Dans l’ensemble, les sondages suggèrent qu’une tranche légèrement plus importante que d’habitude d’électeurs démocratiques et indépendants disent aux sondeurs qu’ils approuvent maintenant le travail que Trump fait en tant que président – mais le soutien pour lui donner un second mandat est à la traîne parmi ces mêmes électeurs .

Dans le sondage de Monmouth, la différence entre le taux d’approbation de Trump de 48% parmi les électeurs inscrits et les 45% qu’il a enregistrés contre Biden était plus petite, mais cela a également démontré un retard dans la part des votes.

Biden mène Trump dans de nouveaux sondages malgré le rebond de l'approbation du coronavirus

Les nouveaux sondages interviennent alors que Trump affronte le plus grand défi de sa présidence, même si ses notes d’approbation ont augmenté d’un cran. L’épidémie de Covid-19 a déjà tué plus de 2000 Américains, en forte hausse après avoir franchi la barre des 1000 jeudi. Ce chiffre devrait continuer à augmenter de manière significative cette semaine, et il a provoqué des problèmes de santé publique et économiques simultanés qu’aucune Maison Blanche n’a affrontés depuis des décennies.

Ces trois sondages – ainsi que d’autres sondages récents, y compris un sondage POLITICO / Morning Consult la semaine dernière – montrent que de petites majorités d’électeurs approuvent la manipulation du virus par Trump, plus élevée que ses notes d’approbation.

Score du matin

Votre guide de la campagne permanente – les matins de semaine, dans votre boîte de réception.

Bien qu’il ait dominé Trump dans les trois sondages, il y a des signes avant-coureurs pour Biden dans les données.

Mais seulement 28% des électeurs de Biden se disent « très enthousiastes » à l’idée de soutenir l’ancien vice-président, qui a été relégué à faire campagne via une caméra vidéo installée chez lui à Wilmington, dans le Del., Alors que le virus fait rage et les primaires à travers le pays ont été reportés à la fin du printemps ou au début de l’été.

Le sondage de l’Université de Monmouth a été effectué du 18 au 22 mars auprès de 754 électeurs inscrits avec une marge d’erreur de plus ou moins 3,6 points de pourcentage.