Coronavirus : Semaine du 18 avril au 24 avril, les États-Unis reprendront l'utilisation du vaccin J&J

Nikkei Asia suit la propagation du coronavirus qui a été détecté pour la première fois dans la ville de Wuhan, dans le centre de la Chine.
Les cas globaux cumulés ont atteint 145 240 343, selon l'Université Johns Hopkins de Baltimore. Le nombre de morts dans le monde a atteint 3 082 137.
Pour plus d'informations sur la propagation du COVID-19 et les progrès de la vaccination dans le monde, veuillez consulter nos graphiques et cartes interactifs.

  • Graphiques mondiaux de suivi des coronavirus
  • État des vaccinations dans le monde
  • Carte mondiale de la propagation des souches mutées
  • Distribution, durée, sécurité: des défis émergent dans la course aux vaccins
  • ---
  • MISES À JOUR FERMÉES

    Samedi 24 avril (heure de Tokyo)

    8 h 57 Les principaux régulateurs de la santé américains affirment que le pays peut reprendre immédiatement l'utilisation du vaccin COVID-19 de Johnson & Johnson. L'utilisation du vaccin a été interrompue pendant 10 jours pour étudier les liens entre le vaccin et des caillots sanguins rares, mais potentiellement dangereux.

    Vendredi 23 avril

    20h20. "Bien que l'urgence soit de courte durée, il demande aux restaurants de fermer et demande une coopération approfondie - ce dont je m'excuse sincèrement", a déclaré le Premier ministre Yoshihide Suga lors d'une conférence de presse vendredi. "Le nombre d'infections a augmenté depuis le mois dernier, avec des variantes de cas également en hausse", a déclaré Suga, ajoutant qu '"un niveau élevé de vigilance est nécessaire, sinon les infections pourraient se propager dans tout le pays".

    Le Premier ministre japonais Yoshihide Suga a présenté ses excuses pour le troisième état d'urgence du pays lors d'une conférence de presse le vendredi 23 avril.

    © Kyodo

    19 h 30 La Coupe du monde de plongée devrait débuter le 1er mai à Tokyo. Diving Australia a annoncé vendredi qu'il n'enverrait pas d'athlètes à l'événement car il pensait que "ce ne serait pas sûr" au milieu d'une quatrième vague de cas de COVID.
    18 h 52 Le Japon déclare un nouvel état d'urgence pour Tokyo et trois autres préfectures d'Osaka, Kyoto et Hyogo, à partir de dimanche. La décision intervient à peine trois mois avant l'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo le 23 juillet et tente de rendre les jeux "sûrs et sécurisés", alors que la flambée des cas de coronavirus assombrit l'événement.
    16h00. L'Indonésie cessera de délivrer des visas aux étrangers qui ont séjourné en Inde au cours des 14 jours précédents pour empêcher la propagation de nouvelles souches, a déclaré la ministre en chef de l'économie, Airlangga Hartarto. Les Indonésiens arrivant d'Inde seront autorisés à entrer mais devront suivre des protocoles de santé et une quarantaine plus stricts. La mesure prend effet dimanche. Plus tôt dans la journée, l'Inde a signalé le plus grand nombre de nouveaux cas par jour au monde, dépassant 330 000.
    15 h 12 Tokyo signale 759 nouveaux cas, contre 861 un jour plus tôt. La moyenne sur sept jours dans la capitale se situe cependant à 697, soit 28,7% de plus qu'il y a une semaine.

    Un agent de santé à Bangkok prélève un échantillon sur écouvillon nasal d'un policier alors que le pays est confronté à une nouvelle vague d'infections.

    © Reuters

    14 h 45 Les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis enquêtent sur le décès d'une femme de l'Oregon et l'hospitalisation d'une autre au Texas après avoir reçu le vaccin COVID-19 de Johnson & Johnson, selon les responsables de la santé. Les incidents surviennent alors que les conseillers du CDC doivent se réunir vendredi pour déterminer s'il est sûr de reprendre les injections du vaccin à dose unique, tandis que les hauts responsables de la santé se préparent à un feu vert.
    13 h 19 L'Inde signale 332 730 cas au cours des dernières 24 heures, le total quotidien le plus élevé jamais enregistré dans le monde pour une deuxième journée consécutive, ce qui porte le total du pays à 16,26 millions. Le nombre de morts a augmenté de 2 263, une augmentation record en une journée pour le pays, à 186 920.
    11 h 40 La Thaïlande signale un record de 2 070 nouveaux cas et quatre décès. Les nouveaux cas portent le nombre total à 50.183, et le nombre de morts dans le pays s'élève désormais à 121.
    22 h 16 La Corée du Sud signale 797 nouveaux cas, contre 735 il y a un jour, soit le plus grand nombre depuis janvier. Le total des infections atteint 117 458 avec 1 811 décès. Les autorités sanitaires affirment que le nombre de personnes ayant reçu leur première dose de vaccin a dépassé les 2 millions, soit 3,9% de la population. Le pays a commencé les vaccinations le 26 février.
    10 h 15 Le Premier ministre Yoshihide Suga est sur le point de déclarer l'état d'urgence à Tokyo et dans les trois préfectures occidentales d'Osaka, Kyoto et Hyogo dans le but de freiner la flambée des infections avant les vacances de la Golden Week au Japon. Des restrictions plus strictes, telles que la demande de fermeture temporaire des établissements servant de l'alcool et la fermeture des principales installations commerciales, devraient commencer le dimanche et durer jusqu'au 11 mai.

