L'Armia des Canadiens dans le protocole COVID-19 la veille de la finale de la Coupe

L'attaquant des Canadiens de Montréal Joel Armia a été placé dans le protocole COVID-19 de la LNH et n'a pas voyagé avec l'équipe à Tampa Bay dimanche, un jour avant le match 1 de la finale de la Coupe Stanley.
Le directeur général Marc Bergevin a fait cette annonce après qu'Armia n'était pas à l'entraînement à Montréal avant que les Canadiens ne se déplacent pour affronter le Lightning. Bergevin dirait seulement qu'il aura une mise à jour lundi.

On ne sait pas combien de temps Armia sera dans le protocole ou s'il a été testé positif. Armia a passé 19 jours dans le protocole couvrant mars et avril après avoir contracté la variante britannique.
Armia a déjà enregistré des records en carrière en séries éliminatoires avec cinq buts et huit points en 17 matchs tout en jouant sur ce qui est considéré comme la ligne d'énergie de Montréal avec les vétérans Corey Perry et Eric Staal.

"Ce n'est pas idéal", a déclaré le défenseur Ben Chiarot à propos du statut d'Armia. «C’est quelque chose que nous avons en quelque sorte traité toute l’année, les gars se soumettant au protocole COVID. … C'est juste une autre adversité à laquelle nous devrons faire face.

Les Canadiens sont privés de l'entraîneur par intérim Dominique Ducharme, qui demeure en isolement depuis qu'il a été testé positif à la COVID-19 le 18 juin.
L'entraîneur adjoint Luke Richardson a repris les fonctions de banc, et Ducharme ne devrait pas revenir avant vendredi, lorsque les Canadiens accueilleront le troisième match. Ducharme a raté les quatre derniers matchs de la victoire de Montréal en demi-finale contre Vegas.

POURSUITE DES BLACKHAWKS
Bergevin, qui travaillait auparavant pour les Blackhawks, a déclaré qu'il n'avait participé à aucune réunion ni impliqué dans aucune décision prise concernant les allégations d'agression sexuelle portées contre l'ancien entraîneur adjoint de Chicago, Bradley Aldrich.
"Je n'étais au courant de rien à l'époque, alors vous pouvez enregistrer cela", a déclaré Bergevin.
Il répondait à une question concernant un ancien joueur non identifié lançant une poursuite contre l'équipe alléguant que les Blackhawks n'avaient rien fait après que le joueur leur ait dit qu'il avait été agressé sexuellement par Aldrich lors de la course au titre de la Coupe Stanley à Chicago.

Bergevin a été directeur du personnel des joueurs des Blackhawks en 2010. Il a finalement été promu au poste de directeur général adjoint avant d'être embauché par les Canadiens en mai 2012.
Selon TSN, deux joueurs des Blackhawks ont dit à l'entraîneur des habiletés de l'époque, Paul Vincent, en mai 2010, le comportement inapproprié d'Aldrich.

Vincent a ensuite demandé aux dirigeants de l'équipe, dont le président de l'équipe John McDonough et le directeur général Stan Bowman, de signaler les allégations à la police de Chicago, mais sa demande a été rejetée.
MARRON TROIS ?
L'attaquant du Lightning Patrick Maroon se qualifie pour la finale avec une chance de devenir le premier joueur de la LNH à remporter la Coupe Stanley trois années de suite dans au moins deux équipes différentes. Le natif de St.

Louis qui a aidé les Blues à tout gagner en 2019 serait le premier à soulever la Coupe trois fois de suite depuis la dynastie des Islanders de New York au début des années 1980.
"Le travail n'est pas encore terminé, mais c'est cool d'être mis dans cette catégorie", a déclaré Maroon. «Je joue dans de très bonnes équipes et des équipes qui veulent surmonter la bosse et des équipes qui veulent gagner chaque soir.

J'ai la chance de jouer avec de si bons gars, des gars de caractère qui comprennent et je suis juste là.
PARLEZ VOUS ?
Il n'y aura pas de retour à domicile pour le directeur général du Lightning Julien BriseBois.
Il a grandi à 15 minutes en voiture du Centre Bell de Montréal et a commencé à travailler dans la LNH pour les Canadiens en 2001, avant d'être embauché par Tampa Bay neuf ans plus tard.

«Nous sommes très conscients – nous avons un certain nombre de Québécois dans notre organisation», a déclaré BriseBois. "Nous savons que nous avons 8 millions d'adversaires que nous devrons battre si nous voulons gagner la Coupe Stanley."
Peut-être plus.

La population du Québec devrait avoisiner les 8,5 millions d'habitants.
BriseBois a félicité Bergevin pour avoir terminé deuxième au vote du directeur général de l'année de la LNH derrière Lou Lamoriello des Islanders de New York.
PAR LES CHIFFRES
Marquer d'abord pourrait être la clé.

Le Lightning a une fiche de 12-2 lorsqu'il a marqué le premier en séries éliminatoires et de 0-4 lorsqu'il a accordé le premier but. Montréal a un dossier de 11-2 lorsqu'il mène 1-0 et un dossier de 1-3 lorsque son adversaire ouvre le pointage. … Les Canadiens ont établi un record des séries éliminatoires de la LNH en ayant disputé 13 matchs consécutifs sans accorder de but en avantage numérique.

La marque précédente de 10 matchs consécutifs était détenue par trois équipes, plus récemment les Devils du New Jersey en 2000. Les Canadiens ont accordé trois buts en avantage numérique sur 46 occasions et ont marqué quatre buts en désavantage numérique en tête des séries éliminatoires. … Le jeu de puissance du Lightning a converti 20 des 53 occasions.

___
Wawrow a signalé de Montréal, et Whyno a signalé de Tampa, en Floride.
___
Plus AP NHL : https://apnews.com/hub/NHL et https://twitter.

com/AP_Sports