Le secteur des services américain est entré en contraction pour la première fois en plus d'une décennie le mois dernier, alors que les restaurants, les détaillants et d'autres entreprises ont été contraints de fermer pendant l'épidémie de coronavirus.

Coronavirus le plus récent : l'épidémie mondiale de Covid-19 ralentit et le nombre de nouveaux décès diminue

L'activité économique dans le vaste secteur non manufacturier est tombée à 41,8 en avril, contre 52,5 un mois plus tôt, selon une enquête étroitement surveillée de l'Institute for Supply Management. Le secteur des services était en dessous de 50 - le seuil qui sépare la croissance et la contraction - en décembre 2009, et c'était le niveau le plus faible enregistré depuis mars de la même année.

"Les répondants sont préoccupés par les effets persistants des coronavirus sur la chaîne d'approvisionnement, la capacité opérationnelle, les ressources humaines et les finances, ainsi que par les délais incertains pour la reprise des activités et le retour à la normalité", a déclaré Anthony Nieves, président de l'ISM non comité d'enquête sur les entreprises manufacturières.

Les sous-indices de l'emploi et des nouvelles commandes ont enregistré de fortes baisses de mars à avril, tandis qu'une lecture de 26 pour l'activité des entreprises était la plus faible depuis le lancement de l'enquête ISM en 1997. Les livraisons des fournisseurs ont également ralenti, principalement en raison de problèmes d'approvisionnement liés à la pandémie.

L'administration publique et les finances et les assurances ont été les seules industries de services à afficher une croissance en avril.

Charlotte Middlehurst 05/05/2020 14:26:06

Le nombre de décès dus au virus en Turquie pourrait être supérieur de 25% au chiffre officiel

John Burn-Murdoch à Londres et Laura Pitel à Ankara

Le nombre de morts en Turquie dû au coronavirus pourrait être jusqu'à 25% plus élevé que le décompte officiel du gouvernement, ajoutant le pays de 83 millions d'habitants au groupe de nations qui ont lutté pour saisir avec précision l'impact de la pandémie.

Ankara avait précédemment rejeté les suggestions selon lesquelles les données municipales d'Istanbul, l'épicentre de l'épidémie de Covid-19 dans le pays, montraient qu'il y avait plus de décès dus à la maladie que ce qui avait été signalé.

Mais une analyse des dossiers de décès individuels par le Financial Times soulève des questions sur l'explication du gouvernement turc pour un pic de mortalité toutes causes confondues dans la ville de près de 16 millions d'habitants.

Philip Georgiadis 5/5/2020, 14:18:46 PM

Johnson n'a pas vu d'avertissement avant de se serrer la main "en continu"

Sebastian Payne et Jim Pickard à Londres

Downing Street a déclaré que Boris Johnson n'avait pas lu les conseils du groupe consultatif scientifique du gouvernement qui mettait en garde contre les poignées de main et autres contacts humains.

Dans un procès-verbal d'une réunion de Sage le 3 mars, le rapport a déclaré:

Il a été convenu que le gouvernement devrait déconseiller les salutations telles que la poignée de main et les câlins, étant donné les preuves existantes sur l'importance de l'hygiène des mains. Un message public contre la poignée de main a une valeur supplémentaire en tant que signal sur l'importance de l'hygiène des mains.

Le même jour, le Premier ministre britannique a prononcé le briefing quotidien du gouvernement et a déclaré qu’il n’y avait aucun problème à se serrer la main:

Je me serre continuellement la main. J'étais à l'hôpital l'autre soir où je pense qu'il y avait en fait quelques patients atteints de coronavirus et j'ai serré la main à tout le monde, vous serez heureux de le savoir. Je continue de me serrer la main.

Mardi, son porte-parole a déclaré qu'il n'avait pas vu les conseils de Sage sur la poignée de main lorsqu'il a fait ces commentaires. M. Johnson a également serré la main du présentateur de télévision Philip Schofield le 5 mars et du boxeur Anthony Joshua le 9 mars.

Le porte-parole a déclaré que les documents avaient été envoyés à Sage mais n'avaient peut-être pas abouti à des conseils officiels aux ministres.

"Ce ne sont pas les derniers conseils de Sage aux ministres", a-t-il déclaré. "Je ne peux pas dire s'il [Mr Johnson] aurait même jamais vu ce document. "

M. Johnson s'est récemment remis d'un combat contre Covid-19. Il a été diagnostiqué avec un coronavirus moins d'un mois après avoir donné le briefing. Il a passé quelques nuits dans l'unité de soins intensifs d'un hôpital de Londres au début du mois d'avril et s'est absenté du travail pendant environ trois semaines.

Myles McCormick 05/05/2020, 13:41:52

Le brut Brent revient au-dessus de 30 $ le baril alors que les blocages se relâchent

Le brut Brent, la référence internationale du pétrole, est remonté au-dessus de 30 dollars le baril pour la première fois depuis la mi-avril, la réouverture prudente des économies provoquant une reprise de la demande.

La demande mondiale de pétrole a chuté en raison des restrictions imposées à travers le monde pour endiguer la propagation des coronavirus. Mais les signes que les sorties de lock-out ont déjà commencé à stimuler la consommation ont soutenu un rebond des prix.

Des pays comme l'Espagne, l'Italie et l'Inde ont provisoirement assoupli les mesures de verrouillage cette semaine, permettant à certaines entreprises de rouvrir. La Californie, l'État américain le plus peuplé, devrait assouplir ses restrictions à partir de vendredi.

Le Brent a ajouté 10% au commerce à 30,12 $ le baril lors de l'ouverture des marchés à New York. Il était tombé en dessous de 16 $ le baril le mois dernier, car une surabondance d'approvisionnement associée à des problèmes de stockage ont incité les commerçants à se décharger des contrats.

West Texas Intermediate, le marqueur américain, a augmenté de 16% à 23,66 $ le baril - ce qui le place sur la bonne voie pour sa cinquième journée consécutive de gains.

"Le marché est toujours vulnérable mais maintenant une chose est claire, le bas de la demande est derrière nous, et cela se manifeste dans les prix du pétrole qui sont en hausse", a déclaré Per Magnus Nysveen au cabinet de conseil Rystad Energy.

Le président américain Donald Trump - qui a cherché à augmenter les prix en poussant à des réductions de l'offre internationale - a salué la hausse des prix du pétrole.

Wall Street a également ouvert à la hausse, le S&P 500 augmentant de 1% au début des échanges à New York.