    Les gens traversent le passage à niveau à Shibuya à Tokyo plus tôt ce mois-ci. (Photo par Shihoko Nakaoka)

    9 h 40 La Chine signale 19 nouveaux cas jeudi, contre six un jour plus tôt. Tous les nouveaux cas provenaient de l'étranger. Le nombre de nouveaux cas asymptomatiques, que la Chine ne classe pas comme cas confirmés, est passé à 24 contre 16 un jour plus tôt.
    09h00. Les prix à la consommation de base du Japon ont chuté de 0,1% en mars par rapport à un an plus tôt, marquant un huitième mois consécutif de baisse alors que la pandémie pèse sur les dépenses des ménages. Le rythme de la baisse s'est rétréci, passant de 0,4% en février, mais le projet du gouvernement de déclencher dimanche un troisième état d'urgence dans les principales préfectures assombrit les perspectives économiques.
    8 h 15 Les infections au COVID-19 chez les adultes de tous âges ont chuté de 65% après une première dose du vaccin AstraZeneca ou Pfizer, selon une recherche britannique qui, selon les scientifiques, montre l'impact réel de la campagne de vaccination du pays. Surtout, la recherche, menée lorsque la variante B1.1.7 la plus infectieuse était dominante en Grande-Bretagne, a toujours révélé que les vaccins étaient aussi efficaces chez les personnes âgées et celles souffrant de problèmes de santé sous-jacents que chez les jeunes et en bonne santé.
    4 h 15 Le régulateur britannique des médicaments a déclaré qu'il y avait eu 168 caillots sanguins majeurs après une dose du vaccin COVID-19 d'AstraZeneca, un taux de 7,9 caillots par million de doses, rapporte Reuters. Ce chiffre était en hausse par rapport aux 100 cas signalés la semaine dernière, lorsque l'incidence globale des cas était de 4,9 par million de doses.
    2 h 33 Watami, l'un des plus grands restaurateurs du Japon, devrait recevoir un financement d'environ 10 milliards de yens (92,5 millions de dollars) de la Banque de développement du Japon, soutenue par l'État, dans le cadre d'un nouveau programme visant à aider les restaurants et les hôtels ravagés par le coronavirus.
    1 h 53 La France envisage d'accorder aux personnes souffrant d'obésité un accès précoce aux vaccins COVID-19, a déclaré le ministre de la Santé Olivier Veran, ajoutant que cela devrait être mis en place à partir de la mi-mai.
    12 h 20 Le plan de partage de vaccins COVAX indique qu'il cherche à renforcer ses approvisionnements en vaccins COVID-19 pour les pays pauvres de la part de nouveaux fabricants, car il vise à atténuer les problèmes d'approvisionnement de l'AstraZeneca abattu en Inde, rapporte Reuters.

