Apple poursuit son élan COVID-19 avec de fortes ventes d'iPad, de Mac ... et, bien sûr, d'iPhone

La dépendance des consommateurs envers les appareils Apple pendant la pandémie de coronavirus a conduit Apple à un autre trimestre rentable.

© Apple Inc.
Le PDG d'Apple, Tim Cook, s'exprimant lors d'un événement spécial à Apple Park à Cupertino, en Californie, le 20 avril 2021.

Parmi toutes les choses Apple, nous avons le plus utilisé dans l'arrêt COVID: les services, y compris Apple TV + - avec des séries telles que "Ted Lasso" - iPad et ordinateurs Mac pour le travail scolaire et le travail à domicile, et les iPhones Apple pour toutes sortes de choses, y compris les jeux, les réseaux sociaux et les appels téléphoniques.

Erreur de chargement

Les ventes d'iPad ont augmenté de 77% entre janvier et mars, par rapport à il y a un an, pour un montant de 7,8 milliards de dollars, a rapporté la société mercredi. Les ventes d'ordinateurs Mac ont augmenté de 69% pour atteindre 9,1 milliards de dollars.
Commencez la journée plus intelligemment. Recevez chaque matin toutes les nouvelles dont vous avez besoin dans votre boîte de réception.
"Comme cela a été le cas tout au long de la pandémie, l'iPad et le Mac continuent d'être des outils d'une importance cruciale pour nos clients", a déclaré mercredi le PDG d'Apple, Tim Cook, aux analystes d'investissement lors d'une conférence téléphonique. "Au cours de l'année écoulée, des dizaines de millions d'iPad et de Mac ont été déployés pour aider les étudiants à apprendre aux créateurs à créer et à améliorer le travail à distance sous toutes ses formes."
Pokémon Snap: Le jeu Nintendo Switch conçu pour `` les attraper tous '' est charmant et posé
Problèmes de mot de passe?: Une offre moins chère de Dashlane invite à un nouveau regard sur les gestionnaires de mots de passe

Apple Watch obtient un cri

Les vêtements, la maison et les accessoires ont augmenté de 24% pour atteindre 7,8 milliards de dollars, car de plus en plus de consommateurs ont demandé aux lecteurs Apple TV de diffuser la télévision et des films, et les montres Apple Watch pour peut-être aider au suivi de la condition physique ou répondre plus facilement aux appels téléphoniques.
Apple a également vendu 66% d'iPhones en plus, générant des ventes de 48 milliards de dollars, le plus gros trimestre de mars de la société, a déclaré la société. Apple a sorti l'iPhone 12 et l'iPhone 12 Pro (au prix de 799 $ et 999 $) en octobre, un mois plus tard qu'il ne publie habituellement de nouveaux modèles. L'iPhone Mini et l'iPhone 12 Pro Max (699 $ et 1099 $) sont sortis en novembre.
Les revenus des services tels qu'Apple Music, Apple News et d'autres offres ont augmenté de 27% pour atteindre 16,9 milliards de dollars.
Le chiffre d'affaires global a augmenté de 54% à 89,6 milliards de dollars, dépassant les attentes de 77,3 milliards de dollars, selon les analystes interrogés par S&P Global Market Intelligence.
Le succès du trimestre reflète, a déclaré Cook, "à la fois les façons durables dont nos produits ont aidé nos utilisateurs à vivre ce moment dans leur propre vie, ainsi que l'optimisme que les consommateurs semblent ressentir pour des jours meilleurs à venir."
Cela fait suite à un premier trimestre de 2021 au cours duquel Apple a enregistré un chiffre d'affaires record de 111,4 milliards de dollars.
Cette semaine, Apple a également publié la mise à jour iOS 14.5 pour les iPhones nécessitant des applications demandant l'autorisation de suivre votre activité en ligne. Cette exigence de «transparence du suivi des applications» donne «à l'utilisateur la possibilité de décider s'il souhaite être suivi ou non», a déclaré Cook. "Cela donne le contrôle à l'utilisateur, pas à Apple, ni à une autre entreprise."
Apple a également récemment annoncé son intention de construire un campus d'un milliard de dollars en Caroline du Nord et un engagement de 430 milliards de dollars aux États-Unis au cours des cinq prochaines années.
Les actions Apple, qui sont en hausse de 3% sur l'année, ont augmenté de plus de 2% dans les échanges après les heures de bureau.
Apple a livré un «quart de baisse du micro», a déclaré Daniel Ives, analyste chez Wedbush Securities, dans une note aux investisseurs après la publication de ses données financières par la société.
Avec une forte prise en charge de l'iPhone - et de nouveaux modèles d'iMac et d'iPad Pro en route - le géant de la technologie "est dans la première moitié du supercycle 5G", a-t-il déclaré. "Nous constatons que l'activité des commandes continue de suivre de manière significative en avance sur les attentes, signalant un feu vert pour FY21."
2) Préparez-vous au déjà-vu concernant cette préoccupation, étant donné que l'histoire d'Apple a été un cas d'ours au cours des 15 dernières années. Plus important encore, nous pensons que la position idéale de l'entreprise autour de la 5G, travailler / apprendre de n'importe où, ainsi que les services, poursuivra sa dynamique jusqu'en 2022.

  • Gene Munster (@munster_gene) 28 avril 2021 La dernière gamme d'iPhones Apple a été la première que la société a commercialisée à se connecter à des réseaux 5G plus rapides et plus robustes
  • L'intérêt pour les services d'Apple et le besoin continu de travailler et d'apprendre de chez soi suggèrent un "élan jusqu'en 2022" pour la société, analyste et investisseur Gene Munster de Loup Ventures a tweeté.
    Suivez Mike Snider sur Twitter: @MikeSnider.
    Cet article a été initialement publié sur USA TODAY: Apple poursuit son élan COVID-19 avec de fortes ventes d'iPad, de Mac ... et, bien sûr, d'iPhone

    Continuer la lecture

    Afficher les articles complets sans le bouton "Continuer la lecture" pendant {0} heures.