CASPER, Wyo. - Le département de la Santé du Wyoming a signalé 651 cas confirmés supplémentaires de COVID-19 dans l'État au cours de ses 15 heures. Mise à jour du mercredi 1er septembre. Il s'agit du plus grand nombre de cas confirmés signalés en une seule journée depuis le 30 novembre 2020.

Les nouveaux cas ont porté le nombre total de cas confirmés dans le Wyoming à 62 572 depuis le début de la pandémie. 250 nouveaux cas probables ont également été ajoutés, portant le total à 13 435.

651 nouveaux cas confirmés de COVID mercredi ; le plus élevé en une seule journée depuis novembre 2020

Il y a 3 083 cas confirmés actifs de COVID-19 dans le Wyoming, 467 de plus que mardi. Le Wyoming a ajouté 336,4 nouveaux cas confirmés par jour au cours des 14 derniers jours.

L'article continue ci-dessous.

Le comté de Natrona a ajouté 120 nouveaux cas confirmés mercredi, portant le total à 6 998 depuis le début de la pandémie. Natrona a vu 103 nouveaux cas probables signalés, portant le total à 3 147.

Le ministère de la Santé du Wyoming a signalé mercredi 198 patients COVID-19 dans les hôpitaux du Wyoming. Cela est similaire au nombre de patients COVID-19 dans les hôpitaux du Wyoming à la mi-novembre 2020 alors que les hospitalisations ont augmenté pour atteindre un pic éventuel de 247 patients le 30 novembre 2020.

Le centre médical régional de Cheyenne avait 48 patients COVID-19 mercredi et le centre médical du Wyoming en avait 39.

L'augmentation des hospitalisations met à rude épreuve les ressources de certains hôpitaux de l'État. Le Memorial Hospital of Sweetwater County (MHSC) a annoncé lundi qu'il annulait les chirurgies électives en raison d'un "afflux écrasant" de patients COVID-19. Le MHSC fait partie des sept hôpitaux du Wyoming sans lits d'unité de soins intensifs (USI) inoccupés disponibles lundi. Selon le WDH, trois hôpitaux n'avaient ouvert qu'un seul lit de soins intensifs.

Le MHSC a rapporté lundi que 98% de ses patients COVID-19 n'avaient pas été vaccinés. Le WMC, qui a de nouveau mis en place des restrictions sur les visiteurs, rapporte que 90% des patients COVID hospitalisés du 1er au 14 août n'étaient pas complètement vaccinés.

Aucun autre décès lié au COVID n'a été signalé mercredi. 23 décès supplémentaires liés au COVID-19 ont été signalés mardi. 858 habitants du Wyoming seraient décédés après avoir contracté le virus depuis le début de la pandémie. Ce sont des décès pour lesquels COVID-19 est répertorié comme cause sous-jacente ou principale de décès ou comme cause contributive de décès, explique WDH.

58 763 patients se sont rétablis d'un cas confirmé dans tout l'État et 12 223 se sont rétablis d'un cas probable.

Le nombre de cas de COVID-19 identifiés comme variantes dans l'État est de 2 478. Les cas variants impliquent une forme mutée du virus et certains peuvent se propager plus facilement ou entraîner une maladie plus grave.

La WDH affirme que son tableau de bord des variantes peut sous-estimer le nombre de cas de variantes dans le Wyoming  : " Tous les tests positifs ne sont pas séquencés pour identifier quelle variation de COVID-19 a causé la maladie. "

"Les estimations nationales à l'heure actuelle sont qu'environ 92% des infections virales dans le Wyoming et dans notre région sont dues à la variante Delta", a déclaré à WyoFile la responsable de la santé publique Alexia Harrist en août.

" Un cas confirmé ou probable en laboratoire est défini comme guéri lorsqu'il y a résolution de la fièvre sans l'utilisation de médicaments antipyrétiques et qu'il y a une amélioration des symptômes respiratoires (par exemple toux, essoufflement) pendant 24 heures ET au moins 10 jours se sont écoulés depuis l'apparition des premiers symptômes ", explique le WDH. " Les cas de COVID-19 confirmé en laboratoire qui n’ont présenté aucun symptôme sont considérés comme guéris lorsqu’au moins 10 jours se sont écoulés depuis la date de leur premier test positif et n’ont eu aucune maladie ultérieure à condition qu’ils restent asymptomatiques. "

La responsable de l'information publique de la WDH, Kim Deti, a expliqué que le département marque les personnes comme récupérées une fois la date de leur ordonnance d'isolement expirée. Les personnes testées positives sont invitées à rester isolées jusqu'à 10 jours après leurs premiers symptômes, 10 jours après le test, ou plus longtemps si elles présentent toujours des symptômes.

Si les personnes doivent être isolées plus longtemps que leur période d'isolement initiale, elles peuvent contacter le WDH, qui peut prolonger leur ordonnance d'isolement. Deti a déclaré que dans certains cas, la recherche des contacts indique si un cas est considéré comme guéri tandis que dans d'autres, le département compte une personne comme récupérée après la fin de sa période d'isolement.

Les informations COVID-19 spécifiques au comté sont disponibles auprès du ministère de la Santé du Wyoming. Les cas confirmés par comté sont les suivants (cas probables entre parenthèses)  :

  • Albanie  : 4 526 (697)
  • Grosse corne : 1 109 (261)
  • Campbell : 5 642 (613)
  • Carbone  : 1 807 (259)
  • Converse : 651 (800)
  • Escroc : 495 (56)
  • Frémont : 5 224 (970)
  • Goshen  : 1 381 (116)
  • Sources chaudes : 426 (127)
  • Johnson : 569 (347)
  • Laramie : 10 345 (2 757)
  • Lincoln  : 1 545 (268)
  • Natrona  : 6 878 (3 044)
  • Niobrara : 94 (119)
  • Parc : 3 236 (190)
  • Plats : 679 (294)
  • Sheridan : 2 977 (870)
  • Sous-lettre : 764 (168)
  • Eau douce : 5 242 (375)
  • Tétons : 4 324 (103)
  • Unité : 2 602 (369)
  • Washakie : 810 (227)
  • Weston : 625 (155)

Le ministère de la Santé du Wyoming fournit en ligne des données sur les cas COVID-19, les variantes, les décès, les tests, les hôpitaux et les vaccins. Le ministère partage également des informations sur la façon dont les données peuvent être interprétées. Les recommandations de sécurité COVID-19 sont disponibles auprès du CDC.