De nouvelles restrictions concernant le COVID-19 entreront en vigueur au Québec lundi soir alors que la province tente de faire face à l'augmentation du nombre de cas de COVID-19 impliquant des variantes plus contagieuses.

Coronavirus : ce qui se passe au Canada et dans le monde lundi

Le gouvernement provincial a déclaré que le couvre-feu serait déplacé à partir de 21 h 30. à 20 h ET Lundi soir dans les municipalités régionales de Beauce-Sartigan, Bellechasse, Les Etchemins, Nouvelle-Beauce et Robert-Cliche.

Les entreprises non essentielles devront fermer à partir de lundi soir, tout comme les salles à manger des restaurants. Les écoles devront également fermer pour l'apprentissage en personne. Les mesures seront en place jusqu'au 12 avril au moins, a indiqué la province.

Le gouvernement du Québec a imposé les mêmes restrictions à trois autres villes la semaine dernière, dont Québec et Gatineau.

Québec a signalé 1 252 nouveaux cas de COVID-19 et quatre décès supplémentaires lundi. Selon un tableau de bord provincial, les hospitalisations s'élevaient à 503, dont 123 en soins intensifs.

Les restrictions élargies dans certaines régions du Québec surviennent alors que plusieurs provinces font face à une augmentation du nombre de cas de COVID-19 et à une augmentation des hospitalisations, ce qui suscite des inquiétudes quant à la pression exercée sur les systèmes de santé.

Ontario lundi ont rapporté des chiffres couvrant deux jours, pour un total de 5 979 nouveaux cas de COVID-19 et 22 décès supplémentaires.

Selon les chiffres publiés lundi, les hospitalisations en Ontario s'élevaient à 942, avec 494 personnes en "USI en raison d'une maladie grave liée au COVID". Parmi ceux de l'USI, 469 étaient toujours testés positifs au COVID-19, selon la mise à jour.

À Toronto, le maire John Tory a déclaré que la ville travaillait sur un plan pour vacciner les personnes à haut risque sur leur lieu de travail.

dernière mise à jour à 12 h 40 ET

Ce qui se passe partout au Canada

Des gens se tiennent devant un centre de test de la maladie à coronavirus (COVID-19) à la gare de London Bridge, à Londres, en Grande-Bretagne, le 5 avril 2021 (Crédit: Hannah McKay le Canada avait signalé 1 011 238 cas confirmés de COVID-19, dont 61 007 étaient considérés comme actifs

Au Canada atlantique, Nouvelle-Écosse a signalé lundi trois nouveaux cas de COVID-19.

Dans Nouveau-Brunswick, les responsables de la santé ont signalé lundi 10 nouveaux cas de COVID-19. Quatorze patients sont hospitalisés avec la maladie, dont huit en soins intensifs, a indiqué la province.

La mise à jour est intervenue un jour après que les responsables de la santé ont déclaré qu'un hôpital du nord-ouest du Nouveau-Brunswick approchait de sa capacité d'accueil de patients en soins de courte durée, selon un communiqué publié par le Réseau de santé Vitalité au cours de la fin de semaine.

"L'évolution de la variante et ses comportements atypiques créent des problèmes qui dépassent les projections pessimistes qui avaient été faites pour cette région", a déclaré le président-directeur général de l'organisation, le Dr France Desrosiers. "L'Hôpital régional d'Edmundston atteindra bientôt sa capacité maximale en termes de patients nécessitant des soins de courte durée."

Desrosiers, qui a loué les efforts des travailleurs de première ligne et du personnel de santé, a fait remarquer que le transfert des patients vers d'autres établissements "est imminent".

Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador n'avait pas encore communiqué de chiffres mis à jour lundi.

Dans le Nord, aucun nouveau cas n'a été signalé Nunavut, les Territoires du nord-ouest ou Yukon le dimanche.

Le premier ministre du Nunavut célèbre le virage d'un COVID-19:

Arviat a déjà accueilli la pire épidémie de COVID-19 au Nunavut. Mais avec près d'un tiers de la population du territoire entièrement immunisée et les restrictions de voyage assouplies, le premier ministre Joe Savikataaq s'est rendu dans sa ville natale pour partager son appréciation avec ceux qui ont aidé à franchir le cap. 2:17 Dans les provinces des Prairies, Manitoba n'a pas fourni de mise à jour sur COVID-19 dimanche.

Dans Saskatchewan, les responsables de la santé ont signalé 221 nouveaux cas de COVID-19 et trois décès supplémentaires. Les hospitalisations s'élevaient à 194, avec 44 personnes en soins intensifs en raison du COVID-19, le chiffre le plus élevé enregistré dans la province.

Dans Alberta, une estimation préliminaire du nombre de nouveaux cas signalés dimanche s'élevait à 950, a déclaré le meilleur médecin de la province dans un tweet. Le Dr Deena Hinshaw a déclaré que les hospitalisations étaient restées stables, notant que les responsables de la santé fourniraient une mise à jour lundi.

