Les dernières nouvelles sur les coronavirus du Canada et du monde entier samedi. Ce fichier sera mis à jour tout au long de la journée. Liens Web vers des histoires plus longues si disponibles.

21 h 55: La province prolongera certaines ordonnances de COVID-19 en vertu de la Loi sur la gestion des urgences et la protection civile jusqu'au 16 juin.
Les ordonnances - qui comprennent l'interdiction du camping récréatif sur les terres publiques, l'interdiction des voyages interprovinciaux non essentiels, le transfert des patients hospitalisés, le redéploiement des fournisseurs de soins de santé et l'application des mesures COVID-19 - devaient auparavant expirer le 2 juin.
L'annonce intervient après que le premier ministre Doug Ford a annoncé un plan de réouverture en trois étapes le 20 mai.

Nouvelles du coronavirus d’aujourd’hui : l’Ontario prolonge l’interdiction du camping récréatif; Santé Canada prolonge la date d'expiration de milliers de vaccins AstraZeneca; L'Ontario signale 1057 nouveaux cas, 15 décès

La première étape devrait commencer le 14 juin à condition que 60% des adultes de l'Ontario aient reçu une dose d'un vaccin COVID-19 et que les activités de plein air y compris les repas seront limités à de plus petits groupes.
21h20.: Si vous ne savez plus à quoi ressemble la normale, cela ressemble à environ 2500 fans au Centre Bell, principalement dans le bleu-blanc-rouge des Canadiens de Montréal mais bien sûr dans le bleu et blanc des Maple Leafs de Toronto parce que Les fans des Leafs trouvent toujours leur chemin.

Oui, le sixième match de la première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley était la première fois que de nombreux Canadiens pouvaient se rassembler sous un même toit depuis la mi-mars 2020. Cela fait 15 mois qu'on leur a dit de s'isoler, de se laver les mains et de s'habiller. un masque.

Et travailler à domicile, si vous pouviez travailler du tout.
Ils ont chanté un «Ô Canada» émotionnel dans les deux langues officielles. Ils ont scandé «Go Habs Go».

Ils ont agité des serviettes. Même à seulement 12% de capacité, ils étaient plus bruyants que vous ne le pensez. Plus fort encore pour le héros local Carey Price.

Et pour les gros succès. Ils se sont moqués du gardien des Leafs Jack Campbell. Oohs et aahs pour les jeux rapprochés.

Huer les refs. Ils se sont amusés. Cela vous a donné la chair de poule pour l'entendre.

Pour terminer.
Et bien qu'il s'agisse d'un match éliminatoire crucial entre deux rivaux historiques, cela ressemblait davantage à un moment charnière dans la bataille du Canada contre le coronavirus.
Lisez l'histoire complète de Kevin McGran.

21h20: Les États-Unis sont sur la bonne voie pour atteindre un objectif selon lequel 70% des adultes ont reçu au moins une dose d'un vaccin COVID-19 d'ici le 4 juillet, selon les Centers for Disease Control and Prevention.
De nouvelles données publiées samedi indiquent que plus de la moitié de tous les adultes aux États-Unis - soit plus de 51% - sont désormais entièrement vaccinés contre le coronavirus, marquant une nouvelle étape dans la reprise pandémique du pays.
Au total, 167,2 millions de personnes de 18 ans ou plus ont reçu au moins une dose, selon les données du CDC.

Le président Joe Biden s'est fixé comme objectif plus tôt ce mois-ci de franchir la première étape d'ici le 4 juillet, lorsque le jour de l'indépendance est célébré.
20h10: Plus de 15 mois après le début de la pandémie, l'Ontario a un nouveau médecin hygiéniste en chef, a appris le Star.
Selon plusieurs sources au courant du déménagement, mais qui ne sont pas autorisées à parler publiquement, le Dr Kieran Moore, le médecin hygiéniste très respecté de Kingston, Frontenac, Lennox et Addington, remplacera le très critiqué Dr David.

Williams, qui est le meilleur médecin de l'Ontario depuis 2016.
Le déménagement devrait être annoncé lundi, et Moore ne devrait pas officiellement prendre le poste à temps plein pendant plusieurs semaines. Williams, qui a été nommé par le gouvernement libéral de Kathleen Wynne, devait prendre sa retraite en février, mais le gouvernement Ford a prolongé ce mandat jusqu'en septembre lors de la deuxième vague de COVID-19.