    Jeudi 22 avril

    20 h 26 Le gouvernement japonais décide de placer Tokyo et trois préfectures occidentales - Osaka, Kyoto et Hyogo - sous l'état d'urgence du dimanche au 11 mai en raison d'une augmentation des cas de coronavirus.
    Le système médical japonais est mis sous pression en raison de la tendance croissante des infections par les variantes du COVID-19. Le gouvernement juge nécessaire de restreindre la circulation des personnes avant la fête de la Golden Week qui commence à la fin du mois d'avril.
    Il s'agit de la troisième déclaration d'urgence au Japon depuis le début de la pandémie.
    Le gouvernement métropolitain de Tokyo se coordonne avec le gouvernement central pour demander la fermeture des restaurants qui servent des boissons alcoolisées.
    17 h 45 Singapour met en quarantaine plus de 1100 travailleurs migrants après la découverte d'une douzaine de cas de COVID dans un dortoir. Il étudie également la possibilité de réinfection parmi ceux qui se sont rétablis du virus.
    16h00. La Thaïlande rapporte sept nouveaux décès dus au COVID-19, son plus grand nombre de décès en une seule journée, selon les autorités, alors que le pays fait face à sa plus grande épidémie à ce jour. Jusqu'à présent, 117 personnes sont décédées en Thaïlande à cause du COVID-19. Le pays signale également 1 470 nouveaux cas, portant le nombre total d'infections à 48 113.
    15h20. Tokyo signale 861 nouveaux cas, contre 843 un jour plus tôt. En conséquence, la moyenne sur sept jours de la capitale est passée à 684 cas, 30,7% de plus qu'il y a une semaine.
    14 h 40 L'Inde marque une étape sombre, signalant 314 835 nouveaux cas quotidiens, le total le plus élevé en une journée au monde, alors que la flambée continue des infections a soulevé de nouvelles craintes quant à la capacité des services de santé du pays à faire face. Plus des deux tiers des hôpitaux n'ont pas de lits vacants, selon la base de données en ligne du gouvernement de Delhi et les médecins ont conseillé aux patients de rester à la maison.
    12 h 30 L'Association des constructeurs automobiles japonais a annoncé qu'elle annulera le Salon de l'automobile de Tokyo, qui était prévu pour cet automne. Le groupe commercial a conclu qu'il serait difficile d'organiser un grand événement sur place qui attirerait normalement 1 million de personnes au milieu de la flambée des cas de coronavirus. Pendant ce temps, en Chine, où l'épidémie de virus a été pour l'essentiel sous contrôle, le Salon de l'auto de Shanghai a débuté cette semaine.

    Le salon de l'automobile de Tokyo de cet automne a été annulé en raison des inquiétudes concernant l'augmentation des infections à coronavirus. Le salon a attiré environ 1 million de visiteurs en 2019.

    11 h 10 Le ministère de la Main-d'oeuvre de Singapour a déclaré que les autorités enquêtaient sur d'éventuelles réinfections au COVID-19 parmi les résidents d'un dortoir de travailleurs migrants, après avoir trouvé des cas plus positifs dans l'établissement. Les autorités ont effectué des tests sur tous les résidents du Westlite Woodlands Dormitory après qu'un travailleur de 35 ans a été trouvé positif le 20 avril. Le travailleur avait terminé sa deuxième dose de vaccination le 13 avril. Son colocataire a également été testé positif. À ce jour, 10 travailleurs qui présentaient auparavant un résultat de test sérologique positif se sont révélés positifs. Les tests sérologiques indiquent une infection passée.
    10 h 30 Le gouvernement japonais est sur le point d'imposer vendredi un nouvel état d'urgence pour coronavirus dans les préfectures de Tokyo, Osaka, Kyoto et Hyogo alors que les infections augmentent à trois mois seulement des Jeux olympiques de Tokyo, ont déclaré des sources à Nikkei. Des restrictions plus strictes, telles que la demande de fermeture temporaire des grands magasins et des parcs d'attractions, sont envisagées pendant les vacances de la Golden Week jusqu'au début mai..
    10 h 11 La Corée du Sud signale 735 nouveaux cas, contre 731 il y a un jour, le nombre le plus élevé depuis janvier. Le nombre total d'infections a atteint 116 661 avec 1 808 décès. Les autorités sanitaires ont déclaré que 1,9 million de personnes ont reçu une dose de vaccin, tandis que 60 622 ont terminé leurs vaccinations.
    9 h 40 La Chine signale six nouveaux cas mercredi, contre 21 cas un jour plus tôt. Tous les nouveaux cas provenaient de l'étranger. Le nombre de nouveaux cas asymptomatiques, que la Chine ne classe pas comme cas confirmés, est passé à 16 contre sept un jour plus tôt.
    03h00. Pfizer identifie au Mexique et en Pologne les premières versions contrefaites confirmées du vaccin COVID-19 que la société pharmaceutique a développé avec son partenaire BioNTech, rapporte le Wall Street Journal. Les flacons saisis par les autorités dans le cadre d'enquêtes séparées ont été testés par Pfizer et ont confirmé qu'ils contenaient un faux vaccin. Les flacons récupérés au Mexique portaient également un étiquetage frauduleux, tandis qu'une substance à l'intérieur des flacons en Pologne était probablement un traitement antirides, rapporte le WSJ, citant Pfizer. Environ 80 personnes dans une clinique au Mexique ont reçu un faux vaccin à environ 1 000 dollars la dose, bien qu'elles ne semblent pas avoir subi de préjudice physique.

    Le département d'État américain a ajouté environ 100 pays à sa liste consultative «Niveau quatre: ne pas voyager», y compris le Royaume-Uni, le Canada, le Mexique et l'Allemagne en raison des niveaux élevés de COVID-19.