Le "désastre '' du COVID-19 sur le pas de la porte '', déclare un médecin des urgences de Calgary:

Calgary est au milieu d'une croissance explosive du COVID-19, qui est motivée par des variantes, explique le Dr Joe Vipond, un médecin des urgences. Il dit que les dirigeants ont été lents à répondre à cet "incendie à cinq alarmes". 5 h 55 Colombie britannique fournira des numéros de cas mis à jour plus tard lundi. Les entreprises qui mettent le personnel et les clients en danger en restant ouvertes au mépris des règles du COVID-19 feront face à des conséquences, a déclaré dimanche le ministre de la Sécurité publique de la province alors que la province s'efforce de maîtriser la flambée des infections.

L'avertissement de Mike Farnworth intervient après qu'un restaurant de Vancouver qui a bafoué les restrictions en servant des clients à l'intérieur a été giflé samedi avec un avis de fermeture, que son propriétaire a indiqué qu'elle avait l'intention d'ignorer.

"Le harcèlement des responsables de l'application de la loi ne sera pas toléré et les ordres de fermeture de Vancouver Coastal Health ou de toute autre autorité sanitaire doivent être respectés", a déclaré Farnworth dans un communiqué.

dernière mise à jour à 11 h 45 HE

Ce qui se passe dans le monde

Le Québec a signalé 1154 nouveaux cas de COVID-19 dimanche et neuf décès supplémentaires. (Graham Hughes / La Presse canadienne) En début d'après-midi de lundi, plus de 131,4 millions de cas de COVID-19 avaient été signalés dans le monde, selon un outil de suivi mis à jour par l'Université Johns Hopkins. Le bilan mondial des morts s'élevait à plus de 2,8 millions.

Dans le Amériques, À partir de lundi, tout adulte en Floride est éligible pour recevoir le vaccin contre le coronavirus. En outre, l'État a annoncé que les adolescents âgés de 16 et 17 ans peuvent également se faire vacciner avec l'autorisation parentale.

Johnson & Johnson prend en charge "l'entière responsabilité" de l'installation d'un sous-traitant à Baltimore qui produit la substance médicamenteuse pour son vaccin unidose COVID-19 après une confusion embarrassante. La société a déclaré qu'elle ajoutait des chefs de file des opérations et du contrôle de la qualité à l'usine Emergent BioSolutions pour superviser le travail de sa ligne de vaccins.

Cela vient après qu'une quantité suffisante de substance médicamenteuse pour environ 15 millions de doses ait été contaminée par une erreur humaine à l'usine. Le problème a été signalé aux régulateurs fédéraux, qui n'ont pas encore approuvé les doses de l'usine de Baltimore, la semaine dernière.

J&J a déjà livré environ 20 millions de doses d'une autre usine au gouvernement fédéral et dit qu'il s'attend à en livrer environ 80 millions de plus d'ici la fin du mois de mai.

"J'appelle ça ... un mercredi sans fin '': Plus d'un an, l'épuisement pandémique est réel, dit l'auteur:

Front Burner21: 48L'épuisement pandémique est réel

Aujourd'hui, sur Front Burner, Anne Helen Petersen explique les forces derrière l'épuisement professionnel et pourquoi de plus en plus de Canadiens sont aux prises avec elle un an après le début d'une pandémie mondiale qui a changé la façon dont beaucoup d'entre nous travaillent et vivent. 21:48 Dans le Asie-Pacifique La capitale iranienne est à nouveau confrontée au plus haut niveau de restrictions imposées pour freiner la propagation du coronavirus alors que le pays est aux prises avec une nouvelle flambée de décès quotidiens. Les médias d'État ont déclaré que la mesure lundi était la troisième fois que Téhéran était confronté à un soi-disant code rouge depuis le début de la pandémie. Un code rouge implique une interdiction de tout déplacement en voiture personnelle vers et depuis les villes et limite les heures de travail de nombreuses entreprises et bureaux pour empêcher la propagation du virus.

Environ 50 villes et villages sont en code rouge, avec seulement 23 en code bleu, ou statut "sûr", sur un total de plus de 800 villes et villages du pays. Les autres sont en statut orange et jaune, ce qui implique moins de restrictions.

Le rapport intervient alors que le nombre quotidien de morts en Iran atteignait à nouveau trois chiffres, après des mois de moins de 100. Dimanche, 161 décès ont été signalés, portant le nombre de morts enregistrés en Iran à plus de 63 000, le plus élevé du Moyen-Orient. L'Iran a signalé quelque 1,9 million de cas confirmés de virus

Lundi également, l'Iran a déclaré avoir reçu le premier envoi de vaccins COVID-19 des Pays-Bas dans le cadre de l'initiative mondiale COVAX.

Dans Afrique, Le ministre sud-africain de la Santé a déclaré dimanche que le nombre de cas confirmés dans le pays - le plus durement touché du continent - s'élevait à plus de 1,5 million, avec près de 53 000 décès enregistrés.

Dans L'Europe