La Californie a levé mardi la plupart de ses restrictions Covid-19 dans le cadre d'une grande réouverture au cours de laquelle l'État mettra fin aux limites de capacité, à la distanciation physique et – au moins pour les personnes vaccinées – aux exigences en matière de masques.

Un travailleur de la santé s'entretient avec un adolescent avant d'administrer une dose du vaccin Pfizer-BioNTech Covid-19 dans une clinique au volant de la California State University, Northridge, le 13 mai.

Le nouvel ordre sanitaire est entré en vigueur mardi et permet aux personnes vaccinées de partir sans couvre-visage dans la plupart des situations, mettant l'État en conformité avec les directives des Centers for Disease Control and Prevention. Les masques sont toujours requis dans les transports publics, dans les hôpitaux et les prisons, ainsi que dans les écoles, les garderies et la maternelle à la 12e année, en attendant les directives mises à jour du CDC.

Erreur de chargement

Le Conseil des normes de sécurité et de santé au travail de Californie a initialement déclaré que les masques seraient toujours nécessaires à moins que tout le monde dans la même pièce n'ait été vacciné. Cependant, la semaine dernière, le conseil d'administration s'est renversé et a déclaré que les travailleurs entièrement vaccinés n'avaient pas besoin de porter de masques ni de distance physique, quel que soit le statut vaccinal des autres.

Le gouverneur Gavin Newsom a indiqué qu'il signera un décret plus tard cette semaine sur l'utilisation des masques sur le lieu de travail "pour dissiper toute ambiguïté".

Les mesures de santé publique ne resteront que pour les méga-événements avec 5 000 personnes ou plus à l'intérieur ou 10 000 participants à l'extérieur, avec une vérification des vaccins requise ou au moins recommandée, selon l'arrêté sanitaire révisé.

La Californie cessera également de limiter la capacité et d'appliquer la distanciation physique sur tous les sites, et le système de niveaux à code couleur pour chaque comté sera retiré, a déclaré Newsom dans un communiqué de presse vendredi.

"La Californie tourne la page de cette pandémie, grâce à l'action rapide de l'État et au travail des Californiens qui ont suivi les directives de santé publique et se sont fait vacciner pour se protéger et protéger leurs communautés", a déclaré Newsom. "Avec près de 40 millions de vaccins administrés et parmi les taux de cas les plus bas du pays, nous levons les ordonnances qui affectent les Californiens au quotidien tout en restant vigilants pour protéger la santé et la sécurité publiques alors que la pandémie persiste."

La grande réouverture intervient alors qu'une majorité de résidents ont été vaccinés et que les infections et les décès de Covid-19 ont fortement reculé après un pic surprenant cet hiver.

Maintenant, environ 72% des adultes et environ 59% de tous les résidents ont reçu au moins une dose d'un vaccin Covid-19, selon les données du CDC. Parmi les 50 États, la Californie a le troisième taux de mortalité par habitant le plus bas sur sept jours et le septième taux d'infection par habitant sur sept jours le plus bas.

Lors d'une conférence de presse lundi, Newsom a déclaré que la réouverture ne signifiait pas que les efforts pour arrêter le virus étaient terminés.

"Nous n'avons pas terminé. Ce n'est pas le football de demain. Ce n'est pas une mission accomplie demain. Ce virus ne disparaîtra pas demain. Cette pandémie n'est pas derrière nous demain. Nous sommes très conscients que déjà en 2021 dans le monde, plus de gens ont ont perdu la vie à Covid que toute l'année 2020", a-t-il déclaré.

Newsom a également reconnu que les directives du CDC sur le port du masque reposent sur le fait que les gens disent la vérité sur leur statut vaccinal.

"C'est sur la base de la confiance, et c'est le système qui est en place à l'échelle nationale et c'est le système qui sera en place en Californie", a-t-il déclaré.

Pourtant, toutes les règles ne sont pas revenues à la normale. Certains décrets exécutifs resteront en place, dont un qui permet aux techniciens en pharmacie d'administrer des doses de vaccin. Certaines dispositions seront lentement retirées, avec environ 90% des décrets du gouverneur liés à la pandémie devant être levés d'ici septembre, a estimé le bureau de Newsom.

Les responsables de la santé prévoient de maintenir ces nouvelles directives en place au moins jusqu'en octobre.

Continuer la lecture