L'Oregon Health Authority a annoncé samedi 1643 nouveaux cas confirmés ou présumés de coronavirus ainsi que 28 nouveaux décès, portant le nombre total de décès à au moins 1603 pendant la pandémie.

  • U-Kiss 50 pièces KN95 Masques FFP2 Masques Masque respirant et confortable pour bloquer la poussière de pollution atmosphérique (EN149: 2001+ A1: 2009)
    【CLASSE DE PROTECTION FFP2】U-Kiss 50 pièces masques filtrants filtrent l'air inhalé et exhalé et servent ainsi de protection individuelle et externe. Il est facile de transporter et d'utiliser ces masques FFP2 dans tous les lieux publics, permettant une respiration facile et confortable pendant des périodes prolongées. 【NORME CE】Testé, certifié et conforme à la règlementation européenne EN149:2001+A1:2009 FFP2 NR. Masque non réutilisable à usage unique. Masque non médical. 【SYSTÈME DE FILTRATION MULTICOUCHE】Notre masque FFP2 dispose d'un système de filtration à multi couches conçu avec une efficacité de filtration de plus de 95% pour filtrer efficacement la poussière / les impuretés dans l'air afin de protéger les adultes. 【CONFORTABLE ET FACILE À PORTER】Nez Souple Est Conçu Pour Fournir Un Ajustement Personnalisé Afin D'Assurer Une Douce Et Un Ajustement Confortable Pour Réduire L'Irritation De La Peau Tandis Que Les Bandes D'Oreille Extensibles Assurent est confortable à porter 【LIVRAISON RAPIDE】 Stock disponible en France –Nos masques FFP2 sont tous disponible en France qui permet une livraison extrêmement rapide.
  • ANNEW 20x Masque FFP2 NR Certifié Norme CE EN149 Masque de Protection Respiratoire Haute Filtration multi Couches Stock France Livraison Rapide 20 pièces
    Masque Certifié CE–ANNEW FFP2 masque est conforme aux normes européennes: EN149: 2001 + A1: 2009, la classification est FFP2 NR. Filtration à multi couches -Notre masque FFP2 dispose d'un système de filtration à multi couches conçu pour filtrer efficacement la poussière / les impuretés dans l'air afin de protéger les adultes. Confortable et facile à porter -le masque ANNEW à particules présente une forme profilée pour assurer un ajustement ferme, augmentant ainsi le confort et la confiance. Nos masques sont faits de tissus confortables, doux au toucher, donc ils conviennent donc parfaitement aux peaux sensibles. Facile à transporter -Il est facile de transporter et d'utiliser ces masques FFP2 dans tous les lieux publics, permettant une respiration facile et confortable pendant des périodes prolongées. Stock disponible en France –Nos masques FFP2 sont tous disponible en France qui permet une livraison extrêmement rapide.

La grande majorité des personnes déclarées mortes avaient 80 ou 90 ans - et une personne avait 100 ans. Trois personnes dans la soixantaine sont décédées et une personne dans la soixantaine a succombé aux complications du COVID-19, selon l'État.

Coronavirus dans l'Oregon : l'État signale 1643 nouveaux cas, 28 nouveaux décès

Les responsables de la santé de l’État ont également signalé que 8 768 doses de vaccin avaient été administrées aux Oregon vendredi, et 4 680 autres avaient été administrées les jours précédents, mais avaient été ajoutées à la base de données de l’État vendredi. Ces chiffres signifient que l'Oregon a jusqu'à présent administré 34% de son approvisionnement actuel en vaccins, une augmentation de 5% par rapport au début de la semaine.

Vendredi, la gouverneure Kate Brown a annoncé qu'elle avait chargé la Garde nationale d'aider à une campagne de vaccination de Salem Health - une initiative qui devrait aider l'État à atteindre son objectif d'administrer 12000 doses de vaccin par jour.

  • Lot de 50 Masque Chirurgical médical Masque de Protection Masque jetable Type I EN14683, BFE≥95%, 3 Plis ANESTHESIA Ans
    Masque 3 couches. BFE ≥ 95% de filtration. Standard: YY / T0969 -2013/ EN 14683 TYPE1 50 pièces de masques jetables dans une boîte. Couleur : bleu. Matériau : 65% Tissu non tissé. 35% Tissu soufflé par fusion. Dimensions : 17,5 x 9,5 cm. Taille adulte standard. Paquet de 50 unités. 4 heures d'utilisation continue max. Nous ferons de notre mieux pour résoudre votre problème afin de vous garantir la meilleure expérience d'achat.
  • BLACK SHIELD - Certification CE - Masque chirurgical MEDICAL noir - Lot de 50 - TYPE 1 - Filtration EFB >95% - EN14683
    MASK IS THE NEW BLACK! - SOYEZ CLASS ET ELEGANT! Vous voulez être élégant sans pour autant négliger de vous protéger et de protéger votre entourage ? Vous vous maquillez et en avez assez de laisser des traces sur votre masque ? Vous avez un adolescent à la maison qui ne veut pas ressembler à tout le monde mais qui veut adopter les bons gestes barrière ? BLACK SHIELD est donc votre meilleur allié. Jusqu'à maintenant vous aviez le choix entre des masques chirurgicaux bleus, efficaces ou des masques en tissu noir, plus élégants mais moins efficaces au point de vue protection. Mais ça s’était avant… Les masques BLACK SHIELD nous offrent le meilleur des deux mondes ! Noirs, ils ont du style, sont très confortables et en même temps avec leurs 3 couches ils répondent aux exigences de protection médicale de type 1 garantie par leur norme CE. Pour des raisons d’hygiène les masques sont scellés hermétiquement immédiatement après leur fabrication. Sortez-les de leur emballage plastique et laissez s’aérer avant emploi. BLACK SHIELD est une marque déposée. BLACK SHIELD is a registered trademark. D'autres offres sur Amazon prime: 100 masques - 29.99€ ttc 400 masques - 99.99€ ttc 2000 masques - 299.99€ ht