Matthew Rocco 05/05/2020, 13:38:41

Les dirigeants sportifs réévaluent les modèles commerciaux alors que la pandémie menace de garder les fans à la maison

Samuel Agini à Londres

Des personnalités de l’ensemble de l’industrie du sport ont souligné la nécessité de réévaluer les modèles d’affaires, comme le football, le cricket et le rugby s’attendent à des centaines de millions de livres de pertes en raison de la pandémie.

Alors que les matches sont toujours en suspens et craint que les stades ne restent fermés aux supporters lorsque les événements reprendront, l'industrie du sport examine comment elle peut devenir plus durable.

Donnant des preuves à la commission du numérique, de la culture, des médias et des sports du Parlement, Rick Parry, président de la Ligue anglaise de football, qui gère les divisions professionnelles sous la Premier League, a averti d'un trou de 200 millions de livres sterling fin septembre.

Appelant à une "réinitialisation complète", M. Parry a déclaré que la pandémie offrait à l'EFL l'opportunité de développer un modèle d'entreprise plus "durable", faisant référence aux salaires des joueurs. Dans le championnat, qui est la deuxième division d'Angleterre après la Premier League, les clubs ont payé des salaires de 795 millions de livres sterling pour la saison 2017/18, soit 106% des revenus, selon Deloitte.

L'EFL étudie la possibilité d'un contrôle des coûts pour limiter le montant des clubs autorisés à dépenser, selon M. Parry, qui a également déboursé sur les soi-disant paiements en parachute qui sont versés par la Premier League aux clubs qui sont relégués dans les>

Tom Harrison, directeur général du England and Wales Cricket Board, a également déclaré que le sport faisait face à une perte de 380 millions de livres sterling dans le pire des cas.

Le cricket doit examiner sa base de coûts et chercher à séduire un public plus large, a déclaré M. Harrison, qui a rejeté l'idée que le Hundred, un nouveau tournoi de format plus court qui devait être lancé cet été, était un "pari".

Il a déclaré que le tournoi, qui a été retardé jusqu'en 2021, a séduit les jeunes adultes et les parents avec enfants et contribuera à financer la croissance du sport.

Pendant ce temps, Rugby Football Union, l'instance dirigeante du rugby anglais, pourrait manquer des revenus de 107 millions de livres sterling en plus des 15 millions de livres sterling déjà perdus si les matches internationaux prévus pour se dérouler à l'automne sont annulés.

Bill Sweeney, directeur général de la RFU, a déclaré qu'il y avait une opportunité de remédier aux "lignes de faille" dans le jeu qui remontent à 1995 en alignant le calendrier mondial du rugby.

Naomi Rovnick 05/05/2020, 13:29:05

Les usines chinoises de Foxconn reprennent le statu quo

Kathrin Hille à Taipei

Le fournisseur d'Apple Foxconn a vu ses ventes se stabiliser en avril, reflétant le retour de sa production largement basée en Chine à des niveaux saisonniers normaux après la perturbation induite par le coronavirus.

En avril, le chiffre d’affaires s’élevait à 380,9 milliards de dollars NT, en hausse de 0,3% par rapport au même mois l’année dernière, a annoncé mardi Honhai Precision Industry, la société phare du groupe cotée à Taiwan.

En janvier, les revenus avaient diminué de 12% sur un an, en février de 18,1% et en mars de 7,7%.

En février, les restrictions imposées dans de nombreuses provinces chinoises pour arrêter l'épidémie de coronavirus ont forcé les usines à rester fermées pendant des semaines après les vacances du Nouvel An lunaire.

Foxconn avait précédemment déclaré que sa production basée en Chine reviendrait à des niveaux saisonniers normaux d'ici fin mars.

Foxconn, le plus grand fabricant sous contrat d'électronique au monde, emploie environ 1 million de personnes, la plupart en Chine, où la société fabrique des composants et assemble une myriade de gadgets électroniques ainsi que de l'électronique pour les applications industrielles et automobiles.

Naomi Rovnick 05/05/2020, 13:21:28

Le contenu Covid-19 gratuit du FT

Le professeur de sociologie de l'université de Manchester, Gary Younge, demande - dans une chronique du Financial Times que nous avons rendue libre de lire - ce que signifie vraiment l'habitude hebdomadaire de la Grande-Bretagne de battre et de casser des casseroles pour le National Health Service et les travailleurs de la santé.

Gary écrit:

J'applaudis pour le NHS et les gens qui y travaillent, comme ma mère l'a fait; pour les migrants et les travailleurs à bas salaire disproportionnellement noirs et bruns qui maintiennent l’institution en activité, le font depuis sa création et sont désormais disproportionnellement vulnérables à la fois à la maladie et aux défis de la fermeture.

J'applaudis avec fierté que je vis dans une nation qui a créé et soutenu cela, mais aussi avec rage qu'ils n'ont toujours pas tous les équipements de protection ou les tests dont ils ont besoin, et avec l'espoir qu'un jour bientôt ils obtiendront le payer qu'ils méritent et le service l'investissement dont il a besoin.

Voici le reste de notre contenu gratuit sur Covid-19.

Mamta Badkar 05/05/2020, 13:19:33

Marathon Petroleum prend une charge de dépréciation de 12,4 milliards de dollars en raison de la faible demande de carburant

Derek Brower à Londres

Marathon Petroleum, le plus grand raffineur de pétrole des États-Unis, a enregistré une perte de 9,2 milliards de dollars au premier trimestre, y compris une charge de dépréciation de 12,4 milliards de dollars, pire qu'une perte de 7 millions de dollars un an plus tôt, alors que la demande de carburant commençait à baisser dans un contexte de blocage généralisé des coronavirus.

La société a déclaré qu'elle réduirait de 1,4 milliard de dollars, ou 30%, les dépenses en capital cette année et réduirait les dépenses de 950 millions de dollars en réponse à l'environnement "Covid-19". Environ la moitié des réductions des investissements seraient effectuées dans les activités intermédiaires de la société, y compris la filiale MPLX.

La société a également fortement réduit ses perspectives de raffinage du débit au deuxième trimestre, qui devrait être de 2,1 millions de barils par jour, en baisse de 30% par rapport à 3 millions de barils par jour au premier trimestre, les blocages du coronavirus ayant affecté la demande de carburant.

"Ce sont des temps sans précédent, nous amenant à apporter des changements tactiques prudents pour 2020", a déclaré le PDG Michael Hennigan.