Ni Moore ni le ministère de la Santé n'ont répondu aux demandes de commentaires. Cette décision intervient alors que la pandémie a finalement commencé à reculer pour de bon, et après que la province a dévoilé un plan de réouverture qui a été salué comme responsable par d'éminentes personnalités médicales.
Lisez l'histoire complète ici de Bruce Arthur.

18 h 35: L'Alberta rapporte que le nombre de patients atteints du COVID-19 dans les hôpitaux de la province est tombé à 478.
Il y avait 517 patients infectés par le virus dans les hôpitaux la veille, et le nombre est à la baisse.
Le gouvernement a déclaré que s'il y avait moins de 500 personnes à l'hôpital dans deux semaines, alors que les dernières vaccinations entreraient pleinement en vigueur, il lèverait une série de restrictions sanitaires le 10 juin.

L'Alberta signale également 406 cas supplémentaires de COVID-19 et huit nouveaux décès liés au virus.
16h20.: Les Québécois n'ont pas tardé à marquer la fin du couvre-feu à l'échelle de la province imposé pour aider à réduire les cas de COVID-19, se rassemblant en grands groupes à travers la province et créant une nuit bien remplie pour les forces de police locales.

Les autorités de plusieurs juridictions ont déclaré que vendredi soir avait été mouvementé, les résidents ayant été autorisés à sortir après la tombée de la nuit pour la première fois depuis l'entrée en vigueur du couvre-feu le 5 janvier.
La porte-parole de la police de Montréal, Véronique Comtois, a déclaré que les agents surveillaient les foules rassemblées dans le Vieux-Port de la ville et dans la plupart des grands parcs, mais ont déclaré que tout était paisible tout au long de la soirée.
«Les foules étaient festives», a déclaré Comtois.

«Nous avons adopté une approche préventive et de sensibilisation.»
Elle a déclaré que la police n'avait émis aucun billet ni fabriqué
toute arrestation liée aux différents rassemblements.
Les choses étaient moins paisibles dans la capitale provinciale de Québec, où la police locale a allégué que des violences ont éclaté dans l'un de ses plus grands parcs.

Le porte-parole de la police de la ville, David Pelletier, a déclaré que deux personnes avaient été arrêtées et six contraventions avaient été émises lors de l'intervention de la police à Victoria Park, qui a vu des agents fermer le site vers 22 heures.
16h20.: La Saskatchewan signale 179 nouveaux cas de COVID-19 et un décès supplémentaire lié au virus.

La mise à jour quotidienne de la province sur la pandémie indique que la personne décédée était dans la cinquantaine et venait de la zone de Regina.
La mise à jour indique que la Saskatchewan a maintenant administré 700 000 vaccins.
À partir d'aujourd'hui, les vaccinations de deuxième dose sont ouvertes aux résidents de 70 ans ou plus, ou à toute personne ayant reçu leur premier vaccin avant le 15 mars.

15 h: Le Manitoba fait état de trois nouveaux décès de résidents atteints du COVID-19.
La mise à jour quotidienne sur la pandémie de la province indique que deux des personnes décédées étaient des hommes dans la vingtaine de la région sanitaire de Winnipeg, tandis que le troisième était un homme dans la soixantaine de la région sanitaire de Prairie Mountain.
La mise à jour indique que 357 nouveaux cas de virus ont été identifiés au cours des dernières 24 heures.

Vendredi, les responsables de la santé au Manitoba ont annoncé l'un des plus gros sauts d'une journée du nombre de COVID-19 depuis le début de la pandémie, avec 497 nouveaux cas.
13 h: Terre-Neuve-et-Labrador signale aujourd'hui neuf nouveaux cas confirmés de COVID-19.
Les responsables de la santé ont identifié six cas dans la région sanitaire occidentale de la province, deux dans la région orientale et un dans la région sanitaire centrale.

Il y a quatre personnes à l'hôpital à cause du virus et la province signale 100 cas actifs connus.
Les responsables disent qu'ils essaient toujours d'identifier la source de l'infection dans la région centrale où il existe un groupe de 60 cas confirmés de COVID-19.
Le Nouveau-Brunswick signale aujourd'hui 10 nouveaux cas de COVID-19.

Cinq infections ont été identifiées dans la région de Moncton, quatre dans la région de Fredericton et une dans la région de Bathurst.
La province compte 143 cas actifs connus avec sept personnes hospitalisées, dont six au Nouveau-Brunswick et une à l'extérieur de la province. Deux patients sont actuellement en soins intensifs.