L'Oregon est l'un des nombreux États qui luttent pour administrer les vaccins aussi rapidement que les résidents le souhaitent en raison d'une combinaison de facteurs, notamment le recours aux systèmes hospitaliers pour fournir les doses, le manque de personnes formées pour administrer les vaccins et le recours à une approche à plusieurs niveaux qui cherche à vacciner des centaines de milliers de travailleurs de la santé avant le reste de la population de l'État.

L'État espère atteindre son objectif de 12 000 vaccins par jour d'ici la fin de la semaine prochaine.

Le mois de décembre a été le mois le plus meurtrier de la pandémie à ce jour, avec au moins 472 décès, soit presque autant que les six premiers mois de la pandémie combinés.

Où les nouveaux cas sont par comté: Baker (4), Benton (37), Clackamas (125), Clatsop (5), Columbia (25), Coos (12), Crook (18), Curry (3), Deschutes (80), Douglas (20), Harney (6), Hood River (12), Jackson (121), Jefferson (8), Josephine (54), Klamath (35), Lake (1), Lane (101), Lincoln (13), Linn (49), Malheur (23), Marion (106), Morrow (14), Multnomah (369), Polk (38), Sherman (1), Tillamook (7), Umatilla (91), Union (15), Wallowa (2), Wasco (17), Washington (175), Yamhill (56).

Nouveaux décès: Le 1576ème décès de COVID-19 dans l'Oregon est une femme de 100 ans dans le comté de Benton qui a été testée positive le 14 décembre et est décédée le 7 janvier à son domicile. Elle avait des conditions sous-jacentes.

Le 1577e décès de COVID-19 dans l'Oregon est un homme de 84 ans dans le comté de Clackamas qui a été testé positif le 21 décembre et est décédé le 8 janvier au Legacy Meridian Park Medical Center. Il avait des conditions sous-jacentes.

Le 1578ème décès de COVID-19 dans l'Oregon est un homme de 82 ans dans le comté de Clackamas qui a été testé positif le 21 décembre et est décédé le 7 janvier au Legacy Meridian Park Medical Center. Il avait des conditions sous-jacentes.

Le 1579e décès de COVID-19 dans l'Oregon est un homme de 89 ans dans le comté de Deschutes qui a été testé positif le 5 janvier et est décédé le 6 janvier à sa résidence. Il avait des conditions sous-jacentes.

Le 1580ème décès de COVID-19 dans l'Oregon est un homme de 78 ans dans le comté de Deschutes qui a été testé positif le 31 décembre et est décédé le 5 janvier à sa résidence. Il avait des conditions sous-jacentes.

Le décès du 1581e COVID-19 dans l'Oregon est un homme de 80 ans dans le comté de Deschutes qui a été testé positif le 28 décembre et est décédé le 6 janvier à sa résidence. Il avait des conditions sous-jacentes.

Le décès du 1582e COVID-19 dans l'Oregon est un homme de 89 ans dans le comté de Jackson qui a été testé positif le 11 décembre et est décédé le 17 décembre à sa résidence. Il avait des conditions sous-jacentes.

La mort du 1583e COVID-19 dans l'Oregon est une femme de 92 ans dans le comté de Jackson décédée le 26 décembre à sa résidence. Le certificat de décès mentionnait la maladie COVID-19 ou SRAS-CoV-2 comme une cause de décès ou une affection importante contribuant au décès. Elle avait des conditions sous-jacentes.

La mort du 1584e COVID-19 dans l'Oregon est une femme de 91 ans dans le comté de Jackson décédée le 1er janvier à sa résidence. Le certificat de décès mentionnait la maladie COVID-19 ou SRAS-CoV-2 comme une cause de décès ou une affection importante contribuant au décès. Elle avait des conditions sous-jacentes.

Le 1585e décès de COVID-19 dans l'Oregon est une femme de 98 ans dans le comté de Klamath qui a été testée positive le 28 décembre et est décédée le 3 janvier à son domicile. Elle avait des conditions sous-jacentes.