En plus des réductions des dépenses d'investissement, Marathon a suspendu les rachats d'actions et a déclaré qu'il mettrait temporairement certaines installations au ralenti. Les analystes ont déclaré que cela impliquerait de réduire les taux d'exécution dans les raffineries.

Les actions de Marathon ont bondi de près de 8% dans les échanges avant commercialisation, après que les résultats aient dépassé les prévisions des analystes. La perte de revenu trimestrielle ajustée de 106 M $ était bien inférieure à la perte prévue de 203 M $. La perte ajustée par action de 0,16 $ était environ la moitié de la perte attendue. Le chiffre d'affaires total du premier trimestre est passé de 28,6 milliards de dollars un an plus tôt à 24,1 milliards de dollars, en deçà des attentes.

Harry Dempsey 05/05/2020, 13:12:08

Résilience du S&P 500: affaiblie par le coronavirus

La colonne Lex

La colonne premium de FT et finance de FT a testé les entreprises de l'indice S&P 500 et a constaté qu'un tiers d'entre elles peuvent être>

La vulnérabilité au virus est plus élevée parmi les composants de l'indice américain de premier ordre que dans le FTSE 350 britannique, bien qu'une série de faillites importantes soit peu probable.

En savoir plus ici

Mamta Badkar 5/5/2020, 1:04:05 PM

Le déficit commercial des États-Unis se creuse alors que les exportations chutent le plus jamais enregistrées

Le déficit commercial international des États-Unis a explosé en mars avec une baisse record des exportations, les voyages et le tourisme internationaux s'étant effondrés et le commerce ayant été perturbé par la pandémie de coronavirus.

L'écart commercial dans les biens et services est passé à 44,4 milliards de dollars, a annoncé mardi le département du Commerce, contre 39,8 milliards de dollars en février.

"La baisse des exportations et des importations en mars est due en partie à l'impact de Covid-19, car de nombreuses entreprises fonctionnaient à capacité limitée ou ont complètement cessé leurs activités, et le mouvement des voyageurs à travers les frontières a été restreint", a indiqué le département.

Les exportations ont chuté d'un record de 9,6% pour s'établir à 187,7 milliards de dollars. Le flux de marchandises telles que les pièces automobiles et les fournitures industrielles en provenance des États-Unis a diminué de 9,2 milliards de dollars, tandis que celui des services tels que les voyages et les transports a diminué de 10,8 milliards de dollars. Parallèlement, les importations ont chuté de 6,2% pour s'établir à 232,2 milliards de dollars - la plus forte baisse de ce type depuis 2009.

"Une profonde récession mondiale va affaiblir les volumes d'échanges, et étant donné que les États-Unis sont un pays à déficit chronique (important beaucoup plus que nous n'exportons), le résultat va être un déficit commercial nettement plus étroit pendant un certain temps", a déclaré Joshua Shapiro. chez MFR. "Bien qu'il ne s'agisse guère d'un signal de santé économique, cela compensera en partie les dommages massifs à la croissance globale du PIB réel qui seront causés par une évaporation de la demande dans l'économie."

Adam Samson 5/5/2020, 12:48:24 PM

L'épidémie mondiale de Covid-19 ralentit et le nombre de nouveaux décès diminue

Steve Bernard

L'épidémie mondiale de Covid-19 a montré de nouveaux signes de refroidissement, avec le nombre de nouveaux décès glissant à son plus bas niveau pour un lundi depuis fin mars.

Un peu moins de 3 500 personnes sont décédées lundi de la maladie causée par le coronavirus, ont rapporté les autorités sanitaires.

Aux États-Unis, 938 personnes sont décédées au cours de la période, ce qui porte le nombre de morts à 62 806. Cependant, c'était la première fois en un mois que moins de 1 000 personnes perdaient la vie. Globalement, le nombre de nouveaux cas confirmés de Covid-19 a grimpé de 76 091 lundi, portant le nombre total d'infections à 3,5 millions.

Le Royaume-Uni a enregistré son taux de mortalité le plus bas depuis le 29 mars, 288 décès ayant été enregistrés lundi. Cela porte le total à 28 447; il devrait dépasser l'Italie cette semaine pour devenir le pays le plus durement touché d'Europe par le nombre de morts.

La Russie a de nouveau enregistré plus de 10 000 nouveaux cas en une seule journée. Il a enregistré 30 257 infections au cours des trois derniers jours seulement, le nombre total de cas ayant atteint 155 370.

Explorez les données sur la pandémie pour mieux comprendre la propagation et la trajectoire de la maladie dans la version actualisable et personnalisable des graphiques de trajectoire Covid-19 du FT.

Naomi Rovnick 05/05/2020, 12:44:36 PM

Virgin Atlantic s'apprête à supprimer près d'un tiers de ses effectifs

Tanya Powley à Londres

Virgin Atlantic se prépare à supprimer près d'un tiers de ses 10 000 employés et à fermer ses opérations à Londres Gatwick alors que la compagnie aérienne se replie pour survivre à la crise des coronavirus.

La compagnie aérienne britannique a averti mardi qu'il faudrait jusqu'à trois ans pour revenir aux niveaux de trafic de 2019 et a annoncé son intention de supprimer jusqu'à 3150 emplois.

Il quittera sa base à l'aéroport de Gatwick, où il a son siège depuis 35 ans, et déplacera des vols de loisirs vers Londres Heathrow ainsi que le maintien de sa base à l'aéroport de Manchester.

Dans un poste interne au personnel, vu par le FT, Shai Weiss, directeur général de Virgin Atlantic, a averti que les mesures de coûts et les programmes de soutien actuels n'étaient "pas suffisants".

"Si nous voulons protéger notre avenir et sortir de cette crise une entreprise rentable et durable, le moment est venu de prendre des mesures décisives supplémentaires pour réduire nos coûts et préserver la trésorerie", a-t-il écrit.

Virgin Group, qui détient 51% de Virgin Atlantic, se bat pour trouver de nouveaux investisseurs au cours du mois prochain alors que la compagnie se bat pour sa survie.

Il a également été en pourparlers avec le gouvernement britannique au cours du mois dernier concernant un renflouement de 500 millions de livres sterling de prêts commerciaux et de garanties.

