résidents de retour. Il y avait un total de 29 vols à l'arrivée. Ce tableau montre le nombre de personnes qui sont arrivées par avion en provenance de l'extérieur de l'État hier, mais ne montre pas les voyages inter-îles.

ArrivÉes À l’aÉroport pour dimanche 2 aoÛt 2020

KONA

MAUI

O’AHU

LĪHUʻE

TOTAL

Équipage

7

25

203

7

242

Transit

1

155

156

Militaire

217

217

Exempter

309

309

Déménager à Hawai'i

16

34

197

dix

257

Résident de retour

43

130

896

14

1 083

Visiteur

48

59

589

17

713

SOMME FINALE

115

248

2 566

48

2 977

Vols

2

4

22

1

29

Lundihttps: //www.hawaiitourismauthority.org/media/5008/080320-passenger-count-press-release.pdf

Dimanchehttps: //www.hawaiitourismauthority.org/media/5007/080220-passenger-count-press-release.pdf

Samedihttps: //www.hawaiitourismauthority.org/media/5004/080120-passenger-count-press-release.pdf

Département des terres et des ressources naturelles:

Le surpeuplement des plages et la violation des règles de sécurité nautique se poursuivent

De nombreuses plages d'O'ahu étaient aussi bondées qu'elles l'étaient avant l'épidémie de COVID. À Maui, Little Beach dans le parc national de Makena était moins fréquentée que la normale. C'était probablement le résultat de publications sur les réseaux sociaux suggérant que les forces de l'ordre seraient sur place pour briser les soi-disant cercles de tambours. Les enquêtes de santé ont retracé au moins un cas chez une personne qui a récemment assisté à un cercle de tambour. Avec environ 100 personnes sur la plage pour le coucher du soleil à Makena et le lever de la pleine lune, il n'y avait aucun masque en évidence et il semblait y avoir peu, voire pas, de distance physique entre les groupes de personnes. La scène ici a été répétée sur les plages et dans les parcs à travers l'état.

La Division de la conservation et de l'application des ressources du DLNR (DOCARE) rapporte avoir reçu de nombreuses plaintes au cours du week-end de personnes, en particulier dans les parcs d'État, ne respectant pas les règles d'urgence de l'État et du comté. Cela comprend de multiples plaintes concernant des personnes sur de petits bateaux ne respectant pas les règles requises.

« Tant que les individus dans nos communautés n'accepteront pas la responsabilité personnelle de la propagation du COVID-19, nous allons malheureusement voir des jours continus de nombres à trois chiffres », a déclaré Anderson. « Cela a déjà entraîné le renouvellement des restrictions sur les grands rassemblements sociaux et d'autres conditions et va probablement en entraîner d'autres. »

Dan DennisonCentre d'information commun COVID-19 d'Hawaï[email protected]

Responsable principal des communications, Département des terres et des ressources naturelles d'Hawaï, Bureau des communications[email protected](808) 587-0396