Les responsables de l'Illinois ont signalé 12 262 cas de COVID-19 lundi après-midi et 307 décès. Dans le monde, il y avait plus de 1,3 million de cas et plus de 76 000 décès mardi, selon l'Université Johns Hopkins.

7 avril

14 h 56 Pritzker annonce la plus forte augmentation d’un jour des décès dus au COVID-19

Le personnel médical travaille à l'extérieur de l'hôpital communautaire de Roseland, qui a récemment lancé ses tests COVID-19 au volant sur l'extrême sud de Chicago. Manuel Martinez / WBEZ

Coronavirus COVID-19 dans l'Illinois

Le gouverneur de l'Illinois, JB Pritzker, a annoncé aujourd'hui que 73 autres personnes sont décédées avec COVID-19, la plus forte augmentation sur une journée à ce jour.

Ces décès font partie des 1 287 nouveaux cas supplémentaires, ce qui porte le total de l’État à 13 549 cas connus et 380 décès, selon les responsables de la santé publique.

Pritzker a également révélé qu'un membre de son bureau a appris qu'ils avaient été testés positifs pour COVID-19, après s'être senti mal et être rentré chez lui le 26 mars. Le gouverneur a déclaré qu'il avait renvoyé tout le monde à la maison le jour où le membre du personnel ne se sentait pas bien et avait considérablement réduit ses effectifs dans les jours qui ont suivi. . Le membre du personnel n'a présenté aucun symptôme pendant 12 jours et personne d'autre dans le bureau du gouverneur n'a manifesté de symptômes, a-t-il déclaré.

Pritzker a également mis à jour la capacité actuelle des lits de l'État et la disponibilité des ventilateurs, indiquant qu'environ 57% des 2 700 ventilateurs de l'État sont disponibles, contre 68% il y a à peine une semaine. Environ 43% du nombre total de lits de l'État sont disponibles. Mais certains hôpitaux dans les banlieues sud-ouest et nord-est sont à environ 25% de lits de soins intensifs disponibles ou même presque à pleine capacité.

– Angela Rozas O’Toole

12 h 34 Un hôpital desservant principalement des patients noirs demande de l’aide

Alors que les résidents noirs de Chicago meurent de COVID-19 à des taux disproportionnés, le chef d'un hôpital qui sert principalement des patients afro-américains plaide pour l'aide des dirigeants des États et du gouvernement fédéral.

Le PDG de l'hôpital de Loretto, George Miller, a déclaré à WBEZ que le petit hôpital de West Side, qui opère « chèque de paie à chèque de paie », a suffisamment d'équipement de protection comme des masques et des blouses pour les travailleurs de la santé – c'est-à-dire pour l'instant. Mais il veut plus d'avance sur l'augmentation attendue du nombre de patients alors que l'Illinois se prépare à un pic des cas dans les semaines à venir.

Il craint également de perdre du personnel – quand il en a le plus besoin – à l'hôpital de campagne McCormick Place, qui paie le plus gros prix pour courtiser les infirmières et les médecins. Miller a dit qu'il payait déjà du temps et demi à ses employés qui traitent les patients COVID-19.

« Si vous braconnez les infirmières de notre communauté qui dispensent des soins, vous allez saper le pare-feu que vous souhaitez mettre en place », a déclaré Miller.

– Kristen Schorsch

11 h 05 Ordre des pieds légers: les immigrants et les réfugiés sont éligibles aux avantages liés au coronavirus de la ville

Le maire Lori Lightfoot a signé un décret qui donne aux réfugiés et aux immigrants, quel que soit leur statut de citoyenneté, l'accès aux services de la ville qui ont été créés pour aider les Chicagoois à faire face à la pandémie de coronavirus. Lightfoot dit que sa commande est en réponse au gouvernement fédéral qui ne met pas tous les avantages liés aux coronavirus à la disposition de ces personnes.

La commande comprend des programmes de Chicago, notamment une aide au logement, des ressources d'apprentissage en ligne et un fonds de 100 millions de dollars pour aider les petites entreprises. Lightfoot dit que Chicago est une ville sanctuaire qui ne pèse pas sur le statut de citoyenneté pour fournir des services urbains aux gens.

– Personnel WBEZ

9 h 41 Les cas dans l’Indiana dépassent les 5 000

Les responsables de la santé de l'Indiana ont signalé aujourd'hui 5 507 cas confirmés de COVID-19, soit une augmentation de 569 par rapport à lundi. Le département de la santé de l'État de l'Indiana fait également état de 173 décès, soit 34 de plus que la veille. À ce jour, le comté de Lake compte 11 décès, contre 8, avec 418 cas positifs, en hausse de 49.

– Michael Puente

9 h 35 Les Noirs représentent 42% des décès par coronavirus en Illinois

De nouvelles données pour l'ensemble de l'État de l'Illinois montrent que le coronavirus a frappé le plus durement les Noirs. Le département de la santé publique de l'État signale que, parmi les personnes décédées jusqu'à présent, 42% sont des Noirs, bien que les Noirs ne représentent que 15% de la population de l'Illinois.

Les données donnent un aperçu à l'échelle de l'État d'un problème signalé par WBEZ dimanche: le nombre alarmant de décès COVID-19 parmi les Noirs de Chicago et du comté de Cook.

Plus généralement, les nouvelles données à l'échelle de l'État montrent également que les Illinoisans âgés de 50 à 59 ans se sont révélés les plus positifs, mais ce groupe représente une fraction des décès. La plupart des décès par COVID-19 sont survenus chez des personnes de 60 ans et plus.

– Tony Arnold et Dave McKinney

8 h 19 Des responsables résistent aux appels pour libérer des milliers de détenus de l’Illinois

Les responsables de l'Illinois repoussent les groupes de défense des droits civiques qui disent que l'État devrait libérer plus de 10 000 prisonniers afin d’empêcher la propagation du COVID-19 derrière les barreaux. Les groupes ont déposé des plaintes accusant l'Illinois de ne pas agir assez rapidement pour arrêter la propagation de la maladie dans les prisons.

Mais les avocats de l'État affirment qu'une telle libération de masse menacerait la sécurité publique. Et ils disent que l'Illinois a déjà pris des mesures pour résoudre le problème.