    © Reuters

    02h00. Le département d'État américain ajoute environ 100 pays à sa liste consultative «Niveau quatre: ne pas voyager» - y compris le Royaume-Uni, le Canada, la France, le Mexique et l'Allemagne - citant un «niveau très élevé de COVID-19». Le département répertorie désormais environ 131 pays au niveau quatre, contre 34 avant mardi. Les autres pays figurant sur la liste «Ne pas voyager» comprennent la Finlande, l'Égypte, la Belgique, la Turquie, l'Italie, la Suède, la Suisse et l'Espagne. La Chine et le Japon restent au «niveau trois: reconsidérer les voyages».
    12 h 30 La France est sur le point d'imposer de nouvelles restrictions d'entrée aux voyageurs en provenance d'Inde pour lutter contre une variante de coronavirus fortement contagieuse qui se propage dans ce pays, a déclaré un responsable gouvernemental. Les restrictions viennent s'ajouter à celles précédemment annoncées concernant quatre autres pays, le Brésil, l'Argentine, le Chili et le Brésil, qui seront mises en œuvre à partir de samedi. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, confirme que la France lèvera son interdiction des voyages intérieurs comme prévu le 3 mai. Mais elle maintiendra son couvre-feu nocturne, désormais en vigueur à partir de 19 heures. à 6 h
    12 h 15 Les nouveaux cas en Corée du Sud passent à 731 contre 549 il y a un jour. Le nombre total d'infections atteint 115 926 et 1 806 décès. Le président Moon Jae-in discutera des mesures de confinement du COVID-19 lors d'une réunion avec les maires nouvellement élus de Séoul et de Busan.

    Mercredi 21 avril

    14 h 47 La Thaïlande tente d'obtenir 35 millions de doses de vaccin supplémentaires cette année en plus des commandes existantes d'environ 65 millions, a déclaré le Premier ministre Prayuth Chan-ocha. Parmi les nouvelles doses, le secteur privé contribuera à en trouver entre 10 et 15 millions. Prayuth ne nomme pas les marques et ne précise pas si les 35 millions comprenaient les cinq à 10 millions de doses de vaccin Pfizer et BioNTech dont il a annoncé qu'elles étaient recherchées mardi.

    Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha: "J'ai ordonné que nous distribuions et administrions tous les vaccins que nous pourrons trouver d'ici décembre."

    © Reuters

    14 h 05 Les Émirats arabes unis préviennent qu'ils pourraient imposer des restrictions aux personnes qui n'ont pas été vaccinées, alors que le centre commercial et touristique de la région poursuit sa campagne de vaccination. Le pays de 9 millions d'habitants a élargi la campagne aux personnes âgées de 16 ans et plus et a vacciné environ 65% de la population éligible. Le pays a enregistré 1 903 cas mardi, portant le total du pays à 500 860 avec 1 559 décès.
    13 h 06 Le Premier ministre japonais Yoshihide Suga a annulé une visite prévue en Inde et aux Philippines, apparemment en raison d'une résurgence des infections à coronavirus au Japon. Le voyage, qui était prévu de fin avril à début mai, visait à réaffirmer la coopération du Japon avec les deux pays pour parvenir à un Indo-Pacifique libre et ouvert, alors que les pays cherchent à contrer le renforcement militaire de la Chine et son affirmation croissante dans la région.
    12 h 35 L'État australien de Victoria dévoile son projet de développement d'une usine de vaccins à ARN messager (ARNm) à terre et a ouvert trois centres de vaccination de masse contre les coronavirus pour accélérer le programme national d'inoculation. Victoria dépensera initialement 50 millions de dollars australiens (39 millions de dollars) pour mettre en place l'installation d'ARNm dans l'État, qui, selon les autorités, pourrait devenir le premier centre de ce type dans l'hémisphère sud. La technologie ARNm est utilisée dans les vaccins COVID-19 développés par Pfizer et Moderna.

    La technologie Messenger-RNA est utilisée dans les vaccins COVID-19 développés par Pfizer et Moderna. L'Australie a annoncé son intention d'ouvrir une usine pour fabriquer des vaccins à ARNm dans le pays.

