Dans le cadre du programme EPFO, le Centre apporte plus d'avantages aux familles touchées par Covid. 10 points

Au milieu de la deuxième vague de nouveau coronavirus en cours en Inde, le ministère du Travail a annoncé dimanche une série de mesures dans le cadre des programmes de l'EPFO pour lutter contre la peur et l'anxiété des familles endeuillées.

La couverture de sécurité sociale par le Centre est "recherchée pour être fournie aux travailleurs sans aucun coût supplémentaire pour l'employeur", a indiqué le ministère dans un communiqué.

Dans le cadre du régime d’assurance-dépôts des employés de l’EPFO, tous les membres survivants de la famille à charge des membres de ce régime peuvent bénéficier des prestations de l’EDLI en cas de décès dans le harnais du membre. À l'heure actuelle, dans le cadre de ce régime, les prestations étendues en cas de décès d'un travailleur ne sont pas une exigence de service minimum pour le paiement de la gratification, la pension familiale est versée conformément aux dispositions de la loi EPF et MP, l'indemnité de maladie de 70% du salaire pendant 91 jours en un an est payé en cas de maladie du travailleur et d'absence de bureau.

Le Centre a notifié les modifications suivantes:

une. Le montant de la prestation maximale a été augmenté de 6 lakh ₹ à 7 lakh ₹ pour les membres de la famille de l'employé décédé.

b. Prestation d'assurance minimale de 2,5 lakh de ₹ aux membres de la famille éligibles des employés décédés qui ont été affiliés pendant une période continue de 12 mois dans un ou plusieurs établissements avant son décès au lieu de la fourniture d'un emploi continu existant dans le même établissement pendant 12 mois. Il profitera aux travailleurs contractuels / occasionnels qui perdaient leurs avantages en raison de la condition d'un an continu dans un établissement.

c. Rétablissement de la provision d'une compensation minimale de 2,5 lakh rétrospectivement, c'est-à-dire à partir du 15 février 2020.

ré. Au cours des trois prochaines années, l'actuaire a estimé que les membres de la famille admissibles bénéficieront d'une prestation supplémentaire de Rs. 2185 crore du fonds EDLI dans les années 2021-22 à 2023-24.

e. Le nombre de réclamations pour décès dans le cadre du régime a été estimé à environ 50 000 familles par an, y compris l'augmentation des réclamations compte tenu du décès estimé à environ 10 000 travailleurs, qui pourrait survenir en raison de Covid.

Le Centre a également introduit un soutien supplémentaire à ces familles dans le cadre du programme ESIC.

Actuellement, pour les assurés (PI) sous ESIC, après le décès ou l'invalidité du PI en raison d'une lésion professionnelle, une pension équivalente à 90% du salaire journalier moyen perçu par le travailleur est à la disposition du conjoint et de la mère veuve à vie et pour les enfants jusqu'à ce qu'ils atteignent l'âge de 25 ans. Pour l'enfant de sexe féminin, la prestation est disponible jusqu'à son mariage.

Pour soutenir les familles des Assurés (PI) dans le cadre du régime ESIC, il a été décidé que tous les membres de la famille à charge des PI qui ont été enregistrés sur le portail en ligne de l'ESIC avant leur diagnostic de maladie COVID et leur décès consécutif à la maladie, aura droit aux mêmes prestations et au même barème que celles perçues par les personnes à charge des personnes assurées décédées des suites d'une lésion professionnelle, sous réserve des conditions d'éligibilité suivantes:

une. L'IP doit avoir été enregistré sur le portail en ligne de l'ESIC au moins trois mois avant le diagnostic de la maladie COVID entraînant la mort.

b. Le PI doit avoir été employé pour des salaires et des cotisations pendant au moins 78 jours doit avoir été payé ou payable au titre de la PI décédée pendant une période d'un an précédant immédiatement le diagnostic de la maladie COVID entraînant le décès

Les PI, qui remplissent les conditions d'éligibilité et sont décédés des suites d'une maladie COVID, leurs personnes à charge auront le droit de recevoir une mensualité à 90% du salaire journalier moyen de la personne assurée au cours de leur vie. Le programme sera en vigueur pour une période de deux ans à compter du 24.03.2020.

"Ces mesures de bien-être fourniront le soutien indispensable aux familles des travailleurs décédés des suites de la maladie COVID-19 et les protégeront des difficultés financières en ces temps difficiles de pandémie", a déclaré le gouvernement.

S'abonner à Bulletins de la menthe
* Entrer un email valide
* Merci de vous être abonné à notre newsletter.

Ne manquez jamais une histoire ! Restez connecté et informé avec Mint.
Télécharger
notre application maintenant ! !