Charlotte Middlehurst 5/5/2020, 12:13:24 PM

Amériques: ce que vous auriez pu manquer

Pour nos lecteurs qui se réveillent

Premier vaccin américain de Pfizer les essais ont débuté à New York, Ohio et Maryland. La société pharmaceutique a déclaré qu'elle pourrait produire des millions de doses de vaccin dès la fin de l'année, en cas de succès.

L'euro a glissé après que la cour constitutionnelle allemande eut statué que, bien que légaux, les achats de dette de la Banque centrale européenne exigeaient un examen pour déterminer s'ils étaient "proportionnés" dans la poursuite de son objectif de politique monétaire.

Gouvernement espagnol a du mal à garder le contrôle du verrouillage de sept semaines du pays à la veille d'un vote parlementaire potentiellement décisif pour prolonger l'état d'alerte du pays.

BNP Paribas Le coronavirus a averti qu'il pourrait perdre un cinquième de ses bénéfices en 2020, car il a révélé un coup dur de 184 millions d'euros pour sa division de négociation d'actions, provoqué par des sociétés à travers l'Europe annulant ou réduisant leurs dividendes sous la pression des régulateurs.

Décès de Covid-19 en Angleterre et au Pays de Galles ont atteint leur apogée - mais seulement juste. Pendant ce temps, l'activité manufacturière et de services au Royaume-Uni a chuté à son plus bas niveau jamais enregistré, ce qui a amené les analystes à prédire un ralentissement plus sévère que "tout ce que l'on observe de mémoire vive".

Mamta Badkar 05/05/2020, 12:01:27 PM

LendingTree annonce une baisse des revenus au deuxième trimestre alors que le virus comprime les marchés du crédit

Robert Armstrong à New York

Le marché de la dette en ligne LendingTree enregistre une forte baisse des revenus et des bénéfices au cours du trimestre de juin, alors que la fermeture de Covid-19 comprime les marchés du crédit.

La société s'attend à ce que les revenus du deuxième trimestre se situent entre 160 et 175 millions de dollars, contre 278 millions de dollars au deuxième trimestre de l'année dernière, lorsque le taux de croissance était de 51%. Il s'attend à ce que l'bitda ajusté (bénéfice avant amortissement des impôts sur les intérêts) diminue de plus de la moitié pour atteindre 12 à 18 millions de dollars.

La société fournit des devis sur les prêts hypothécaires, les prêts aux particuliers et aux petites entreprises ainsi que les assurances, générant des revenus lorsqu'elle réfère un client à un prêteur. Il a publié les nouvelles directives sur l'augmentation des références d'assurances et d'hypothèques, et a également publié les résultats du premier trimestre, qui comprenaient des revenus qui ont augmenté de 8% pour atteindre 283 millions de dollars.

Cependant, les revenus des cartes de crédit ont baissé de 5%, car "le crédit non garanti et les flux de capitaux dans certains coins du marché" se sont resserrés à la fin du premier trimestre.

Les actions de la société ont chuté de près de 30% depuis le début de la conquête des marchés par le coronavirus fin février.

Joshua Oliver 05/05/2020, 11:59:00 AM

Fiat Chrysler enregistre une perte de 1,7 milliard d'euros en raison d'une baisse des ventes et de la production

Peter Campbell à Londres

Fiat Chrysler a annoncé une perte de 1,7 milliard d'euros au premier trimestre, le coronavirus ayant stoppé ses usines et stoppé ses ventes.

Les ventes de voitures ont chuté d'un cinquième pour s'établir à 818 000, tandis que les revenus ont chuté de 16% à 20,6 milliards d'euros en trois mois, les salles d'exposition et les usines du monde entier ayant fermé à cause de l'épidémie. L'activité a dépensé 5,1 milliards d'euros de trésorerie au cours du trimestre, dont 3,5 milliards d'euros de fonds de roulement.

Alors que les opérations chinoises ont repris en mars, le groupe a été contraint de fermer ses usines américaines - qui rendent ses camionnettes rentables - au cours du mois. Les bénéfices dans son cœur nord-américain ont diminué de moitié à 548 millions d'euros, avec des livraisons de véhicules en baisse de 90 000 unités à 469 000. Les autres divisions de la société - en Europe, en Asie et en Amérique latine, ainsi que la marque Maserati - ont toutes perdu du terrain.

La société s'est dite "confiante" quant à sa capacité à redémarrer ses activités, avec des usines en Chine rouvertes et certaines usines en Europe revenant en ligne.

L'entreprise a déclaré:

Nous avons travaillé en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes concernées pour élaborer et mettre en œuvre des plans solides pour redémarrer efficacement la production et les ventes de véhicules une fois que les gouvernements de diverses juridictions auront autorisé de telles activités.

La société a également souligné qu'elle restait attachée à sa fusion avec la société française PSA, qu'elle entend achever dans le courant de cette année ou au début de 2021.

Joshua Oliver 5/5/2020, 11:49:12 AM

Les enseignants exigent davantage de tests et de recherches avant la réouverture des écoles

Andrew Jack à Londres

Au Royaume-Uni et en Irlande, dix syndicats d’enseignants ont appelé à une "grande prudence" concernant les plans de réouverture des écoles en l’absence d’un plan plus clair pour assurer les tests, la sécurité et le soutien de la santé mentale aux élèves et au personnel qui reviennent.

Le British and Irish Group of Teacher Unions, un organisme-cadre représentant conjointement près d'un million d'enseignants, a écrit aux ministres des deux pays pour leur demander de disposer de capacités suffisantes pour "tester, suivre et isoler" les coronavirus comme condition préalable à la réouverture des écoles.

Il a appelé à des mesures d'hygiène rigoureuses et à un équipement de protection individuelle, parallèlement à un retour progressif qui commencerait probablement avec la plupart des élèves fréquentant l'école à temps partiel.

Harry Dempsey 05/05/2020, 11:44:11 AM

L'Ecosse prudente sur l'assouplissement des restrictions car le virus pourrait réapparaître

Mure Dickie à Édimbourg

Le gouvernement écossais estime qu'environ 26 000 personnes en Ecosse pourraient actuellement infecter d'autres personnes avec le coronavirus, "beaucoup trop élevé" pour considérer l'épidémie sous contrôle.

Un document du gouvernement écossais publié mardi a déclaré que, alors que le taux de reproduction de Covid-19 se situait désormais entre 0,7 et 1, ce qui implique une baisse du nombre de cas, une "extrême prudence" était de mise quant à toute assouplissement des restrictions de verrouillage actuelles.