    © Reuters

    9 h 19 L'indice de référence des actions japonaises Nikkei Stock Average a bien commencé mercredi matin, chutant à un moment donné de plus de 500 points, soit 1,7%, alors que les investisseurs continuaient de s'inquiéter de la hausse des infections à coronavirus dans le pays. La baisse des actions américaines mardi a également pesé sur le sentiment des marchés.
    09h00. Le gouvernement préfectoral d'Osaka demande officiellement au gouvernement central d'imposer un état d'urgence COVID-19 pour la troisième fois en environ un an, alors que la métropole lutte contre une flambée d'infections qui met à rude épreuve son système de santé. Les mesures, pour la première fois, pourraient consister à demander à certaines installations de divertissement et commerciales de ne pas ouvrir. La liste des lieux pourrait inclure des restaurants, des bars, des grands magasins, des parcs à thème, des centres commerciaux et des arcades souterraines. Le gouvernement central prendra la décision finale.
    4 h 27 Johnson & Johnson a déclaré qu'il reprendrait le déploiement de son vaccin COVID-19 en Europe après que le régulateur médical de la région ait déclaré que les avantages du tir l'emportaient sur le risque de caillots sanguins rares et potentiellement mortels. Le régulateur européen de la santé, l'Agence européenne des médicaments, a recommandé mardi d'ajouter un avertissement concernant les caillots chez les patients présentant une faible numération plaquettaire sur l'étiquette du vaccin et a déclaré que les avantages du vaccin à dose unique l'emportaient sur ses risques. Les actions de J&J ont augmenté de plus de 2%.
    1 h 30 Le Premier ministre indien Narendra Modi exhorte le pays à rester à l'intérieur mais s'arrête avant d'annoncer un verrouillage national dans un discours télévisé.
    Au milieu d'une pénurie massive d'oxygène médical en Inde, qui a été battue par une nouvelle vague mortelle de coronavirus, Modi dit que les autorités réagissent de leur mieux.
    "La demande d'oxygène a augmenté de façon importante dans de nombreuses régions du pays", a déclaré Modi à la nation. "Le gouvernement central, les gouvernements des États [and] le secteur privé fait de son mieux pour mettre l'oxygène à la disposition de tous ceux qui en ont besoin. "
    La nation mène "une grande bataille contre" la pandémie, a-t-il dit, tout en demandant aux gouvernements des États d'utiliser le verrouillage en dernier recours et de se concentrer sur les micro-zones de confinement pour contrôler les épidémies.
    Modi mentionne également la décision de son gouvernement de rendre tous les citoyens de plus de 18 ans éligibles à la vaccination à partir du 1er mai, et ajoute que la moitié de toutes les doses de vaccin fabriquées dans le pays peuvent désormais être achetées directement par les gouvernements des États et les hôpitaux.
    Il dit que les pauvres ainsi que les plus de 45 ans continueront de recevoir des vaccins gratuits dans les hôpitaux gouvernementaux.

    L'Inde a signalé un nombre record de 1761 décès dus au COVID 19 le 20 avril, et son bilan est maintenant de 180 530 morts. Le pays a enregistré plus de 200 000 cas pendant six jours consécutifs.

    © Reuters

    Mardi 20 avril

    18 h 00 L'Égypte a accepté d'acheter 20 millions de doses du vaccin COVID-19 produit par le chinois Sinopharm et s'attend à recevoir un lot de 500 000 injections ce mois-ci, selon son ministère de la Santé. L'accord renforce les efforts de vaccination en Égypte, qui compte 100 millions d'habitants et a jusqu'à présent reçu un peu plus de 1,5 million de doses de vaccins Sinopharm et AstraZeneca.
    17 h 07 Osaka, au Japon, signale 1 153 nouveaux cas, contre 719 un jour plus tôt. Osaka demandera au gouvernement central de réimposer l'état d'urgence dans la préfecture alors que la récente vague d'infections au COVID met les hôpitaux à rude épreuve. Osaka a l'intention de prendre des mesures plus strictes, notamment en demandant aux restaurants et aux bars de fermer temporairement.
    16 h 31 La Banque d'Indonésie maintient son taux directeur de référence en suspens pour la deuxième réunion consécutive de politique monétaire. Le taux de prise en pension inversée sur sept jours de la banque centrale de 3,5% est son plus bas depuis au moins 2016, date à laquelle elle a commencé à utiliser le taux comme référence.
    15 h 15 Tokyo signale 711 nouveaux cas, contre 405 un jour plus tôt, portant la moyenne sur sept jours de la capitale de 27,9% à 629 par rapport à il y a une semaine.
    14h20. Les Philippines commenceront les essais cliniques de plusieurs médicaments, y compris le médicament antiparasitaire ivermectine, pour déterminer leur efficacité dans la lutte contre le coronavirus, a déclaré un haut responsable du gouvernement. Certains politiciens ont commencé à promouvoir l'ivermectine et ont distribué des doses gratuites, bien que l'organisme de réglementation des aliments et des médicaments du pays ait mis en garde contre son utilisation en raison d'un manque de preuves. L'essai clinique sur l'ivermectine pourrait durer six mois.
    14h00. La Thaïlande signale 1 443 nouveaux cas et quatre décès supplémentaires alors qu'une troisième vague d'infections se propage à travers le pays. Le nombre total de cas s'élève maintenant à 45 185 et 108 sont décédés. Un tiers de tous les cas ont été signalés ce mois-ci seulement.
    13 h 21 L'Inde signale 259 170 cas au cours des dernières 24 heures, moins que le record de 273 810 infections de la veille, mais le sixième jour consécutif avec plus de 200 000 cas. Le total du pays s'élève désormais à 15,32 millions. Le nombre de morts a augmenté d'un record de 1 761, à 180 530.