Les responsables de la santé signalent également qu'un peu plus de 60 pour cent des Néo-Brunswickois âgés de 12 ans et plus ont reçu une première dose d'un vaccin COVID-19.
La Nouvelle-Écosse signale aujourd'hui quatre nouveaux décès liés au COVID-19 et 33 nouveaux cas de virus.
Les responsables affirment que deux hommes dans leurs 80 ans et une femme dans ses 70 ans sont décédés dans la région de Halifax, ainsi qu'un homme dans les 80 ans dans la zone ouest.

La province affirme que le nombre total de décès sur une seule journée est le plus élevé depuis que six décès ont été signalés le 3 mai 2020.
Il y a 566 cas actifs connus de COVID-19 en Nouvelle-Écosse et 43 personnes à l'hôpital, dont 18 en soins intensifs.
Le Québec signale aujourd'hui 410 nouveaux cas de COVID-19 et sept autres décès liés au virus, dont un au cours des dernières 24 heures.

Les responsables de la santé affirment que les hospitalisations ont chuté de 12 pour un total de 373. Le nombre de patients en soins intensifs est resté stable à 91.
La province affirme avoir administré vendredi 95 505 doses de vaccin, pour un total de 5 405 885 depuis le début de la campagne de vaccination.

La province affirme qu'environ 59,1 p. 100 des Québécois ont reçu au moins une dose.
12 h: Samedi matin, plus de 50 pour cent des jeunes âgés de 16 à 19 ans à Toronto avaient reçu une première dose d'un vaccin COVID-19.

Toronto a déclaré qu'une grande partie de ce déploiement a eu lieu dans des cliniques municipales, gérées par des partenaires ou éphémères à travers la ville, soit un total de 62 601 premières doses administrées.
Ce jalon a été atteint après que la province a étendu le vaccin aux enfants âgés de 12 à 17 ans il y a moins d'une semaine, dimanche. La ville a déclaré qu'environ 30% des personnes de ce groupe d'âge avaient également reçu leur première dose.

Le vaccin Pfizer-BioNTech a été approuvé par Santé Canada et le Comité consultatif national de l'immunisation pour les jeunes de 12 ans et plus au début du mois.
«Merci aux familles qui viennent se faire vacciner par milliers pour s'assurer qu'elles sont protégées et que leur communauté est protégée», a déclaré le maire John Tory dans un communiqué de presse samedi.
«Se faire vacciner le plus tôt possible est la bonne chose à faire pour que nous puissions mettre fin à cette pandémie.

»
La ville a administré 2 092 608 vaccins aux personnes éligibles et 739 669 personnes ont pris rendez-vous dans une clinique municipale, à compter de vendredi soir.
11 h 45: Santé Canada a prolongé la date d'expiration de milliers de doses du vaccin AstraZeneca du 31 mai au 1er juillet, selon une porte-parole de la ministre de la Santé de l'Ontario, Christine Elliott.
"Santé Canada a délivré une autorisation pour prolonger la date d'expiration de lots spécifiques du vaccin AstraZeneca COVID-19 de six mois à sept mois, à la suite de l'examen des données de stabilité soumises", indique un communiqué publié samedi matin.

La nouvelle survient alors que les pharmacies se démènent pour administrer des milliers de doses du vaccin avant leur expiration lundi.
Lisez l’histoire complète de la star de Wendy Gillis.
11 h: L'Ontario signale encore 1057 cas de COVID-19 et 15 décès supplémentaires, selon son dernier rapport publié samedi matin.

L'Ontario a administré 8 839 445 doses de vaccin depuis sa dernière mise à jour quotidienne, avec 148 972 vaccins administrés au total à 20 h. la nuit précédente.
Selon le système de suivi des vaccins du Star, 8 180 306 personnes en Ontario ont reçu au moins un vaccin.

Cela représente environ 55,5% de la population totale et l’équivalent de 68,7% de la population adulte.
La province affirme que 659 139 personnes ont terminé leur vaccination, ce qui signifie qu’elles ont reçu les deux doses. Cela représente environ 4,5% de la population totale et l’équivalent de 5,5% de la population adulte.

Le nombre de personnes vaccinées en Ontario comprend un nombre relativement restreint de jeunes de 12 à 17 ans.
La moyenne sur sept jours est tombée à 1 248 cas par jour, soit 60 par semaine pour 100 000. La moyenne des décès sur sept jours en Ontario est tombée à 18,1 par jour.

La province affirme que 33 559 tests ont été effectués la veille et un taux de positivité de 3,6%, le plus bas un samedi depuis le 13 mars.
Il y a actuellement 934 personnes hospitalisées pour COVID-19 dans la province, dont 626 patients en soins intensifs. Il y a 438 personnes sous ventilateurs.

