YULEE, Fla. – Trois pompiers du service d'incendie de Fernandina Beach seront mis en quarantaine pendant 14 jours après avoir transporté un patient à l'hôpital qui s'est révélé positif pour le coronavirus, a annoncé jeudi le directeur de la gestion des urgences du comté.

Les pompiers sont surveillés pour détecter tout symptôme du virus potentiellement mortel.

3 pompiers de Fernandina Beach mis en quarantaine après le transport de 2 patients COVID-19

Une deuxième équipe de secours, de Nassau County Fire Rescue, a été informée qu'elle avait transporté un autre patient qui s'est avéré avoir COVID-19. Cependant, ces sauveteurs n'étaient pas soupçonnés d'être directement exposés et n'ont pas été mis en quarantaine.

Greg Foster, directeur de la gestion des urgences du comté de Nassau, a déclaré que les deux transports hospitaliers ont eu lieu dans les 24 heures et qu'il a été confirmé que les patients avaient COVID-19 après leur admission.

Selon le ministère de la Santé de Floride jeudi matin, 14 personnes dans le comté de Nassau ont été testées positives, mais une seule à l'hôpital. Foster a déclaré jeudi après-midi qu'il y avait maintenant 16 cas positifs dans le comté.

Foster a déclaré que le comté avait modifié les protocoles pour répondre à la menace du virus pour les employés et que les personnes qui appellent les premiers intervenants pour de l'aide qui soupçonnent qu'ils pourraient avoir un coronavirus sont priées d'en informer le répartiteur dès le départ afin que ceux qui répondent puissent utiliser l'équipement de protection individuelle.

Les pompiers et le personnel de sauvetage reçoivent des masques faciaux, des blouses et d'autres EPI.

« Tout au long de cette crise, nous avons identifié des changements de protocole qui aideraient à protéger les premiers intervenants qui répondent à ces appels et nous les mettons en œuvre », a déclaré M. Foster.

Le matériel utilisé par les pompiers impliqués a été nettoyé et remis en service.

Le chef Ty Silcox, responsable du service d'incendie de Fernandina Beach, a déclaré que les trois pompiers ne savaient pas que le patient présentait des symptômes de COVID-19 à son arrivée. Il a dit que l'appelant n'a pas révélé que le patient avait de la fièvre. Pendant le transport, les EMT ont déterminé que la personne dans leur unité de sauvetage souffrait probablement du coronavirus.

Il a exhorté le public à être ouvert et transparent avec les répartiteurs et les premiers intervenants pour empêcher la propagation de COVID-19.

« Nous travaillons pour aplatir la courbe », a déclaré Silcox. « Nous allons toujours répondre si vous pensez que vous avez le virus. Personne ne sera traité différemment. La seule chose qui changera, c'est notre façon de nous habiller. « 

Silcox a déclaré que les sauveteurs mis en quarantaine sont en congé administratif payé.

Alors que FBFD est un petit département, Silcox a déclaré que le personnel de l'agence « se porte bien » pour le moment.