Le document donne, à titre d'exemple, des estimations montrant que le résultat "le plus probable" d'une réouverture complète des crèches et des écoles serait "une résurgence du virus, de sorte que la capacité hospitalière en Écosse serait dépassée en moins de deux mois".

"Le poids de la preuve… indique qu'il y a très peu de place, le cas échéant, pour modifier les restrictions en ce moment", a écrit Nicola Sturgeon, le premier ministre écossais, dans le journal.

Charlotte Middlehurst 5/5/2020, 11:25:16 AM

BNP Paribas prévient que le coronavirus pourrait nuire aux bénéfices de 2020 d'un cinquième

David Keohane à Paris et Stephen Morris à Londres

BNP Paribas a averti que le coronavirus pourrait abattre un cinquième de ses bénéfices en 2020, car elle a révélé un coup dur de 184 millions d'euros pour sa division de négociation d'actions, provoqué par des sociétés à travers l'Europe annulant ou réduisant leurs dividendes sous la pression des régulateurs.

La banque française a déclaré mardi que son revenu net pourrait chuter de 15 à 20% cette année, la pandémie de Covid-19 provoquant une "révision drastique du scénario macroéconomique 2020".

"La crise sanitaire a eu des répercussions importantes sur les perspectives macroéconomiques et a provoqué des chocs extrêmes sur les marchés financiers", a déclaré BNP dans un communiqué avec son rapport trimestriel sur les résultats.

La rivale locale, Société Générale, a annoncé une perte surprise au premier trimestre la semaine dernière après la faiblesse du même secteur actions.

Charlotte Middlehurst 05/05/2020, 11:12:30 AM

Bruxelles affirme la primauté de la BCE suite à une décision de justice allemande

Mehreen Khan à Bruxelles

Bruxelles a insisté sur l'indépendance de la Banque centrale européenne et la primauté du droit de l'UE après que la Cour constitutionnelle allemande a demandé plus de preuves à Francfort pour justifier l'achat massif d'obligations du gouvernement.

Eric Mamer, porte-parole de la Commission européenne, a répondu mardi à la décision de la Cour constitutionnelle allemande, qui a déclaré que la banque centrale allemande devrait cesser de participer à l'achat d'obligations de la BCE après trois mois si la banque centrale ne fournit aucune évaluation de l'impact de son programme d'assouplissement quantitatif avant puis.

"Nonobstant l'analyse des détails de la décision de la Cour constitutionnelle allemande aujourd'hui, nous réaffirmons la primauté du droit de l'UE et le fait que les décisions de la Cour de justice des Communautés européennes lient tous les tribunaux nationaux", a déclaré M. Mamer.

La commission a toujours respecté l'indépendance de la BCE dans sa mise en œuvre de la politique monétaire. Nous allons maintenant étudier plus en détail ce jugement national de la Cour constitutionnelle allemande.

Naomi Rovnick 05/05/2020, 10:48:42 AM

De nouveaux documents révèlent le dilemme du gouvernement britannique en matière de tests de virus

Clive Cookson à Londres

Les conseillers scientifiques du gouvernement britannique ont discuté le mois dernier si un système de test d'immunité contre les coronavirus pouvait être utilisé pour des raisons égoïstes, selon des documents publiés mardi.

La discussion sur l'efficacité de l'utilisation des tests d'anticorps pour établir si une immunité avait été établie contre Covid-19 a été révélée dans un document présenté à Sage, le Groupe consultatif scientifique pour les urgences, par son comité comportemental le 13 avril.

Le journal a averti que les personnes qui avaient besoin d'un résultat positif, par exemple pour retourner au travail, pourraient délibérément rechercher une infection ou essayer d'acheter un faux résultat de test.

D'autres "conséquences comportementales négatives possibles" des tests d'anticorps examinées dans le document vont des personnes ayant des résultats "faux positifs" se livrant à un comportement à risque aux "faux négatifs" refusant de retourner au travail ou souffrant de discrimination.

Le document est le plus récent des 16 autres documents montrant des preuves présentées à Sage, qui sont maintenant disponibles en ligne.

Tous les articles, sauf deux, datent de mars et février, ce qui signifie qu'ils ne donnent pas un aperçu fiable de la pensée actuelle de Sage.

Charlotte Middlehurst 5/5/2020, 10:46:39 AM

Pfizer commence les tests de vaccins aux États-Unis

Hannah Kuchler à New York

Les premiers participants américains ont reçu une dose dans l’essai du vaccin de Pfizer pour étudier les effets de quatre médicaments candidats différents sur des centaines de volontaires.

Les essais américains - menés sur des sites à New York, Ohio et Maryland - suivent le dosage de la première cohorte en Allemagne la semaine dernière. Albert Bourla, directeur général de Pfizer, a déclaré qu’il s’agissait d’un programme d’études cliniques "unique et robuste".

"Le court délai de moins de quatre mois au cours duquel nous avons pu passer des études précliniques aux tests sur l'homme est extraordinaire et démontre notre engagement à consacrer nos meilleures ressources, du laboratoire à la fabrication. et au-delà, dans la bataille contre Covid-19 ", a-t-il déclaré.

Pfizer s'associe à BioNTech, une entreprise allemande, sur des vaccins à ARN messager, qui envoient des informations génétiques à une cellule afin qu'elle puisse créer des protéines pour lutter contre la maladie.

Les partenaires augmentent déjà leur capacité de fabrication sur des sites aux États-Unis, en Belgique et en Allemagne. En cas de succès, ils pourraient produire des millions de doses de vaccin d'ici la fin de 2020 et des centaines de millions de doses en 2021, ont-ils déclaré.

Harry Dempsey 05/05/2020, 10:44:30 AM

Covid-19 est peut-être venu en Suède en novembre, selon un épidémiologiste en chef

Richard Milne, correspondant nordique et balte

La Suède aurait pu avoir son premier cas de coronavirus dès novembre, deux mois avant son arrivée officielle, selon l'épidémiologiste en chef du pays scandinave.

Anders Tegnell, l'épidémiologiste de l'État suédois, a déclaré aux médias locaux qu'il était probable que des voyageurs de Wuhan en Chine soient venus en Suède en novembre ou décembre. "Cela ne semble pas du tout étrange mais très naturel", a-t-il ajouté.

Le premier cas officiel de la Suède est venu en janvier d'une femme de 20 ans revenant d'un voyage de Wuhan, la source présumée de Covid-19.

