Le CDC du Maine signale 178 nouveaux cas de COVID-19, 3 décès supplémentaires

Le Maine Center for Disease Control and Prevention a signalé samedi 178 nouveaux cas de COVID-19 et trois décès supplémentaires, la première charge de travail quotidienne de moins de 200 depuis le 24 avril alors que le Maine se prépare à lever son mandat de masque.

À partir du 24 mai, ceux qui sont complètement vaccinés peuvent se passer de masques dans des lieux publics intérieurs, a annoncé vendredi la gouverneure Janet Mills. Les nouvelles règles de masque du Maine ont suivi les révisions des directives fédérales plus tôt dans la semaine. Le Maine soulèvera également les exigences de distance physique dans les espaces intérieurs où les gens enlèvent les masques pour manger et boire, tels que les restaurants et les bars.

Les cas cumulatifs de COVID-19 dans le Maine sont passés à 65 523 samedi. Parmi ceux-ci, 48 274 ont été confirmés par des tests et 17 249 sont considérés comme des cas probables de COVID-19. La moyenne sur sept jours des nouveaux cas quotidiens était de 253,3.

Huit cent deux personnes sont mortes du COVID-19 dans le Maine depuis le début de la pandémie. Les trois personnes qui seraient décédées samedi étaient deux résidents du comté de Cumberland et un résident du comté de Penobscot. L'un était une femme, deux étaient des hommes et tous étaient âgés de 80 ans ou plus, a déclaré le CDC du Maine tôt samedi soir. L'agence a déclaré que l'un des décès n'était pas reflété dans la mise à jour de son site Web plus tôt dans la journée, mais le sera dimanche.

Le Maine demande toujours aux personnes non vaccinées de porter des masques. Cela inclut les enfants de moins de 12 ans, qui ne sont éligibles à aucun des vaccins en circulation.

La semaine dernière, les responsables du Maine ont encouragé les gens à continuer de porter des masques pour montrer l'exemple à ceux qui ne peuvent pas encore recevoir de vaccin.

«Pour les personnes qui ne sont pas vaccinées, y compris les enfants trop jeunes pour recevoir un vaccin COVID-19, le port d'un masque reste l'un des moyens les plus efficaces de se protéger, ainsi que votre famille, contre cette maladie hautement contagieuse», a déclaré Jeanne Lambrew, commissaire à la santé et aux services sociaux. dit dans un communiqué. «Nous remercions ceux qui sont entièrement vaccinés d'avoir fait leur part pour se protéger et protéger leurs communautés, et leur demandons d'envisager de porter un masque dans les lieux publics pour donner aux enfants l'exemple dont ils ont besoin pour continuer à en porter un jusqu'à ce qu'un vaccin soit disponible pour eux.»

Pendant ce temps, dans le centre du Maine, les responsables de l'hôpital voient un nombre croissant de patients non vaccinés avec des cas graves de COVID-19. Le centre médical du centre du Maine à Lewiston a enregistré un nombre record de patients hospitalisés pour le COVID-19 pour la semaine se terminant jeudi - une moyenne de 20,4 par jour.

Le Dr John Alexander, médecin-chef de Central Maine Healthcare, a demandé aux Mainers de la région de se faire vacciner.

«Avec l'augmentation des voyages et des variantes qui circulent dans la communauté, nous continuons de voir des patients COVID qui sont beaucoup plus jeunes et beaucoup plus malades que ceux que nous avons vus plus tôt», a-t-il déclaré jeudi. «La grande majorité n'est pas non plus vaccinée.»

Les personnes de moins de 30 ans représentaient 44% des nouveaux cas de samedi, soit 79 des 178 cas.

Samedi matin, le Maine avait donné à 668 625 personnes la première dose d'un vaccin COVID-19 et 629 924 avaient reçu une dose finale. Sur la population de l’État de 1,3 million, 49,74 pour cent avaient reçu une première dose.

Parmi les personnes de 12 ans et plus, la population actuellement éligible à la vaccination, 53,19 pour cent sont désormais entièrement vaccinées.

Comté par comté samedi, il y avait eu 7929 cas de coronavirus à Androscoggin, 1785 à Aroostook, 16808 à Cumberland, 1300 à Franklin, 1292 à Hancock, 6174 à Kennebec, 1097 à Knox, 997 à Lincoln, 3471 à Oxford, 5789 à Penobscot, 508 à Piscataquis, 1390 à Sagadahoc, 2080 à Somerset, 956 à Waldo, 855 à Washington et 13092 à York.

Par âge, 18,4% des patients avaient moins de 20 ans, 18,3% dans la vingtaine, 15,1% dans la trentaine, 13,5% dans la quarantaine, 14,7% dans la cinquantaine, 10,4% dans la soixantaine, 5,4% dans la quarantaine. dans leurs 70 ans et 4,3% avaient 80 ans ou plus.

Les hôpitaux du Maine ont accueilli samedi 121 patients atteints de COVID-19, dont 45 en soins intensifs et 20 sous ventilateurs. L'État disposait de 86 lits dans les unités de soins intensifs sur un total de 377 et de 236 ventilateurs disponibles sur 319. Il y avait également 451 ventilateurs alternatifs.

Dans le monde tôt samedi soir, il y a eu 162 millions de cas connus de COVID-19 et 3,36 millions de décès, selon l'Université Johns Hopkins. Les États-Unis comptaient 32,9 millions de cas et 585 664 décès.

Nom d'utilisateur / mot de passe invalide.

Veuillez vérifier votre courrier électronique pour confirmer et terminer votre inscription.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour réinitialiser votre mot de passe. Lorsque vous aurez soumis votre e-mail de compte, nous vous enverrons un e-mail avec un code de réinitialisation.

" Précédent

Danser ou ne pas danser? Les écoles du Maine naviguent dans la logistique des proms de pandémie

Suivant "

Le représentant Golden et sa femme, Isobel, souhaitent la bienvenue à leur petite fille

Cette iframe contient la logique requise pour gérer les formes de gravité alimentées par Ajax.

Histoires liées