Le 1586e décès de COVID-19 dans l'Oregon est une femme de 89 ans dans le comté de Klamath qui a été testée positive le 28 décembre et est décédée le 2 janvier à son domicile. Elle avait des conditions sous-jacentes.

Le 1587e décès de COVID-19 dans l'Oregon est une femme de 93 ans dans le comté de Klamath qui a été testée positive le 22 décembre et est décédée le 31 décembre au Sky Lakes Medical Center. La présence de conditions sous-jacentes est en cours de confirmation.

Le 1588e décès de COVID-19 dans l'Oregon est un homme de 88 ans dans le comté de Klamath qui a été testé positif le 17 décembre et est décédé le 24 décembre à sa résidence. Il avait des conditions sous-jacentes.

Le décès du 1589e COVID-19 dans l'Oregon est un homme de 95 ans dans le comté de Klamath qui a été testé positif le 12 décembre et est décédé le 25 décembre à sa résidence. Il avait des conditions sous-jacentes.

Le 1590e décès de COVID-19 dans l'Oregon est un homme de 70 ans dans le comté de Marion qui a été testé positif le 13 décembre et est décédé le 8 janvier à l'hôpital de Salem. Il avait des conditions sous-jacentes.

Le décès du 1591e COVID-19 dans l'Oregon est une femme de 85 ans dans le comté de Marion qui a été testée positive le 27 novembre et est décédée le 15 décembre à son domicile. Elle avait des conditions sous-jacentes.

La mort du 1592e COVID-19 dans l'Oregon est une femme de 80 ans dans le comté de Marion qui a été testée positive le 30 décembre et est décédée le 7 janvier au Legacy Meridian Park Medical Center. Elle avait des conditions sous-jacentes.

Le 1593e décès de COVID-19 dans l'Oregon est un homme de 84 ans dans le comté de Morrow qui a été testé positif le 4 janvier et est décédé le 6 janvier au Good Shepherd Medical Center. La présence de conditions sous-jacentes est en cours de confirmation.

Le 1594ème décès de COVID-19 dans l'Oregon est une femme de 79 ans dans le comté de Multnomah qui a été testée positive le 28 novembre et est décédée le 24 décembre au Providence Portland Medical Center. Elle avait des conditions sous-jacentes.

Le 1595e décès de COVID-19 dans l'Oregon est une femme de 88 ans dans le comté de Multnomah qui a été testée positive le 7 décembre et est décédée le 5 janvier au Providence Portland Medical Center. Elle avait des conditions sous-jacentes.

Le 1596e décès de COVID-19 dans l’Oregon est une femme de 86 ans dans le comté de Multnomah qui a été testée positive le 17 décembre et est décédée le 3 janvier; le lieu du décès est en cours de confirmation. Elle avait des conditions sous-jacentes.

Le 1597ème décès de COVID-19 dans l'Oregon est une femme de 95 ans dans le comté de Multnomah qui a été testée positive le 17 décembre et est décédée le 30 décembre à son domicile. Elle avait des conditions sous-jacentes.

La mort du 1598e COVID-19 dans l’Oregon est une femme de 89 ans dans le comté de Multnomah qui a été testée positive le 16 décembre et est décédée le 5 janvier; le lieu du décès est en cours de confirmation. Elle avait des conditions sous-jacentes.

Le 1599e décès de COVID-19 dans l'Oregon est un homme de 68 ans dans le comté de Polk qui a été testé positif le 28 décembre et est décédé le 7 janvier à l'hôpital de Salem. Il avait des conditions sous-jacentes.

Le 1600e décès de COVID-19 dans l'Oregon est une femme de 95 ans dans le comté de Washington qui a été testée positive le 31 décembre et est décédée le 1er janvier à son domicile. La présence de conditions sous-jacentes est en cours de confirmation.

Le 1601e décès de COVID-19 dans l'Oregon est une femme de 84 ans dans le comté de Washington qui a été testée positive le 27 décembre et est décédée le 27 décembre. Le lieu du décès et la présence de conditions sous-jacentes sont en cours de confirmation.

Le 1602e décès de COVID-19 dans l'Oregon est une femme de 85 ans dans le comté de Washington qui a été testée positive le 27 décembre et est décédée le 8 janvier à sa résidence. Il avait des conditions sous-jacentes.

Le 1603e décès de COVID-19 dans l'Oregon est une femme de 96 ans dans le comté de Washington qui a été testée positive le 28 décembre et est décédée le 7 janvier à son domicile. La présence de conditions sous-jacentes est en cours de confirmation.

Qui est à l'hôpital: Samedi, il y avait 421 personnes hospitalisées pour COVID-19 dans tout l'État, une diminution de 30 par rapport au total de vendredi. Quatre-vingt et une personnes sont dans une unité de soins intensifs à cause du COVID-19, soit sept de moins que vendredi.

Depuis ses débuts: L'Oregon a signalé 124 490 infections confirmées ou présumées et 1 603 décès - parmi les totaux les plus bas du pays. À ce jour, l'État a rapporté 2,8 millions de rapports de laboratoire à partir de tests.