Mais il y a des choses que vous pouvez faire pour améliorer la santé respiratoire, simplement en changeant quelques facteurs de style de vie, selon le Dr Robert Eitches, allergologue et immunologiste au Cedars-Sinai Medical Center à Los Angeles. Améliorer votre santé respiratoirene vous empêche pas d'être infecté, a-t-il dit. Mais çaprésente des avantages qui peuvent réduire la gravité de la maladie si vous êtes infecté, et donc votre exposition au virus.

Voici comment vous pouvez renforcer la capacité respiratoire de votre corps afin que si vous êtes infecté par un coronavirus, les risques de maladie grave soient plus faibles.

Comment améliorer votre santé respiratoire en cas de Covid-19

Selon Eitches, l'une des étapes les plus importantes pour améliorer votre santé respiratoire consiste à éviter tout ce qui altère la fonction pulmonaire, comme fumer des cigarettes et vapoter.

Le tabagisme et la vaporisation provoquent une irritation des voies respiratoires pulmonaires qui entraîne des effets néfastes permanents sur la fonction pulmonaire en détruisant les tissus pulmonaires là où l'échange d'air se produit.

« La fumée est composée de petites particules; lorsqu'elles sont inhalées, les particules se coincent dans les poumons », a expliqué Eitches. « Cela commence un cercle vicieux de lésions pulmonaires permanentes. »

Les deux activités peuvent également supprimer le système immunitaire, dont vous avez besoin pour lutter contre les infections.

Le Dr Ryan Steele, allergologue-immunologiste et professeur adjoint à la Yale School of Medicine, a également déconseillé de fumer de la marijuana.

« Même s'il y a beaucoup de controverse autour des avantages du médicament, tout ce que vous inhalez dans vos poumons qui est un produit combustible augmentera certainement le stress sur vos poumons et le niveau d'inflammation », a-t-il déclaré. « Même si c'est à des fins médicales, vous voulez être prudent avec tout ce que vous allumez et inspirez dans vos poumons à ce stade. »

Deux autres comportements potentiellement dangereux sont assis près de la cheminée ou des bougies allumées, a déclaré Eitches. Cela pourrait être une déception car ces deux activités sont relaxantes. Mais comme pour le fumage ou le vapotage, une cheminée – en particulier une cheminée à bois – « émet de la fumée dans l'environnement, que vous inhalez puis déposez dans votre poitrine », a-t-il déclaré.

De nombreuses bougies ont des mèches métalliques qui sont vaporisées avec de la fumée et peuvent causer des dommages pulmonaires similaires.

Exercice

L'exercice peut améliorer la capacité respiratoire ou la capacité respiratoire. Les alvéoles sont de minuscules sacs d'air en forme de ballon disposés en grappes dans les poumons. Ils font partie intégrante du système respiratoire, car ils échangent de l'oxygène et du dioxyde de carbone vers et depuis la circulation sanguine.

Lorsqu'une personne est sédentaire, a déclaré Steele, cela se traduit par un phénomène appelé « atélectasie », lorsque les sacs pulmonaires n'ont pas assez d'air et s'effondrent légèrement. Pour améliorer la capacité du sac pulmonaire, les gens doivent « respirer contre la résistance », a-t-il ajouté.

« Vous pouvez y penser comme un ballon partiellement dégonflé », a-t-il suggéré. « Et comment gardez-vous l'air à l'intérieur d'un ballon ? Vous faites un nœud pour augmenter la résistance, donc l'air doit travailler plus fort pour sortir. »

En respirant contre la résistance pendant l'exercice, vous « contribuez réellement à l'expansion et au maintien des sacs aériens » dans vos poumons, a déclaré Steele.

En plus du cardio, du yoga et des étirements, des exercices de respiration tels que la respiration labiale et la respiration nasale yogique profonde peuvent aider et sont faciles à faire où que vous soyez, a suggéré Eitches. La respiration maudite des lèvres, c'est quand vous inspirez profondément avec la bouche, fermez vos lèvres, puis expirez à travers elles comme si vous faisiez exploser un ballon. La respiration nasale yogique profonde présente des avantages similaires lorsque vous filtrez l'air par le nez.

Améliorer votre fonction pulmonaire signifie « vous seriez moins susceptible d'atteindre un état de fonction pulmonaire extrêmement bas, ce qui vous empêcherait à son tour d'oxygéner votre sang », a déclaré Eitches.

« Les respirateurs respirent essentiellement pour que vous essayiez d'ouvrir vos voies respiratoires. Ces exercices vous apprendront à combattre les effets secondaires respiratoires [of Covid-19] tout seul. »

De plus, selon Steele, l'exercice réduit l'inflammation dans le corps et peut réduire la survenue d'un syndrome de détresse respiratoire aiguë, une complication grave chez certains patients hospitalisés avec Covid-19.