6 avril

15 h 01 Pritzker dit que plus d’EPI sont en route alors que l’Illinois enregistre plus de 1000 nouveaux cas de COVID-19

Les responsables de la santé publique ont annoncé 33 décès supplémentaires parmi 1 006 nouveaux cas identifiés de COVID-19 dans l'Illinois aujourd'hui, alors que le nombre de cas se rapproche de 12 300 avec plus de 300 décès.

Le gouverneur JB Pritzker a déclaré que l'Illinois s'est concentré sur l'obtention de millions de pièces supplémentaires d'équipements de protection individuelle, affirmant que l'État brûle actuellement rapidement – plus de 1,5 million de masques N95 en seulement 10 jours, par exemple. L'État a dû chercher dans le monde entier pour obtenir l'équipement dont il avait besoin, car Pritzker a déclaré que le gouvernement fédéral n'avait pas fourni l'équipement demandé par l'Illinois à un stock national.

Alors que l'État entame sa troisième semaine d'ordonnance de séjour à la maison de Pritzker, le directeur du département de la santé publique, le Dr Ngozi Ezike, a averti que les résidents de l'Illinois ne devraient pas prendre le temps plus chaud attendu mardi comme une invitation à se rassembler à l'extérieur. Elle a dit que cela pourrait faire reculer l'État dans sa lutte contre le virus.

– Angela Rozas O’Toole

14 h 55 Lightfoot qualifie les taux de mortalité noire de « dévastateurs »

La mairesse de Chicago, Lori Lightfoot, a déclaré aujourd'hui qu'elle ordonnait à tous les fournisseurs de soins de santé à Chicago de fournir à la ville des informations démographiques complètes pour chaque patient COVID-19, à la suite d'un rapport de la WBEZ montrant que les victimes du nouveau coronavirus ici sont de manière disproportionnée noires.

« Nous sommes tous ensemble dans cette crise », a déclaré Lightfoot. « Mais nous ne vivons pas cette crise de la même manière. »

Le maire a déclaré que la mairie partagerait cette information avec le public.

Sa commande crée également une équipe d'intervention rapide en matière d'équité raciale pour travailler avec des groupes communautaires afin de remédier aux inégalités d'espérance de vie. WBEZ a rapporté que si les Chicagoiens noirs représentent 29% de la population de la ville, ils représentent 50% des cas de COVID-19 dans la ville et 70% des décès liés au COVID-19.

– Cate Cahan

9 h 34 Un virus frappe les travailleurs des bâtiments Target, Walmart et Amazon locaux

Alors que le nombre de caisses locales COVID-19 augmente, les travailleurs de la vente au détail, de l'entrepôt et de la livraison dans la région de Chicago tombent malades et meurent même.

Deux employés dans les magasins Target – au 1154 S. Clark St. et au 2656 N. Elston Ave. – testé positif pour COVID-19, selon les rapports publiés.

Au magasin Walmart près de la 95e rue et de l'avenue Western à Evergreen Park, deux travailleurs sont décédés de COVID-19, confirme Walmart. Le magasin reste ouvert après une intensification des efforts de nettoyage et de stérilisation. Walmart dit qu'aucun des employés n'était dans le magasin depuis « plus d'une semaine ». À l'échelle nationale, l'entreprise limite désormais le nombre de personnes autorisées dans ses magasins.

Les travailleurs d'une installation de livraison d'Amazon dans le sud-ouest de Chicago ont organisé ce qu'ils appellent des « grèves de sécurité » – quatre la semaine dernière. C'est après un deuxième cas confirmé de COVID-19 dans l'installation. Les travailleurs demandent à Amazon de fermer l'usine pendant deux semaines et de payer les travailleurs pour que le bâtiment puisse être nettoyé. Amazon dit qu'il prend des « mesures extrêmes » pour assurer la sécurité des personnes et offrir de nouveaux avantages en matière de santé et de rémunération aux travailleurs.

– Linda Lutton

6 h 31 Poursuite: libérer certains détenus de la prison du comté de Cook alors que le virus se propage

Alors que le COVID-19 se répand dans la prison du comté de Cook, les défenseurs demandent la libération des détenus âgés et vulnérables sur le plan médical. Bill Healy / WBEZ

Les avocats des détenus de la prison massive du comté de Cook poursuivent le shérif Tom Dart devant un tribunal fédéral, pour obtenir la libération immédiate des personnes âgées et des personnes médicalement vulnérables alors que le COVID-19 se propage rapidement dans l'établissement. Le recours collectif, déposé le 3 avril, allègue qu’aucune des mesures critiques pour atténuer la propagation du COVID-19 n’est disponible « pour environ 4 660 détenus.

« Vous ne pouvez tout simplement pas emprisonner des personnes dans des conditions qui les exposent à un risque intolérable de maladie et de mort », a déclaré Charlie Gerstein, avocat au Civil Rights Corps de Washington D.C., dans un communiqué de presse.

Parmi les autres organisations à l'origine du procès, on compte le Chicago Community Bond Fund, le cabinet d'avocats de Chicago Loevy & Loevy et le MacArthur Justice Center de la Northwestern University. Dans un communiqué publié dimanche, le bureau de Dart a qualifié le procès de « non informé » et « contre-productif » pour lutter contre la pandémie. Hier, selon le bureau, 234 détenus et 78 membres du personnel avaient été testés positifs pour le virus.

– Chip Mitchell

5 avril

17 h 50 Les rapports sur le viol sont tombés alors que les Chicagoans se sont réfugiés, mais les défenseurs avertissent que les chiffres peuvent être trompeurs

Alors que les Chicagoois intensifiaient leur lutte contre le coronavirus mortel le mois dernier, la ville a vu une forte baisse des signalements d'agressions sexuelles. Mais les défenseurs des survivants avertissent que la baisse pourrait être trompeuse.

Chicago, cette année, avait rapporté en moyenne 29 incidents d'agression sexuelle criminelle par semaine jusqu'au 14 mars, selon le portail de données de la ville. Au cours de chacune des deux semaines suivantes, cependant, le nombre était de 14.

Des responsables de la YWCA Metropolitan Chicago, un organisme à but non lucratif qui cherche à autonomiser les femmes, ont déclaré qu'il y avait une forte baisse du nombre d'appels de plaidoyer contre les agressions sexuelles des hôpitaux vers une ligne d'assistance téléphonique pour les crises de viol que l'organisation gère pour le côté sud de Chicago et certaines banlieues. Ces appels étaient en moyenne d'une quinzaine par semaine, mais sont tombés à 5 au cours de la semaine qui a commencé le 14 mars, selon les responsables.