    Une scène à l'aéroport international de Sydney après que l'Australie et la Nouvelle-Zélande ont ouvert une bulle de voyage. Un employé de l'aéroport néo-zélandais a contracté le COVID.

    © Reuters

    12 h 10 Un travailleur de l'aéroport d'Auckland en Nouvelle-Zélande a été testé positif au COVID-19, selon les autorités, un jour après que le pays a ouvert sa frontière aux résidents australiens pour la première fois en plus d'un an. Le travailleur, qui était entièrement vacciné contre le virus, avait nettoyé des avions en provenance de pays où des épidémies étaient connues, a déclaré la Première ministre Jacinda Ardern. Le travailleur a été testé négatif le 12 avril, mais a été testé positif lundi dans le cadre des tests de routine.
    10 h 21 La Corée du Sud signale 549 cas, contre 532 il y a un jour, ce qui porte le total du pays à 115 195 avec 1802 décès. Le gouvernement a déclaré qu'il augmenterait le nombre de centres de vaccination à 264 d'ici la fin du mois pour accélérer les vaccinations. Jusqu'à présent, 1,6 million de personnes - environ 3% de la population - ont reçu leur premier vaccin.
    9 h 25 L'indice de référence japonais Nikkei Stock Average chute dans les échanges tôt le matin, tombant à un moment donné de plus de 500 points, ou 1,8%, alors que les cas montent en flèche dans certaines parties du pays, y compris la préfecture d'Osaka. Les investisseurs craignent que d'éventuels verrouillages puissent nuire à l'économie.
    7 h 15 Le département d'État américain étendra sa liste «Ne pas voyager» à environ 80% des pays du monde entier, invoquant un «risque sans précédent» de la pandémie.
    Trente-quatre pays sur environ 200 sont déjà répertoriés comme «Niveau 4: ne pas voyager». Élargir la liste à 80% impliquerait l'ajout de près de 130 pays.

    La flambée du nombre de cas à Osaka et dans d'autres régions du Japon a secoué les marchés financiers alors que les responsables mettent en garde contre de nouveaux verrouillages. (Photo de Takaki Kashiwabara)

    12 h 11 Le gouvernement indien a déclaré que toutes les personnes de plus de 18 ans seront éligibles à la vaccination contre le coronavirus à partir du 1er mai dans le cadre d'une campagne d'inoculation "libéralisée" qui permettrait aux gouvernements des États, aux hôpitaux privés et aux établissements industriels de se procurer directement des doses auprès des fabricants.
    À l'heure actuelle, les personnes âgées de 45 ans et plus sont éligibles à la vaccination dans le pays, qui est en proie à une deuxième vague meurtrière de la pandémie.
    12 h 07 Un panel de l'Organisation mondiale de la santé recommande qu'une preuve de vaccination ne soit pas exigée comme condition de voyage international.
    Le Comité d'urgence de l'OMS cite les preuves limitées sur la mesure dans laquelle les vaccinations limitent la transmissibilité et la distribution inégale des vaccins dans le monde.

    Lundi 19 avril

    23 h 56 Le Royaume-Uni ajoutera l'Inde à sa liste rouge des voyages cette semaine, a déclaré le ministre de la Santé, Matt Hancock.
    "Cela signifie que toute personne qui n'est pas un résident britannique ou irlandais ou un citoyen britannique ne peut pas entrer au Royaume-Uni si elle a été en Inde au cours des 10 jours précédents", a-t-il déclaré. Les résidents et les citoyens britanniques devront effectuer une quarantaine d'hôtel pendant 10 jours. Les règles entreront en vigueur vendredi.

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annulé son prochain voyage en Inde, où les infections à coronavirus augmentent.

