Vingt-quatre Dakotans du Nord, dont 17 résidents du comté de Cass, ont maintenant succombé à la maladie, qui a coûté la vie à plus de 65 000 personnes dans le pays.

Samedi, le département a signalé 46 nouveaux cas de COVID-19.

Le 24e Dakotan du Nord décède alors que les cas COVID-19 continuent de grimper dans le comté de Cass

Le nombre total de tests positifs pour le virus dans l’État s’élève à 1 153, mais 510 personnes se sont remises de la maladie, dont 28 annoncées samedi. Il y a 32 résidents hospitalisés pour cette maladie, en hausse de cinq par rapport à vendredi.

Trente des nouveaux cas, samedi, provenaient du comté de Cass, qui comprend Fargo et West Fargo. Le comté le plus peuplé du Dakota du Nord compte désormais 572 cas connus, soit près de la moitié du total de l’État.

Trois des nouveaux cas ont été signalés dans le comté de Grand Forks, qui a connu la poussée la plus intense de l’État dans une usine de fabrication d’éoliennes au cours des deux dernières semaines. Un total de 145 travailleurs de l’installation de Grand Forks LM Wind Power ont été testés positifs pour la maladie, dont 130 résidents du Dakota du Nord et 15 résidents du Minnesota, a déclaré la porte-parole du département, Nicole Peske, plus tôt cette semaine. Le comté de Grand Forks compte désormais 265 cas de maladie connus, le deuxième en importance dans l’État.

Le ministère a annoncé samedi 2 022 résultats de tests. C’est le deuxième jour consécutif avec plus de 2 000 résultats de tests rapportés. Le gouverneur Doug Burgum a déclaré que l’objectif était de tester 6 000 personnes par jour d’ici fin juin.

Les treize autres nouveaux cas, samedi, provenaient des comtés de Ward, Burleigh, McLean, Stark, Stutsman et Dunn. Les trois nouveaux cas dans le comté de Stutsman, qui englobe Jamestown, portent le total du comté à 10 cas connus.

Un total de 31 547 tests de dépistage du virus ont été signalés par l’État, et 36 comtés ont maintenant au moins un cas connu de la maladie. Cependant, le gouverneur Doug Burgum a déjà déclaré que les cas étaient signalés en fonction des adresses postales des patients plutôt que de leur emplacement réel dans l’État, de sorte que l’on ignore où les patients infectés isolent ou recherchent une aide médicale.

Même avec la réouverture vendredi de nombreux restaurants, entreprises de soins personnels et gymnases de l’État, Burgum a déclaré que les résidents les plus vulnérables de l’État restaient très préoccupés: les personnes de plus de 65 ans et celles souffrant de problèmes de santé sous-jacents. Il a exhorté les résidents de ces catégories à rester chez eux pendant au moins deux semaines après la fin des fermetures. Un décret exécutif restreignant les visites dans les maisons de soins infirmiers demeure en vigueur.

Le nombre de cas chez les résidents et les employés des maisons de soins infirmiers et des établissements de soins de longue durée a grimpé à 163 samedi. Plus des trois quarts des cas liés aux maisons de soins infirmiers sont survenus à Fargo, dont 34 à Villa Maria, 23 à Eventide, 18 à Rosewood à Broadway et 13 à Bethany le 42.

Quatre maisons de soins infirmiers à Grand Forks ont signalé 13 cas totaux de la maladie au cours des deux dernières semaines, dont Valley Senior Living sur Columbia avec six cas et Woodside Village Valley Senior Living avec cinq cas.

Vendredi, Ava Maria Village à Jamestown a signalé quatre cas de maladie connus.

Burgum a déclaré que l’État visait à tester chaque résident d’une maison de soins infirmiers ou d’un établissement de soins de longue durée dans le Dakota du Nord.

En tant que service public, nous avons ouvert cet article à tous, quel que soit le statut de l’abonnement. Si cette couverture est importante pour vous, veuillez envisager de soutenir le journalisme local en cliquant sur le bouton d’abonnement dans le coin supérieur droit de la page d’accueil.