Loren Simmons, l'officier en chef de l'habilitation du YWCA, a déclaré que les changements pourraient provenir des Chicagoans tenant compte des conseils de rester à la maison pour lutter contre la propagation du COVID-19. Elle a déclaré que les auteurs de violences sur les lieux de travail et dans d'autres lieux en dehors du domicile ont désormais un accès réduit aux victimes potentielles.

Mais elle a dit que les perches attaquent souvent les membres de leur propre foyer et, maintenant, plus de victimes pourraient éviter l'hôpital parce qu'elles ont peur d'être exposées au virus.

« Il y a très peu d'endroits où s'échapper », a déclaré Simmons. « Vous ne pouvez pas aller dans un Starbucks ou un Dunkin Donuts. Vous ne pouvez pas aller dans un refuge car ils sont à pleine capacité. Vous êtes donc presque obligé de rester dans cette maison avec votre agresseur. « 

– Chip Mitchell

16 h 29 Pritzker commente les décès disproportionnés parmi les Noirs

Le gouverneur de l'Illinois, JB Pritzker, a déclaré aujourd'hui qu'il était « profondément préoccupé » par le fait que COVID-19 tue des Afro-Américains à un rythme disproportionné. Une analyse WBEZ a révélé que 70% des Chicagoans décédés du coronavirus étaient noirs.

« J'ai vu ces statistiques, non seulement pour l'Illinois, mais aussi pour le Michigan et pour quelques autres États où c'est également vrai », a déclaré le gouverneur.

Pritzker a noté que la réponse de l'Illinois à la pandémie a inclus la réouverture de deux hôpitaux dans les communautés minoritaires. Mais il a ajouté: « Il est difficile de rattraper des décennies, franchement, peut-être des siècles, d'inégalités » dans les soins de santé.

– Dan Mihalopoulos

14 h 46 31 morts, 899 nouveaux cas de COVID-19 en Illinois

Les responsables de l'État de l'Illinois ont annoncé 31 nouveaux décès et 899 nouveaux cas identifiés de coronavirus cet après-midi, ce qui porte le total de l'état à 274 décès et 11 256 cas positifs. Dans un communiqué, des responsables ont déclaré que 19 de ces décès étaient survenus dans le comté de Cook.

14h00. Le zoo de Brookfield annonce des licenciements temporaires de personnelLe zoo de Brookfield a mis un tiers de son personnel en mise à pied temporaire sans rémunération, car l'organisme à but non lucratif fait face à l'épidémie de coronavirus. L'annonce est venue aujourd'hui de la Chicago Zoological Society, qui gère le zoo.

Le zoo n'a pas précisé le nombre de membres du personnel touchés par l'action, qui a pris effet samedi. Le zoo de Brookfield est fermé depuis le 19 mars. Il indique que les licenciements n'affectent pas le personnel qui « assure la santé et le bien-être » des animaux du zoo.

« C'est une situation très difficile et difficile », dit la société zoologique dans le communiqué. Il ajoute que les travailleurs licenciés continueront de recevoir des prestations médicales et autres « pendant une certaine période » et que la durée des licenciements n'est pas connue.

12 h 50 Lightfoot prête la page Instagram aux artistes locaux

Aujourd'hui, les abonnés du fil Instagram du maire de Chicago, Lori Lightfoot, ont un avant-goût des arts et de la culture de la ville tout en restant chez eux. Le maire a cédé son espace à des artistes de Chicago, dont l'ensemble gagnant de Grammy Third Coast Percussion, le poète et chanteur Jamila Woods et le DJ Steve « Silk » Harvey. Ils font des performances tout au long de la journée.

L'objectif est de faire connaître le nouveau fonds de secours « Arts For Illinois » de plusieurs millions de dollars lancé la semaine dernière. Le fonds accorde des subventions aux artistes et aux groupes touchés par les fermetures et les annulations de COVID-19. Lightfoot, rejointe par sa femme et la première dame de la ville, Amy Eshleman, a déclaré aujourd'hui dans un message vidéo sur Instagram: « Au cours de ces dernières semaines, Amy et moi avons apprécié plus que jamais nos artistes qui nous ont nourris et divertis pendant que nous suis resté à la maison et a sauvé des vies. « 

Cette dernière partie est un clin d'œil, bien sûr, à la vidéo désormais virale de Lightfoot « Restez à la maison, sauvez des vies ». Le maire demande des dons au « Fonds de secours Arts for Illinois » lors du message vidéo qui, la semaine dernière, avait recueilli plus de 4 millions de dollars, selon les responsables de la ville.

– Carrie Shepherd

12 h 30 Décès d’un deuxième détenu à la prison de Stateville

Un deuxième détenu de la prison de Stateville dans l'Illinois est décédé des suites de COVID-19. Le bureau du coroner du comté de Grundy a annoncé ce matin le décès de Ronald Rice, 66 ans. Il est décédé à l'hôpital Morris, où il était soigné.

Rice était un meurtrier condamné purgeant une peine de 80 ans à la prison de Joliet. Il y a 60 cas de coronavirus parmi les détenus à Stateville, ont indiqué aujourd'hui les responsables de la santé publique. Depuis le premier décès de COVID-19 à la prison le mois dernier, les détenus et les familles ont exprimé leurs inquiétudes au sujet de l'épidémie de virus là-bas.

– Personnel WBEZ

10 h 44 70% des décès dus au virus de Chicago concernent des résidents noirs

Le virus COVID-19 tue des résidents noirs dans la ville et le comté de Cook à des taux disproportionnellement élevés, selon les premières données analysées par WBEZ.

Les résidents noirs représentent 29% de la population de Chicago mais représentent 70% des décès dus au COVID-19, selon les données du bureau du médecin légiste du comté de Cook. Dans tout le comté, les Noirs représentent 23% de la population mais 58% des décès par virus.

Le 4 avril

17 h 50 Les policiers de Chicago qui appliquent l’ordre de rester à la maison de Pritzker écrivent seulement 10 billets et effectuent 3 arrestations

La police de Chicago a procédé à trois arrestations liées à la violation de l’ordre de séjour à domicile du gouverneur JB Pritzker. Bill Healy / WBEZ

Les policiers de Chicago ont généralement évité d'écrire des billets ou de procéder à des arrestations pour faire respecter une ordonnance du gouverneur de l'Illinois JB Pritzker qui interdisait les rassemblements non essentiels de plus de 10 personnes, selon les chiffres du département couvrant les 10 jours jusqu'à vendredi.