Le débat sur le moment où la pandémie est arrivée en Europe s'est intensifié cette semaine après qu'un médecin français a déclaré qu'un patient diagnostiqué avec une pneumonie le 27 décembre avait en fait un coronavirus, selon un récent nouveau test d'un écouvillon prélevé à l'époque.

Philip Georgiadis 05/05/2020, 10:43:24 AM

Le gouvernement espagnol fait face à des pressions politiques sur le verrouillage

Daniel Dombey à Madrid

Le gouvernement espagnol peine à garder le contrôle du verrouillage de sept semaines du pays à la veille d'un vote parlementaire potentiellement décisif.

Les chiffres du ministère de la Santé publiés mardi ont attesté de l'impact des restrictions sur les déplacements, avec des décès au cours de la dernière période de 24 heures à 185 - le troisième péage successif en dessous de 200 - et une augmentation quotidienne de seulement 0,4% du nombre de personnes résultats positifs pour le coronavirus, selon le test PCR relativement fiable.

Mais le gouvernement de coalition de gauche est confronté à l'opposition de ses opposants politiques et des gouvernements régionaux sur sa demande de prolonger l'état d'alerte, l'ordre juridique extraordinaire qui sous-tend le verrouillage et donne à Madrid le pouvoir de gouverner par décret et de restreindre la mobilité.

Le cabinet se réunissait mardi après-midi pour rédiger la demande, qui sera votée par le Parlement mercredi. Le gouvernement a déclaré que la prolongation de l'état d'alerte était également nécessaire pour poursuivre les régimes spéciaux de congé temporaire qui limitaient l'augmentation du chômage en fournissant des revenus à quelque 3,5 millions de personnes.

Cependant, le parti populaire de l'opposition de centre-droit a déclaré qu'il ne soutiendrait plus l'état d'alerte maintenant que l'Espagne assouplissait le verrouillage - un processus progressif qui, selon le gouvernement, pourrait prendre environ deux mois. La gauche républicaine catalane, parti indépendantiste dont les votes ont été cruciaux pour le gouvernement dans le passé, a ajouté qu'elle s'opposerait désormais à la mesure.

Myles McCormick 05/05/2020, 10:14:25 AM

Les présidents iraniens dénoncent les sanctions américaines lors d'un appel au Premier ministre japonais

Najmeh Bozorgmehr à Téhéran

Le président iranien Hassan Rouhani a déclaré lors d'une conversation téléphonique avec le Premier ministre japonais que les sanctions américaines avaient entravé l'approvisionnement de son pays en nourriture et en médicaments pendant la pandémie.

"Malheureusement, les sanctions illégales des États-Unis contre la nation iranienne se sont intensifiées pendant la période très difficile de la lutte contre le coronavirus et ses conséquences économiques très difficiles", a déclaré mardi M. Rouhani à Shinzo Abe. "Aujourd'hui, nous sommes confrontés à de nombreux problèmes [imports of] matériel médical et denrées alimentaires. "

M. Abe, selon des fils iraniens, a déclaré que les questions humanitaires devaient être la priorité absolue pendant la pandémie.

Les États-Unis nient avoir créé des obstacles aux achats de médicaments et de nourriture par l'Iran. L'administration Trump a cependant menacé de déclencher de nouvelles sanctions contre l'Iran en utilisant une disposition de l'accord nucléaire international que les États-Unis ont retiré il y a deux ans.

M. Rouhani a intensifié le lobbying international contre les sanctions américaines depuis le début de l'épidémie, qui a fait 6340 morts en Iran.

Charlotte Middlehurst 05/05/2020, 09:57:39 AM

Les banques arrêtent les dividendes pour se concentrer sur l'économie réelle, selon le superviseur de la BCE

Jim Brunsden à Bruxelles

Les banques ont en grande partie interrompu les versements de dividendes en réponse à la pandémie de coronavirus, a déclaré le principal superviseur bancaire européen.

Andrea Enria a déclaré aux membres du Parlement européen que 27 milliards d'euros de paiements de dividendes prévus avaient été "entièrement conservés dans les bilans bancaires", après que les autorités de contrôle ont demandé aux sociétés financières de suspendre les paiements discrétionnaires et de se concentrer sur le financement de l'économie réelle.

A total of €35bn of payments had been in the pipeline at the start of the crisis, Mr Enria, the chairman of the European Central Bank’s supervisory board, said. Some dividends could not be stopped because they had already been approved by shareholder assemblies, he explained.

“The legal corporate law in the countries where this happened did not allow the banks not to pay,” he said. “In all other cases there has been very good discipline.”

Philip Georgiadis 5/5/2020, 9:41:24 AM

Former ECB VP warns German ruling risks hitting pandemic response

A former vice-president of the European Central Bank has warned that a German court ruling calling on the central bank to justify its asset purchasing programme risks undermining the region's monetary response to coronavirus.

The ruling delivered on Tuesday refers to the ECB's quantitative easing programme (PSPP), which began in 2014 to try to halt a slide in inflation, and does not refer to actions taken to help the economy through the coronavirus pandemic.

But Vitor Constâncio, who was a senior official at the ECB during the eurozone crisis, said the judgment risks hitting the pandemic response (PEPP) and tying it up in more German court cases.

The central bank has vastly expanded its purchases this year in an effort to stop the coronavirus pandemic spiralling into a wider debt crisis.

https://twitter.com/VMRConstancio/status/1257599031691415553 ?s=20

Philip Georgiadis 5/5/2020, 9:09:12 AM

Euro slides following German court ruling

The euro and German government bonds sold off after Germany's constitutional court ruled that the European Central Bank's debt purchases were legal but called for a review into whether they were “proportionate” in pursuit of its monetary policy objective.

Analysts and economists had marked out today's ruling as a potential 'black swan' event for markets.

While it does not cover the central bank's response to the coronavirus pandemic, a definitive ruling against the ECB could have triggered a serious crisis in eurozone monetary policy.

The single currency fell 0.7 per cent against the US dollar to $1.0835, having wavered in choppy trading following the release of the minutes as traders gauged the implications of the ruling.

German 10-year bund yields rose 0.03 percentage points as investors moved out of the debt, while the decision also dented a rally in eurozone stocks. Germany's Dax was recently 0.8 per cent higher, having opened up more than 1.5 per cent.

