Dimanche, le Maine Center for Disease Control and Prevention a signalé 117 cas de COVID-19 et un nouveau décès, une augmentation comparativement faible des cas qui n'a pas été égalée depuis le 17 février.

Le Maine est sur le point de lever son mandat de masque d'intérieur à partir de lundi, à quelques exceptions près. Les écoles et les garderies auront toujours besoin de masques et le CDC des États-Unis a rendu obligatoire les couvertures faciales dans les transports en commun. La gouverneure Janet Mills a effectué le changement la semaine dernière après que le CDC américain a annoncé que les masques n'étaient plus nécessaires à l'intérieur pour les personnes vaccinées, mais l'ordonnance de Mills s'étend également aux personnes non vaccinées, en raison de la difficulté de déterminer le statut vaccinal des personnes à la volée en public.

Le CDC du Maine signale 117 cas de COVID-19, un décès

Le nombre cumulé de cas de COVID-19 dans le Maine a atteint 66 979 dimanche. Parmi ceux-ci, 49 116 ont été confirmés par des tests et 17 863 sont considérés comme des cas probables de COVID-19. La moyenne sur sept jours des nouveaux cas quotidiens est tombée à 180,6.

Huit cent vingt personnes sont mortes du COVID-19 dans le Maine depuis le début de la pandémie, et 119 personnes sont maintenant hospitalisées avec la maladie. La personne qui est décédée dimanche était une femme du comté de Lincoln âgée de plus de 80 ans, a déclaré le CDC du Maine.

Les entreprises du Maine présentent un patchwork d'approches du port du masque alors que le mandat du gouvernement disparaît. Ari Gersen, propriétaire de Longfellow Books à Portland, a déclaré qu'il garderait son masque plus longtemps et demanderait au personnel et aux clients de faire de même.

Mais Gersen prévoyait également de demander éventuellement aux personnes non vaccinées de garder les masques, tout en permettant aux vaccinés de les enlever. Lorsque cela se produit, il ne sait pas comment il veillera à ce que le personnel et les autres clients soient en sécurité, au-delà du système des honneurs.

Bien que les personnes non vaccinées ne soient pas obligées de porter des masques à l’intérieur en vertu du nouveau décret de Mills, l’État le recommande.

«Il n'y a rien en place pour que les gens montrent qu'ils sont vaccinés, mais si vous n'êtes pas vacciné, vous devez porter un masque», a déclaré Gersen. "Je ne sais pas comment cela est censé fonctionner."

La chaîne de grands magasins Renys, en revanche, suivra les nouvelles directives et abandonnera la plupart des masques à partir de lundi, a déclaré le propriétaire John Reny. Le personnel et les clients entièrement vaccinés pourront se passer de masques faciaux, et les visiteurs non vaccinés seront invités à les porter, bien que le magasin ne vérifie pas le statut de vaccination des gens.

«Le tout a été difficile», a déclaré Reny dans une interview. «Tout le monde en a marre. Je pense que nous avons parlé de peut-être garder les masques jusqu'à la fin du mois ou quelque chose comme ça, mais je ne pense pas que nous le ferons. Je pense que vous devez faire quelque chose le lundi parce que les gens vont s'y attendre.

«Il faut juste espérer que quelqu'un est honnête; s'ils arrivent sans masque, ils doivent être vaccinés », a ajouté Reny.

Dimanche matin, le Maine avait donné à 699 945 personnes la première dose d'un vaccin COVID-19 et 672 606 avaient reçu une dose finale. Sur la population de l’État de 1,3 million, 52,07% avaient reçu une première dose.

Parmi les personnes de 12 ans et plus, la population actuellement éligible à la vaccination, 56,80 pour cent sont désormais entièrement vaccinées.

Comté par comté dimanche, il y avait eu 8171 cas de coronavirus à Androscoggin, 1821 à Aroostook, 17022 à Cumberland, 1324 à Franklin, 1327 à Hancock, 6378 à Kennebec, 1110 à Knox, 1036 à Lincoln, 3521 à Oxford, 6015 à Penobscot, 541 à Piscataquis, 1 443 à Sagadahoc, 2 158 à Somerset, 998 à Waldo, 865 à Washington et 13 242 à York.

Par âge, 18,6% des patients avaient moins de 20 ans, 18,3% dans la vingtaine, 15,1% dans la trentaine, 13,5% dans la quarantaine, 14,6% dans la cinquantaine, 10,3% dans la soixantaine, 5,3% dans leurs 70 ans et 4,2 pour cent avaient 80 ans ou plus.

Dimanche, les hôpitaux du Maine comptaient 118 patients atteints de COVID-19, dont 44 en soins intensifs et 18 sous ventilateurs. L'État disposait de 87 lits dans les unités de soins intensifs sur un total de 385 et de 229 ventilateurs disponibles sur 319. Il y avait également 453 ventilateurs alternatifs.

Dimanche matin, dans le monde entier, il y avait 166,7 millions de cas connus de COVID-19 et 3,45 millions de décès, selon l'Université Johns Hopkins. Les États-Unis comptaient 33,1 millions de cas et 589 703 décès.

Nom d'utilisateur / mot de passe invalide.

Veuillez vérifier votre courrier électronique pour confirmer et terminer votre inscription.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour réinitialiser votre mot de passe. Lorsque vous aurez soumis votre e-mail de compte, nous vous enverrons un e-mail avec un code de réinitialisation.

" Précédent

Alors que les règles du masque s'assouplissent, les entreprises du Maine offrent un patchwork d'approches

Cette iframe contient la logique requise pour gérer les formes de gravité alimentées par Ajax.

Histoires liées