L’ordonnance est entrée en vigueur le 21 mars. Quatre jours plus tard, après que les habitants de Chicago ont profité du temps printanier et rempli certains parcs locaux et le bord du lac de la ville, le surintendant de la police intérimaire. Charlie Beck a averti que les personnes qui n’auraient pas tenu compte des ordres de la police de ne pas se rassembler et de rester chez elles se verraient délivrer des billets.

Depuis ce jour, les officiers de police ont documenté 1 039 ordres de dispersion mais n'ont émis que 10 citations, selon l'officier Steve Rusanov, un porte-parole de la police. Le nombre d'arrestations liées à la violation de l'ordre de Pritzker n'est que de trois, a-t-il déclaré.

Un officier de patrouille de South Side, qui a demandé à garder l'anonymat par souci de son travail, a déclaré que « les gens perdent leur emploi et n'auraient pas d'argent pour payer un billet de 500 $ ».

L'officier a ajouté que sa santé pourrait dépendre de la proximité qui pourrait être nécessaire pour faire signer la citation par un contrevenant, sans parler de l'arrestation de celui qui a refusé.

« Personne que je connais n'écrit ces billets », a déclaré l'officier.

– Chip Mitchell

17 h 28 Pritzker: le gouvernement fédéral aurait dû pousser tous les États à adopter des ordonnances de séjour à domicile

Le gouverneur démocrate de l’Illinois, JB Pritzker, a déclaré aujourd’hui que chaque gouverneur de l’État aurait dû émettre un ordre de séjour au foyer pour lutter contre l’épidémie de coronavirus et a accusé le gouvernement fédéral de ne pas faire tout ce qui était en son pouvoir pour que cela se produise.

« Si vous regardez certains de nos États frontaliers qui sont simplement allés rester chez eux ou qui ne sont même pas encore allés chez eux, alors cela a évidemment un effet sur l'Illinois », a déclaré Pritzker lors de ses nouvelles quotidiennes de l'après-midi. conférence.

3 avril

15 h 02 L'hôpital de campagne de McCormick Place se prépare pour les patients atteints de COVID-19Le gouverneur de l'Illinois, JB Pritzker, et la mairesse de Chicago, Lori Lightfoot, ont visité aujourd'hui le soi-disant « établissement de soins alternatifs » ou hôpital de campagne en construction au McCormick Place Convention Center, où les travailleurs en casques de sécurité se tenaient à plusieurs pieds l'un de l'autre, en regardant.

Pritzker a remercié avec joie une foule d'équipes qui ont aidé à créer le site, construisant 500 lits et des chambres de fortune en seulement une semaine pour accueillir les patients COVID-19 non aigus. McCormick pourra accueillir 3 000 patients d'ici la fin du mois, a-t-il déclaré. Mais il a également offert une évaluation sobre des raisons pour lesquelles la station devait être construite, affirmant qu'il y avait une possibilité réelle que la propagation du virus « puisse submerger » les installations médicales existantes disponibles dans l'État, comme cela s'est produit en Italie et ailleurs.

Pritzker a également donné de nouveaux décomptes pour la propagation dans l'Illinois, déclarant que 53 autres personnes sont mortes, pour un total de 210 décès depuis le début de l'épidémie. Ces décès ont été inclus dans 1 209 autres cas identifiés annoncés aujourd'hui, pour un total de 8 904 cas à travers l'État.

Et comme le gouvernement fédéral envisage de suggérer que les gens portent des masques lorsqu'ils sont en public, Pritzker a arrêté de délivrer un tel ordre. Mais il a dit que c'est une « bonne idée » pour les résidents d'utiliser des masques lorsqu'ils doivent sortir en public, comme dans les épiceries ou autres déplacements nécessaires.

– Angela Rozas O’Toole

14 h 33 Le comté de Cook ferme une salle d’urgence et change de personnel pour se préparer à la montée subite attendue du COVID-19

Le système de santé géré par le comté de Cook suspend temporairement certains services à son hôpital Provident, un petit point d'ancrage communautaire du côté sud, pour redéployer du personnel ailleurs.

Le service des urgences, l'unité de soins intensifs et les salles d'opération seront fermés, a déclaré une porte-parole du système de santé dans un communiqué. Les travailleurs de la santé de Provident sont transférés dans d'autres parties du système de santé, à savoir son hôpital phare John H. Stroger Jr. dans le Near West Side, pour traiter une augmentation attendue du nombre de patients atteints de COVID-19. Stroger est le plus grand filet de sécurité médicale de la région pour les personnes qui n'ont pas d'assurance maladie.

La clinique externe de Provident et environ 25 lits d'hôpital resteront ouverts. Le comté pourrait plus tard utiliser des lits vides à Provident pour les patients COVID-19 de faible acuité, et d'autres patients de faible acuité qui n'ont pas le virus, afin de réduire le nombre de cas à Stroger. Cela dépendra de l'augmentation du nombre de travailleurs de la santé, a déclaré la porte-parole du système de santé du comté. Le comté de Cook a demandé de l'aide au personnel de l'État.

– Kristen Schorsch

7 h 37 Les hôpitaux de l’Illinois se précipitent pour embaucher des médecins et des infirmières pour la flambée prévue de cas de COVID-19

Alors que l'Illinois s'attend à ce que le nombre de cas de coronavirus – et d'hospitalisations des patients les plus malades – augmente dans les semaines à venir, les hôpitaux se pressent pour recruter du personnel.

Le Dr Jay Chauhan, président de la Chicago Medical Society, qui représente les médecins, se tourne vers l'Italie, où des dizaines de médecins sont décédés et où de nombreux scores ont été infectés et incapables de travailler.

« Donc, ce qui nous inquiète, c'est que si cela se vérifie ici, nous allons avoir une pénurie de main-d'œuvre », a déclaré Chauhan.

– Kristen Schorsch et Mariah Woelfel

2 Avril

15:00. Les représentants de l’État signalent 715 nouveaux cas, 16 décès supplémentaires

Les responsables de la santé publique de l'Illinois ont signalé 16 décès supplémentaires associés à COVID-19 aujourd'hui et identifié 715 cas supplémentaires, portant le total de l'état à 7 695 cas et 157 vies perdues.