À l'échelle locale, la ministre de la Santé, Christine Elliott, a déclaré que 228 cas se trouvaient à Toronto, 178 dans la région de Peel, 82 dans la région de York et 71 à Hamilton.
On dénombre 124 172 cas confirmés en Ontario de la variante hautement contagieuse détectée pour la première fois au Royaume-Uni, soit une augmentation de 986 par rapport à la veille.
Il y a 945 cas en Ontario de la variante détectée pour la première fois en Afrique du Sud, avec 31 de plus signalés que la veille.

Il y a 2 794 cas de la variante trouvée pour la première fois au Brésil, une augmentation de 178 par rapport à la veille.
10h20: Le Vietnam a découvert une nouvelle variante de coronavirus qui est un hybride de souches trouvées pour la première fois en Inde et au Royaume-Uni, a déclaré samedi le ministre vietnamien de la Santé.

Chargement...

Chargement ... Chargement ... Chargement ... Chargement ... Chargement ...
Nguyen Thanh Long a déclaré que les scientifiques avaient examiné la composition génétique du virus qui avait infecté certains patients récents et avaient découvert la nouvelle version du virus.

Il a déclaré que des tests de laboratoire suggéraient qu'il pourrait se propager plus facilement que d'autres versions du virus.
Les virus développent souvent de petits changements génétiques à mesure qu'ils se reproduisent, et de nouvelles variantes du coronavirus ont été observées presque depuis sa première détection en Chine à la fin de 2019. L'Organisation mondiale de la santé a répertorié quatre «variantes préoccupantes» mondiales - les deux premières trouvées en Chine.

le Royaume-Uni et l'Inde, ainsi que ceux identifiés en Afrique du Sud et au Brésil.
Long dit que la nouvelle variante pourrait être responsable d’une récente flambée au Vietnam, qui s’est étendue à 30 des 63 municipalités et provinces du pays.
Le Vietnam a d'abord été un succès remarquable dans la lutte contre le virus - début mai, il avait enregistré un peu plus de 3100 cas confirmés et 35 décès depuis le début de la pandémie.

Mais au cours des dernières semaines, le Vietnam a confirmé plus de 3 500 nouveaux cas et 12 décès, portant le nombre total de morts dans le pays à 47.
10 h 25: La ville de Guangzhou, dans le sud de la Chine, a fermé un quartier et a ordonné à ses habitants de rester chez eux samedi pour des tests de coronavirus en porte-à-porte à la suite d'une recrudescence des infections qui a secoué les autorités.
Guangzhou, un centre commercial et industriel de 15 millions de personnes au nord de Hong Kong, a signalé 20 nouvelles infections au cours de la semaine dernière.

Le nombre est faible par rapport aux milliers de cas quotidiens en Inde, mais a alarmé les autorités chinoises qui pensaient avoir la maladie sous contrôle.
La propagation des infections a été «rapide et forte», a déclaré le journal officiel Global Times cité par les autorités sanitaires.
L'ordre de rester à la maison de samedi a été appliqué aux habitants de cinq rues du district de Liwan, dans le centre-ville.

Les marchés extérieurs, les garderies et les lieux de divertissement ont été fermés. Les repas dans les restaurants à l'intérieur étaient interdits et les écoles primaires ont été invitées à arrêter les cours en personne.
La Chine signale une poignée de nouveaux cas chaque jour, mais affirme que presque tous seraient des personnes infectées à l'étranger.

Le bilan officiel des morts sur le continent est de 4 636 sur 91 061 cas confirmés.
10 h 17: L'Ontario signale 1 057 cas de COVID-19 et près de 33 600 tests terminés, a tweeté samedi la ministre de la Santé Christine Elliott. À l'échelle locale, il y a 228 nouveaux cas à Toronto, 178 à Peel, 82 dans la région de York et 71 à Hamilton.

Quinze décès ont été signalés samedi.
À partir de 20h00 hier, 8 839 445 doses du vaccin COVID-19 ont été administrées.
La moyenne sur sept jours est en baisse à 1 248 cas / jour ou 60 par semaine pour 100 000 et à 18,1 décès / jour.