Helen Thompson, professor of political economy at the University of Cambridge, said the ruling presents a political problem.

https://twitter.com/HelenHet20/status/1257596922988281863 ?s=20

Naomi Rovnick 5/5/2020, 8:59:55 AM

UK government scientist reports wave of imported infections

Camilla Hodgson in London

A wave of imported Covid-19 infections flowed into the UK in early March as people returned from European countries that were already experiencing significant outbreaks, the government’s top scientist has said.

Patrick Vallance, the government’s chief scientific adviser, told the House of Commons health and social care committee:

It looks like early in March the UK got many different imports of the virus from different places, particularly from European countries... such as Spain and Italy.

Those cases “seeded right across the country,” he said.

On March 23, the government’s top advisers on the pandemic said in written evidence to ministers that there had been a “major import to the UK” of cases from “locations with large epidemics and high travel volumes, notably Italy and other parts of Europe”.

However, the UK’s borders remained - and remain - open.

Only 273 passengers who arrived into the country from Spain, China, Italy, the US, Iran, Turkey and France were taken to government quarantine centres from the start of the year until March 23.

Charlotte Middlehurst 5/5/2020, 8:57:26 AM

Chris Giles in London

Deaths in England and Wales linked to the coronavirus outbreak passed their peak, but only just, according to figures from the Office for National Statistics based on registrations recorded up to April 24.

The latest official figures of total deaths, directly or indirectly linked to the Covid-19, suggest that there have now been 42,140 more deaths than normal for this time of year recorded across the UK since coronavirus took hold in mid March.

The figure is 47 per cent higher than the government’s daily total of 28,734 announced on Monday and reflects data on deaths that occurred only up to about April 20.

The government’s figures count deaths from people who have tested positive, while the ONS figures count all deaths compared with the seasonal average, reflecting a high number of deaths in the community and in care homes of people who were never tested for the disease.

For registrations in the week ending April 24, there were 7,911 deaths in care homes, a record number for a single week and 595 higher than the previous week. While it is not certain the epidemic has peaked in care homes, the official figures confirmed that it has in hospitals with 8,243 death registrations, 1,191 lower than the week before.

In London, half of all deaths in that week had Covid-19 mentioned on the death certificate.

Harry Dempsey 5/5/2020, 8:57:22 AM

World's largest diamond miner temporarily closes two mines in Russia

Henry Foy in Moscow

Russia's Alrosa, the world's biggest diamond miner by volume, will temporarily shutter two mines later this month as the coronavirus pandemic reduces demand for the precious stones.

Alrosa said it would suspend operations at the Aikhal underground mine and Zarya open pit in Russia's far east from May 15 for four and seven months respectively, "due to the decrease in demand and sales for diamonds, as the major consuming economies are struggling with economic headwinds caused by the global spread of Covid-2019 virus".

"A change to the 2020 production plan will be considered at the company's Board meeting in May. The Company intends to recommence production at suspended assets as the market situation improves," Alrosa said in a statement.

The two mines together produced 2.6m carats in 2019, 7 per cent of Alrosa's total output of 38.5m carats.

Some of the two mines' 682 staff would be involved in maintenance work, some would be transferred to other assets and some would be laid off, the company added.

Myles McCormick 5/5/2020, 8:51:05 AM

UK business activity plunges to record low

The coronavirus lockdown has sent manufacturing and services activity in the UK tumbling to the lowest level on record, leading analysts to predict a more severe downturn than “anything seen in living memory”.

The latest IHS Markit/Cips composite purchasing managers’ index for the UK, a measure of economic performance in manufacturing and services, fell to 13.8 in April, the lowest since the survey began more than two decades ago.

“April's PMI data highlights that the downturn in the UK economy during the second quarter of 2020 will be far deeper and more widespread than anything seen in living memory,” said Tim Moore, economics director at IHS Markit.

Just one-in-five service providers managed to avoid a drop in business activity since March, and those hardest hit by social distancing measures and travel restrictions often reported complete stoppages of business operations.

The reading is down from 36 in March, but slightly higher than the early estimates of 12.9. A score below 50 indicates the majority of businesses reporting a deterioration compared to the previous month.

Nearly 80 per cent of survey respondents reported a drop in business activity during April, almost double the survey-record set in March, according to the survey.

Prior to the last two months, the survey's record low was 40.1 in November 2008.

Harry Dempsey 5/5/2020, 8:50:15 AM

German court rules ECB's debt purchases were legal but calls for review

Martin Arnold in Frankfurt

Germany’s constitutional court ruled on Tuesday that the European Central Bank’s vast purchases of public sector debt were legal, but called for it to review if they were “proportionate” in pursuit of its monetary policy objective.

The court ordered the German government and parliament to ensure that the ECB carries out a “proportionality assessment” of its government debt purchases to ensure that their “economic and fiscal policy effects” do not outweigh its monetary policy objectives.

Alors que la plupart des observateurs s’attendaient à ce que le tribunal de Karlsruhe accepte à contrecœur que les achats de dette publique par la BCE soient légaux, certains craignaient encore qu’elle puisse se prononcer contre eux, ce qui aurait pu déclencher une grave crise de la politique monétaire de la zone euro.

Le tribunal a déclaré dans une décision publiée sur son site Internet qu'il "n'avait pas constaté de violation de l'interdiction du financement monétaire des budgets des Etats membres".

Il a ajouté: "La décision publiée aujourd'hui ne concerne aucune mesure d'aide financière prise par l'Union européenne ou la BCE dans le contexte de la crise actuelle des coronavirus."

However, it said that Germany’s central bank would no longer be allowed to participate in public sector bond purchases if the ECB had not shown that its policy was not disproportionate within a three month transitional period.

The ECB has bought more than €2.2tn of public sector debt since launching its quantitative easing (QE) programme in 2014 to try and halt a slide in inflation. Cette année, elle a considérablement élargi ses achats pour empêcher la pandémie de coronavirus de dégénérer en une crise de la dette plus large.

Harry Dempsey 5/5/2020, 8:35:30 AM

Delays in government loan support for most pubs threaten their survival

Alice Hancock in London

Three-quarters of UK pubs and breweries are still waiting for loan support from the government, prompting the British Beer & Pub Association to warn that many pubs will not survive the lockdown period unless immediate financing becomes available.

According to the BBPA's survey, more than half of pubs have also not received grants they were eligible for. The BBPA said it was a "postcode lottery" as to which pubs had been successful with the lowest rates of payouts in the cities of Manchester, Birmingham and Brighton. Only 11 per cent of the 418 pubs in Birmingham had received the grants they were due.