Le gouvernement est arrivé alors que le gouverneur JB Pritzker a annoncé que l'État avait « épuisé » ce qui pouvait être fait administrativement pour limiter la propagation de la pandémie, et a exhorté les résidents à ralentir davantage l'épidémie dépendrait du respect par les résidents de l'Illinois du « séjour à la maison » de l'État.  » commande.

Pritzker a également annoncé que l'État prévoyait un quatrième « poste médical » sur le terrain pour aider à fournir plus d'espace aux patients non aigus qui contractent le COVID-19, à construire à l'hôpital Westlake de Melrose Park, qui fournirait 230 lits supplémentaires. De plus, des hôpitaux de campagne sont en construction à McCormick Place et dans des installations à Elgin et Blue Island.

– Angela Rozas O’Toole

14 h 28 Le personnel affirme que les conditions ne sont pas sécuritaires dans les collèges municipaux après le décès d’un travailleur de COVID-19

Un employé de bureau du Wright College, qui fait partie des City Colleges de Chicago, est décédé après avoir contracté COVID-19. Marc Monaghan / WBEZ

Les employés du Wright College, l'un des City Colleges de Chicago, pleurent la mort d'une employée de bureau du campus, Carmelita Cristobal, décédée des complications de COVID-19 le 30 mars.

« Si vous aviez besoin d'aide, elle vous a aidé », a déclaré Audrey Butler, vice-présidente exécutive du syndicat des employés de bureau. Elle a travaillé avec Cristobal, qui avait 71 ans, pendant des années. Butler a déclaré que le mari de Cristobal avait également contracté le virus.

Les employés des City Colleges accusent les dirigeants des City Colleges de ne pas avoir assuré la sécurité des employés. Les dirigeants syndicaux représentant le corps professoral et le personnel d'aujourd'hui ont brossé un tableau chaotique des protocoles de sécurité dans les sept collèges.

Les responsables des City Colleges ont nié qu'ils mettaient d'autres employés en danger.

« Soyez assuré que depuis le début de COVID-19, les City Colleges ont suivi la direction et les conseils du Département de la santé publique de Chicago sur toutes les questions relatives à COVID-19 et ont demandé des conseils spécifiques, des commentaires et l'approbation du CDPH sur toutes les actions liées à COVID. et les communications et continuera de le faire tout au long de cette pandémie « , a déclaré la porte-parole Katheryn Hayes dans un communiqué.

– Kate McGee

12 h 25 Des groupes de défense des droits civils poursuivent pour la libération immédiate des détenus de l’Illinois

Alors que COVID-19 se propage derrière les barreaux, une épidémie à la prison de Stateville a déjà fait un mort, plus d'une douzaine d'hospitalisations et plusieurs hommes sous respirateurs.

Depuis des semaines, les défenseurs des droits de l'homme réclament la libération massive des prisonniers afin de réduire l'impact et la propagation du coronavirus derrière les barreaux.

« La réalité de Stateville aurait pu être évitée si le gouverneur et le [the Illinois Department of Corrections] avait agi avec l'urgence et la portée requises pour atténuer le préjudice imminent « , lit-on dans le procès.

Le bureau du gouverneur de l'Illinois JB Pritzker n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires, mais Pritzker a déclaré lors de conférences de presse que l'État avait examiné des cas de délinquants de bas niveau en prison et avait libéré au moins 300 personnes. sur le fonctionnement du processus d'examen et sur les critères utilisés.

– Shannon Heffernan

10 h 52 Décès d’un officier des stupéfiants du CPD avec COVID-19

L'officier de police de Chicago, Marco Di Franco, 50 ans, est décédé la nuit dernière des complications du COVID-19, a indiqué la police. Le vétéran de 21 ans a travaillé dans la division des stupéfiants. Il laisse dans le deuil sa femme et ses deux enfants, âgés de 7 et 10 ans, selon le surintendant intérimaire du CPD. Charlie Beck.

Le frère de Di Franco travaille également dans la division des stupéfiants, a déclaré Beck.

La mort est la première mort de la maladie parmi les flics de la ville. Hier, 62 officiers assermentés de Chicago et deux employés civils du CPD avaient confirmé des cas de COVID-19, selon le CPD.

Beck a déclaré que l'agent avait contracté le virus la semaine dernière et avait été hospitalisé au cours du week-end. Il avait déjà eu des problèmes de santé.

Une source policière, qui souhaitait garder l'anonymat par souci de son travail, a déclaré que le policier travaillait au poste de patrouille de Jefferson Park et que son bureau avait été aseptisé la semaine dernière en raison de la maladie du policier.

– Chip Mitchell

8 h 10 Les Chicagoans pourraient être confrontés à une pandémie sans eau courante à la maison

Un véhicule du Chicago Department of Water Management à l'extérieur de l'usine de purification d'eau de Jardine. Certaines familles de Chicago pourraient être confrontées à la pandémie de COVID-19 sans eau, selon les rapports et analyses de WBEZ et The Chicago Reporter. Manuel Martinez / WBEZ

Un nombre inconnu de résidents les plus vulnérables de Chicago pourrait ne pas être en mesure de se laver les mains à la maison, une défense clé contre la propagation croissante du coronavirus, car leur eau avait été fermée par la ville en raison de factures impayées, de la WBEZ et de The Chicago Reporter a appris.

L'administration du maire Lori Lightfoot a reconnu mercredi qu'elle travaillait toujours pour déterminer combien de personnes dans la ville pourraient être sans eau et ce qu'elles peuvent faire à ce sujet.

La ville a instauré un moratoire temporaire sur les coupures d’eau dans les premiers jours de l’administration de Lightfoot, mais cette décision n’a pas prévu de reconnecter les services.

« Afin d'assurer la santé et la sécurité des résidents, la Ville travaille en partenariat avec des défenseurs et des organisations communautaires afin d'élaborer un plan pour aider les résidents qui n'ont peut-être pas accès à l'eau dans leurs maisons », a déclaré Hali Levandoski, porte-parole. avec le bureau du maire.

« Les gens qui ont besoin d'un accès immédiat peuvent appeler le 311 pour obtenir de l'aide », a déclaré Levandoski, mais cela ne signifierait pas nécessairement que le service d'eau serait rétabli. La ville aiderait à fournir l'accès à l'eau de plusieurs autres manières, a-t-elle dit, sans préciser.