Les laboratoires rapportent 33 559 tests terminés (le moins un samedi depuis le 3 septembre) et 3,6% de positivité (le plus bas un samedi depuis le 13 mars).
8 h 37: La Table consultative scientifique du COVID-19 de l’Ontario a recommandé la réouverture des écoles sur une base régionale en réponse à la demande de consultation de Doug Ford sur la question.
Dans une lettre publiée en ligne samedi matin, la Table des sciences a déclaré que les écoles devraient maintenir des mesures de santé publique pour limiter la propagation du virus.

La Table des sciences a déclaré qu'un mois de scolarité en personne aiderait les écoles à renouer avec les élèves et à atténuer les implications à court et à long terme sur la santé mentale des enfants.
Le document a été signé par 11 groupes, y compris l’Hôpital pour enfants malades, les hôpitaux pour enfants d’Ottawa et de London, Santé mentale pour enfants Ontario, Pediatricians Alliance of Ontario et le Conseil des médecins hygiénistes de l’Ontario.
Lire l'histoire complète ici.

8 h 24: Alors que la réouverture approche et que la province se demande s'il faut laisser les élèves retourner à l'école, le personnel craint que l'Ontario ne soit au bord d'une quatrième vague. Si cela se produit, ils craignent de ne pas avoir l'endurance nécessaire.
Récemment, le Star est entré à Brampton Civic, une partie du système de santé William Osler.

Voici un aperçu de ce que c'est que de travailler dans un hôpital hot-spot à peine en train de se retirer du gouffre.
Lisez et regardez l'histoire complète de l'étoile ici.
8h22: Pour 2 500 amateurs de hockey ayant des billets pour la confrontation du sixième match de samedi entre les Maple Leafs de Toronto et les Canadiens de Montréal, entrer au Centre Bell sera un moment de rêve.

Le rassemblement en salle - bien que plafonné à 12% de capacité - aurait semblé impossible il y a encore un mois au plus fort de la troisième vague de la pandémie, mais la baisse du taux de cas au Québec et ailleurs a fait de regarder un match de hockey en direct une réalité. Pourtant, alors que la demande de revente de billets montre le désir de retourner à une vie qui ressemble à la normalité d'avant la pandémie, certains Canadiens sont loin d'être prêts à retourner à leur ancienne vie pour le moment.
La prudence à sortir de la pandémie a été qualifiée par certains d '«anxiété de redémarrage», et de nombreux Canadiens le ressentent.

Un récent sondage réalisé par Léger et l'Association d'études canadiennes a révélé que 52 pour cent des répondants ressentaient une sorte d'anxiété à propos de la réouverture. Cette anxiété est la plus élevée chez les personnes âgées de 18 à 24 ans, dont 68% se sentaient mal à l'aise.
Lisez l’histoire complète de Nadine Yousif de la star.

8 h 21: Le gouverneur de l'Idaho, Brad Little, a publié vendredi un décret abrogeant une interdiction de mandat de masque mis en place alors qu'il était hors de l'État par le lieutenant-gouverneur, décrivant ses actions comme un abus de pouvoir tyrannique et un «coup politique irresponsable et égoïste . »
Le gouverneur républicain avait jusqu'à présent été réservé dans ses commentaires sur le lieutenant-gouverneur républicain Janice McGeachin, un membre de l'extrême droite qui a travaillé pour saper la gestion de Little de la pandémie de coronavirus.
La semaine dernière, elle a annoncé sa candidature au poste de gouverneur, contestant le titulaire du premier mandat Little.

Son décret de jeudi interdisant les mandats de masque dans les écoles et les bâtiments publics est largement considéré comme faisant partie de cette campagne, et elle utilise déjà ce décret dans les efforts de collecte de fonds.
Peu de choses n'ont jamais émis de mandat de masque à l'échelle de l'État, mais les comtés, les villes et les écoles ont émis leurs propres directives. Beaucoup ont été levés car de plus en plus de résidents de l'Idaho ont été vaccinés, mais deux comtés et 10 villes les ont toujours en place, tout comme plusieurs écoles.

8 h 20: Les enfants des camps d'été américains peuvent éviter de porter des masques à l'extérieur, à quelques exceptions près.
Les Centers for Disease Control and Prevention ont publié les directives vendredi. Les enfants qui ne sont pas complètement vaccinés doivent quand même porter des masques à l’extérieur quand ils sont en foule ou en contact étroit avec d’autres - et quand ils sont à l’intérieur.