Réduisez l’accumulation excessive de mucus

« Le mucus est naturellement présent dans notre corps, et il fournit une fonction très importante pour maintenir une bonne santé dans nos voies respiratoires », a déclaré Steele. « Il aide à capturer [allergens, bacteria and viruses]. « 

Dans nos voies respiratoires, nous avons de petits poils appelés cils qui éloignent ces menaces de nos voies. Nous avalons la majorité du mucus, a dit Steele, mais quand nous avons des chosesqui irritent nos voies nasales, nous pouvons produire trop de mucus et être incapables de le nettoyer. Cela crée un terrain fertile pour les bactéries et les virus et empêche l'oxygène d'entrer et de sortir des voies pulmonaires.

Nous avons également du mucus dans nos poumons. Les personnes souffrant d'asthme produisent trop de mucus, ce qui peut les prédisposer à des blocages et à une inflammation des voies respiratoires, a déclaré Steele.

Il peut y avoir un lien entre l'alimentation et l'accumulation de mucus. « Certaines personnes croient que les aliments inflammatoires tels que le lait et le blé augmentent la production de mucus », a déclaré Eitches. « Une autre école de pensée que j'ai vue travailler à la fois de manière anecdotique avec mes patients et avec moi-même est de manger des aliments épicés. »

Les aliments épicés qui contiennent de la capsaïcine – piments, jalapenos, cayenne, sauce piquante – peuvent fluidifier le mucus et lui permettre de tousser.

Il existe quelques méthodes pour contrôler l'excès de mucus: vous pouvez essayer un spray nasal salin si vous avez des allergies. Les personnes asthmatiques peuvent utiliser leurs inhalateurs pour réduire l'inflammation, ce qui réduit le mucus. Prendre une douche chaude ou faire bouillir de l'eau chaude pour faire une compresse de serviette chaude peut également fonctionner, car la vapeur se mélange au mucus pour l'amincir.

« [Mucus] est quelque chose où si vous en avez trop peu, c'est mauvais parce que nous pouvons avoir des infections « , a déclaré Steele. » Si vous en avez trop, cela peut bloquer votre capacité à respirer et également augmenter l'infection. Vous voulez donc juste la bonne quantité.  »

Minimiser l’exposition aux allergènes

Passer plus de temps à l'intérieur pendant la pandémie signifie que nous sommes de plus en plus exposés à la poussière intérieure. Et comme c'est maintenant le printemps, il y a du pollen partout.

Les deux peuvent déclencher des allergies et de l'asthme, a déclaré Eitches, et nous avons besoin d'un nez qui fonctionne pour obtenir de l'air pur dans nos voies respiratoires thoraciques.

« Lorsque vous êtes allergique, vous obtenez un gonflement des tissus du nez interne et une production excessive de mucus », a-t-il ajouté. « Lorsque vous êtes incapable de respirer par le nez, vous passez de la respiration nasale à la respiration buccale. Les poumons veulent un air chaud, propre et humidifié du nez – l'air qu'il ne peut pas obtenir de la bouche. »

La gestion de la poussière via le nettoyage et un filtre à air, et la gestion des allergies au pollen avec des médicaments, peuvent aider à éviter de se frotter ou de se moucher pour l'ouvrir – Si vos mains sont impures, vous risquez d'être infecté par le virus.

Pour la poussière, un filtre à air à haute efficacité (HEPA) aiderait à éliminer la majorité des allergènes de l'air, a déclaré Steele. Les registres de climatisation doivent également être nettoyés. Lorsque les animaux domestiques sortent, essuyez-les avant qu'ils n'entrent dans la maison pour les débarrasser de tout pollen.

Si les gens pratiquent ces techniques, ils peuvent avoir une maladie plus douce s'ils sont infectés par un coronavirus, a déclaré Eitches.

« Ces suggestions ont un avantage immédiat, mais ne vous attendez pas à voir des résultats spectaculaires du jour au lendemain », a-t-il ajouté. « Votre corps sera subtilement amélioré, et votre corps sera capable de gérer le coronavirus et d'autres infections. »

Prendre des mesures pour améliorer la santé respiratoire est un autre outil à ajouter à sa trousse de prévention, alors que nous traversons la pandémie et anticipons une autre vague possible à l'automne.

« Plus votre santé de base est solide, plus votre corps sera fort pour combattre les infections », a déclaré Eitches. « C'est comme avoir les munitions appropriées pour mener une guerre. »