– Maria Ines Zamudio, Fernando Diaz et Alden Loury

le premier avril

19 h 05 Les artistes et les organisations culturelles de l’Illinois peuvent demander une aide financière par le biais de l’État

Le maire de Chicago, Lori Lightfoot, et le gouverneur de l'Illinois, JB Pritzker, ont annoncé aujourd'hui un nouveau fonds de plusieurs millions de dollars composé d'argent public et privé pour aider à soulager le secteur culturel. Le Fonds de secours Arts for Illinois est ouvert aux artistes individuels et aux organisations à but non lucratif. Les personnes qui peuvent démontrer des difficultés économiques en raison de la pandémie peuvent demander une subvention unique de 1 500 $. L'allégement pour les organismes sans but lucratif varie de 6 000 à 30 000 $.

« C'est pour les arts de tous types, c'est les poètes, c'est les peintres, c'est les éclairagistes, c'est les acteurs, c'est les danseurs », a déclaré Mark Kelly, commissaire du Département des affaires culturelles et des événements spéciaux de Chicago (DCASE). Le ministère a contribué 1 million de dollars au fonds et contribue à l'administration.

March 31

2:53 p.m. Pritzker extends “stay-at-home” order until April 30 as COVID-19 cases climbIllinois Gov. JB Pritzker today extended his order for residents to stay home until April 30, adding weeks to the directive he gave as numbers of coronavirus cases continue to climb.

The order will mean schools remain closed until at least the end of the month. Pritkzer said he decided to extend the order, which was originally issued March 21 and had been set to expire on April 7, because hospitals could face capacity issues in the weeks to come as COVID-19 cases are expected to surge.

“From all the modeling that we’ve seen, our greatest risk of hitting capacity isn’t right now, but weeks from now,” Pritzker said. “We must not let up now.”

As of March 30, Pritzker said 35% of ICU beds across the state and 24% of the ventilators are occupied by COVID-19 patients, though he said the state is working on expanding bed space and getting more equipment. Illinois state officials also announced 26 new deaths attributed to coronavirus today and 937 new identified cases, bringing the total to 99 deaths and 5,994 cases.

2:24 p.m. Hourly health care workers ask for hazard pay, better conditions

Low-paid health care workers in Chicago are demanding higher pay and improved working conditions as coronavirus cases continue to flood hospitals.

Union stewards said the state should allocate portions of a recent $2-trillion federal stimulus package to help increase pay.

Candice Martinez, who said she makes $14.80 cleaning rooms at Northwestern Memorial Hospital, said she feels that maintenance employees are at the bottom of the list when it comes to workplace protections. She said she is currently quarantined at home with coronavirus after not being given proper protective masks when cleaning COVID-exposed rooms.

Northwestern officials did not immediately respond to a request for comment.

2:02 p.m. Pritzker to announce extension of “stay-at-home” order

Illinois Gov. JB Pritzker is expected to extend his statewide order for residents to stay at home.

A source with knowledge of the decision tells WBEZ the order will be extended through April 30.

His order will also apply to schools.

2:00 p.m. College students show support for campus workers missing pay

College students and workers across the Chicago area are holding virtual rallies to urge their school administrations to make up lost wages for dining and service workers. Many employees are not currently working because campuses are closed due to the coronavirus outbreak.

Students at Northwestern University planned to hold their rally at 3:30 this afternoon. Students at Dominican, Loyola and DePaul universities will hold virtual rallies over the next week.

“My kids and I are barely surviving this pandemic, with no income,” said Yasmin Vinalay, a cook at DePaul University’s Lincoln Park campus. “The government stimulus package will help many people, but we can’t wait a month or more to pay rent or feed our families.”

The University of Chicago says it will continue to pay dining workers and other subcontracted staff during the pandemic.

1:41 p.m. Northwestern Medicine announces COVID-19 drug trial

Northwestern Medicine in Chicago has enrolled participants in a new clinical drug trial for COVID-19, making it one of 50 sites around the country doing so. They’re testing a drug called remdesivir, which was originally developed to treat Ebola. It’s been discovered to have antiviral activity against coronaviruses in animal models, including MERS and the virus that causes COVID-19 disease.

The trial will study if the drug is safe and effective for adult patients in the hospital diagnosed with COVID-19. The first Chicago-area patient to receive the drug is an 89-year-old man currently in intensive care. Participants receive a placebo drug or remdesivir once a day for at least 10 days and will be evaluated for 30 days. Taiwo said the study will last three years but results may come in sooner.

“It puts something in our hands that we can investigate in a rigorous fashion in the quest for therapies that may be effective and widely adopted to treat the pandemic,” said Babafemi Taiwo, chief of infectious diseases at Northwestern University Feinberg School of Medicine.

1:12 p.m. Cook County expecting more financial strain on its public health system

Views of John H. Stroger, Jr. Hospital on March 6, 2020. Due to the spread of COVID-19, Cook County Board President Toni Preckwinkle said more patients will require Stroger’s intensive services. Manuel Martinez / WBEZ

Cook County Board President Toni Preckwinkle said today the COVID-19 pandemic will have a “profound impact” on the county’s bottom line.

That’s because the county’s public health system makes up nearly half of the government’s $6.2 billion budget. The health system, which already treats more than half of all the uninsured people in the region, has less money flowing in after stopping elective surgeries but is spending more during the pandemic.

“We’re going to have considerably more patients in our hospital who are uninsured and who require the intensive services of Stroger,” Preckwinkle said, referring to the health system’s main hospital, John H. Stroger Jr. on the Near West Side. The health system plans to apply for any federal reimbursement that might become available.

Even before the pandemic, the health system’s finances were rocky. Leaders there have said they expected to provide nearly $600 million in medical care this year that they will not get paid for.

1:02 p.m. Chicago books 274 hotel rooms for first responders

Chicago Mayor Lori Lightfoot announced today that the city will begin providing 274 hotel rooms this week to help first responders avoid bringing the deadly coronavirus home to their families.

Lightfoot said the city struck a deal with Chicago-based Oxford Capital Group, the operator of Hotel Essex, to provide the rooms at that upscale inn, 800 S. Michigan Ave.