Mais les enfants entièrement vaccinés n'ont pas besoin de porter de masques, à l'intérieur ou à l'extérieur. C’est la première d’une vague de mises à jour de conseils qui cherchent à incorporer les récentes décisions du CDC pour dire aux Américains qu’ils n’ont pas à être aussi prudents en ce qui concerne l’utilisation de masques et la distanciation sociale à l’extérieur.
8h19: Les Philippines ont levé l'interdiction du déploiement de travailleurs en Arabie saoudite, qu'elle a imposée après avoir reçu des informations selon lesquelles les travailleurs devaient assumer les coûts du test COVID-19 et de la quarantaine dans le royaume riche en pétrole.

Le secrétaire philippin du Travail, Silvestre Bello III, a déclaré qu'après que l'Arabie saoudite a officiellement notifié samedi à son pays que les agences de recrutement et les employeurs saoudiens prendraient en charge les coûts des tests et 10 jours de quarantaine pour les Philippins, il a décidé de lever l'interdiction.
L'interdiction, que Bello a imposée jeudi, a empêché vendredi plus de 400 travailleurs philippins d'embarquer sur leurs vols Philippine Airlines pour l'Arabie saoudite. Beaucoup ont été bloqués à l'aéroport de Manille, certains implorant en larmes que le gouvernement lève immédiatement l'interdiction.

"Je m'excuse pour les désagréments et l'angoisse momentanée que cela a pu causer à nos chers travailleurs philippins à l'étranger", a déclaré Bello, mais a ajouté que "nos travailleurs à destination de l'Arabie saoudite ne seront plus désavantagés."
Les Philippines sont l'une des principales sources de main-d'œuvre mondiale. Sa réglementation oblige les agences de recrutement et les employeurs étrangers à couvrir les coûts des tests COVID-19 et des quarantaines, ce qui représenterait un fardeau financier pour les travailleurs pour la plupart pauvres.

8 h 15: Les pharmaciens se dépêchent ce week-end d'administrer des milliers de doses du vaccin Oxford-AstraZeneca COVID-19 avant leur expiration dans quelques jours.
L'Ontario a tenté de redistribuer un stock de 45 000 doses expirant lundi et de 10 000 autres qui se détériorent en juin.
Mais les contrôles de qualité ont retardé la livraison de milliers de clichés, et beaucoup n’ont été livrés que hier.

Justin Bates, le chef de l'Association des pharmaciens de l'Ontario, dit que les pharmacies participantes travailleront dur pendant la fin de semaine pour éviter le gaspillage, avec trois jours complets pour terminer les vaccinations.
La province a suspendu l'utilisation du vaccin AstraZeneca plus tôt ce mois-ci en raison d'une augmentation des rapports de caillots sanguins rares mais mortels.
Cette semaine, la province a commencé à offrir une deuxième injection aux personnes qui ont reçu la dose entre le 10 et le 19 mars dans les pharmacies de Toronto, Windsor et Kingston, ainsi que dans certains bureaux de soins primaires.

Environ 90000 personnes ont participé au pilote AstraZeneca entre le 10 mars et le 19 mars.
4 h: Les derniers nombres de cas confirmés de COVID-19 au Canada à 4 h HE le samedi 29 mai 2021.
Il y a 1 374 275 cas confirmés au Canada (39 903 actifs, 1 308 932 résolus, 25 440 décès).

Le nombre total de cas comprend 13 cas confirmés parmi les voyageurs rapatriés.
Il y a eu 3 206 nouveaux cas vendredi. Le taux de cas actifs est de 104,99 pour 100 000 personnes.

Au cours des sept derniers jours, il y a eu un total de 22 154 nouveaux cas. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux cas est de 3 165.
Il y a eu 31 nouveaux décès signalés vendredi.

Au cours des sept derniers jours, 278 nouveaux décès ont été signalés. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux décès signalés est de 40. La moyenne mobile sur sept jours du taux de mortalité est de 0,1 pour 100 000 personnes.

Le taux de mortalité global est de 66,94 pour 100 000 personnes.
Il y a eu 34 550 157 tests effectués.
4 h: Les derniers chiffres sur les vaccinations contre le COVID-19 au Canada à 4 h HE le samedi 29 mai 2021.

Au Canada, les provinces déclarent 463 184 nouveaux vaccins administrés pour un total de 22 809 939 doses administrées. Dans tout le pays, 1 877 968 ​​personnes, soit 5,0% de la population, ont été entièrement vaccinées. Les provinces ont administré des doses à un taux de 60 185 684 pour 100 000 personnes.

À ce jour, 9 700 nouveaux vaccins ont été livrés aux provinces et territoires, pour un total de 25 994 734 doses. Les provinces et les territoires ont utilisé 87,75% de leur approvisionnement en vaccins disponibles.