    © Reuters

    18 h 20 Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annulé un voyage en Inde, prévu la semaine prochaine, en raison de la flambée des infections à coronavirus dans ce pays d'Asie du Sud. Johnson avait déjà reporté le voyage en janvier, alors que les infections étaient élevées en Grande-Bretagne. "À la lumière de la situation actuelle des coronavirus, le Premier ministre Boris Johnson ne pourra pas se rendre en Inde la semaine prochaine", a déclaré un communiqué conjoint des gouvernements britannique et indien.
    16 h 50 Les Philippines vont reprendre l'administration du vaccin COVID-19 d'AstraZeneca aux personnes de moins de 60 ans, ont annoncé les responsables de la santé, mettant fin à une suspension suite aux rapports de caillots sanguins rares chez de jeunes receveurs à l'étranger. "Le bénéfice l'emporte sur le risque. Seul un petit pourcentage de la population a eu ces effets indésirables pour AstraZeneca", a déclaré la sous-secrétaire à la Santé Maria Rosario Vergeire, faisant référence aux pays où des caillots sanguins ont été signalés.
    16 h 04 La capitale de l'Inde, Delhi, est placée sous verrouillage à partir de 22 heures. heure locale ce soir jusqu'au 26 avril, a déclaré le ministre en chef de Delhi, Arvind Kejriwal, car le système de santé de la ville est soumis à un stress extrême en raison de l'augmentation rapide des infections.
    14h00. La Thaïlande signale 1 390 cas et trois décès, alors que les totaux quotidiens des cas diminuent après six jours de niveaux records au milieu d'une troisième vague d'infections. Les nouveaux cas ont porté le total du pays à 43 742 avec 104 décès.

    Les Philippines vont reprendre l'administration du vaccin COVID-19 d'AstraZeneca aux personnes de moins de 60 ans, ont annoncé les responsables de la santé, mettant fin à une suspension suite aux rapports de caillots sanguins rares chez de jeunes receveurs à l'étranger.

    © Reuters

    13 h 22 L'Inde rapporte un autre nombre record de nouvelles infections quotidiennes, 273 810, et un cinquième jour consécutif avec plus de 200 000 cas, portant le total du pays à 15,06 millions. Le nombre de morts a bondi de 1619 - un record quotidien - à 178 769.
    12 h 00 Le gouverneur d'Osaka, Hirofumi Yoshimura, a déclaré qu'il prévoyait de demander au gouvernement central de réimposer l'état d'urgence dans la préfecture d'Osaka en raison de la flambée des cas de COVID-19. Osaka recherche des mesures plus strictes, comme demander aux restaurants et aux bars de suspendre temporairement leurs activités. La préfecture a mis en œuvre des mesures quasi-urgentes mais n'a pas réussi à contenir les infections, enregistrant un sommet en une journée de 1 220 nouveaux cas dimanche.
    11h00. Des centaines de passagers australiens commencent à arriver dans les aéroports néo-zélandais après la réouverture de la frontière par les autorités, un jalon pandémique qui permet de voyager sans quarantaine entre les deux pays pour la première fois depuis plus d'un an. Bien que la plupart des États australiens aient autorisé les visites sans quarantaine des résidents néo-zélandais depuis la fin de l'année dernière, la Nouvelle-Zélande avait imposé l'isolement pour les arrivées de son voisin, invoquant des inquiétudes concernant des épidémies de virus sporadiques.
    10 h 35 La Corée du Sud signale 532 cas, contre 671 il y a un jour, ce qui porte le total du pays à 114 646 avec 1 801 décès. Les autorités sanitaires affirment que 1,5 million de personnes ont reçu leur premier vaccin, tandis que 60 600 ont eu leur deuxième vaccin.

    Un passager néo-zélandais pose avec des drag queens alors qu'ils l'accueillent à l'aéroport de Sydney le 19 avril, alors que la bulle de voyage tant attendue entre l'Australie et la Nouvelle-Zélande s'ouvre.

    © AP

    10 h 14 Le magnat philippin Lucio Tan a été hospitalisé après avoir été testé positif au COVID-19, a déclaré sa fille Vivienne Tan. Le milliardaire, dont les activités couvrent les compagnies aériennes, les banques, le tabac et les spiritueux, "est dans un état stable, réagit bien et se rétablit", a déclaré Vivienne dans un post Instagram dimanche.
    10 h 05 La Chine signale 11 nouveaux cas pour dimanche, contre 16 cas un jour plus tôt. Tous les nouveaux cas provenaient de l'étranger. Le nombre de nouveaux cas asymptomatiques, que la Chine ne classe pas comme cas confirmés, est passé à 16 contre 15 un jour plus tôt.
    9 h 40 Les exportations japonaises ont bondi de 16,1% en mars par rapport à un an plus tôt, marquant la plus forte hausse depuis un gain de 16,2% en novembre 2017, en raison d'une flambée des expéditions à destination de la Chine, selon les données du gouvernement. Cependant, le bond a été en partie attribué à la faiblesse des exportations en mars 2020 en raison des premiers effets de l'épidémie de COVID-19.
    9h20 du matin. Hong Kong suspendra les vols en provenance de l'Inde, du Pakistan et des Philippines à partir du 20 avril pendant deux semaines après que la souche N501Y de COVID-19 a été détectée pour la première fois dans le centre financier asiatique. Les trois pays seraient classés comme "à risque extrêmement élevé" après qu'il y ait eu plusieurs cas importés porteurs de la souche à Hong Kong au cours des 14 derniers jours. La ville a signalé 30 cas dimanche, dont 29 ont été importés, ce qui représente le décompte quotidien le plus élevé depuis le 15 mars.