The rooms are not for individuals who require quarantine or isolation due to COVID-19 exposure or for individuals who have tested positive for the virus

10:42 a.m. Indiana cases pass the 2,000 mark

Health officials said this morning that 14 more people have died in Indiana from coronavirus-related illnesses, increasing the state’s virus death toll to 49 as its confirmed cases surged past 2,000. The Indiana State Department of Health says the state’s number of confirmed cases of COVID-19 grew by 374 to 2,159, following corrections to the previous day’s total.

Five of Indiana’s 14 new deaths involved Indianapolis residents and four were from Lake County, near metro Chicago. Lake County now has 146 cases.

8:03 a.m. Asian Americans feel the bite of prejudice

Soukprida Phetmisy Wilbur, says she has experienced more anti-Asian attacks during the past two weeks of the COVID-19 crisis than she has in 10 years. Esther Yoon-Ji Kang / WBEZ

Since the coronavirus outbreak began, there have been reports in Chicagoland and nationwide of Asian Americans being verbally abused, spat on and physically attacked.

“I have experienced more of these incidents, back to back, in the last two weeks than I have in the entire last decade of my life,” says one Chicago woman.

30 mars

3:06 p.m. State reports 461 new cases and 8 additional deaths, including an inmate at Stateville Correctional Center

Illinois state officials announced 8 deaths and 461 new identified cases of the coronavirus this afternoon, bringing the state’s total to 73 deaths and 5,057 cases. One of those deaths was an inmate in the Stateville Correctional Center, officials said.

The Illinois Department of Health said 12 more incarcerated men at that facility are now hospitalized, including some on ventilators, and 77 others with symptoms are being isolated, along with 11 staff members.

Gov. JB Pritzker also publicly announced the development of an “alternate care facility” at McCormick Place Convention Center, which was first disclosed by the US Army Corps of Engineers over the weekend. The McCormick space could be used for “non-acute” patients who have COVID-19, if the expected surge in patients over the next weeks occurs. The state is also looking at building out additional space at Advocate Sherman Hospital in Elgin and MetroSouth Medical Center in Blue Island if needed, Pritzker said.

Pritzker also complained that the federal government continues to fail in sending personal protective equipment the state needs. He says shipments from the federal government have been coming in, but “pale” in comparison to what the state has asked for and is buying on its own.

1:56 p.m. Macy’s halting paychecks as sales plummet

Macy’s says it will stop paying tens of thousands of employees who were thrown out of work when the chain closed its stores in response to collapsing sales due to the coronavirus pandemic, according to a statement released today.

The majority of its 130,000 employees nationwide will still collect health benefits, but the company says on its website today that it’s transitioning to an “absolute minimum workforce” needed to maintain basic operations.

Macy’s closed its namesake and Bloomingdale’s stores earlier this month. The company has more than 20 Macy’s and Bloomingdale’s locations in Illinois, including the Macy’s (formerly Marshall Field’s) store on State Street in Chicago.

1:42 p.m. Indiana cases approach 1,800

Health officials said today there are now 1,786 COVID-19 cases in Indiana, 272 more than March 29. Three more deaths were reported, for a total of 35.

Northwest Indiana has 125 cases and two fatalities. The majority of the confirmed cases are in Lake County.

12:47 p.m. Chicago Public Schools’ remote learning plan limited by the city’s digital divideChicago Public Schools will officially begin remote learning starting April 13, officials announced today.

Since school communities have varying tech capabilities and internet access, CPS is directing each school to develop its own remote learning plan. Plans will include daily digital as well as paper assignments.

Within the next two weeks, the school district said it will distribute more than 100,000 devices to its highest-need students. Still, officials recognize that the city’s digital divide is so great it would be impossible to erase it in weeks or even months.

10:03 a.m. Musician John Prine critically ill

Singer-songwriter John Prine, a Maywood native who was a major force in Chicago’s folk music scene, has been placed on a ventilator while being treated for COVID-19-type symptoms. A message posted on Prine’s Twitter page Sunday said the singer of “Angel from Montgomery,” “Sam Stone” and other songs has been hospitalized since March 26 and his condition worsened over the weekend, his family said.

Prine’s wife and manager Fiona Whelan Prine earlier this month said that she had tested positive for the coronavirus. She said the couple were quarantined and isolated from each other. The 73-year-old Prine has twice fought cancer.

8:31 a.m. When laid-off food workers don’t have enough to eat

Chicago restaurants are rallying around their employees who are out of work due to closings forced by the coronavirus outbreak. Today, some restaurants will launch an initiative to make and distribute food boxes for workers having trouble makings ends meet.

One of celebrity chef Rick Bayless’s restaurants that’s currently closed, Frontera Grill, will host an operation paying laid-off workers to make 30-pound boxes of food, including produce, bread and meat. The boxes will be available for pickup at restaurants throughout the city. The plan is to process 800 boxes each week.

March 29

3:25 p.m. Illinois reports 1,105 new cases and 18 new deaths

State health officials today reported 1,105 new cases of coronavirus, bringing the current total to 4,596. It’s the biggest daily spike in new cases since the pandemic began. They also reported 18 additional fatalities, for a total of 65.

The deaths were men and women in their 40s to 90s. Eleven of the new deaths were in Cook County.

A biker travels through the Cranberry Slough Nature Preserve on September 20, 2019. For now, the Cook County Forest Preserves remain open. Manuel Martinez / WBEZ

Cook County Forest Preserves are staying open, but officials said today they’re closing public buildings and restrooms, and canceling events through May 11.

The shutdowns announced today also include six nature centers, the Swallow Cliff stairs in the Palos Preserves and all campgrounds.

“We are trying to keep open as many of our trails, lakes, woods and open fields as possible to serve as a respite from everything we all are facing,” said forest preserves General Supt. Arnold Randall.

But officials said more places will be closed if people don’t practice social distancing or forest preserves staff observe risky crowd conditions. The system has installed signs on trails and in parking lots reminding people to keep a safe distance from each other.

10:46 a.m. Pritzker: Expand Medicaid to cover COVID-19 treatment

Gov. JB Pritzker says Illinois has submitted waivers to expand residents’ access to Medicaid, the federal government’s health insurance program for poor people. Pritzker wants Medicaid coverage to be available to both uninsured and insured people for treatment if they’re diagnosed with the coronavirus. The state has submitted two federal waivers asking for more flexibility with Medicaid access.

Under Pritzker’s plan, Medicaid would cover the costs of COVID-19 treatment for every uninsured resident, regardless of income. And, Medicaid would be a backup for people who have insurance but need help covering out-of-pocket expenses for COVID-19 treatment.

