Coronavirus : le Canada lève les restrictions pour les voyageurs entièrement vaccinés à partir de deux semaines

OTTAWA --
Le Canada lèvera la plupart des restrictions de voyage internationales pour les Canadiens, les résidents permanents et certains ressortissants étrangers qui sont complètement vaccinés, à partir du début juillet.

En vigueur le 5 juillet à 23 h 59 Les voyageurs EDT qui sont actuellement en mesure d'entrer au Canada en vertu des règles existantes pourront le faire sans avoir à s'isoler pendant 14 jours, à passer un test le huitième jour ou à rester dans un hôtel de quarantaine à leur arrivée, s'ils sont complètement immunisé contre le COVID-19.

«Comme nous l'avons dit aux Canadiens depuis le début, l'assouplissement des mesures à la frontière se produira à mesure que nous verrons nos communautés devenir de plus en plus sûres», a déclaré la ministre de la Santé Patty Hajdu en annonçant le nouveau plan lundi. "Si vous prévoyez de voyager à l'étranger cet été, n'oubliez pas de vérifier les exigences du pays que vous visitez."

Le changement ne s'applique pas aux non-citoyens entièrement vaccinés qui souhaitent visiter pour des raisons non essentielles, et pour tout voyageur canadien qui n'est pas entièrement vacciné, la série actuelle de restrictions de voyage restera en vigueur.

« Il est de la responsabilité des voyageurs de planifier à l'avance, de comprendre leurs obligations et de s'assurer qu'ils sont éligibles. Ils devraient le faire avant de se rendre à la frontière », a déclaré le ministre de la Sécurité publique, Bill Blair.

Pour être considérés comme complètement vaccinés, les voyageurs devront avoir reçu une série complète d'un vaccin ou une combinaison de vaccins autorisés par Santé Canada — Pfizer, Moderna, AstraZeneca/COVISHIELD et Johnson & Johnson — au moins 14 jours avant d'entrer dans le pays. Les responsables informant les journalistes des nouvelles procédures ont déclaré que les vaccins n'avaient pas à être administrés au Canada et que la liste des vaccins applicables pourrait changer avec le temps.

Une preuve de vaccination sera requise pour être exemptés des mesures de quarantaine, et les voyageurs sont invités à avoir une copie papier ou numérique de leurs documents de vaccination, et devront soumettre des informations liées à COVID-19 dans ArriveCAN du gouvernement fédéral. app avant d'arriver au Canada. Il s'agit de la première étape vers un passeport de vaccination, et le fardeau d'utiliser un programme numérique a suscité des questions aux responsables sur les limitations potentielles que cela pose pour ceux qui ne sont pas en mesure d'utiliser la technologie.

Le gouvernement exige que tous les voyageurs, qu'ils arrivent par voie terrestre ou aérienne, divulguent désormais les informations sur la vaccination à la frontière, y compris le statut vaccinal, le moment et la marque du vaccin reçu, disent-ils pour aider à identifier les "variantes d'évasion du vaccin".

Parmi les informations que le gouvernement fédéral rend obligatoires à soumettre via l'application : les coordonnées de voyage et de contact ; plans de quarantaine et une auto-évaluation des symptômes COVID-19.

On demande aux gens de télécharger la version « la plus à jour » de l'application ArriveCAN qui sera publiée le 5 juillet. La saisie d'informations frauduleuses dans l'application entraînera des amendes pouvant aller jusqu'à 750 000 $ ou six mois de prison.

L'exigence d'être asymptomatique demeure, tout comme les exigences de tests moléculaires obligatoires avant le départ et à l'arrivée pour les voyageurs entièrement vaccinés. Les voyageurs devront avoir mis en place un plan de quarantaine adéquat au cas où les agents frontaliers détermineraient qu'une période d'auto-isolement est nécessaire, et devront conserver des copies de leurs résultats de test pendant 14 jours à leur arrivée.

Si un voyageur entièrement vacciné est positif, il devra suivre les directives locales de santé publique et les exigences de quarantaine.

Dans les situations où des enfants non vaccinés voyagent avec des parents entièrement vaccinés, ils n'auront pas à rester à l'hôtel, mais devront s'isoler à la maison. Dans cette situation, les responsables fédéraux ont déclaré que les parents pourront quitter la maison pendant l'isolement de leurs enfants.

Cette première étape d'une réouverture « progressive » des frontières ne change rien pour les voyageurs qui n'ont pas encore reçu de vaccin, ou qui viennent de se faire vacciner. Ces voyageurs devront toujours respecter l'ensemble des mesures de voyage existantes, y compris le séjour de trois nuits dans un hôtel de quarantaine et un auto-isolement de 14 jours, malgré un panel fédéral appelant à la cessation du programme d'hôtel de quarantaine.

Le gouvernement a également annoncé lundi que dans cette première étape de réouverture, les vols commerciaux internationaux continueront d'être acheminés par l'aéroport international Montréal-Trudeau, l'aéroport international Pearson de Toronto, l'aéroport international de Calgary et l'aéroport international de Vancouver.

Il n'y a pas encore de nouvelles informations ou de calendriers présentés sur le moment où les restrictions de voyage internationales et américaines du Canada seront encore assouplies, la dernière prolongation étant en vigueur jusqu'au 21 juillet. Le gouvernement continue de «conseiller fortement» aux Canadiens d'éviter les voyages non essentiels à l'extérieur. du pays.

Le Premier ministre Justin Trudeau est actuellement isolé à la suite de son récent voyage en Europe pour le Sommet du G7 et d'autres réunions de haut niveau avec des dirigeants mondiaux.

La décision de commencer à assouplir progressivement les restrictions aux frontières intervient alors que le Canada a franchi une étape clé de la vaccination au cours du week-end, 75 pour cent des personnes éligibles ayant reçu une injection et 20 pour cent complètement vaccinées.

Blair a déclaré lundi que même si les restrictions frontalières – introduites il y a 15 mois au début de la pandémie de COVID-19 – n'allaient jamais être permanentes, un taux de vaccination plus élevé au Canada et à l'étranger sera nécessaire avant de rejeter toutes les limites de voyage internationales est sûre .

« Nous reconnaissons que les gens attendent avec impatience la réouverture de la frontière », a déclaré Blair. « Les résultats des données collectées au cours de la première phase, tels que les résultats des tests des voyageurs vaccinés, nous aideront également à déterminer le calendrier des futures mesures aux frontières. Des discussions sont en cours avec des partenaires provinciaux, territoriaux et internationaux, dans le but de permettre le voyage essentiel de ressortissants étrangers entièrement vaccinés au Canada, au cours des prochains mois. »

Plus à venir.