Un juge a ordonné à un résident de rester à la maison après avoir refusé de s'auto-mettre en quarantaine. L'affilié de CNN WDRB rapporte que la personne, identifiée comme D.L. dans l'ordonnance du tribunal, vit avec « quelqu'un qui a été testé positif pour la maladie et une autre personne qui est un cas présumé », selon un affidavit du Dr Sarah Moyer, directrice du département de la santé.

Ayant été exposé à la maladie hautement contagieuse, D.L. a reçu l'ordre de rester à la maison la semaine dernière. Mais selon les membres de la famille, D.L. « quitte souvent la maison. »

Coronavirus du Kentucky : certains résidents refusent de s'auto-isoler pour porter des moniteurs de cheville

Lorsque D.L. n'a pas répondu aux messages du département de la santé, la juge de la Cour de circuit de Jefferson, Angela Bisig, a ordonné au département des services correctionnels de s'adapter à D.L. avec un dispositif de positionnement global pour les 14 prochains jours. Si D.L. quitte à nouveau la maison, il ou elle pourrait être accusé au criminel, rapporte WDRB.

D.L. n'est pas le seul résident de Louisville à porter un moniteur de cheville pour contenir la propagation du coronavirus. Selon le WDRB, il existe jusqu'à présent trois autres cas connus. Deux autres personnes qui vivent dans la même maison – l'une qui a été testée positive et l'autre qui ne l'a pas été – ont reçu l'ordre de rester chez elles la semaine dernière après avoir toutes deux refusé de rester isolées.

Et un autre homme a été assigné à résidence après avoir fait ses courses malgré un test positif pour le coronavirus, selon le WDRB.

La WDRB affirme que les tribunaux du comté de Jefferson ont mis en place un juge de garde pour ce type d'affaires.

En vertu des directives actuelles du Kentucky visant à freiner la propagation du virus, seules les entreprises vitales peuvent rester ouvertes.

Les organisations qui fournissent des services caritatifs et sociaux peuvent également rester ouvertes. Il s'agit notamment des banques alimentaires et des lieux qui fournissent de la nourriture, un abri et des services sociaux à ceux qui sont économiquement défavorisés ou aux personnes handicapées. Mais même ces organisations doivent mettre en œuvre la distance sociale dans l'exécution de leur travail.

Le gouverneur du Kentucky, Andy Beshear, a recommandé que toutes les écoles restent fermées jusqu'au 1er mai et a étendu les restrictions de voyage. Les personnes hors statut qui ne sont pas de passage doivent être mises en quarantaine pendant 14 jours, d'où qu'elles viennent.

L'État libèrera également au moins 186 prisonniers condamnés pour des délits moins graves sur des peines commuées. Cependant, selon Michael Brown, secrétaire du Kentucky Justice and Public Safety Cabinet, les prisonniers doivent identifier une résidence où ils peuvent séjourner et où ils devront être mis en quarantaine pendant une période de 14 jours.

Le gouverneur Beshear a annoncé la mise en place d'une hotline de signalement COVID-19 (833-KY SAFER ou 833-597-2337) pour les plaintes concernant le non-respect des mandats contre les coronavirus. Le personnel du Cabinet du travail surveillera la permanence téléphonique de 7 h 30 à 21 h. ET.

Les résidents peuvent également visiter le site Web kysafer.ky.gov pour déposer des plaintes en ligne.