Les résidents de Sydney sont désormais tenus de porter des masques à l'intérieur dans de vastes étendues de la ville après que le groupe de la banlieue est soit passé à neuf cas dimanche.
La première ministre de la Nouvelle-Galles du Sud, Gladys Berejiklian, a annoncé dimanche que l'État avait enregistré deux cas jusqu'à 20 heures, dont un homme de 30 ans révélé samedi, et deux autres cas depuis 20 heures qui seront officiellement enregistrés dans les chiffres de lundi.
Les règles sur les masques sont entrées en vigueur dimanche à 16 heures et couvrent sept zones de gouvernement local à l'intérieur de Sydney, y compris le CBD.

Toute personne qui se trouve à l'intérieur dans un lieu public - faire du shopping ou dans un lieu d'accueil, à moins qu'elles ne mangent ou boivent – est désormais obligé de porter un masque jusqu'à mercredi au moins.
Les zones de gouvernement local sont Randwick, Bayside, Canada Bay, Inner West, Ville de Sydney, Waverley et Woollahra.
Les masques faciaux sont également obligatoires dans les transports publics dans les zones de gouvernement local de Wollongong et Shellharbour, ainsi que dans le grand Sydney.

Berejiklian a déclaré que les règles sur les masques d'intérieur pourraient être étendues si le nombre de cas continue d'augmenter.
« À ce stade, nous ne voulions pas prendre la décision de porter un masque facial obligatoire dans tout le grand Sydney, mais si la situation change du jour au lendemain, c'est une option que nous devrons envisager », a-t-elle déclaré. « Je sais que nous sommes tous un peu fatigués après tant de mois de vie avec Covid, mais nous ne pouvons pas laisser tomber pour le moment.

Nous devons nous assurer de ne pas être complaisants. »
Les règles ne s'appliquent pas aux lieux de travail, à l'exception des rôles publics tels que la vente au détail et l'hôtellerie. Mais les Sydneysiders sont encouragés à porter des masques à l'intérieur même lorsqu'ils ne sont pas obligatoires.

Les nouveaux cas incluent une femme dans la trentaine qui est un contact familial de l'homme de 30 ans signalé samedi, une femme dans la cinquantaine et un homme dans la cinquantaine qui aurait contracté le virus alors qu'il travaillait dans un Magasin Salvos.
"Avec cette épidémie actuelle, nous n'avons pas connu d'événement à grande propagation", a déclaré Berejiklian. "C'est ce que nous voulons empêcher."

Pendant ce temps, un membre d'un équipage de conduite qui aurait été infecté par la variante Delta du coronavirus était dans la communauté de Brisbane pendant 12 heures avant d'être testé positif, ont déclaré les autorités sanitaires du Queensland.
La nouvelle survient alors que le gouvernement du Queensland a annoncé un assouplissement des restrictions après une alerte au coronavirus provoquée par un couple de Victoria se rendant sur la Sunshine Coast.
La femme était membre du personnel de cabine sur un vol sur lequel un passager a été testé positif à la variante Delta.

Elle était en quarantaine à l'hôtel pendant 14 jours et a été testée négative à trois reprises. Elle a quitté la quarantaine de l'hôtel samedi à 9 heures du matin et a subi un test de routine, que tous les équipages de conduite du Queensland sont tenus de passer tous les sept jours. Elle a fréquenté le centre commercial du MPO et s'est rendue au centre-ville de Brisbane.

La ministre de la Santé de l'État, Yvette D'Ath, a déclaré que la dernière épidémie était "la meilleure position que nous ayons jamais eue en matière de transmission communautaire, car nous l'avons identifiée le jour où la personne est dans la communauté".
"Si tout le monde fait ce qu'il faut, vérifie le site Web, identifie et déclare avoir visité ces sites, nous pouvons nous assurer qu'il n'y a pas de transmission du virus", a déclaré D'Ath.
Victoria a enregistré une journée de beignet dimanche, aucun nouveau cas de coronavirus acquis localement n'a été signalé deux jours après l'assouplissement significatif des restrictions.

Mais le ministre de la Santé de l'État, Martin Foley, a déclaré que des experts en santé publique enquêtaient sur deux voyageurs de retour qui avaient quitté la quarantaine d'un hôtel et qui ont renvoyé des «résultats contradictoires» sur les tests Covid. Il a déclaré que les résultats étaient "fortement évocateurs d'infections historiques", suggérant que le virus a été contracté et combattu à l'étranger.
Foley a déclaré que 97% des personnes isolées en relation avec les épidémies de Whittlesea et de Port Melbourne avaient maintenant terminé la période d'isolement avec un résultat négatif, tout comme 98% des personnes connectées à l'épidémie de variante du delta de West Melbourne et 88% des contacts étroits de l'épidémie d'Arcare Maidstone.

Seulement 23% des contacts étroits de l'épidémie du réservoir ont été éliminés.
Le dimanche Les habitants de Sydney étaient notifié de nouveaux sites potentiels d'exposition au Covid, avec plus de 1 000 personnes isolées en attente de tests négatifs.
Les autorités sanitaires de NSW ont émis une alerte pour toute personne qui se trouvait dans le magasin Salvos de Bellevue Street à Tempe mercredi entre 14 heures et 15 heures, les déclarant contacts étroits et leur ordonnant de s'isoler pendant 14 jours.

Toute personne qui se trouvait au point de vente North Face à Birkenhead Point de 11 h 35 à 11 h 50 mardi a également reçu l'ordre de passer un test et d'être isolée pendant 14 jours.
Des alertes ont également été émises pour 26 autres commerces de détail, lieux d'accueil et gymnases le week-end, après avoir émis des alertes pour deux gymnases, un magasin d'articles pour bébé et une série de supermarchés vendredi.
Le gouvernement de NSW a exhorté davantage de personnes à Sydney à se faire tester, avec moins de 25 000 tests effectués samedi, contre un peu plus de 26 000 vendredi.

"J'aimerais voir ces chiffres dépasser aujourd'hui 30 000 à 40 000 tests", a déclaré dimanche à la presse le médecin hygiéniste en chef, le Dr Kerry Chant. « Plus vite nous pourrons diagnostiquer les cas, plus vite nous pourrons anticiper la transmission de ce virus. »
Chant a exhorté tous ceux qui se trouvaient à Westfield Bondi Junction, y compris le parking, les 12 ou 13 juin à se faire tester.

Berejiklian a exhorté toute personne de tout âge qui avait reçu sa première dose du vaccin AstraZeneca à recevoir sa deuxième injection. La semaine dernière, le groupe consultatif technique australien sur la vaccination a recommandé que le vaccin AstraZeneca ne soit plus administré aux personnes de moins de 60 ans, mais a déclaré que toute personne ayant reçu une première dose sans événement indésirable grave devrait recevoir sa deuxième dose. Atagi a déclaré que le risque de thrombose avec syndrome de thrombocytopénie après une deuxième dose d'AstraZeneca était beaucoup plus faible que le risque après une première dose.

Berejiklian a déclaré que le débat public sur la sécurité du vaccin AstraZeneca "n'aide pas".
"J'ai 50 ans et j'ai eu l'AstraZeneca", a déclaré Berejiklian.
«Nous vous demandons instamment, sur la base de conseils de santé, si vous avez eu votre premier coup d'AstraZeneca, veuillez avoir votre deuxième d'AstraZeneca.

Veuillez parler à votre médecin généraliste de tout problème.
À Victoria, les règles relatives aux masques se sont assouplies à l'extérieur, mais les masques sont toujours obligatoires à l'intérieur.