MinnPost fournit des mises à jour sur le coronavirus dans le Minnesota du dimanche au vendredi. Les informations sont publiées à la suite d'un appel téléphonique de presse avec des membres de l'administration Walz ou après la publication des chiffres quotidiens du COVID-19 par le ministère de la Santé du Minnesota.

Voici les dernières mises à jour du 23 mars 2021 :

507 231 cas; 6789 décès

Sept autres habitants du Minnesota sont décédés du COVID-19, a annoncé mardi le ministère de la Santé du Minnesota, pour un total de 6789.

Coronavirus au Minnesota : des variantes dominantes se propagent dans l'État

Parmi les personnes dont le décès a été annoncé mardi, une avait 80 ans, trois 70 ans, deux 50 ans et une vingtaine. Aucune des sept personnes dont le décès a été annoncé mardi ne résidait dans des établissements de soins de longue durée.

L'article continue après l'annonce

Alors que MDH a signalé sept décès après n'en avoir signalé aucun lundi, les décès sont à un niveau relativement bas par rapport à une grande partie de la pandémie. Le Minnesota a signalé en moyenne cinq décès par jour au cours de la semaine dernière, contre 7,5 la semaine précédente et 9,7 la semaine précédente.

MDH a également déclaré mardi qu'il y avait eu un total de 507 231 cas de COVID-19 dans le Minnesota. Ce nombre est en hausse de 855 par rapport au total annoncé lundi et est basé sur 13 314 nouveaux tests. La moyenne des cas positifs sur sept jours, qui est en retard d'une semaine, est de 4,5%. Bien que ce chiffre soit légèrement inférieur au seuil de 5%, selon les responsables de l’État, il s’agit d’un signe préoccupant de propagation de la maladie, le taux de positivité a augmenté. Mardi dernier, il était de 3,9%. Et la commissaire du MDH, Jan Malcolm, a déclaré qu'elle s'attend à ce que l'État franchisse bientôt la ligne des 5% sur la base de données plus récentes.

Dimanche, les données les plus récentes disponibles, 1 437 932 Minnesotans - environ 25,8 pour cent de la population - ont reçu au moins une dose d'un vaccin COVID-19. Cela représente une augmentation de 7 583 par rapport aux données communiquées la veille. L'État rapporte généralement moins de vaccinations le dimanche.

MDH affirme également que 854 827 résidents ont terminé leur série de vaccins. Environ 78,9% des Minnesotans âgés de 65 ans ou plus ont reçu au moins une dose d'un vaccin COVID-19.

L'article continue après l'annonce

Les données les plus récentes disponibles montrent que 87 Minnesotans sont hospitalisés en soins intensifs avec COVID-19 et 238 sont à l'hôpital avec COVID-19 pas en soins intensifs. Le nombre de personnes aux soins intensifs est en hausse de 10 par rapport aux chiffres de lundi et de 28 par rapport à mardi dernier, et le nombre de personnes hospitalisées en dehors des soins intensifs est en baisse de trois par rapport à lundi, mais de 37 par rapport à mardi dernier. Vous pouvez trouver plus d’informations sur l’utilisation et la capacité actuelles des soins intensifs au Minnesota ici.

Variantes "déjà dominantes" dans le Minnesota

Ruth Lynfield, la principale épidémiologiste de l'État. qui a été identifiée à l'origine au Royaume-Uni, est "déjà dominante" dans le Minnesota sur la base de nouveaux résultats de tests.

Lynfield a déclaré que dans un laboratoire qui recherche des variantes, entre 50 et 65% des échantillons positifs au COVID-19 entre le 16 et le 20 mars étaient des variantes B117, contre 38 à 44% du 10 au 15 mars.

Le Minnesota n'examine qu'un petit nombre de tests COVID-19 pour savoir quelle souche de la maladie a rendu quelqu'un malade, mais Lynfield a déclaré que l'État prévoyait d'intensifier sa surveillance de la maladie. Jusqu'à présent, MDH dit avoir trouvé 479 cas de B117, contre 317 vendredi.

Une grande partie de cette propagation a été parmi les enfants d'âge scolaire. Le virus semble se propager plus facilement chez les enfants que chez les souches antérieures, et de nombreux enfants sont également impliqués dans plus d'activités en personne par rapport aux adultes, comme les cours et l'athlétisme. Les enfants non plus ne peuvent pas encore être vaccinés.

Peu de cas "révolutionnaires" signalés chez des personnes vaccinées

Il y a eu très peu de cas signalés de personnes contractant le COVID-19 après avoir été complètement vaccinées, a déclaré Kris Ehresmann, directeur des maladies infectieuses de MDH.

Sur plus de 800 000 personnes qui ont terminé une série de vaccins, Ehresmann a déclaré que l'État avait détecté 89 cas. Aucune de ces personnes infectées n'est décédée.

L'article continue après l'annonce

Ehresmann a déclaré que les données montrent que les vaccins sont extrêmement efficaces, mais pas parfaits. Et même dans les "cas révolutionnaires", lorsqu'une personne vaccinée tombe malade, les vaccins offrent encore une certaine protection contre une maladie grave.

Aujourd'hui sur MinnPost

Sur le Web
health.state.mn.us/diseases/coronavirus/index.html

Ligne téléphonique de MDH pour les questions sur le COVID-19, du lundi au vendredi. 9 h à 16 h : 651-297-1304

L'article continue après l'annonce