Le dernier :

Selon le responsable de la santé publique du Canada, les dernières données nationales montrent qu'une augmentation continue des maladies graves dues au COVID-19 continue de mettre à rude épreuve les systèmes de soins de santé et les travailleurs du pays.

Coronavirus : ce qui se passe au Canada et dans le monde samedi

Le Dr Theresa Tam a déclaré samedi dans un communiqué que les taux hebdomadaires moyens d'admission dans les hôpitaux, y compris les unités de soins intensifs, continuent de grimper, même avec une légère baisse de l'ensemble des nouveaux cas.

Selon les chiffres de Tam, une moyenne de 4 167 patients atteints de COVID-19 étaient traités dans les hôpitaux canadiens chaque jour au cours de la semaine du 16 au 22 avril, soit une augmentation de 22% par rapport à la semaine précédente. Tam dit que cela comprend en moyenne 1 268 personnes nécessitant des soins intensifs chaque jour, soit 21% de plus que la semaine précédente.

Au cours de cette même période, le nombre moyen de nouveaux cas signalés chaque jour a chuté de 2,6%, ce qui, selon elle, est un signe que les efforts de santé publique et de vaccination réussissent.

Ce qui se passe partout au Canada

Dans Colombie britannique, la province a annulé une clinique de vaccination «éphémère» prévue par un country club exclusif de West Vancouver. Le Hollyburn Country Club avait envoyé un e-mail aux membres proposant aux personnes nées entre 1956 et 1981 de se faire vacciner avec des doses du vaccin AstraZeneca.

Manitoba a enregistré 276 nouveaux cas de COVID-19 et trois décès samedi.

Vendredi, les responsables de la santé publique ont élargi l'admissibilité au vaccin à toute personne de plus de 18 ans dans trois quartiers à risque de Winnipeg.

Ontario ont signalé 4 094 nouveaux cas et 24 décès supplémentaires alors que le nombre de patients dans les unités de soins intensifs et sous ventilateurs atteignait de nouveaux sommets.

Pendant ce temps, Peel Public Health a annoncé samedi qu'il avait partiellement fermé deux centres de distribution Amazon pour contrôler les épidémies de COVID-19.

Québec a confirmé 1 106 nouveaux cas et 13 décès supplémentaires.

Des gens sont vus à l'extérieur d'une clinique de dépistage du COVID-19 à Montréal samedi. (Graham Hughes / La Presse canadienne) Île-du-Prince-Édouard a imposé de nouvelles restrictions de voyage vendredi soir en raison de l'augmentation du nombre de cas de COVID-19 dans la région de l'Atlantique. Les personnes qui voyagent dans la région de l'Atlantique avec une exemption le jour même de l'obligation de s'isoler pendant 14 jours sont les plus touchées.

La province a annoncé samedi qu'elle élargissait l'admissibilité au vaccin aux résidentes enceintes.

Nouvelle-Écosse a enregistré 52 nouvelles infections, son deuxième plus grand nombre de nouveaux cas quotidiens depuis le début de la pandémie. Sur les cas de samedi, 44 d'entre eux se trouvent dans la zone de santé centrale, qui a été soumise à de nouvelles restrictions vendredi.

La récente poussée dans la province a incité deux hôpitaux de la région d'Halifax à réduire temporairement les chirurgies électives.

La flambée du COVID-19 en Nouvelle-Écosse est en partie imputable aux visiteurs de l'extérieur de la province :

La Nouvelle-Écosse est soudainement confrontée à la pire épidémie qu’elle ait connue depuis des mois et elle est en partie imputée à des personnes de l’extérieur de la province qui n’ont pas respecté les règles. 2 :03 Terre-Neuve-et-Labrador vu trois nouveaux cas.

Pendant ce temps, les autorités sanitaires de toute la province ont ouvert des rendez-vous de vaccination aux personnes jugées cliniquement extrêmement vulnérables au virus, comme les patients atteints de cancer et les personnes atteintes de maladies auto-immunes.

Dans Nunavut, Deux cas ont été identifiés à Rankin Inlet, liés à l'éclosion à Iqaluit, selon l'agent de santé publique du territoire. Dans un communiqué publié samedi matin, la santé publique a déclaré que les deux personnes avaient atterri dans la communauté vendredi soir à bord du vol Canadian North 239.

Dans le Territoires du nord-ouest, trois cas ont été confirmés à Yellowknife. Les responsables affirment que les nouveaux cas sont tous liés aux voyages.

Ce qui se passe dans le monde

Samedi, plus de 145,6 millions de cas de COVID-19 avaient été signalés dans le monde, selon l'outil de suivi des cas de l'Université Johns Hopkins. Le nombre de morts dans le monde signalé s'élevait à plus de trois millions.

Dans Asie, Pour la troisième journée consécutive, l'Inde a établi un record quotidien mondial avec 346786 cas de coronavirus. Les hôpitaux de New Delhi et de certains des États les plus touchés ont signalé samedi une pénurie critique de lits et de fournitures d'oxygène.

Les hôpitaux en Inde sont à court d'approvisionnement en oxygène alors que les cas de COVID-19 montent en flèche :

Les hôpitaux indiens sont à court d'approvisionnement en oxygène, alors que le pays signale 332 730 autres infections au COVID-19, établissant un record pour la deuxième journée consécutive. 2 :01 Dans L'Europe , La chancelière Angela Merkel a exhorté les Allemands à accepter les restrictions de pandémie à l'échelle nationale qui sont entrées en vigueur à minuit, ce qui s'est traduit par 22 heures. jusqu'à 5 h du couvre-feu, des restrictions supplémentaires sur les contacts personnels et l'accès aux magasins non essentiels dans les régions à taux d'infection élevé.

Dans le Amériques, plusieurs États américains ont repris samedi l'utilisation du vaccin à un coup contre le coronavirus Johnson & Johnson, après avoir reçu le feu vert des responsables fédéraux de la santé. Le tir a été temporairement interrompu en raison de problèmes de caillot sanguin.

Dans Afrique, Le plus haut responsable de la santé égyptien a déclaré qu'il y avait eu un pic "léger mais continu" des cas confirmés de coronavirus à travers le pays ces dernières semaines. La ministre de la Santé, Hala Zayed, a déclaré que les autorités avaient enregistré une augmentation hebdomadaire allant jusqu'à 10% dans certaines régions au milieu d'une troisième vague de pandémie.

Courriel : [email protected] ou rejoignez-nous en direct dans les commentaires maintenant.