"If the Government doesn’t take decisive action now to both widen and speed up the delivery of grant payments and their loans, then pubs and breweries are at real risk of not surviving the lockdown and jobs will be lost across the UK," said Emma McClarkin, chief executive of the BBPA.

The BBPA said it welcomed the government's 'Bounce Back Loan' scheme, which offers loans to small businesses backed 100 per cent by the government. Applications for these loans reached more than 100,000 on Monday, the first day they were available.

Charlotte Middlehurst 5/5/2020, 8:34:19 AM

India to begin repatriating stranded citizens

Amy Kazmin in New Delhi

India will begin repatriating hundreds of thousands of its citizens stranded abroad from Thursday, nearly seven weeks after its ban on all incoming passenger flights left millions of Indian migrant workers, students and holidaymakers stranded overseas.

In an official announcement, New Delhi said it would use aircraft and naval ships to begin ferrying home citizens “stranded abroad on compelling grounds in a phased manner”.

The moves follow an intense clamour by stranded Indians – and in some cases the host governments – for assistance in getting back to their home country.

Much of India’s early repatriation effort was expected to focus on countries in the Gulf, where many migrant workers have lost jobs. So far, about 200,000 have applied for repatriation from the UAE, where an estimated 2m Indian citizens reside.

Indian naval ships are also being dispatched to the Maldives, where Indian citizens play a critical role in the archipelego’s tourism industry, which has been battered by the coronavirus.

Citizens will have to pay for the transport services, and only those with no symptoms of coronavirus will be allowed to travel. On arrival in India, they will be quarantined for two weeks either in a hospital, or another institutional quarantine facility, as directed by their own state governments.

Harry Dempsey 5/5/2020, 8:25:42 AM

UK National Lottery licence contest delayed

Alice Hancock in London

The competition for the UK's new National Lottery licence has been delayed due to coronavirus.

The Gambling Commission, which runs the competition for the licence, said that lockdown had created too much uncertainty for the contest to launch on May 7 as expected. It told potential bidders that an update on the timetable would be provided in late May.

The National Lottery licence is among the government's most lucrative contracts. The current holder of the licence, Camelot, generated sales of £7.2bn in the year to the end of March last year.

Sir Richard Branson's Virgin had intended to make a bid for the lottery but pulled out last week citing a need to focus resources on other parts of the Virgin Group. Sir Richard is currently seeking new investors to save Virgin Atlantic, in which he holds a 51 per cent stake, after the government refused to support its initial submission for a bailout of the airline.

This is the fourth time the competition for a new licence holder has been run. Bidders that have registered an interest include the Czech lottery operator Sazka, Richard Desmond and Camelot, which is owned by the Ontario Teachers Pension Plan.

Charlotte Middlehurst 5/5/2020, 8:17:29 AM

Starmer calls for revamp to furlough scheme

Jim Pickard

Keir Starmer has urged the government to revamp its centrepiece furlough scheme to include part-time work and to let some sectors continue to receive support even after its current end date in June.

The Labour leader said ministers should “urgently” adapt the existing programme, which will cost about £40bn, ahead of the imminent easing of Britain’s coronavirus lockdown.

Under the “job retention scheme” the government covers 80 per cent of the wages of workers who are staying at home and not working at all, up to a cap of £2,500 a month.

Sir Keir, launching his proposals for a “national consensus” on ending the lockdown, said: “Ministers should urgently make the existing furlough more flexible to manage people’s gradual return to full and part-time work.”

He told the Radio 4 Today programme that he was urging chancellor Rishi Sunak to allow companies to keep some workers “semi-furloughed” so they can gradually return to business.

Harry Dempsey 5/5/2020, 8:01:43 AM

Hong Kong to reopen bars, cinemas, gyms and salons

Nicolle Liu in Hong Kong

Hong Kong is set to relax its social distancing measures after reporting no local coronavirus infections for more than two weeks.

Gyms, beauty parlours, cinemas, bars and other entertainment venues will be allowed to be reopen on Friday under special hygiene requirements, said chief executive of the territory Carrie Lam. However, “high-risk” spots such as karaoke rooms and nightclubs must remain shut for another 14 days, she added.

The limit on public gatherings will be expanded from four to eight people, Ms Lam told the media. Students will return to>

The government also revealed plans to distribute masks to all citizens, including reusable masks as well as disposable ones.

The territory reported its 16th consecutive day without any new local cases of coronavirus infections on Tuesday, keeping the overall tally of cases at 1,041 and fatalities at four people.

Harry Dempsey 5/5/2020, 7:51:25 AM

Russia records over 10,000 daily cases for the third day running

Henry Foy in Moscow

Russia recorded more than 10,000 new coronavirus cases for the third consecutive day on Tuesday, cementing its position as the world’s second fastest growing outbreak after the US.

Russia’s prime minister Mikhail Mishustin, who temporarily stepped down on Thursday night after testing positive for coronavirus, is “undergoing treatment as planned” in a state hospital and feels “generally normal

Government officials have warned that if citizens do not adhere to the rules of a lockdown imposed until May 11 and cases continue to rise, they will be forced to extend the quarantine measures.

Another 10,102 new cases reported on Tuesday took the country’s total number of infections to 155,370, as the death toll from Covid-19 rose by 95 to 1,451.

Harry Dempsey 5/5/2020, 7:29:51 AM

What you may have missed

Volkswagen says the cost of crucial car components has risen sharply because of the coronavirus outbreak, putting further pressure on profits as the industry enters deep recession.

Some of the world’s largest hedge funds are raising their bets on or, forecasting that central banks’ unprecedented responses to the crisis will lead to devaluations of major currencies.

Argentina’s economy minister has raised the stakes with the country’s bondholders by suggesting his government would consider defaulting on $65bn of foreign debt unless investors engaged in negotiations to alleviate its financial burden.

Australie expects the shock caused by the Covid-19 lockdown to dwarf the impact of the global financial crisis, with the economy set to shrink by 10 per cent in the second quarter.

Inde has recorded another surge in coronavirus cases, with 3,890 confirmed on Monday. The capital, New Delhi, has imposed a 70 per cent “coronavirus cess fee” on alcoholic beverages, after liquor stores were mobbed by desperate customers on Monday, the first day of spirits sales after a six-week long, nationwide prohibition.

French energy major Total has kept its dividend stable despite a sharp fall in first quarter profit on falling oil prices and a drop in demand.

Californie