8:20 a.m. Virus cases climbing at Cook County Jail

The number of coronavirus cases among people in custody at Cook County Jail continues to climb. Eighty-nine detainees have tested positive for the virus, the Cook County Department of Corrections and Cook County Sheriff’s Office reported Saturday night. They also reported that 12 sheriff’s office workers have tested positive. In addition, 92 detainees have test results that are pending.

March 28

6:45 p.m. Pritzker to temporarily ban reusable bags at stores, but Chicago still collecting plastic bag taxIllinois Gov. JB Pritzker announced today recommendations to help protect grocery store employees and shoppers against spreading the coronavirus.

Among the steps is a temporary ban on reusable grocery bags and the placement of physical shields for cashiers and baggers.

The state’s largest retail union wants Chicago to suspend its tax on plastic bags, but a spokesman for Mayor Lori Lightfoot said the city would only delay the time that retailers have to pay the tax.

Read the full story.

Elliott Ramos

5:50 p.m. Third West Chicago factory employee tests positive for COVID-19

A West Chicago factory temporarily closed for cleaning after a third worker tested positive for COVID-19.

Jel Sert, which employs over 1,000 workers, will disinfect some parts of the facility including common spaces like bathrooms and the cafeteria. The manufacturer of beverages and foods, including medical food, will reopen on March 31, the company said in a statement.

Workers told WBEZ at least a dozen workers were under quarantine. A machinist said employees work close together and some workers, including her, already have symptoms.

“We’ve had a few conversations with the company and came to a mutual agreement to ensure that our members have the support that they need during this unprecedented crisis,” said Izabela Miltko-Ivkovich, SEIU local 1 spokeswoman.

There are three shifts at Jel Sert and each shift has hundreds of workers, and many of them are Latino workers, said Cristobal Cavazos, who founded Casa DuPage Worker Center, a worker’s rights organization.

Cavazos said workers want the entire factory closed and disinfected. He said the workers are afraid they will infect their families too.

“This caused a big concern. I spoke with a worker and he was telling me, I live with my mother, my wife and my father. We are a non-nuclear family, as many Latino families are,” Cavazos said. “We are afraid. We are at risk of not only exposing not only ourselves but exposing our whole communities.”

María Ines Zamudio

3:24 p.m. Death of infant is first recorded in the world

Health officials say the latest COVID-19 deaths in Illinois include an infant, the first such case known in the world. Gov. J.B bringing the state’s total to 47. Officials also announced 465 new cases of coronavirus, bringing Illinois’ total to 3,491.

Mark LeBien

12:08 p.m. U of C to distribute 225,000 meals for local communities

The University of Chicago plans to prepare thousands of meals in their dining halls and distribute them to nearby residents during the pandemic. Marc Monaghan / WBEZ

Starting March 30, the University of Chicago is launching services to help residents and businesses in neighboring communities as they navigate the COVID-19 pandemic.

According to an announcement released today, the university will prepare at least 225,000 meals in their dining halls and distribute them to nearby residents over the next 10 weeks. That includes those living in Douglas, Grand Boulevard, Greater Grand Crossing, Hyde Park, Kenwood, Oakland, South Shore, Washington Park and Woodlawn.

“We know and have heard from local alderman and local residents that there is a deep immediate need to help families put meals on the table,” said Susana Vasquez, associate vice president of the university’s office of civic engagement.

Residents in need can look up distribution centers on the University’s website starting March 30 or reach out to their local alderman. The university is partnering with the Greater Chicago Food Depository to make sure residents are aware of available meals.

The university is also pledging to help local small businesses and nonprofits in those same neighborhoods as they try to stay afloat during this emergency. Eligible businesses could receive grants up to $7,500. Vasquez said the goal is to help smaller businesses as they await federal, state or local relief programs.

Kate McGee

11:30 a.m. Battered women’s shelters moving clients to hotels

Domestic violence prevention groups in Cook County are shifting victims to hotels from 12 shelters where residents share kitchens, bathrooms, dining halls and other closed spaces ideal for spreading the deadly coronavirus.

“We just can’t do enough social distancing in our shelters, the way they’re constructed, to make it safe for everyone,” said Amanda Pyron, executive director of the Chicago Metropolitan Battered Women’s Network.

Hotels could be better for social distancing. But traditionally they have not been ideal for keeping domestic violence victims safe during long stays. Advocates for victims say, now that hotels are desperate for business, they will be more willing to beef up security and set up protocols to keep abusers away.

10:42 a.m. McCormick Place could become makeshift hospital

McCormick Place, above, could be converted to a temporary hospital for COVID-19 patients. Manuel Martinez / WBEZ

The U.S. Army Corps of Engineers is looking into converting the massive McCormick Place on Chicago’s lakefront into a temporary hospital with up to 3,000 beds for patients with COVID-19.

Chief of Engineers Lt. Gen. Todd Semonite said March 27 that the Corps is exploring whether McCormick Place could be the proper environment for patients suffering at different levels.

“Our goal is to have that one done somewhere around the 24th of April,” he said of contracting plans at McCormick Place.

The convention space is available because dozens of events have been canceled due to the virus outbreak.

9:58 a.m. Indiana cases pass the 1,000 mark

Health officials in Indiana reported this morning that there are now 1,232 confirmed coronavirus cases, up from 981 yesterday. They also say there are 31 deaths, up from 24 the day before. There have been 88 confirmed cases in Northwest Indiana, and one fatality.

7:53 a.m. State urges “pass” or “incomplete” grades during school shutdown

The Illinois State Board of Education last night said so-called “remote learning days” will officially begin March 31. This means they will count as instructional days and school districts should have firm plans for schooling from home starting then. Districts can use up to five days for planning.

The state said schools can implement e-learning or remote learning plans that provide “students with instruction and access to educators through whatever means possible.” This is a nod to the reality that many districts and families do not have adequate access to technology.

During this period, the state is urging school districts to adopt grading models of pass or incomplete. Previously, the state had been less specific, saying that that student work done during the closure should only count if it improves a student’s grade.

Also March 27, the state officially canceled state standardized tests for the spring, including the SAT for high school juniors and tests for elementary school students in reading, math and science. The Constitution exam also is canceled.

The state has closed schools through April 7, but it’s unclear when they will reopen.

WBEZ’s blog to cover the coronovirus outbreak in Illinois went live on Jan. 24. Read earlier updates here.