    Une femme regarde les bagages à l'aéroport international de Hong Kong. La ville a déclaré que 29 des 30 cas de COVID-19 signalés dimanche avaient été importés.

    © Reuters

    6h20 du matin. Un peu plus de la moitié des adultes américains ont reçu au moins une dose de vaccin, selon les Centers for Disease Control and Prevention. Le décompte dépasse 131,2 millions de personnes dimanche, soit 50,4% de la population adulte.

    Dimanche 18 avril

    22 h 35 Le gouverneur de Tokyo, Yuriko Koike, envisage de demander au gouvernement central d'émettre un nouvel état d'urgence COVID-19 pour la capitale.
    Avec une récente augmentation des cas, Koike a demandé à de hauts responsables du gouvernement métropolitain d'étudier les contre-mesures, y compris la possibilité de demander une nouvelle ordonnance d'urgence.
    Le premier état d'urgence de Tokyo était en place entre avril et mai 2020, le deuxième entre janvier et mars de cette année.
    17 h 35 La préfecture japonaise d'Osaka signale dimanche 1 220 nouveaux cas, le niveau le plus élevé jamais enregistré. C'est le sixième jour consécutif que le décompte quotidien de la préfecture de l'Ouest a dépassé les 1000. Compte tenu de la forte hausse, le gouverneur d'Osaka, Hirofumi Yoshimura, devrait décider éventuellement cette semaine de demander au gouvernement central de redéclarer l'état d'urgence COVID-19.
    3 h 18 Plus de 62 000 nouveaux cas sont enregistrés en Turquie en l'espace de 24 heures, proche de son décompte quotidien le plus élevé, et 288 décès, selon les données du ministère de la Santé.
    La Turquie occupe actuellement la quatrième place mondiale pour le nombre de cas quotidiens sur la base d'une moyenne de sept jours, selon un décompte de Reuters.
    Le président Tayyip Erdogan a annoncé mardi plusieurs nouvelles restrictions et un verrouillage partiel pendant les deux premières semaines du mois sacré islamique du Ramadan afin de freiner la flambée des cas.
    Le bilan global des décès dus au COVID-19 en Turquie s'élève à 35608, sur 4212645 cas confirmés

    Samedi 17 avril

    14 h 15 L'Australie poursuivra son examen des vaccins contre le coronavirus après la mort d'une femme de 48 ans probablement liée à l'inoculation, a déclaré le ministre de la Santé Greg Hunt.
    Vendredi, l'Australie a signalé son premier décès dû à des caillots sanguins chez un receveur du tir d'AstraZeneca. C'était le troisième cas des rares caillots sanguins apparaissant chez les personnes qui ont reçu le vaccin dans le pays.
    «Le gouvernement demandera à ATAGI (Australian Technical Advisory Group on Immunization) d'assurer un examen continu de tous les vaccins en termes de sécurité et d'efficacité», a déclaré Hunt.
    Il dit qu'il n'y aura pas de changement immédiat pour limiter davantage l'utilisation du vaccin AstraZeneca et a réitéré que le vaccin Pfizer reste l'option préférée pour les personnes de moins de 50 ans.
    13 h 12 L'Inde enregistre une augmentation quotidienne record de 234 692 infections au cours des dernières 24 heures, selon les données du ministère de la Santé. Il s'agit de la huitième augmentation quotidienne record au cours des neuf derniers jours. Le nombre total de cas atteint près de 14,5 millions, juste derrière les États-Unis, qui ont signalé plus de 32 millions d'infections.
    11h00. La Chine signale 15 nouveaux cas pour vendredi, contre 11 cas un jour plus tôt. L'un des nouveaux cas était une infection locale signalée dans le sud-ouest de la province du Yunnan, qui a découvert une nouvelle grappe fin mars dans une ville à la frontière avec le Myanmar. Le nombre de nouveaux cas asymptomatiques, que la Chine ne classe pas comme cas confirmés, est tombé à 19 contre 31 cas un jour plus tôt.

  • --
  • Pour vous tenir au courant des développements précédents, consultez la dernière édition des dernières mises à jour.