MUMBAI: Cinq pilotes d'Air India ont été testés positifs pour Covid-19. Les pilotes avaient récemment opéré l'un des vols cargo à destination de Guangzhou. Air India exploite des vols cargo vers des destinations internationales depuis le verrouillage. Parmi les vols opérés figuraient des vols de Boeing 787 à destination de Guangzhou au départ de Delhi le 18 avril pour récupérer des fournitures médicales. La compagnie aérienne a également opéré des vols de fret médical vers Shanghai et Hong Kong. Une déclaration du porte-parole d'Air India est attendue. « La nouvelle a inquiété un certain nombre de pilotes, actuellement inscrits sur des vols de rapatriement. Selon le calendrier de la mission Vande Bharat, les pilotes ont des escales dans des endroits comme New York où le nombre de cas Covid est élevé », a déclaré une source. Conformément aux directives gouvernementales formulées pour les vols de rapatriement, l'équipage de la compagnie aérienne subit un test d'écouvillonnage pour Covid-19 avant et après avoir effectué le vol. Après le vol, l'équipage se rend à l'hôtel où il attend les résultats du test, ce qui prend 24 à 48 heures. S'ils sont négatifs, la voiture aérienne les dépose à leur domicile. Cinq jours après l'arrivée, l'équipage passe un autre test Covid. Si ce test est trop négatif et que l'équipage concerné ne souffre d'aucun symptôme de ce virus, alors il pourra être inscrit pour d'autres tâches de vol. L'exigence du test Covid avant le vol est que l'échantillon pour le test sur écouvillon doit avoir été prélevé dans les cinq jours suivant la date de départ et il doit être négatif. L'équipage d'Air India assurant les vols de rapatriement porte l'équipement complet de protection individuelle, y compris les combinaisons de protection contre les matières dangereuses, les gants, le masque et les lunettes de protection. Cependant, contrairement aux précédents vols de rapatriement Covid effectués par Air India, ce qui est différent maintenant, c'est que des arrêts de nuit pour l'équipage ont été prévus dans des villes comme NewYork, San Francisco, Washington, Chicago, Londres et Singapour. Air India avait établi des SOP pour garantir la sécurité de l'équipage pendant son séjour à l'étranger. Des dispositions pour le transport et l'hébergement à l'hôtel dans les hôtels sous contrat, en pension complète, qui comprend le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner, ont été prises pour que l'équipage n'ait pas à sortir pour manger. Une note à cet égard envoyée la semaine dernière par le directeur exécutif d'Amnesty International, le Capt R S Sandhu, a déclaré: « En raison du problème majeur de Covid à Manhattan, New York, tout l'équipage devrait être logé à l'hôtel Newark sous contrat.  » La note a ajouté que le transport de l'équipage, le personnel chargé du contrôle des mouvements, la disponibilité d'un médecin du travail pour l'examen médical avant et après le vol devraient être assurés dans toutes ces stations étrangères.